AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Under pressure (alyson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
messages postés : 830
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Under pressure (alyson) Sam 20 Oct - 16:03

Il fallait croire que Peter n’était pas fait pour avoir une vie normale, pour un peu de stabilité. Il avait toujours senti qu’il était promis à quelque chose de plus grand, ce qui l’avait poussé à de nombreuses reprises à être imprudent. Tout était allé beaucoup trop vite. Trop de questions. Mais ce qu’il avait avec Alyson était doux. Paisible. Presque normal, malgré leurs métiers, malgré ce qu’ils étaient. Et il s’y était accroché autant que possible, développant au fur et à mesure de forts sentiments pour la rouquine. Sauf que dernièrement, tout était parti en vrille. Il avait rencontré Elle, qui lui avait fait de surprenantes révélations, et n’étant pas du tout à l’aise avec les secrets, il avait tout raconté à Alyson, surtout le fait qu’il avait été (ou aurait été ?) vraisemblablement fiancé à une autre femme. Évidemment, avec sa naïveté, il avait cru entièrement ce que la blonde électrique lui avait dit, puisqu’elle venait de son futur. Mais bon, ça, c’était une autre histoire. Pour l’instant, il en avait discuté avec Alyson et il avait cru naïvement que ça n’allait rien changer. Ou plutôt, qu’il ne se sentirait pas différent.

Il était tout à fait normal qu’elle ne le prenne pas très bien. Mais de son côté, il était complètement perdu. Évidemment, il ne ressentait rien pour Elle, il s’en sentait même très désolé. Mais l’idée qu’il aurait pu ressentir quelque chose pour quelqu’un d’autre s’il l’avait rencontrée dans d’autres circonstances le perturbait. Et ça se faisait sentir dans sa relation avec Alyson. Une gêne s’était installée, des deux côtés. Une gêne qui s’était transformée en distance. Peter était donc parti de son côté pour essayer de faire le tri dans sa tête, à travers tout ce qu’il vivait de dingue aussi. Et depuis sa rencontre avec Elle, il ne se sentait pas très bien, et pas seulement moralement. Il ressentait une sorte de tension. Au boulot, il était même de plus en plus sur les nerfs, ce qui contrastait énormément avec l’image du Peter jovial et sympathique qu’il avait en permanence. Ses nuits étaient secouées de visions, de rêves ou de cauchemars, il n’arrivait plus vraiment à faire la différence.

Un soir, il craqua. S’étant permis quelques verres d’alcool pour tenter de décompresser et s’assommer pour dormir un minimum sereinement, sans pour autant être totalement bourré, juste un peu chancelant, il sortit de chez lui, prit un taxi et en sortit devant l’appartement d’Alyson. Ce n’était probablement pas une bonne idée, elle avait sûrement besoin d’un peu de distance de sa part. Mais il se sentait complètement perdu, il voulait la revoir, et elle était probablement la seule personne en qui il avait une confiance aveugle ici. Ce n’est que lorsqu’il parvint à sonner qu’il réalisa qu’il ne devrait pas être là. Il n’avait pas envie de la mettre en danger, surtout s’il ne savait pas du tout ce qui lui arrivait. Ou encore de la blesser en venant simplement la voir dans cet état.

Sur le bord de la crise de nerf, il s’éloigna de la porte en chancelant, se sentant sur le point d’exploser. Un peu en panique, il sortit son téléphone de sa poche, dans l’idée de s’excuser par texto, mais il eut un flash et ce dernier grilla entre ses mains. Sursautant violemment alors que les restes fumants de son téléphone tomba sur le sol, il manqua de tomber à la renverse. Cherchant à retrouver son équilibre, un arc électrique sortit de sa main et vint frapper le lampadaire le plus proche, produisant un bruit infernal dans le silence du quartier alors que des étincelles en jaillissait, le métal tordu sous la force de l’impulsion électrique. Le choc le sonna alors que la panique continuait à faire couler de l’adrénaline dans ses veines, ne rendant le tout que plus chaotique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
administration
messages postés : 91
âge réel : 24

Message(#) Sujet: Re: Under pressure (alyson) Jeu 1 Nov - 9:07


Je veux que cela s'arrange !



Je m'étais pris quelques jours pour ne pas être dans un état pitoyable au niveau du travail comme ça n'allait pas fort depuis quelques temps et que j'avais tendance à faire du mauvais boulot comparé à d'habitude...

J'avais décidé de me rendre loin de l'organisation, mais aussi de chez moi comme c'était l'endroit ou l'on pourrait me trouver lorsque je n'étais pas à mon travail ... Je m'étais rendu plusieurs fois en salle de sport pour garder la forme physiquement, mais ce n'était pas suffisant et un beau jour c'était une amie qui me trouvait pour me faire sortir vraiment en sa compagnie.

J'avais été dans les magasins par sa faute, mais c'était bien de refaire sa garde robe ! J'en avais profité pour me racheté des vêtements pour ma forme féminine et masculine. Je n'avais pas pris son apparence depuis un bon moment et j'en avais profité pour me faire passer pour le petit ami de mon amie lorsque des garçons tentaient de la draguer. Bien sûr, elle avait déjà une personne dans sa vie et c'était pour la protéger que j'avais fait exprès même si au final en fin de journée... Je me trouvais sous ma forme féminine d'origine et que nous étions en train de parler autour d'un verre.

J'expliquais un peu la situation avec Peter... Ce garçon me plaisait beaucoup et c'était rare que je m'attache autant à une personne... Surtout, que c'était plus que me plaire comme j'avais vraiment des sentiments pour lui ... Cependant, il avait une femme dans sa vie lorsque celui-ci venait du futur et j'avais un peu de mal à admettre les choses tandis que cela devait être encore plus difficile de son côté. J'avais le sentiment que nous étions "amoureux" l'un de l'autre, mais que c'était compliqué pour nous de l'exprimer avec des mots ou des gestes à l'heure actuel...

Je ne savais pas comment m'y prendre avec ce garçon en sachant que ... lui aussi avait pris un peu ces distance et devait être dans un plus mauvais état que moi. Mon amie me disait clairement de tenter ma chance avec ce garçon en sachant que nous avions appris à nous connaître dans ce monde et surtout que celui-ci ne venait pas de la même temporalité que la nana donc ce serait plus simple pour moi de l'atteindre pour le coup. En plus que j'avais clairement le ressenti que quelque chose se passait entre nous et je souriais un peu à la personne en face de moi. J'avais un peu bu, mais j'étais en état pour rentrer avec mes affaires en main et de prendre les transports en commun comme je n'avais pas pris ma moto ou ma voiture.

Au moment ou je m'approchais de mon appartement... Je pouvais voir au loin la personne dont j'avais discuté auparavant avec mon amie. Il s'était éloigner de ma porte pour en sortir un téléphone sauf que beaucoup de problèmes s'en suivi avec de la "magie" en quelque sort et ce n'était pas beau à voir concernant les dégâts qui se trouvaient dans la rue. Je secouais un peu la tête en me disant que c'était ma faute et que ce serait à moi de faire les demande de réparation même si le fautif se trouvait sous mes yeux sauf que cela ne servait à rien de lui en parlant parce que cet homme me donnait l'impression d'être totalement bourré.

Je le voyais plus ou moins sonner et j'en profitais par l'attraper au niveau de son poignet tout en l'emmenant avec moi à l'intérieur de mon chez moi. Quand nous étions ensemble dans l'entrée, j'en profitais pour fermer la porte à clé derrière mon dos et pour déposer mes affaires aux sols. Je le reprenais par les poignets pour l'emmener dans le salon et l'asseoir sur le canapé tout en le regardant avec un air désolé. Je lâchais cette personne pour me rendre à la cuisine ouverte et je préparais deux boissons sans alcool pour nous deux avant de revenir auprès de lui. Je prenais place à côté de lui et je prenais sa main dans la mienne tout en le regardant autant que possible même si ce n'était pas toujours dans les yeux comme j'étais plus ou moins gêner.

- Je ne pensais pas te voir avec un coup dans le nez à ce point-là, Peter...

Je savais la cause en sachant que ma petite personne en faisait clairement partie même si c'était de notre faute à tout les deux au final. Je n'avais pas voulu me mettre à sa place alors, que celui-ci était vraiment dans un état plus pitoyable que le mien et j'en avais eu la preuve en direct... Je m'en voulais clairement, c'était pour cette raison que j'embrassais délicatement sa joue pour lui faire comprendre que j'étais toujours présente pour lui même si ce n'était pas toujours facile entre nous.

- Je pense connaître la raison de ta venue, mais j'aimerais le savoir de ta propre bouche ou... avec des gestes tout simplement.

C'est vrai, s'il n'arrivait pas s'exprimer de vive voix comme il le faisait si bien en temps normal. Il pourrait très bien le faire avec des gestes en me prenant dans ces bras tout simplement pour montrer le manque quand on est loin l'un de l'autre. Je pouvais très bien le faire, c'était pour ça que j'essayais de le rassuré tant bien que mal tout en caressais un peu sa joue après avoir posé mon autre main libre dessus.

©️Eikyuu - épicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
messages postés : 830
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Under pressure (alyson) Ven 16 Nov - 10:34

Peter se sentait un peu misérable, n’ayant pas l’habitude de tomber aussi bas. Certes, il était du genre à tout prendre à coeur, quitte à souffrir à cause de tout ça. Son frère lui avait longtemps reproché sa gentillesse, sa manie de voir le bon chez les gens, son optimisme, disant que ça le rendait naïf, vulnérable. Mais Peter ne pouvait se résoudre à changer ce qu’il était au plus profond de lui, même si la vie lui renvoyait tout en pleine figure et qu’il finissait par ne plus savoir comment gérer. Comme maintenant. Il voulait être auprès d’Alyson, mais avait conscience de l’avoir blessée. Il s’était éloigné de lui-même, perdu, ne voulant pas qu’elle souffre parce que sa vie était devenue soudainement encore plus compliquée. Mais il ne pouvait pas s’en empêcher. L’alcool avait fait disparaître toutes ses résistances et ses craintes, ne laissant plus qu’un grand vide qu’il avait besoin de combler. En la voyant. Même s’il n’était pas en état. Et ses pouvoirs qu’il ne comprenait pas vraiment le fonctionnement qui se manifestaient au pire moment.

Sonné par ce qui se passait, il reprit légèrement pied lorsqu’il sentit quelqu’un l’attraper par le poignet, l’empêchant d’aller se vautrer. Le regard perdu, il tourna la tête, observant Alyson. Il n’était néanmoins pas assez bourré pour avoir oublié tout ce qui s’était passé, et un éclair de tristesse lui traversa le regard. Docilement, tout à sa confusion, il se laissa entraîné, et ils se retrouvèrent rapidement au chaud. Il se retrouva assis sur le canapé, ses mèches désordonnées lui tombant devant les yeux. À cet instant précis, il aurait voulu tout lui déballer. Tout lui dire. Tout ce qui se passait dans sa tête. S’excuser. S’expliquer. Mais il ne put lui offrir qu’un regard abattu et un peu craintif. Il en était rendu à avoir peur de lui-même - ce qui s’était passé à l’extérieur n’étant pas anodin - mais aussi de ses sentiments. Il n’avait jamais rien ressenti d’aussi fort. Et ce n’était pas l’alcool qui parlait. Bon, certes, ça l’aidait à réaliser, à vrai dire. Ce qu’il avait ressenti et qui s’était développé ces derniers temps. Pour elle.

Lorsqu’elle vint se réinstaller à ses côtés, il accueillit sa main dans la sienne, la serrant doucement. Ce simple contact était rassurant. « Je suis désolé, ce n’était pas … prévu », balbutia-t-il, réellement désolé de lui faire subir cet état. Ce n’était pas son genre. Il avait vraiment dérapé cette fois. Et s’il était très tolérant et ouvert aux autres, il l’était beaucoup moins envers lui-même, culpabilisant à tout va. Il ferma brièvement les yeux lorsqu’elle vint lui embrasser la joue, se rendant compte qu’il avait besoin de cette proximité. « Je ne voulais pas te blesser. Tout s’est passé si vite, c’était confus … et je ne sais pas comment gérer tout ça. » Elle avait raison. Déjà qu’il avait toujours eu du mal à exprimer clairement ce qu’il ressentait, dans cet état, le rendu n’était pas des plus fameux, il s’embrouillait. Alors il y alla plutôt au feeling, s’approchant d’elle. Lui, qui s’orientait pour la serrer contre lui, suivit plutôt un tout autre chemin. L’alcool aidait un peu, mais il ne pouvait tout mettre sur son compte. Il en avait envie. Depuis longtemps. Doucement, il approcha donc son visage du sien, effleurant à prime abord ses lèvres des siennes, prenant ensuite un peu plus d’assurance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
administration
messages postés : 91
âge réel : 24

Message(#) Sujet: Re: Under pressure (alyson) Lun 26 Nov - 12:01


Je veux que cela s'arrange !


Je pouvais sentir sa main qui serrait la mienne dans la sienne ! Il s’excusait, mais il n’avait pas vraiment besoin de le faire comme cela ne me dérangeait pas du tout de le voir dans cet état là… D’accord, cela me surprenait beaucoup venant de sa part sauf que c’était en partie ma faute comme il se sentait mal à cause de moi ou devrais-je dire de notre relation…

Tu n’as pas besoin de t’excuser pour ton comportement de ce soir… Ce sont des choses qui peuvent arriver à n’importe qui.

Cet homme n’était pas vraiment tolérant envers lui et je l’avais remarqué à plusieurs reprise même si celui-ci ne le montrait pas vraiment en permanence devant les personnes. Je voyais les yeux fermés de Peter au moment de mon approche pour embrasser sa joue et j’avais le sentiment que cette personne avait besoin de cette proximité. Je n’étais pas la plus douée pour analyser les personnes, mais j’arrivais à comprendre certaines choses quand je connaissais plus ou moins bien la personne au fil du temps. Ce qui s’avérait être un peu le cas envers ce garçon qui me faisait face tout en étant plus ou moins en mauvais point devant moi.

Je savais depuis le début que mon ami ne voulait pas me blesser, mais j’avais eu du mal à encaisser sur le coup en sachant que nous nous étions beaucoup rapprocher à ce moment-là et que j’avais bien senti que quelque chose se passait entre nous depuis quelques temps. Je croyais Peter sur le fait de ne pas savoir gérer le tout en peu de temps et je m’en voulais de ne pas l’avoir soutenu alors, que j’aurais dû en quelque sorte… J’étais clairement fautive et il n’y avait pas que lui donc il ne devait pas du tout s’en vouloir et je comptais bien lui dire sauf qu’au moment ou je comptais prendre la parole. Je voyais son visage qui s’approchait du mien, j’avais le sentiment que celui-ci préférait s’exprimer clairement par des gestes plutôt que par la parole pour me faire comprendre ce qu’il ressentait pour moi.

Ses lèvres effleuraient doucement mes lèvres. J’en profitais pour fermer les yeux lorsque celui-ci prenait plus d’assurance envers moi. J’étais plutôt contente de savoir que nos sentiments étaient vraiment partager même si pour le coup je savais aussi que l’alcool aidait un peu Peter… Ce n’était pas trop grave, il n’avait pas assez bu pour ne pas s’en souvenir à mon avis… Du moins je l’espérais. Je posais doucement ma main libre sur son visage de nouveau pour caresser sa joue en même temps que notre échange au niveau du baiser.

A un moment, je décidais de rompre ce baiser pour le regarder dans les yeux. Je n’étais pas sûr que ce soit le moment de prendre la parole sauf que je voulais exprimer clairement mes sentiments pour lui avec des mots ainsi qu’avec les gestes comme avant sauf que la c’était à moi de lui faire comprendre mes sentiments pour lui clairement. Et la meilleure façon était sûrement de lui dire avec les deux meilleurs façons qui soient.

Je suis amoureuse de toi, Peter… J’ai mal réagi lorsque tu m’as parlé de cette personne qui te connaissait intimement dans votre futur, car j’avais peur de te perdre tandis que tu n’y étais clairement pour rien… Je t’ai fais souffrir par ma faute et c’est à moi de m’en vouloir, mais pas à toi...

Je posais mon front contre le sien afin de pouvoir le regarder dans les yeux, mais surtout de lui faire comprendre que c’était réciproque pour nos sentiments. Je l’embrassais timidement à mon tour avant d’intensifier un peu plus, j’avais ma main sur sa joue tandis que l’autre serait sa main comme celle-ci n’avait pas bougé depuis le début. Je me sentais plus ou moins soulagé que les choses puissent s’arranger petit à petit entre nous même si ce n’était pas totalement gagner en vrai, mais ce n’était pas un problème. On surpasserait à deux les difficultés à venir. Je n’avais pas vraiment envie de le lâcher actuellement, j’avais même une larme au niveau de mes yeux comme mes sentiments se déversait un peu

©️Eikyuu - épicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
messages postés : 830
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Under pressure (alyson) Mer 9 Jan - 14:46

Peter se détendit lorsqu’il sentit Alyson répondre favorablement à son baiser. Il n’était vraiment pas sûr de lui, l’alcool aidait grandement, mais il ne pouvait nier indéfiniment ce qu’il ressentait. Malgré tout ce qui s’était passé, il était reconnaissant que la jolie rouquine lui ait laissé le temps, puisqu’elle semblait éprouver la même chose que lui. Pour la première fois depuis longtemps, il se sentait à sa place, et non complètement perdu et malmené par la vie.

Savourant le moment, il aurait pu rester ainsi longtemps, mais il sentit Alyson s’éloigner doucement. Sa main ne quitta pas sa joue, en un doux contact. Il rouvrit les yeux, posant un regard un peu plus calme sur elle, alors qu’elle lui exprimait ce qu’elle ressentait. Il ne lui en voulait pas. Aucunement. Ça serait au dessus de ses forces.

Il serra sa main dans la sienne, captant son regard, un sourire en coin. Bon, il avait l’air un peu effacé par l’alcool, mais il restait toujours Peter. Naïf et gentil Peter.

« Tout va bien aller. »

Maintenant, il avait cette nouvelle conviction. Tout irait bien. Il l’espérait. Il répondit à son tour au baiser, le temps semblant se suspendre. Au bout d'un moment, il s'éloigna légèrement. La scène un peu plus tôt lui revint en tête et il eut pendant un instant un air troublé, fronçant les sourcils, détournant le regard quelques secondes avant de revenir vers le visage d’Alyson, plus confiant même si de l’inquiétude se lisait sur son visage.

À sa manière totalement franche et un peu candide, il décida de lui faire part de ce qui l’angoissait maintenant. Il était hors de question qu’il refoule tout à nouveau et qu’il s’éloigne. Il préférait largement lui faire confiance. Même si les choses n’étaient pas faciles, dans leur vie. Il regarda alors leurs mains entrelacées, essayant de ne pas laisser la peur obscurcir ses pensées. La simple idée qu'un contact puisse faire du mal le terrifiait.

« Je ne savais pas trop ce qui s’est passé tout à l’heure, mais je crois que j’ai copié le pouvoir d’Elle. » Non, ce n’était probablement pas le bon moment de ramener cette femme sur le tapis, mais il n’y en avait pas vraiment. « J’ai peur de te faire du mal. »

Autant être honnête, et affronter les choses à deux. Et puis, la rouquine avait beaucoup plus d’expérience dans ce genre de choses que lui. Il était paumé le trois quart du temps, à vrai dire, mais il faisait tout pour avancer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
administration
messages postés : 91
âge réel : 24

Message(#) Sujet: Re: Under pressure (alyson) Lun 14 Jan - 11:15


Je veux que cela s'arrange !


Peter se détendait petit à petit durant notre baiser ! Néanmoins, je posais ma main sur sa joue avant de rompre petit à petit notre baiser afin de reprendre notre souffle, mais aussi pour prendre la parole en lui disant clairement mes sentiments ainsi que mon ressenti vis à vis de tout ce qui avait eu lieu auparavant entre nous.

Nous étions en train d'échanger des petits regards tout en ayant sa main qui serrait la mienne ! Je pouvais voir un petit sourire en coin malgré son visage plus ou moins effacé par l'alcool sauf que cela ne me dérangeait pas du tout ... Surtout, qu'en plus de ça ses paroles me rassuraient en me disant que tout irait bien et je savais pertinemment bien que cette personne était sincère malgré ces petits défauts ! En plus, j'avais aussi des défauts comme nous étions loin d'être parfait de toute façon.

J'avais approché mon front près du sien après ses paroles, puis à mon tour mes lèvres se posaient sur les siennes et nous étions en train de nous embrasser à nouveau ! Puis à un moment, c'était à son tour de s'éloigner pour que nous puissions prendre notre souffle ou plutôt parce que celui-ci me regardait avec un regard inquiet comme s'il venait de se souvenir de quelque chose et c'était fort possible...

Néanmoins, je me demandais à quoi pouvait bien penser Peter dans ce genre de situation même si j'avais peut-être ma petite idée concernant l'incident devant chez moi avec le poteau électrique et qu'il s'en souvenait peut-être enfin de ce détail même si j'en avais pas trop parler. De plus, il avait décidé de prendre la parole en me parlant de l'événement qui avait eu lieu auparavant et du fait que celui-ci avait peut-être copier le pouvoir de Elle... La fameuse personne qui ne me plaisait pas du tout, mais je ne préférais rien dire à ce propos là comme Peter était inquiet de me blesser. Ce qui n'arriverait jamais en sachant que moi-même j'avais des pouvoirs même si techniquement ce n'était pas toujours utile ou peut-être un peu en vrai selon ce qu'il en était.

- Ton pouvoir c'est de copier celui des autres ! Il est normal que ce soit incontrôlable quand tu les acquières, mais il faut savoir que nous passons tous par ça au départ ...

C'est vrai ! J'ai dû apprendre à contrôler mon pouvoir de métamorphose lorsque celui-ci est apparu dans ma vie et ce n'était pas facile comme j'avais du apprendre seule ... Néanmoins, il n'était pas seul comme celui-ci aurait mon soutient et que cela m'était égal de me retrouver avec des blessures par sa faute.

- Tu ne seras pas tout seul pour apprendre le contrôle de tes pouvoirs à chaque fois qu'ils apparaîtront, car je t'aiderais autant que possible !

Peter n'était plus seul ! Il m'avait auprès de lui ! Je voulais lui faire comprendre, mais surtout lui dire clairement que rien ne m'arriverait même s'il venait à me blesser parce que ce sont des choses qui arriveront forcément tôt ou tard.

- Tu n'es plus tout seul ! Je serais à tes côtés jusqu'à la fin de notre vie, si tu le désires bien évidement.

Je lui faisais un petit sourire ! C'était clair comme de l'eau de roche pour mes sentiments envers lui et que je ne l'abandonnerais en aucun cas.

©️Eikyuu - épicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Under pressure (alyson)

Revenir en haut Aller en bas
 
Under pressure (alyson)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emma Pillsbury ✿ Wanna go halfsies on a pb&j ?
» My name is Andrew... Alyson Andrew...
» Alyson Lightman
» 03. Under pressure
» « It would be possible to describe everything scientifically, but it would make no sense. It would be without meaning, as if you described a symphony as a variation of wave pressure. » - Colin Newton. - En cours.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: (monde d'oblivion) :: Les États Unifiés :: Oblivion :: Résidences-
Sauter vers: