AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 That's mine (alec m.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
messages postés : 159
âge réel : 23

Message(#) Sujet: That's mine (alec m.) Sam 23 Juin - 16:47

Ça faisait un moment qu’il n’était pas entré par effraction chez quelqu’un (si on ne comptait pas Lincoln). Sa spécialité, c’était surtout de faire les poches, ni vu ni connu, aux passants. Mais il lui était arrivé de faire des casses un peu plus élaborés, quelques fois. Il lui fallait surtout beaucoup plus de préparation, et de matériels, et le voleur n’était pas particulièrement apprécié dans le milieu, ayant une réputation de fouteur de trouble. Il s’était probablement mis à dos la moitié des gangs de la ville et donc il était difficile de trouver quelqu’un acceptant de l’aider. Heureusement, avec un peu de persévérance, le mutant put se dégoter le nécessaire pour gérer les caméras de sécurité de la boutique d'antiquité qui était dans sa ligne de mire. Il avait entendu parler d’un livre très ancien, qui lui rapporterait un joli pactole s’il arrivait à mettre la main dessus. Les adeptes du marché noir en raffoleraient.

Profitant du calme de la nuit, le voleur installa le dispositif qui allait brouiller les caméras et autres systèmes de sécurité. Du moins, en théorie. Il avait tendance à apprendre très rapidement comment ce genre de chose fonctionne, mais il avait dû faire confiance au type qui lui avait refilé ça. Mais bon, il n’aurait rien sans prendre quelques risques. Et s’il était un voleur passablement doué, il était encore meilleur pour prendre la fuite. Un sourire satisfait étira ses lèvres lorsqu’il parvint à crocheter la serrure. Entrant en douce, il s’assura d’être assez loin des fenêtres pour allumer une lampe torche. Son regard se mit aussitôt à fouiller les lieux, à la recherche de son objectif.

Lorsqu’il le vit, dans une vitrine de verre, son regard se mit à briller. S’en approchant, il fut tenté de la jouer à la manière bourrin, mais il retint son geste à temps. Peut-être que le présentoir était piégé ? Ne manquerait plus qu’il déclenche une alarme. Le problème était qu’il n’était pas vraiment équipé pour découper le verre sans déclencher quoi que ce soit. Le mieux était peut-être de fracasser le tout et de foutre le camp en quatrième vitesse. Il allait mettre son plan boiteux à exécution lorsqu’il sentit une présence. Ou plutôt, entendit. Une respiration, un battement de coeur. Son ouïe s’était soudainement aiguisée. Le mutant fit la grimace, ayant mal au crâne. Ça faisait des années qu’il était ici, ses pouvoirs ne faisaient que revenir peu à peu maintenant. Secouant la tête, il chercha du regard la provenance de la présence, se concentrant sur celle-ci. Peut-être avait-il imaginé tout ça ? Le corps tendu, il hésitait entre continuer ce qu’il était en train de faire ou bien chercher qui était l’intrus. Si c’était le propriétaire ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 940
âge réel : 24

Message(#) Sujet: Re: That's mine (alec m.) Jeu 12 Juil - 1:11

That's mine
Ciarán Farrell & Alec McDowell
La nuit étant tombé depuis un moment, Alec avait dû attendre que Jake s'endorme avant de quitter la maison en ramassant son sac contenant tout le matériel dont il avait besoin pour ses cambriolages. Récemment, il avait discuté avec un receleur qui souhaitait mettre la main sur un livre ancien qu'une boutique d'antiquité possédait et il avait donc demandé le prix qu'il lui en donnerait. Vu l'argent qu'il pouvait se faire avec ça, le jeune homme avait de suite décidé de mettre sa bonne conscience de côté pour tenter ce coup, en espérant ne pas se faire attraper par l'un des mêta-humain de la ville ou une autre créature héroïne qui serait bien trop heureuse de mettre la main sur un voleur.

Il avait donc prit le chemin de la boutique et avait garé sa moto plus loin pour être certain de ne pas attirer l'attention sur l'endroit exact où il allait et grimpa sur le toit de sorte à avoir une vue d’ensemble et de trouver le meilleur moyen pour entrer. Comme il croyait avoir trouvé, il remarqua une ombre qui venait d’entrer dans la boutique après avoir activé ce qui devait être un brouilleur de caméra et jeta un coup d’œil aux alentours pour s’assurer que personne n’avait remarqué l’intrus. Décidant de prendre la porte ouverte, Alec sauta en bas, atterrissant aussi agilement qu’un chat et aussi silencieusement surtout, et entra rapidement dans les lieux, profitant de la noirceur pour se cacher derrière un meuble – ou du moins dans le recoin de ce dernier. Il préférait voir qui était l’autre voleur, essayer d’analyser la situation pour éviter de se retrouver dans les emmerde. Il avait déjà essayé de voler une balle de base-ball en même temps que Max et au final, tous deux étaient repartit les mains vide et avec un sentiment de frustration… enfin, surtout elle, vu ce qu’elle comptait faire de l’argent.

Se décidant enfin, il quitta l’ombre pour s’avancer et essayer de voir dans quel genre de système se trouvait le fameux livre, qui semblait intéresser aussi cette personne. Malheureusement, vu la lampe torche de l’autre individu, le X5 ne parvenait pas à très bien distinguer la scène et il fut forcé de se déplacer sur le côté pour mieux voir, révélant ainsi sa présence qu’il tenait jusque là secrète – du moins il avait essayé.

« Si tu attends que la vitrine se volatilise, je crois que tu vas attendre longtemps. »

Un petit sourire amusé étira les lèvres du châtain, qui passait son regard du livre, à l’autre voleur.

« À moins d’avoir des pouvoirs magiques pouvant les faire disparaître. »

Il se rapprocha encore un peu plus, observant la vitrine sans porter plus d’attention au cambrioleur, s’intéressant à la façon dont le livre était gardé. Ce n’était rien de bien compliqué, de ce qu’il pouvait voir… normalement il avait les bons outils pour le libérer. Le problème restait cet homme à côté de lui, qui ne le laisserait sûrement pas faire non plus.
(c)Hesa


HJ: Sorry du retard >.< Madame l'inspiration s'était tiré xDDD Ma réponse est pas super super en plus ;-;

_________________
Why do you just assume I did something wrong?


Badge o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
messages postés : 159
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: That's mine (alec m.) Jeu 26 Juil - 17:39

Si c’était le propriétaire, Ciaran ne savait pas vraiment ce qu’il ferait. C’était un voyou, certes, mais il n’était pas du genre violent avec les innocents. Il se défendait surtout si on s’en prenait à lui. Son regard méfiant parcourut donc les alentours, cherchant où se trouvait la présence qu’il avait capté. Les battements de coeur étaient réguliers, mais bien présents. Tout près. Il ne pouvait définitivement pas faire comme s’il était seul. Lorsqu’un type sortit de l’ombre, le mutant se détendit légèrement. Ce n’était pas le propriétaire. Ce qui, au final, pouvait devenir encore plus problématique. Le blond se crispa à nouveau, dévisageant l’intrus. Sa petite pique lui fit faire une grimace, mais il se retint de répliquer, tentant de juger le niveau de dangerosité de son interlocuteur. Même s’il ne le connaissait pas, il était assez facile de deviner pourquoi il était là, son regard se portant vers le livre ancien était évocateur.

Bordel de merde. Un autre voleur ! C’était bien sa veine. Il fallait absolument qu’il porte son attention sur un objet de valeur aussi convoité par un autre dans son genre. Eh bien, il pouvait toujours courir ! Son air auparavant décontracté était devenu hostile. Hors de question qu’il le laisse partir avec son butin. Mais le problème de la vitre était toujours d’actualité. « J’imagine que toi tu as le nécessaire pour en venir à bout ? », grogna-t-il, de mauvaise humeur, alors qu’il se rendait compte à quel point il était dans la merde. Ciaran pouvait toujours aller sur sa première idée et fracasser la vitre, et tenter de filer à l’anglaise, mais il risquait, de un, d’abîmer la marchandise, de deux, avertir les flics, et de trois, avoir à se bagarrer avec ce type pour garder la main sur son butin, et donc compromettre ses chances de filer sans se faire coincer. Sinon … il pouvait le laisser faire, et partager ? Naaaaaah. Pas son style. C’était tout ou rien.

Du coup, il pouvait peut-être laisser l’autre voleur se charger de la vitre, faire mine de lui laisser la main et … et quoi ? Le poignarder dans le dos ? Enfin, pas littéralement, hein. Mais il comptait bien filer avec tout. Un air renfrogné sur le visage, encore à moitié entre l’autre voleur et leur cible, pour l’empêcher de trop avancer tout en lui laissant la vue assez dégagée pour qu’il puisse se faire sa propre idée, il finit par grommeler : « Écoute, j’ai déjà des acheteurs sérieux qui vont payer une fortune. On peut s’entraider et partir tous les deux avec un max de blé. » Il restait néanmoins très tendu, guettant chaque fait et geste. S’il ne faisait qu’un pas dans l’optique de l’envoyer paître, il comptait bien lui tomber dessus.

hj : pas de soucis  :132: n'hésite pas à me le dire s'il manque d'élément pour t'aider à répondre, je peux modifier  :159:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 940
âge réel : 24

Message(#) Sujet: Re: That's mine (alec m.) Dim 19 Aoû - 3:41

That's mine
Ciarán Farrell & Alec McDowell
Un petit sourire amusé avait étiré les lèvres d’Alec tandis que l’autre cambrioleur lui demandait d’une façon détourné grâce à une pique si lui avait les bons outils, ce à quoi il ne ne répondit pas immédiatement, observant toujours la façon dont le livre était protégé. Il avait évidemment le nécessaire pour détruire la vitre, du moins, la découpé de sorte à ne pas déclencher le système d’alarme directement, où alors il pouvait retirer les minuscules vis qui retenaient la vitrine, mais c’était plus risquer puisque ça allait immédiatement avertir les flics. Il opta donc pour la première option, jetant un petit regard en coin à l’étranger, étouffant un petit rire.

« J’ai l’air du mec idiot qui va te croire? »

Mais ceci dit, ils n’avaient pas beaucoup d’options. Si cette personne tentait quoi que ce soit, le jeune homme l’en empêcherait. Du moins il essaierait. Quelqu’un qui tentait de voler quelque chose dans cette ville… et bien en général ce n’était pas de simple voleur. Il ne pouvait donc pas vraiment savoir à qui il avait affaire. Peut-être que cet étranger avait des super pouvoir dont il ne pouvait même pas soupçonner l’existence? Enfin bon…

« Mais si je fais rien… on repart tout les deux les mains vide alors… on va dire que je te crois. »

Il retira ses outils de leur emplacement, regardant la vitrine, puis ses outils et en retira quelques uns qui l’aiderait à faire sortir l’objet de sa convoitise de son emplacement. Il vérifiait de temps à autre les faits et geste de l’autre voleur et parvint à retirer une partie de la vitre en quelques minutes à peine sans déclencher l’alarme. C’était bon signe non? Alec entreprit donc de retirer une autre partie de la vitre, mais s’arrêta en plein milieu, ses sens à l’affût. Au loin, il parvenait à entendre les sirènes des voitures de police qui se dirigeait vers la boutique. Comment ils avaient été mit au courant? … bonne question.

« Et puis merde... »

De toute façon, foutu pas foutu… il rangea rapidement ses affaires et envoya son poing dans le reste de la vitrine un peu fragilisé par tout ses bouts manquant, déclenchant officiellement l’alarme dans le bâtiment.
(c)Hesa


HJ: Vwalàa je t'ai laissé une petite ouverture sur la fin pour voir ce que tu allais faire xD le poste est court, hésite pas à me dire si je dois rajouter quelque chose \o

_________________
Why do you just assume I did something wrong?


Badge o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
messages postés : 159
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: That's mine (alec m.) Dim 9 Sep - 0:21

S’il avait été en présence de n’importe qui sauf un voleur, le mutant savait qu’il aurait une petite chance de l’amadouer et lui faire croire qu’ils pouvaient s’entraider. Mais il était en compagnie d’un autre voleur. Donc sa proposition innocente n’allait certainement pas être prise au sérieux. Face à sa réplique, comme de fait il ne le croyait pas, Ciaran eut un rictus mi-sourire mi-irritation, alors qu’un « oui » provocateur lui brûlait les lèvres. Mais il se retint, ne faisant que se contenter de grogner vaguement. Il n’avait pas besoin de spécifier que si son collègue-rival refusait, il allait se battre pour mettre la main sur ce fichu livre. Lorsque l’autre accepta finalement, le blond eut un sourire dubitatif. Ouais, c’est ça. Il n’avait aucun doute sur le fait que son interlocuteur allait aussi tenter de foutre le camp avec leur trésor dès qu’il l’aurait sorti de là. Il ne faisait pas confiance facilement.

Prudent, Ciaran lui laissa néanmoins de l’espace, le temps qu’il s’attaque à la vitre. Mais lorsqu’il vit l’autre se stopper net, il tendit lui-même l’oreille, ravi d’avoir retrouvé une partie de ses pouvoirs. Enfin, il serait ravi plus tard. Là, les sirènes de police étaient plus que préoccupantes. Le voyant ranger ses outils, le mutant se rapprocha en vitesse. Pas le temps de réfléchir. Lorsque son rival fracassa la vitre, lui, lui envoya son poing en pleine figure, y mettant plus de force qu’un être humain normal pouvait le faire, n’ayant pas le moindre remord. Tout ce qu’il voulait, c’était l’assommer pour filer à l’anglaise. Il n’était pas siiii mauvais. Ce n’était pas comme s’il lui plantait un couteau littéralement dans le dos. Ne faisant pas attention à son adversaire, trop préoccupé à embarquer le livre, il fut plus que surpris lorsqu’il se rendit compte, trop tard, que l’autre était plus résistant que prévu.

Les quelques secondes suivantes furent purement chaotiques, alors qu’ils se bagarrèrent comme des chiffonniers. Enfin, Ciaran avait un style plutôt erratique, du combat de rue, c’était tout ce qu’il connaissait. S’il avait l’avantage avec sa capacité à se régénérer à grande vitesse, la technique de son adversaire était bien meilleure, plus précise. Au final, le livre, qui était passé de mains en mains en un court lapse de temps, leur échappa à tous les deux, projeté plus loin. L’atterrissage fut fatal alors que les pages se détachèrent et la couverture craquait comme un vieux parchemin. Un juron bien senti sortit de la bouche du mutant. Bordel de merde. Dans cet état, il n’allait certainement pas trouvé d’acheteurs. Préférant laisser tomber plutôt que de tomber entre les griffes des flics, il donna un dernier coup de poing par pure frustration et fila en vitesse.

(rp conclu de mon côté)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 940
âge réel : 24

Message(#) Sujet: Re: That's mine (alec m.) Jeu 13 Sep - 18:40

That's mine
Ciarán Farrell & Alec McDowell
Un peu prit dans la panique du moment sur le fait que la police pouvait débarqué n’importe quand, Alec n’avait plus trop fait attention à son rival qui guettait le bon moment pour la lui mettre bien profond. Enfin, façon de parler évidemment, mais vous voyez le genre. Il n’avait même pas eu le temps de saisir l’objet dans sa main après avoir fracassé la vitre qu’il se prit le poing du blond dans la figure, le déstabilisant assez pour qu’il se recule. Il était surprit sur le moment, mais pas surprit que l’autre ait tenté cette action. Après tout, leur but était le même. Ils voulaient tous deux ce fichu tas de pages poussiéreux. Heureusement, Alec n’étant pas un humain à proprement parlé et ayant bien plus de résistance que ces derniers, ne fut pas assez longtemps assommé pour ne pas réagir et le laisser filer à l’anglaise. Il riposta, tentant à son tour de mettre l’autre voleur chaos, sans vraiment réussir lui aussi. D’accord, donc tout les deux avaient des capacités anormales, ce qui allait clairement leur compliquer la tâche pour sortir de là.

Ils se bagarrèrent pendant les quelques minutes qui suivirent, chacun tentant de voler le bouquin à l’autre et chacun ayant son style. Ayant été habitué à affronté presque tout les types de combat et surtout entraîné tout cours, le mutant parvenait assez aisément à affronter l’autre, mais son style étant plutôt imprévisible, il reprenait parfois l’avantage, ce qui aurait au final pu duré des heures, si le livre n’avait pas décidé de leur échappé et de tomber plus loin, s’écrasant sur le sol… et se fissurant de partout. Son attention détourné, le jeune homme se prit le poing de son rival alors que ce dernier filait après avoir lâché un juron, les mains vides. Et c’est aussi les mains vide qu’Alec repartit, ramassant ses affaires et jetant un coup d’œil déçu à son butin qui gisait au sol pitoyablement.

Il quitta les lieux pile au moment où la police entrait dans le bâtiment et observait les lieux avec leur torche, le voleur retournant à sa moto laisser plus loin, dans un endroit où elle n’allait pas attirer l’attention. Frustré mais surtout déprimé, il rentra à la maison, se maudissant de ne pas avoir agit plus rapidement. Il avait promit le livre à ses acheteurs… ça allait lui faire une sale réputation maintenant, c’était génial…
(c)Hesa

_________________
Why do you just assume I did something wrong?


Badge o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: That's mine (alec m.)

Revenir en haut Aller en bas
 
That's mine (alec m.)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mine de Poitiers : Toujours fermé !
» exploration (pv Mine de charbon)
» Crise de la mine
» 03. [Immeuble Hemmens/Catalano] The girl is mine
» Une noyade évitée ! [RP Mine de Charbon] | End |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: (monde d'oblivion) :: Les États Unifiés :: Oblivion :: Commerces et entreprises-
Sauter vers: