AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un lien si fragile [PV Erik]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MODO/BÉBÉ TROLL
drama quee... DAMSEL IN DISTRESS
messages postés : 78
âge réel : 28

Message(#) Sujet: Un lien si fragile [PV Erik] Mer 4 Juil - 12:17

Erik a bien vite comprit les sous entendus de son cadet. Peter est son fils. Ce dernier a légèrement paniqué quand Magneto a fait le rapprochement. Au final, il n'a su que déverser sa souffrance et prendre la fuite. Depuis ce jour, Quicksilver est un peu perdu. Ce n'est pas ainsi qu'il avait imaginé ses retrouvailles avec Erik Lehnsherr. Ma foi … Il n'était jamais vraiment parvenu à le lui dire. Il avait surtout peur que ses mots ne l'atteignent pas. Parce qu'il s'agit là d'un homme avec des ambitions tellement hautes, tellement froides … Peter est si insignifiant à côté. Erik n'a pas de quoi être fier de son fils. Un gamin complètement perdu, qui n'a jamais rien fait de sa vie, se cachant derrière sa bonne humeur, sa légèreté et ses farces. Mais la vérité c'est qu'il n'a jamais eu de repères. Personne pour lui expliqué qui il est, pourquoi est-ce qu'il a été rejeté. Les X-Men ont voulu prendre les choses en mains. Peter a pensé que c'était sa chance à lui aussi. Mais au plus profond de lui même, il aurait voulu qu'Erik prenne ce rôle.

Mais maintenant ? Admettons qu'il le veuille bien … Son explication sera simplement, les humains sont ennemis. Il faut s'élever et se venger. Ce n'est pas la bonne réponse. Cet Erik là … Est bien incapable de lui donner ce qu'il cherche. L'amour, le réconfort et la sûreté familiale. Pas la terreur. Pas la domination. Non, Peter ne veut rien de tout ça. Il n'a pas envie du pouvoir qu'il pourrait lui offrir. C'est contre ses principes.

Erik a pour principe de ne pas blesser les siens … Mais le Erik d'aujourd'hui, pour lui, il y a quelques mois en arrière, il avait voulu tuer Raven, sa famille pour accomplir ses ambitions. Il a blessé Charles. Par deux reprises. Il en est encore au stade « je détruits tout ce que je touche » … Alors quoi ? Et lui ? S'il se dresse face à lui ? Est-ce qu'Erik va le blesser lui ? Un rire amer s'échappe de sa gorge alors qu'il a du mal à se concentrer sur sa partie de Mario Kart. Son jeu favori. Allez, Luigi, encore un effort. Il soupire et se force à penser à autre chose. Se déplaçant rapidement, il revient avec pizza et du coca. Mangeant en continuant sa course, une main sur la manette et l'autre sur la bouffe.

Du bruit se fait entendre. Quelqu'un essaie d'entrer dans le garage. Tête de mouton qui revient ! Retrouvant son humeur taquine,  Peter glousse, sans relever la tête de son jeu. Parlant la bouche pleine.

« Nooooon, c'est fini entre nous, El' ! Tu as osé partir voir les dinosaures sans moi ! Je suis scandalisé ! Et vexé ! De toute façon, je savais que tu ne m'aimais p- »

En tournant la tête vers sa protégée, petite demoiselle à étranges pouvoirs, qu'il héberge,  Peter se fige. Ce n'est pas Eleven qui est entrée. Sous le choc, il lâche sa manette, sa part de pizza toujours dans la bouche, en mode bug. Et bien Peter, tu dois avoir fier allure. Comment Erik a fait pour le retrouver ici ? …. Il le prend assez mal en fait. Ici c'est son foyer, son cocon. Et il n'a pas envie qu'il le juge sur ça. Sur toute la technologie humaine qu'on retrouve ici. Les tonnes d'affaires volées. Et pour toute nourriture, des tonnes de paquets de gâteaux, montrant bien la manière dont il vit. Oui, Erik, ton fils est un pauvre type. Peter se sent piégé dans sa propre demeure … garage.

Revenant à la réalité, il repose la part de pizza sur le carton puis abaisse ses grosses lunettes sur ses yeux, pour se dissimuler du monde, ou plutôt d'Erik. Geste qu'il a à chaque fois qu'il a besoin de se protéger, comme il l'a si bien montré à plusieurs reprises lors de leur rencontre dans le bar quelques temps auparavant.

« …. Comment tu m'as trouvé, Vieil Homme ? » Peter est surprit, il faut bien l'admettre. La seule personne qui a réussi à mettre la main sur lui, c'est Felicity. Mais c'est la femme la plus intelligente qu'il connaisse. Ca ne compte pas.

« ….. Je n'ai pas envie de te parler. Oublie tout ça Erik. Ca n'a pas d'importance. » ment Peter qui préfère reprendre son jeu et s'occuper de ce pauvre Luigi délaissé. Ce n'est pas trop tard pour gagner la course. Mais c'est trop tard pour le père et le fils.

« … Je ne voulais pas te faire de reproche tsé ! Pas comme ça du moins. …. Je ne sais pas trop ce que je voulais en fait. » Luigi reprend sa place de premier sur le circuit où Peter a l'air parfaitement concentré.
« C'est juste … Je t'ai cherché toute ma vie … Tu n'as aucune idée … A quel point c'était devenu obsessionnel ces 10 dernières années … Mais maintenant … J'ai compris que ça ne changerait rien. »

Et ça fait mal. Cachant ses émotions, Peter laisse échapper une exclamation de victoire quand sa partie fut terminée et remportée. Luigi, t'es vraiment le meilleur mon petit pote. Terriblement mal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mutant and proud
messages postés : 62
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Un lien si fragile [PV Erik] Sam 6 Oct - 20:58

Cela faisait déjà quelques temps qu’Erik était au courant… Au courant qu’il avait un fils. Ce fils qui semblait lui en vouloir de ne pas avoir été la pour lui. D’un coté, le mutant ne pouvait pas lui en vouloir car lui-même se maudissait pour cela. Il était resté à l’écart de tout ça, pour réfléchir. Il ne pouvait pas rattraper le temps perdu avec lui c’est sure, ce qui était fait et fait mais il pouvait lui apporter un peu de ce qu’il avait. Enfin faudrait-il encore que son enfant le veuille bien.

Erik était prêt. Prêt à ce prendre tout les reproches possible et imaginable dans la figure mais il fallait qu’il le revoit. Pour lui, la famille c’est sacré et il avait faillit à son devoir qui était le sien : celui d’être père. Un père doit être là pour son enfant, il devait être celui qui devait lui apprendre ce qui est être un homme… Peter a du se forger tout seul. Bien que sa mère a du faire de son mieux, Peter a sans doute fait de nombreuses conneries pour attirer l’intention de se père qu’il a tant rêvé. Maintenant qu’Erik était là, il se doute bien qu’il n’était pas le père de ses rêves. Il n’est pas du genre à câliner, ni même à dire Je t’aime… De plus, ce fils était un inconnu pour lui. Qu’es-ce qu’il aimait ? Qu’es-ce qu’il n’aimait pas ? Qu’elles sont ses hobbies ? Est-ce qu’il a déjà eu une petite amie ? Est il avec Charles uniquement parce que celui-ci a été proche d’Erik fut un temps ou adhère t’il à ses idées de monde parfait avec les humains ?! En tout cas, de ce que Magneto a apprit qu’il avait la rancune tenace et qu’il était juste un gamin égaré… Son gamin égaré.

Erik décide donc d’essayer de prendre contact avec lui, laissant tomber un peu son rêve de domination sur les humains. Les siens étaient plus importants que tout ça… Si seulement il pouvait remonter en arrière et s’occuper de cet enfant… Le voir faire ses premiers pas, le voir grandir, jouer au foot ou bien au base-ball, lui parler de ses souvenirs dans les rues de Leipzig quand il était jeune et lui conté tout un tat d’histoire que sa mère lui raconté à lui-même pour dormir le soir. Mais il était trop tard pour regretter le passé. A présent son fils avait 25 ans et en pleine construction. Il était resté figé dans l’éternel adolescent mais quelque part c’est normal quand on y pense.

Grâce au bouche à oreille, Magneto savait qu’il habitait dans une sorte de garage aménagé. Il s’approche alors de la porte, entendant alors une musique qui semblait émettre d’une télévision ainsi que des bruitages bizarre. Bah oui, Erik ne connaissait rien en jeu vidéo. A son époque, c’est à peine si les bornes d’arcades commençaient leurs apogées avec le célèbre jeu de ping-pong : Pong. Erik n’avait pas eu le temps de s’attarder la dessus avec sa quête de pouvoir de toute façon, il avait bien plus important à faire que de perdre son temps à déplacer une barre pour taper à un carré censé ressembler à une balle.

Il ouvre alors la porte de garage au bout de quelques minutes à l’aide de son pouvoir, entendant ce qui dit Peter il le prenait sans doute pour quelqu’un d’autre. Sûrement sa petite amie… Fin si quelqu’un pouvait supporter son humeur taquine. Tiens des dinosaures ?! Il y en avait vraiment ici ou était-ce encore une de ses métaphores qu’Erik ne comprenait pas ? Il le regarde alors d’un air un peu perdu avant que Peter ne réalise que ce n’était pas cette fameuse « El » mais bien son géniteur. Il observait vite fait les lieux qui ressemblait plus à un squatte qu’autre chose… Bon faut dire que de ce côtés, Erik était pareil. Lorsqu’il était trop occupé, il négligeait complètement le ménage et lui-même également laissant sa barde pousser, ses cheveux trop long… un peu l’allure qu’il avait actuellement quand on y pense. Il repose alors ses yeux bleu sur le bolide argenté qui semblait revenir à la réalité.

Rabaissant ses lunettes, comme pour signifier à Erik qu’il n’était pas le bienvenue dans sa demeure, il lui demande alors comment il avait réussi à le trouver. Erik eut un léger rire.

- J’ai traqué Smidt pendant plus de 20 ans, tu croyais vraiment que je ne t’aurai pas trouvé dans un endroit si restreint que ce nouveau monde dans le quel on est ? Je suis devenu expert à force de traque de mon bourreau.

Il avait fait un pas en utilisant le terme de bourreau. Ca ce n’était pas quelque chose qu’il disait à n’importe qui. Tout le monde savait pour sa traque mais peu savaient les véritables raisons. Personne ne savait pour les camps de concentration ou encore les circonstances dans les quels il a perdu sa mère… Personne sauf Charles bien entendu qui a tout vu contre son gré. Le seul témoin de son passé qu’il lui restait était se tatouages de chiffres grossier se trouvant sur son bras droit. C’était le seul signe qui montrait ce qui lui était arrivé et le seul moyen de le savoir aussi. Il ne voulait pas être pris en pitié bien qu’il soit avant tout une victime il voulait simplement ce venger et il l’avait fait.

Il revient à la réalité quand Peter lui lance qu’il n’a pas envie de lui parler, que tout ça n’avait pas d’importance. Juste le faite qu’il le dise, cela prouve que ça avait de l’importance pour le mutant aux cheveux argentés. Le plus vieux s’avança alors quelque peu dans le garage bien qu’il n’était pas le bienvenue. Il avait besoin que son fils sache qu’il ne serait plus abandonné, qu’il serait protégé et que plus jamais il ne serait seul… Il s’apprêtait à lui parler lorsque le plus jeune parle alors à cœur ouvert. Il aurait put faire pleurer le mutant si il n’avait pas un tel contrôle de ses émotions. Il fixe alors le fauteuil ou se tenait son fils, dos à lui, concentré sur la télévision. A son tour de parler à cœur ouvert non ? Bien qu’il était tellement concentré sur ce qu’il faisait qu’il n’était pas sure qu’il l’entende. Il décide tout de même de se jeter à l’eau.

- Je sais que je ne suis pas le père parfait, ni même celui dont tu as rêvé mais maintenant que je suis là… Enfin que j’ai réalisé ce que tu étais pour moi je ne suis pas prêt de te lâcher. Tu es le seul membre de ma famille que les nazis ne m’ont pas pris alors je compte bien te protéger tant que je le peux encore. Que tu le veuille ou non, je resterai là même dans l’ombre. Depuis ce fameux jour dans le bar je ne cesse de penser à tout ça. J’en perds le sommeil car ce n’est pas dans mes principes de laisser tomber ma famille. Je n’ai pas sus protéger ma mère… Ta grand-mère, laisses moi alors l’occasion de protéger celui qui est son petit fils.

Ses yeux étaient presque en larme lorsqu’il dit ça, le souvenir douloureux revenant dans sa mémoire, celui de sa mère qui se fait tuer alors pour qu’il utilise son pouvoir. C’était ce qu’il avait protégé des chambres à gaz, il en était sure. Regardant alors son bras quelques instants, il reprit ses esprits avant d’ajouter.

- Je comprendrais que tu ne veuille pas de tout ça, j’arrive un peu comme une vague dans l’océan tranquille qu’est ta vie mais je n’oublierai pas ce que tu m’as laissé comprendre dans ce bar. On est différent ces sur mais si tu me l’as dis c’est que quelque part toi aussi tu as envie de se rapprochement. Je ne peux pas te garantir d’être celui que tu attends mais saches que je ferai de mon mieux à présent.

Il s’apprête à faire demi-tour voyant son fils toujours absorbé par son jeu… Ou du moins il semblait absorbé. Il soupire, c’est ce genre de comportement qui l’énerve au plus haut point mais il se devait de rester calme si il voulait ne ce serait-ce qu’un petit geste de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MODO/BÉBÉ TROLL
drama quee... DAMSEL IN DISTRESS
messages postés : 78
âge réel : 28

Message(#) Sujet: Re: Un lien si fragile [PV Erik] Sam 13 Oct - 13:21

Oui, il a traqué Shmidt pendant plus de 20 ans. Et c'est ce qui a fait que Peter est resté seul si longtemps, sans connaître son père. Il ne se retourne pas, ne le regarde pas, commençant une nouvelle partie de jeux vidéo. Pourtant a bien noté le mot qu'il a employé, son bourreau. Qu'est-ce que lui a fait cet homme pour qu'Erik passe sa vie dans ses idées de vengeance, ne voyant même pas qui était sous son nez.

Sa grand mère … les nazis … Qu'est-ce qu'il est en train de raconter ? Peter ne se retourne toujours pas, mais la partie se passe moins bien que la précédente. Il est moins concentré dessus. Il est vrai que son père a connu cette horrible période. Et de toute évidence, il y a des conséquences pour sa mère, pour lui. Est-ce qu'il insinue qu'il a été torturé ? Que sa mère a été tué ? … Sa grand-mère. La mâchoire du jeune adulte se crispe mais Peter s'obstine à rester sur son jeu. Pourtant, il écoute. Une histoire qu'il ne connaissait pas. Une vérité que Charles lui a caché, parce que ce n'était pas à lui de la lui révéler. Bien entendu, Peter ignorait que son père avait tant souffert, même s'il y avait certainement une raison à cette vengeance. Il n'avait pas été en mesure de comprendre.

Mais maintenant … N'était-ce pas trop tard ? C'est avant qu'il aurait du savoir. Avant que les choses ne deviennent irréparables. Avant que la colère soit trop ancrée dans le cœur de Magneto. De toute évidence, il lui reste une sensibilité, une besoin de mieux faire les choses … De le protéger lui, Peter, maintenant qu'il connaît le lien qui les lie. Pourtant, Quicksilver ignore s'il peut avoir réellement confiance en cet homme. 10 ans plus tard, à son époque, c'est déjà plus probable. Mais aujourd'hui, à Oblivion ? Qu'est-ce qu'il en est.

Peter l'a laissé allé jusqu'au bout dans l'interrompre, sans réagir, c'est comme s'il ne l'écoutait pas, bien que ce soit tout le contraire. L'émotion devient visible dans son regard, malgré les grosses lunettes qui les dissimulent au mieux. Le protéger … Etre présent … Ce sont des mots qu'il a toujours voulu entendre. Ses mains se crispent sur sa manette, il cesse de jouer sans pour autant la poser. Mais maintenant qu'il les entend, et qu'il sait qu'elles sont réelles et vraies … Il trouve tout cela si surréaliste et compliqué.

Quand Magneto eu terminé son discours, Peter inspire un bon coup et pose sa manette sur le canapé avant de se retourner vers lui. Une nouvelle fois, il reste simplement silencieux, quelques secondes, avant de redresser ses lunettes sur sa tête, essuyant l'humidité de ses yeux.

« …. »

C'est assez complexe de s'exprimer. Il aurait voulu être dans un film à l'eau de rose, où il pourrait tout simplement lui dire qu'il a raison, qu'ils n'ont plus qu'à rattraper le temps perdu et se jeter dans ses bras. Leur situation est bien plus complexe. Il y a tout le par côté. Leur état d'esprit, leur camp différent … La peur.

« .. J'ignorais ton histoire .. Et peut-être que je comprends mieux tes motivations. Je te crois quand tu me dis que tu me protégeras. Erik l'a fait face à Apocalypse. » Oui, face au grand mutant destructeur. Il est intervenu quand il l'a entendu hurler de douleur, sa jambe cassée, formant un angle inquiétant. Quand Raven était sur le point de mourir. Erik lui a montré qu'il tenait profondément aux valeurs familiales. Et en jugeant les émotions de cet homme qui s'est aujourd'hui présenté à lui, c'est déjà le cas. Ca toujours été le cas. Est-ce suffisant pour autant ?

« … Mais est-ce que tu pourras me protéger de toi même ? Pour tes convictions, tu as tiré sur Raven, voulant la tuer. Tu as manqué de tuer Charles quand il a voulu te stopper. Et ça, pour toi, c'était il y a pas si longtemps. En quoi ce serait différent pour moi ? Je suis un X-Men. Un jour ou l'autre, je serais face à toi. Ou tu seras face à moi. La guerre que tu es en train d'entrainer … On va tous les deux en payer le prix. Parce que je ne peux pas te laisser faire ça. »

Pire encore, il pourrait entrainer Lorna avec lui. La jeune femme est dans un état d'esprit assez chaotique et tellement perdue. Il ne suffirait que d'un mot d'Erik pour qu'elle le rejoigne dans sa folie. Elle pensera qu'il s'agit là de la meilleure solution mais entrera dans un champ de souffrance et de carnage, pire que précédemment. Il ne peut laisser cela arriver.

« Ma vie, un fleuve tranquille hein ? .. C'est loin d'être le cas. Je n'ai pas vécu ce que tu as subi, c'est vrai, je m'en suis plutôt bien tiré. Mais je n'ai pas vraiment eu de vie pour autant. Tu n'étais pas là pour m'expliquer ce qui clochait chez moi. Et du coup, j'en ai fais des conneries, jusqu'à mes 14 ans. Quand je t'ai fais sortir du Pentagone … J'ignorais qui tu étais. Et quand j'ai compris … Le temps que j'arrive, c'était déjà trop tard. Te retrouver a été une obsession pendant 10 longues années. Je ne sais même pas pourquoi, au final. Qu'est-ce que tu crois qu'il y a pour nous ? C'est vrai … J'ai toujours voulu un père … Et je ne veux pas renoncer à toi. Pas après tant d'efforts … Mais j'ai peur de l'avenir … Peur qu'au final, on se déchire d'avantage. »

Il pousse un soupire et frictionne ses bras qui frissonnent. En acceptant Erik dans sa vie, Peter ignore à quoi il s'engage.

« …. Comment elle était ? Ma grand-mère .. »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Un lien si fragile [PV Erik]

Revenir en haut Aller en bas
 
Un lien si fragile [PV Erik]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vient porter plainte contre Aurélien (Léo)
» Petite angine { PV : Dr Aurélien Fabre}
» Arrivée de Mgr Aurélien Maledent de Feytiat
» Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile.. | Asher
» Lien de Nuage de Chocolat / Hiver boréal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: (monde d'oblivion) :: Les États Unifiés :: Oblivion :: Résidences-
Sauter vers: