AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enlèves-moi ces affiches ! | ft. Allannah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Harper
messages postés : 80
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Enlèves-moi ces affiches ! | ft. Allannah Mar 31 Juil - 20:11

Enlèves-moi ces affiches !
N'importe qui de censé aurait été perturbé de se retrouver dans un autre monde tel que celui-ci avec ces quartiers différents nous offrant quatre époques différentes. Médiévale, années folles, moderne et... futuriste, si on peut dire ça. Pour quelqu'un comme moi ayant vécu toutes sortes d'aventures, rien ne pouvait m'étonner comme l'existence des extra-terrestres, de nombreuses dimensions, de clonages, et encore, la liste était longue. Ah oui c'est vrai, je ne me suis pas encore présenté. Je suis Roy Harper. Plus communément surnommé Speedy, Red Arrow, et un an et demi plus tôt, j'ai choisi d'être surnommer Arsenal. Me retrouver dans ce monde n'était rien comparé aux sept années durant lesquelles j'ai été congelé. Ni même aux voyages intergalactiques effectués aux côtés de mon meilleur ami Jason Todd et de mon ex petite amie, la princesse Koriand'r de Tamaran.

Si rien ne me perturbait plus que cela, la découverte de toute ces affiches à la recherche de Red Arrow signé Allannah Quinzel... Elle avait osée poster ces affiches de recherche. Et pas simplement qu'à un seul poteau. non. Carrément le long des murs comme si les gens étaient aveugle ici.

Attend... elle aussi est ici ? soufflais-je dans ma barbe - de trois jours, je l'avoue, mais ne me cassez pas mon délire, je vous en serai reconnaissant les gars ! - avant de continuer mon chemin en optant pour les toits pour faire "profil bas" à ma façon. Si Allannah me cherchait activement, je ne devais pas marcher au milieu des habitants comme si de rien n'était avec ma tenue de super-héros. Ce n'était pas vraiment discret, je vous l'avoue ! Et puis, sur les toit, la vue était meilleure.

Evidemment, comme dans chaque monde, il y avait toujours une demoiselle en détresse quelque part dans une petite ruelle d'on-ne-sait-quel-quartier. Et bien sûr, il a fallu que je reconnaisse sa voix. Oui, elle était reconnaissable entre mille. Et une fois de plus, il allait falloir que je vienne à nouveau à son secours. Au secours d'Allannah Quinzel. La femme qui refusait de me lâcher d'une semelle quand elle trouvait ma trace. Heureusement, avec les missions, puis avec les Outlaws, j'étais tenue éloigné de cette citoyenne. J'avais par la même occasion rencontré l'amour à plusieurs reprises sauf que, soit ça s'était mal terminé, soit elles étaient parties vers de nouveaux horizons.

Et comme d'habitude, à chaque fois qu'il s'agit de cette femme, c'est forcément moi qui m'y colle... lâchais-je avant de descendre du toit pour me battre contre les hommes qui encerclaient la blonde aux yeux bleus. Parce qu'il ne s'agissait que de brute, c'était plus facile de les mettre à terre avant de décrocher une bonne vieille flèche-filet.

Enfin, je me tournais face à mademoiselle Quinzel, miss blondie, miss-je-vais-suivre-red-arrow-partout, miss-je-veux-trouver-red-arrow-alors-je-met-pleins-d'affiches-pour-le-retrouver... Et je vous assurer que je pourrais continuer comme ça encore longtemps, sauf que ce n'était pas le moment. ça tombe bien que je tombe sur toi ce soir ! lâchai-je avant d'en venir droit au but. ENLÈVES-MOI CES AFFICHES ! Oui, je parle des affiches que tu as accrochée partout dans ce monde ! ça lui donnait plus une image de psychopathe obsessionelle qu'autre chose.
ENTRE GREENIE ET SUSU



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MODO
modération
messages postés : 30
âge réel : 28

Message(#) Sujet: Re: Enlèves-moi ces affiches ! | ft. Allannah Jeu 2 Aoû - 5:38

Comme elle faisait à Gotham, Allannah avait mit un point d'honneur à partir à la recherche des gang appartenant à des réseaux de drogues pour leur coller une raclée (le taseur aidant pas mal) et devenir plus forte chaque jour. Contrairement au Red Hood, elle n'a pas d'arme à feux pour tous les buter, n'étant pas bien sûre que ce soit la solution. Non, la blondinette préfère qu'ils soient hors d'état de nuire … Derrière les barreaux. C'est la méthode de Tim, dans un sens. Et par extension, celle de Batman, songe-t-elle en grimaçant. Le judicieux égaré avait une idée toute autre pour libérer Oblivion des malfrats, il faisait justice lui même. Est-elle si différente en fin de compte ? N'est-ce pas le même sort qu'elle veut réserver au Joker ? Jason avait semblé connaître son histoire. Et lui avait proposé de l’entraîner. Allannah aurait été folle de refuser. Evidemment, elle a sauté sur l'occasion.

Elle avait donc commencé l’entraînement avec lui. Les coups basiques pour commencer. Ainsi que travailler son endurance et son agilité. Ce crétin de Red Hood la crevait à la tache. Pour être honnête, Allannah ne sentait plus ses jambes, ne sentait plus ses bras. Le corps endolorit et la fatigue apparente, elle avait prit le chemin qui mène chez elle. Franchement … Lydia devrait se convertir en masseuse, ça l'arrangerait. Se frottant le cou et le haut de l'épaule, elle laisse échapper un gémissement plaintif. Jason ne lui fait vraiment pas de cadeau. Seigneur, elle est sûr de se réveiller avec un torticolis le lendemain. Mais bon, Allannah Quinzel, tu veux tuer le Joker, oui ou non ? Etre à Oblivion ne change rien à son projet et ses ambitions.

Et puis, il y a Red Arrow. En passant devant une rue remplit d'affiche, elle observe le portrait sans pour autant s'arrêter. Maintenant qu'elle avait trouvé quelqu'un pour l'entraîner, ces affiches sont-elles réellement utiles ? Elle a obtenu ce qu'elle voulait après tout. C'est pour cette raison qu'elle harcelait l'archer et elle a obtenu ce qu'elle souhaitait …. Ailleurs. Allannah tend la main pour retirer le papier scotché au mur, mais au contact de la feuille, elle se ravise. Avec un léger sourire, elle secoue négativement la tête et continue son chemin. Non.

Peut-être bien qu'elle ne le reverra jamais, mais Oblivion connaîtra ainsi son existence. Pourquoi est-ce qu'il ne serait pas reconnu hein ? Avec un léger rire moqueur en imaginant la tête que ferait le justicier s'il découvrait ces affiches, elle continue son chemin avec cette fois-ci une meilleure humeur.

Du moins, jusqu'à se retrouver encercler d'hommes aux allures de drogués, certains avec des armes à feu, d'autres avec …. des matraques ?

« …. Sérieusement ? »

Fait chier. Dans leur charabia, elle réussi à comprendre qu'ils font partie du réseau qu'elle avait attaqué il y a quelques jours. … Quel moment déjà ? Ah oui, quand cet idiot de Merlin était à la limite d'une demande de mariage. Effectivement, sa mémoire sélective a décidé d'oublier ce passage particulièrement ridicule. Mais la voilà dans les ennuis jusqu'au cou.

Contrairement à d'habitude, elle ne porte pas ses robes et chaussures à talons. Qui aurait cru que quelqu'un aurait réussi à les faire quitter ? Mais quand on s’entraîne avec Jason Todd, il vaut mieux porter un pantalon qui facilite ses mouvements, un haut assez ample et cheveux attachés. Certes, elle ne se sent pas dans son élément, mais bon. Le contre coup de l’entraînement fait que même si ses réflexes sont encore chauds, c'est assez douloureux d'esquiver les coups qui lui sont portés. Un coup de taseur au premier, elle recule au dernier moment pour éviter un coup et réplique avec un croche patte et un coup de pied contre le torse d'un autre. Mais soyons honnête, ils sont bien trop nombreux pour elle.

Impossible d'échapper au coup de poing sur sa mâchoire. SA MERE ! Ca, ça fait mal ! Et puis alors …. Il apparaît de nulle part. Ce costume rouge, cet arc, ces cheveux roux, elle les reconnaîtrait entre mille. Son cœur bat à toute allure alors que comme idiote qui fait du sur place, elle le regarde se battre avec une facilité sans nom, les mettant tous à terre, un par un. Pendant ce temps, Allannah se frotte la mâchoire, du sang coule au coin de ses lèvres. Elle reste un peu médusée sur place, incapable de réagir et de le rejoindre au combat, trop choquée par sa soudaine présence.

Enfin, Red Arrow se retourne vers elle et semble beaucoup moins prit au dépourvu qu'elle lorsque leurs remarques se croisent. Allez dis le, sors une boutade agaçante, énerve la, prouve que c'est bien toi. Et Allannah aurait presque rit quand il lui crie dessus, d'enlever ses affiches. En fait oui, un petit rire franchit ses lèvres mais la blondinette frotte ses yeux pour faire disparaître les petits larmes d'émotions qui avaient commencer à perler au coin de ses yeux. Elle est soulagé, c'est vrai. Mais elle ne compte pas faire dans le sentimentaliste.

Mais voilà, il est enfin là.

Et comme il s'agit d'eux … Elle répond avec tout le mauvais caractère du monde.

« Parce que tu crois peut-être que je vais faire toutes les rues d'Oblivion, parce que Monsieur Red Arrow, le demande !? C'est mal me connaître ! Où est-ce que tu étais ?! Espèce de crétin ! » crie-t-elle peut-être un peu trop fort pour les deux dernières phrases.

Où est-ce qu'il était ? A Star City, évidemment. Mais il a fini par être emporté par Oblivion. C'est navrant pour lui … Mais une bonne nouvelle pour elle. Et pour ceux déjà présents. Enfin, pas sûr que Tim voit cela du même œil, elle va l'entendre râler pendant des jours.

« La casquette et les cheveux longs, c'est nouveau ? Laisse moi te dire que tu as l'air plus mal fringué que d'habitude. » dixit la nana habituellement superficielle qui est pratiquement en tenue de sport.

Mais il est vrai que Red Arrow a beaucoup changé … Et bien trop vite.

« Je vois, toi aussi tu viens d'un an dans mon futur. Comme Jason et Tim. »

Ca veut dire que Red Robin et Red Hood ont du disparaître dans l'époque de Red Arrow. Et elle ? Etrangement Jason refuse de lui dire ce qu'elle est devenue. Sans doute disparu non, puisqu'elle est là ? Elle n'en est pas persuadée. Avec ces voyages dans l'espace/temps, ce n'est jamais simple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Harper
messages postés : 80
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Enlèves-moi ces affiches ! | ft. Allannah Ven 10 Aoû - 13:09

Enlèves-moi ces affiches !
Ca ne m’étonnait pas de l’entendre râler, mais là… Allannah ressemblait plus à une feignasse qu’autre chose. Sérieusement, elle a osée mettre des tonnes d’affiches dans chaque quartier. Même sur le phare au bord de la place ? Je n’imagine même pas sa facture d’imprimerie. Quoique, je devrais peut-être me taire. Avant d’être à Oblivion, j’ai claqué tout l’argent pour des pièces afin de m’éclater à faire de nouvelles créations. Comme un idiot, j’avais oublié le loyer et les impôts. Mais tu es une vrai feignasse ? Tu ne te foule même pas pour me chercher ? Au lieu de ça, tu m’affiche dans tout Oblivion ? râlais-je encore.

A la présence de cette jeune femme, il m’était impossible de ne pas râler. Vous allez me dire qu’on fait tous les deux la paire mais… je ne fais que de la protéger. J’ai déjà vu ce que le Joker avait fait subir à Jason, ainsi que les informations à son sujet. Je ne voulais surtout pas qu’il s’en prenne à Allannah, ni à qui que ce soit d’autre d’ailleurs. Tu t’accroches beaucoup trop à moi… je t’ai déjà dis de m’oublier ! Et… ATTENDEZ ! Je crois qu’il y a un problème là ! … Allannah… Elle est pas censée être dans le coma ? Dis donc… Depuis quand tu es debout ? demandais-je directement. C’est vrai quoi, les médecins avaient dit qu’elle ne pourrait pas se réveiller avant longtemps. Je me sentais vraiment mal pour elle, parce qu’elle m’avait sauvé la vie, mais aussi parce que je l’appréciais. Un peu. Beaucoup en réalité, mais chute ! Depuis la mort de Conner, tu m’emmerde plus qu’avant… murmura-t-il en levant les yeux au ciel.

Oh ! Mais… Elle critique mon look là ? Je l’aime bien ma casquette ! Bon, j’avoue que je devrais peut-être faire un tour chez le coiffeur, mais de là à me dire que je suis mal fringué. Elle… Elle était… Et toi… Tes complètement décoiffée ! On dirait cruella qui s’est teint en blonde. Une cruella qui s’est mise au sport. C’est la vérité ! Cette jeune femme en face de moi ne pouvait pas battre la beauté de Koriand’r, ni même de Cheshire - quoique, Cheshire s’est mariée avec mon clone et qu’ils ont eu une fille ensemble, donc elle ne compte pas.

Si je venais d’un an du futur ? D’où est-ce qu’elle lui sortait ça ? J’étais du présent, comme tout le monde, non ? De quelle connerie tu parles ? ça devait vraiment être compliquée pour elle après un réveil du coma. Elle doit en avoir le cerveau retournée pour sortir autant de connerie incohérente. Non. Je ne venais pas du futur. Et pourtant, une autre partie de moi voulait la croire, alors bien sûr, je lui ai posé une question : Qu’est-ce qu’il se passe ici mademoiselle-j’accroche-des-affiches-de-Red-Arrow-partout ?
ENTRE GREENIE ET SUSU



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MODO
modération
messages postés : 30
âge réel : 28

Message(#) Sujet: Re: Enlèves-moi ces affiches ! | ft. Allannah Ven 10 Aoû - 14:07

FEIGNASSE ???!! Elle, feignasse ?! Espèce de sale petit égoïste ! Il n'a aucune idée du nombres d'heures et de jours qu'elle a passé à traverser Oblivion, partant à sa recherche ! Et même faire tous les bars mal famés ! Oui, parce qu'avec sa tête de délinquant qu'on devine à mille lieux derrière son masque, elle est sûre qu'il n'est rien d'autre qu'un débile d'ivrogne !! … Son débile !

« ESPECE DE !!! … Petit abruti !!! Tu ne sais même pas de quoi tu parles ! Tu crois peut-être que je me suis contentée des affiches ? Ca, c'était la dernière idée ! Je me suis traînée dans la boue pour toi ! Tu dis que je m'attache beaucoup trop à toi mais monsieur pète une crise parce qu'il croit que je ne l'ai pas cherché ! »

Mais quel enflure celui là ! Comment est-ce qu'il peut douter de ça ? Franchement, a-t-il déjà vu une autre personne aussi tenace qu'elle quand il s'agit de partir à la recherche de Red Arrow ? Non, parce que si c'est le cas, il va falloir qu'il la lui présente, qu'elle puisse juger de ses propres yeux. D'un geste assez violent, elle lui écrase le pied. Ce qui ne pouvait certes pas lui faire grand chose vu ses bottes et ses propres baskets, mais au moins, ça lui permet de souffler. Il n'aurait pas fait son malin si elle avait eu ses talons.

Depuis quand t'es debout? Qu'est-ce qu'il raconte encore ? Allannah a vraiment du mal à le suivre aujourd'hui. Bon, s'il vient de son futur, c'est normal qu'il lui manque des éléments. Elle plisse les yeux. Qu'est-ce qu'il veut dire par là ? Est-ce qu'elle va finir en fauteuil roulant ou un truc comme ça ?

« Oui je suis debout. Je ne sais pas trop de quoi tu parles, mais même privée de mes jambes, ça ne m'empêchera pas d'exploser la tête du Joker. »

Pas besoin de ses jambes pour ça. Et si jamais elle n'a plus de bras, alors, il lui restera sa bouche. Elle est prête à lui arracher le visage à coups de dents s'il le faut. En tout cas, Red Arrow ne semble pas avoir comprit qu'il fait face à une Allannah de son passé. Mais quel idiot cela là, il pourrait tout de même percuter un peu plus vite.

La vanne sur Conner la fige sur place. Le sujet est beaucoup trop sérieux pour que Red Arrow se permette d'en rire. Alors non, non ce n'est pas une blague, mais une bourde. Puisqu'il connaît un an de leur vie qui reste dans l'ignorance pour elle. Allannah ne l'entend plus vraiment. Ou plutôt, si, la critique sur ses cheveux et sa tenue vestimentaire sportive passe bien loin de son cerveau, comme une vague discussion lointaine dont elle n'était pas concernée.

Conner...

Ca expliquerait les réactions mal à l'aise de Tim quand elle parle de Superboy. Oui, ça explique les tristes sourires et les silences. Quelques paroles par ci par là, sans s'étendre sur le sujet. Alors elle comprend. Alors elle assimile. Conner Kent est mort.

Pas n'importe quel Conner, mais le sien. Celui avec qui elle a partagé ses jours à l'école, au journal. Ils ont partagé leurs repas, leur appartement. Il y a eu les coups de gueule, tous les deux avec un fort caractère, mais aussi les rires et l'affection. Quand elle n'avait plus personne, il y avait Conner. Puis Clark et Loïs. Allannah prend alors conscience de ce que ça veut dire. Ca n'existe plus. Une nouvelle fois, sa famille est déchirée. Comme le jour de la mort de ses parents.

L'émotion passe sur son visage, une larme coule sur sa joue, qu'elle s'empresse alors d'essuyer d'un revers de la main. A la mort de ses parents, Allannah c'est faite une promesse. Ne plus jamais pleurer. Etre plus forte que ça. Se battre, être tenace, ne jamais abandonner. Parce qu'elle est Allannah Quinzel.

Mais … Allannah ne pensait pas perdre quelque chose de nouveau. Parce qu'elle ne pensait pas un jour retrouver une famille. Elle est prise d'un haut le cœur. L'injustice prend le dessus sur la détresse. Elle fait taire le sanglot qui allait s'exprimer, l'étouffant en se mordant les lèvres. Tout ce que dit Red Arrow n'a plus d'importance.

Ses doigts se serre contre le costume rouge au niveau du torse.

« …. C'était mon frère ... » Le premier coup frappe son torse. Un mouvement incontrôlé mais qui manque cruellement de force. Plutôt un petit coup désespéré. Le deuxième vient, puis le troisième. Ainsi de suite. « C'était mon frère …. C'était mon frère …. C'était ... »

Les coups s'arrête, elle lève sa main pour le gifler mais pourtant, cesse tout mouvement avant qu'elle ne touche son visage.

« Mes parents … On les avait enterré ... » Allannah ne parle jamais de ses parents. C'est bien la première fois depuis bien des années. « Je n'allais jamais les voir. De toute manière, j'étais à Metropolis … Plus à Gotham … Ici nous sommes à Oblivion. Je ne veux pas de la même chose pour Conner …. Je ne veux pas qu'il y ait son nom nulle part … Je ne veux pas qu'il y ait aucun endroit pour se receuillir en pensant à lui ... » Elle agrippe alors le haut du justicier, le regardant alors que les larmes s'échappent de ses yeux bleus. « Fais quelque chose ! » Implore-t-elle, suppliante, loin de la sarcastique et entêtée qu'il connait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Roy Harper
messages postés : 80
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Enlèves-moi ces affiches ! | ft. Allannah Ven 10 Aoû - 15:18

Enlèves-moi ces affiches !
Quelle bourde ! J’ai peut-être un peu trop parlé cette fois-ci parce que dès l’instant où j’ai laissé entendre que Conner était mort l’expression fâchée sur le visage de la jeune femme avait laissé place au néant pendant quelques secondes avant de laisser place à de la tristesse. Je me sentais mal pour elle parce qu’elle n’était pas au courant. Il semblerait que personne ne lui ai dit pour Conner… qu’à cause de moi, elle avait reçu l’information assez violemment. Sans tact. Comme d’habitude. Mais là… j’avais malheureusement touché un point sensible. Je n’étais pas un connard, je ne faisais pas exprès. Je pensais vraiment qu’elle était au courant, que ça allait juste l’énerver un peu plus comme pour me prouver qu’elle était toujours en vie, qu’elle était mon Allannah.

Je la laissais faire. Me donner des petits coups dénués de force pour la laisser se défouler. Après tout, je le méritais… ces coups. Tout comme le pieds écrasé un peu plus tôt. Je le méritais. Elle voulu me gifler, mais ne le fit pas. Honnêtement, j’aurai voulu sentir claquer sa main contre ma joue. Et pourtant, je l’écoutais attentivement quand elle se confia à moi pour la première fois. Elle n’avait jamais rendu visite à ses parents décédés. ça me rappelait quelqu’un : moi. Je ne me suis jamais rendu devant la tombe de mon père, ou de Brave Bow. Pourtant, je me dis que j’aurai du le faire au moins une fois, pour leur dire que moi, j’étais toujours en vie, que je pensais encore à eux. Mon père me manquait, Brave Bow me manquait aussi, et… pour être honnête, je voulais me réconcilier avec Oliver, mais j’avais beaucoup trop de fierté pour le faire, mais après tout, Jason Todd comptait plus que la présence de mon père adoptif qui m’avait rejeté. Ouai, Jason était et est toujours mon meilleur ami. Je suis désolé, Allannah… … je l’étais vraiment.

Je culpabilisais maintenant. Ce visage lumineux qui était présent quelques secondes plus tôt avait laissé place à de la tristesse. Quand elle lui demande désespérément de faire quelque chose pour Connor, tout ce que j’ai trouvé à faire pour le moment était de la prendre dans mes bras. Je vous préviens, vous qui lisez ce passage, ce sera la première et la dernière fois que vous me verrez la prendre dans mes bras. Et si vous le dites à Koriand’r depuis là d’où elle se trouve, je vous trouverai et vous allez voir ce que… Ba… J’ai pas encore d’idée, mais ça viendra le jour où j’entend parler de vous. Je ne peux pas lui faire une tombe avec son prénom gravé dessus… mais je peux te proposer quelque chose. disais-je doucement avant de me reculer un petit peu pour sécher ses larmes alors que le silence régnait. Pour avoir plus d’intimité, je commençais à marcher, passant un bras autour des épaules de la blonde pour l’éloigner des hommes à terre, nous sortons de la petite ruelle pour rejoindre une rue plus large avant de que je ne me mette face à la jeune femme.

Je peux commencer par te dire que Conner ne voudrait surtout pas te voir triste, ni en danger. Il se retournerait dans sa tombe s’il te voyait ce soir. Je devrais peut-être y aller plus en douceur, mais comment trouver les mots avec Allannah ? C’était compliqué, alors je restais simplement moi-même. Je parlais avec mes mots, même si je n’avais aucun tact avec elle. Je pense aussi qu’une tombe dans un monde où son corps ne repose pas ne lui plairait pas. Si je mourrais, je n’aimerais pas avoir une tombe dans un monde où mon cadavre n’était pas présent. Tu peux lui rendre hommage n’importe quand. Je peux te proposer des lanternes volantes, comme pour lui envoyer un message en direction des cieux. Etant donné que tu n’as pas pu lui dire au revoir, ou quoi que tu voudrais lui dire avant sa mort. Ecris son nom sur une lanterne volante, écris-lui un message, faire claquer ton allumette et laisse la monter haut dans le ciel. J’ai vu ça dans un film chinois. Mais ne lui dites rien, car je pense qu’elle en a vraiment besoin. Que ça lui ferait du bien de faire ça quand elle veut. Et puis, c’est beau une lanterne volant au dessus du ciel la nuit. N’empêche que je me sentais toujours mal de lui avoir annoncé la mort de Conner, mais je n’ai pas pu m’empêcher de lui faire une blague. Le Joker à tué Superman… J’ai fais semblant d’être sérieux pendant deux minutes sur ce sujet avant de lui dire Je rigole, Superman est trop fort pour ça !
ENTRE GREENIE ET SUSU



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MODO
modération
messages postés : 30
âge réel : 28

Message(#) Sujet: Re: Enlèves-moi ces affiches ! | ft. Allannah Ven 10 Aoû - 15:59

C'est bien la première fois et sans doute la dernière fois qu'elle entend des excuses de la part de Red Arrow. Elle hausse les épaules d'un faux air peu intéressé. Ce n'est pas de sa faute. Il n'y a rien à pardonner … Si ce n'est sa maladresse. Mais elle est bien incapable de lui en vouloir. Il y a plus important pour le moment. Tout lui semble fade. Même les cadavres sur le sol ne représentent pas grand intérêt. La tête contre son torse, elle continue de garder le silence, sans avoir de quelconques réactions. Même alors qu'il passe son bras autour de ses épaules, la blonde se contente de le suivre comme un robot, une machine. Si la situation avait été différente, elle aurait rougit, détourné la tête et lui aurait sorti une vacherie pour faire passer sa gêne. Encore une fois, pour le moment, elle n'arrive pas à y accorder de l'importance. Le vide.

C'est vrai. Elle est partie comme une voleuse, justement parce que c'est une conversation qu'elle n'aurait pas réussi à avoir avec celui qu'elle considérait pas son frère. Hey Coco, au fait, je suis la sœur d'Harley Quinn et je retourne à Gotham pour buter le Joker. Il l'aurait empêché de partir. Et Red Arrow a raison, il n'apprécierait pas la manière dont elle se met en danger. Mais pour une fois, ce soir, ce n'est pas elle qui a cherché. Voyez-vous, elle a stoppé ses recherches contre les dealers. Maintenant elle contente, pour un commencement, de l’entraînement avec Jason. Si réellement Red Arrow s'offusque de la voir prendre de tels risques, alors il aurait du se charger de l’entraîner lui même comme elle lui avait si souvent demandé. Cependant, elle ne proteste pas, l'heure n'est pas pour cette dispute.

Silencieuse, Allannah l'écoute lui proposer de faire voler des lanternes pour lui dire adieu, faire voler son message jusqu'au cieux et peut-être atteindre Conner, qui sait. Peut-être qu'il est à un endroit où il veille sur eux, même à Oblivion. Par réflexe, Allannah lève les yeux au ciel,. Elle l'a vu voler un nombre incalculable de fois, mais aujourd'hui, les nuages sont ternes et vides. Où qu'il soit, arrivera-t-il réellement à l'entendre ? Personne n'a cette réponse. On ne peut qu'espérer. Y croire. Pour redonner un peu de courage et la force de se relever et d'avancer.

« C'est d'accord. » dit-elle enfin, la gorge un peu sèche. « Faisons ça. Conner apprécierait l'attention. Le ciel, c'est son domaine. Le territoire de Superboy. »

Elle pousse un léger soupire. L'information est encore trop violente pour être digérée et Allannah a du mal à vraiment se dire qu'elle ne le verra plus. Qu'il est parti. Qu'il n'est plus là.

« Mais tu as raison … Je ressemble à Cruella d'Enfer ! » Elle sent son haut de sport. Vous savez l'odeur d'un chien mouillé ? Assez repoussant ? Et bien c'est à peu près ça. En moins exagéré, mais tout le monde sait qu'Allannah Quinzel peut-être extrême. Elle grimace. « Je sens Cruella d'Enfer »

Sans doute que Red Arrow a trouvé le moment opportun pour balancer son humour. Allannah se fige une nouvelle fois, son cœur rate un battement ! ….. Mais quel con !!!

« MAIS TU NE VAS PAS BIEN DANS TA TETE TOI !! POURQUOI TU ME BALANCES QUE MON PIRE ENNEMI A TUE MON PRESQUE PERE ! TU AS VRAIMENT UN POIS CHICHE A LA PLACE DU CERVEAU !!! » Bang !! Coup de genou bien placé, totalement mérité ! Allannah est hors d'elle et le justicier peu tout de même avoir le mérite d'avoir réussi à la sortir de sa torpeur et de son côté sans vie, même si c'est pour la mettre en colère.

« JE VAIS ME CHANGER ! DANS UNE HEURE SUR LE PORT ! ET TU AS INTERET DE VENIR PARCE QUE JE TE JURE QUE JE TE TROUVE ET JE TE FOUS DES COUPS DE TASER !!! »

Toujours aussi en colère, elle part à grands pas, continuant de jurer des choses pas très polies concernant la stupidité de ce crétin d'archer ! Et pourtant, dans son chemin du retour, un sourire fini par se former sur ses lèvres. Elle l'a enfin retrouvé.

***

Portant une tenue qui ressemble bien plus à la Allannah d'apparence matérialiste, elle jette un regard noir au justicier qu'elle retrouve sur le port. Cet idiot a intérêt d'avoir apporté tout ce qu'il lui fallait pour la lanterne. S'il foire quelque chose, elle le jette dans l'eau. Allannah prend place dans une barque et rame elle-même sans prendre la peine de lui demander de l'aide.

« Un commentaire et tu te prends une rame dans la tronche ! » préviens la jeune femme, qui pourtant déteste se salir les mains. Dans d'autres circonstances, jamais elle ne serait montée dans une barque aussi peu convaincante et menaçant de craquer à tout moment, comme celle là. Elle aurait encore moins eu des rames en mains. Mais pour Conner, ce soir, elle peut faire cet effort.

Allannah s'arrête après qu'ils soient suffisamment éloignés pour profiter du ciel de nuit étoilée. La blondinette lève les yeux au ciel.

« On dirait un Venise pour pauvre. Et rêve pas, on n'aura jamais de rencard aussi ridicule, même si tu étais le dernier homme sur Terre. Je veux une véritable gondole avec un pauvre abruti qui chante derrière, à qui tu donneras tout ton fric. Il me faut au moins ça. »

Oui, Allannah semble de retour. Ou plutôt, elle retrouve ses sarcasmes pour ne plus montrer sa fragilité. C'est ce qu'elle a toujours fait. Enfin, depuis la mort de ses parents. Ca été sa manière de se protéger.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Enlèves-moi ces affiches ! | ft. Allannah

Revenir en haut Aller en bas
 
Enlèves-moi ces affiches ! | ft. Allannah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin d'avis sur schema pour mes futurs evil sunz
» Sélection de vieux films
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Réfléchir peut nuire gravement à la publicité...
» [Affiches Kal'doreis] Nouvel Appel aux Armes!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: (monde d'oblivion) :: Les États Unifiés :: Oblivion :: Rues et ruelles-
Sauter vers: