AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TRIS + So here we are, set into motion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Quatre
messages postés : 7
âge réel : 23

Message(#) Sujet: TRIS + So here we are, set into motion Dim 5 Aoû - 15:27

So here we are, set into motionLe train roulait à une vitesse qui faisait rompre les battements de son coeur. Ce qui venait de se passer, il peinait encore à l'imaginer. Il avait vu que quelque chose se tramait. Quelque chose de différent. Et bien qu'il ne soit pas un grand partisan de la société comme elle l'était, ce qui venait d'arriver, ce soir-là, c'était surtout le début de la fin de tout ce qu'il connaissait. Un voyage vers l'inconnu, le danger et surtout une obscurité sans nom. Comment en étaient-ils arrivés là ? Il avait beau se refaire le film dans sa tête, il ne voyait rien qui ne permette de l'expliquer clairement. Jeannine et les érudits étaient arrivés trop loin. Et tout le monde les avait laissé faire. Mais pourquoi ? Suffisait-il d'avoir le titre de tête pensante pour arriver à faire de ce monde quelque chose de pire encore que ce qu'il pouvait être ? Qu'adviendrait-il des altruistes ? Du monde tel qu'ils le connaissaient et qu'ils l'avaient toujours connu ? De chaque simple citoyen de cette société corrompue ? Il n'en savait rien. Mais une guerre menaçait d'éclater. Une guerre dont ils ne pourraient s'éloigner, même dans ce train qui finirait par les amener à l'autre bout de la clôture, chez les fraternels. Rien ne disait que là, ils trouveraient la paix. La paix était une notion bien trop large et temporaire, les hommes qui avaient fait la guerre, qui étaient mort ou qui avaient instauré le nouveau système l'avaient bien su.

Ses bras entourant toujours Tris, Quatre soupira. Si pour lui, la soirée avait été difficile, il n'en était pas moins pour elle. Elle venait de perdre sa mère, puis son père. Ils s'étaient battus pour elle. Et étaient morts, sous ses yeux. Ce n'était jamais vraiment simple, pour une jeune personne. Mais Tris était courageuse, il le savait. Elle arriverait à s'en sortir. Il en était sûr. Quatre mettait toute sa confiance en elle. Et si elle avait attiré son attention, et une des raison pour laquelle il l'aimait, c'était son courage. Il déposa un baiser sur son front, tout en regardant le fond du train. Marcus, Peter et Caleb étaient tous les trois, à parler. Marcus.. Lui qui souhaitait ne plus jamais le revoir, c'était décidément raté. Il allait devoir le supporter, sur son dos.

A nouveau, Tobias soupira. Sa tête fourmillait d'information. Et il n'osait pas dire ce que tous pensaient : le pire était encore à venir. Pour tous, et pour chacun, personnellement, apparemment. Et pourtant, dans tout ça, il ne pouvait que voir que le bon côté prenait plus d'ampleur. Après tout, Tris et lui s'étaient trouvé. Il avait eu de la chance plus que jamais, il savait que c'était inespéré.

Comme tiré de ses pensées par le train qui ralentissait, Quatre planta son regard dans celui de la jeune femme. « J'imagine que nous sommes arrivés. » dit-il, d'un ton monotone, avant d'ajouter, le regard vers l'extérieur. « Prête ? » demanda-t-il en tournant la tête vers elle, prêt à sauter du train en marche. A croire que les réflexes d'audacieux ne nous quittent jamais. 
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tris
ADMIN
administration
messages postés : 20
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: TRIS + So here we are, set into motion Jeu 9 Aoû - 6:11




Ou sommes nous arrivés ?
Tris & Quatre
Quelques heures auparavant... J'avais tué mon meilleur ami Will alors, que ce n'était pas dans mes intentions sauf que c'était mourir ou survivre en face de lui et j'avais préféré la survie... Ma mère se trouvait à mes côtés, mais lors d'un passage avec beaucoup d'Audacieux contrôlé, j'avais fini par la perdre... Elle était morte à son tour sous mes yeux et pour me protéger afin que je puisse rejoindre mon père parmi les altruistes qui se trouvaient dans un endroit caché...

Je les avais rejoins avant de partir de nouveau chez les Audacieux pour arrêter moi-même Jeanine et j'étais accompagné de mon père, de mon frère et de Marcus le père de Quatre... Je n'aurais jamais pensé que l'histoire de battre son fils soit vrai jusqu'au moment d'entré dans les peur de mon petit ami qui se trouvait à mes côtés dans le train... Je ne voyais plus mon père, mais c'était normal comme je l'avais perdu lors de son fonçage pour nous aider afin que nous ne perdions pas de temps... Caleb ne soit sûrement pas s'en remettre d'avoir perdu nos deux parents, il en était de même pour moi sauf que je ne disais rien à ce propos. Nous avions arrêter les Audacieux, c'était le plus important à mes yeux et nous étions dans le train avec Peter en plus que j'avais blesser comme il ne me croyait pas capable de tirer sur lui ... Bien sûr, c'était faux, car je l'avais clairement fait et ce n'était pas le premier à avoir pensé ça...

En tout cas, nous nous dirigions vers la clôture sauf qu'au bout d'un moment, on savait que nous serions chez les fraternels pour y trouver refuge et nous étions d'accord pour sauter du train ! Il était temps pour nous de descendre et je hochais clairement la tête face aux propos de mon petit ami avant de me tourner vers les autres qui se trouvaient à nos côtés.

- Nous allons sauter alors, faite pareil que nous ou sinon vous risquez de mourir en étant seul...

Je regardais de nouveau Quatre avec un petit sourire et je prenais sa main comme nous pourrions sauté ensemble et ce serait plus judicieux au passage même si nous finirions par nous lâcher afin de nous rattraper sur le sol !

- Je suis prête !

Je sautais en même temps que Quatre d'un commun accord et nous étions en train de tomber sur le sol sauf qu'au moment ou nous étions en train de nous redresser... Je ne reconnaissais pas notre lieu d'habitation ou tout simplement l'extérieur de la ville qui aurait du être pleine de champs avec des fraternels. Non c'était un endroit sans vie avec des bâtiments détruits et je regardais tout autour de moi.

- Ou sont les autres ? Ou se trouve notre train ? Ou sommes nous ?

J'avais trop de questions qui se trouvaient dans ma tête comme ça me rendait un peu nerveuse sur le coup ! Oui moi nerveuse ? C'était possible de temps en temps. Je n'étais pas toujours la fille aussi forte que l'on pouvait croire et Quatre le savait que trop bien.
GREENIE STRAWBERRY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Quatre
messages postés : 7
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: TRIS + So here we are, set into motion Jeu 9 Aoû - 8:24

So here we are, set into motionLes choses étaient amenées à changer. A jamais. Plus rien ne serait jamais comme avant, il le sentait. Mais avoir Tris à ses côtés, c'était une consolation qui l'aidait à accepter la modification de tout ce qu'il connaissait. Il était prêt, aussi longtemps qu'elle serait là, avec lui. Si pour elle, le changement commençait par la perte de ses parents, Tobias savait pertinemment que lui allait devoir apprendre à vivre avec son père, qu'ils avaient récupéré, et qui était désormais avec eux dans le voyage plein d'épreuve qui les attendait, bon gré mal gré.

Les paysages défilaient, et la Nouvelle Chicago semblait changer de forme encore plus rapidement que ce à quoi elle était destinée. Anciennes ruines d'une vie qu'ils n'avaient pas connus, de la vie d'une ville qui avait connu un nombre inconsidérable de guerre, qui s'apprêtaient à devenir les ruines d'une vie supposée paisible, et certainement de tout ce qui touchait aux êtres humains. La gorge de Quatre se serrait, tandis qu'il voyait approcher les terres Fraternelles. Elles seraient sans aucun doute les dernières touchées, les Fraternels prônant la paix et l'acceptation de l'autre. Peut-être même qu'outre les Altruistes, il aurait été dans cette faction un endroit accueillant les divergents, sans les pointer du doigt. Sans essayer de les tuer.

Peut-être serait-ce un endroit assez neutre pour qu'ils puissent se reposer, et essayer de combattre l'injustice et le non-droit que tentait d'instaurer Jeanine, à l'aide de ses érudits, et des audacieux à sa botte. Après avoir prévenus qu'ils étaient arrivés, il avait laissé Tris prévenir les autres qu'il fallait sauté. Il imaginait bien qu'elle avait déjà dû leur expliquer pendant le temps où ils avaient rejoint le quartier des Audacieux. Et puis, quiconque avait déjà vu les Audacieux à l'oeuvre savaient qu'ils sautaient des trains, et qu'ils montaient alors qu'il était déjà en marche.
Quatre sourit légèrement à la jeune femme quand elle lui annonça être prête, et qu'elle lui prit la main. Ce n'était pas que question d'être prêt à sauter du train. Mais aussi de sauter dans le vide, vers l'inconnu. Vers un destin des plus troubles et incertains. Si elle semblait prête, pour la première fois depuis longtemps, Quatre n'en était pas aussi certain de l'être. C'était peut-être cette avancée dans le noir qui ne lui inspirait guère confiance. Et pourtant, il fallait sauter. D'un signe de la tête, les deux se ruèrent vers l'extérieur, et sautèrent.

Quatre arriva au sol en une roulade. Ou peut-être deux. Il avait de la terre partout sur son visage, et sur ses habits. Il avait mal atterri. Il se releva, et s'épousseta, en plissant des yeux.
« Tris, est-ce que ça va ? » dit il avant de faire un tour sur lui-même, pour tenter de voir où ils étaient. Les mots de Tris lui avaient fait remarqué plus vite que quelque chose était étrange. Cela ressemblait aux terres fraternelles. Mais sans l'être pour autant.
«Qu'est-ce qu'il s'est passé ? » peut-être n'avait-il pas remarqué et que quelque chose était arrivé. Mais s'il rajoutait une question, il était bien incapable de donner une réponse à celles de la jeune blonde. Il s'approcha d'elle et la prit dans ses bras. Au moins, elle était là. Saine et sauve.

©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tris
ADMIN
administration
messages postés : 20
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: TRIS + So here we are, set into motion Mer 15 Aoû - 15:39




Ou sommes nous arrivés ?
Tris & Quatre
Je voyais Quatre avec de la terre au niveau du visage, mais aussi sur ces vêtements et ça devait être pareil pour ma part en sachant que j'avais essayé de me retirer un peu la saleté avant de réaliser que nous n'étions pas chez les fraternelles...

Mon petit ami voulait savoir mon état, mais ça s'entendait avec mes questions que quelque chose n'allait pas du tout en sachant que nous avions des bâtiments plutôt détruit comme chez nous sauf que... Cela semblait totalement différent de nous, puis nous n'avions plus de train ou de clôture comme la nôtre et je n'étais même pas sûr d'en voir ici...

Il se demandait ce qui avait pu se passer avant de me prendre dans ces bras ou je me lovais contre lui avec grand plaisir même si ce n'était pas le moment... Je me posais trop de question et j'analysais un peu trop rapidement la situation pour réfléchir correctement. Je n'étais pas une divergente pour rien comme j'avais tendance à avoir des pensées différentes des autres à chaque fois et ce n'était pas voulu.

- Je ne sais pas du tout ce qui est arrivé... C'est beaucoup trop soudain pour moi et nous n'avons plus de train ou les personnes qui nous accompagnait... J'ai l'impression que nous sommes seuls au monde Quatre.

Une simple impression ? Non, car ça semblait vraiment être le cas... J'espérais me tromper dans les jours à venir, car je comptais bien visiter cet endroit qui m'était totalement inconnu. Je me rendais compte que je n'avais pas répondu à Tobias pour le fait d'aller bien alors, que ça l'inquiétait.

- Je suis désolé de ne pas t'avoir répondu aussi, j'étais trop surprise pour dire que j'allais bien... Et toi ça va ?

Je levais un peu ma tête pour regarder cet homme dans les yeux en ayant un tout petit sourire aux lèvres, puis je passais mes mains au niveau de sa tête pour la baisser afin de l'embrasser tendrement.

- Tant que nous sommes ensemble, je suis sûr que nous surpasseront les défis de la vie.

Je n'en étais pas sûr pour nous en sortir, mais fallait croire un peu en l'avenir non ? Ma mère aimerait sûrement que j'avance plutôt que de me morfondre et il en serait de même pour mon père. Ils était mort et je devais m'y habitué.
GREENIE STRAWBERRY
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: TRIS + So here we are, set into motion

Revenir en haut Aller en bas
 
TRIS + So here we are, set into motion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» YON TI KOZE ! PITA PI TRIS ! PREVAL PA PI SOT KE SA !
» 222 t-shirts et du stop-motion
» Tris
» BLACK BODIES IN MOTION AND IN PAIN (DANTICAT)
» Une révélation, forte en émotion... [ Danger & Cendrillon ] - FINI !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: (hors de la ville) :: Zone interdite-
Sauter vers: