AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kimberly + Where the hell did we land?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 46
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Kimberly + Where the hell did we land? Ven 1 Juin - 16:12

I think it means :

"Welcome to Oblivion".
Tu avais senti un truc bizarre se passer. Mais t'avais laissé courir. Enfin, c'était pas vraiment comme si ces derniers temps, ta vie était tout ce qu'il y avait de plus normal. T'étais un putain de Power Rangers, mec ! Ta peau se transformait en une armure rouge, comme ça, comme si c'était normal. Et c'était sans compter Zordon, un mec coincé dans un mur depuis des années, qui faisait parler  le mur. Niveau bizarrerie, pressentiment étrange, et autres, t'avais essayé de prendre pour habitude de pas te faire d'angoisse pour rien. Et même de laisser les choses inimaginables de côté, totalement. Toi et Kimberly, vous vous étiez entraînés des heures durant. Les autres n'avaient pas pu venir. T'avais fait le fier tout du long. Tu n'en pouvais plus,il fallait le dire. Mais ce que tu avais aussi remarqué, c'était que vous deveniez forts. Très forts, ce qui te paraissait toujours un peu plus impressionnant.
Même la tête de Zordon qui sortait du mur le disait. Que vous évoluiez rapidement. Et tu lui en étais plein de gratitude. Même si tu t'amusais à lui faire remarquer qu'il n'était qu'un mur. Le gars s'était quand même sacrifié pour Billy et toi. Il avait abandonné l'idée de revenir à la vie pour que Billy recommence à vivre, et pour que toi, tu puisses continuer à être un ranger. Parce que dans le fond, t'as beau trouver ça bizarre, et ça a beau mettre ta vie en danger, t'adorais ça. C'était mieux que de faire toutes tes conneries. Parce que t'avais les sensations fortes que tu recherchais tant, et tu te battais pour quelque chose. Quelque chose de fort. Alors, dans le fond, t'étais peut-être le plus reconnaissant à Zordon - enfin, après Billy, ou peut-être ex-æquo.
Après de longues heures, t'avais décidé que pour toi, c'était assez pour la journée. De toute façon, Rita avait été vaincue, non ? L'entrainement pouvait attendre. Et toi t'avais juste envie d'aller piquer une tête dans l'eau de la cascade, sans te prendre la tête, pour te décontracter les muscles, surtout. Enfin, c'était quand même agréable, l'eau, non ? Alors que t'allais pour sortir du vaisseau, et que tu te retrouvais dehors, tu t'arrêtais. Oui, y avait définitivement eu quelque chose de bizarre. « Euh.. Kimberly..? » demandais-tu, en guise de soutien de sa part. Tu ne comprenais pas vraiment ce qui se déroulait sous tes yeux.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 23
âge réel : 16

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Sam 16 Juin - 9:34

where the hell did we land ?Elle avait toujours du mal à y croire, mais pourtant, tout s'était montré sous ses yeux. Que ça soit le fait qu'elle casse son téléphone, ou qu'ils trouvent un vaisseau avec un mec dans un mur qui parle, ou encore leurs supers armures, elle avait tout vu et ne s'en remettait pas. La chose la plus dure à accepter pour elle, c'est le fait qu'elle a des amis qui ne la jugent pas pour ce qu'elle a fait, et qui, au contraire, l'aident à aller mieux. La culpabilité la rongeait toujours un peu, mais être avec eux ça la libérerait de l'immense connerie qu'elle a fait. Kim veut donner, pour une fois, le meilleur d'elle-même et c'est exactement pour ça qu'elle s'entraine d'arrache-pied avec Jason. Autant elle adore tous les Rangers, sans exception, même si Zack est chiant quand il s'y met, il faut l'avouer, se retrouver seule avec le blond ne la dérangeait pas tant que ça. Elle voulait lui parler, mais n'en trouvait pas le courage, n'en n'avait peut-être pas réellement envie. Parfois, elle pense toujours à ce qu'ils se sont dits ─partir d'Angel Grove, mais avec leurs nouveaux rôles, c'était impossible. Ils doivent rester là-bas, aussi dur que ça soit pour elle, quand elle se dit que tout lâcher et se barrer ne serait pas une si mauvaise idée. Sauf qu'elle a plusieurs raisons pour rester, à présent.

Quand Jason s'arrêta de s'entrainer, la jeune Hart resta quelques instants de plus, discutant avec Alpha 5 qui parlait encore plus qu'un vrai être humain, et ça avait le don de le faire rire. Elle en apprenait un peu plus grâce à ce petit robot, et ça lui permettait de s'aérer l'esprit, et de savoir comment elle se porte en combat. Se rapprochant de la sortie du vaisseau, elle entend son ami l'appeler et fronçant les sourcils, elle se dépêche de le rejoindre et reste un moment sur le cul. Pour une qui rêvait de partir loin de son coin paumé, elle a été servie pour le coup.

-Se téléporter ne fait définitivement pas partie de nos pouvoirs. Dis-moi que c'est une mauvaise blague et que les autres vont apparaitre pour nous dire que tout est normal, dit-elle plus pour se rassurer qu'autre chose.

Mais elle sent un vide. Quelque chose qui manque, comme un retour en arrière, avant qu'ils ne trouvent ces pierres de couleurs différentes. Avant qu'elle ne soit connectée aux autres. Elle lance un regard reflétant la peur au chef du groupe, et tout ce qu'elle voulait lui dire se dissipe. Ça n'a plus d'importance actuellement, ils ont besoin des autres avant tout. Soudainement, elle regrette de ne pas avoir eu le courage de lui parler auparavant à propos du fait qu'ils se sont embrassés mais qu'ils n'aient pas pu en reparler car la fin du monde était imminente. Baissant un moment la tête, elle se contente d'avancer avec des petits pas, pour savoir à quoi ce merdier ressemble.

-Viens, on va voir s'il n'y a pas moyen qu'on trouve des indices, ou, je sais pas, quelque chose qui nous dirait qu'Angel Grove n'est pas loin d'ici.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 46
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Mar 3 Juil - 16:46

I think it means :

"Welcome to Oblivion".

« Euh.. Kimberly..? »

Tu ne comprenais pas ce que tu voyais. Mais qu'est-ce que c'était. Était-ce une blague de Zordon? Le voilà désormais qui s'était acheté de l'humour. Mais il avait été berné par la marchandise, à croire. Mais tu savais que ce ne serait pas pour aujourd'hui que Zordon se trouverait être drôle.
Tu regardais tout autour de toi, et tu essayais d'analyser un peu. Le paysage qui s'étendait aux pieds du vaisseau n'avait rien à voir avec tout ce que tu connaissais. T'avais presque peur de sortir réellement de la zone de confort que le vaisseau t'apporter, bien que Zordon se faisait bien trop souvent envahissant à tes yeux. T'avais attendu que Kimberly ne vienne à tes côtés.
Tu plissais les yeux pour essayer de voir plus loin, avant d'oser t'avancer un peu plus, de faire quelques pas hors du vaisseau. « Non, je ne crois pas non plus.. » que tu répondais, en tournant la tête vers elle. T'hésitais presque à appeler Alpha 5 pendant quelques minutes, avant de finalement te décider. « Alpha 5, où sommes nous ? » Le petit robot parti, à la suite de cette question. Sans doute pour essayer de te répondre correctement.
En attendant, vous étiez là, toujours dans la perplexité, et dans l'incompréhension. L'arrivée ici, ça te donnait l'impression d'être encore le lycéen qui faisait n'importe quoi, comme avant que les pouvoirs des Power-Rangers ne vienne et ne te choisissent. T'avais presque l'impression d'être à nouveau un nul qui voulait faire son intéressant. C'était presque épuisant, ce sentiment.
Kimberly te proposait de faire un tour, pour voir dans quoi vous étiez, et s'il n'y avait pas moyen de retrouver Angel Grove, cette ville que tu avais tant voulue fuir, pour finalement, chercher à la retrouver. « Euh, ouais, d'accord » T'étais ni rassuré à l'idée d'être ici, ni à l'idée d'être seul à seul avec elle, sans avoir de combat à mener, d'entraînement, d'Alpha 5 ou de Zordon à proximité. C'était con, mais depuis ce truc que vous aviez eu ensemble, vous n'aviez pas reparlé. Et la gêne s'était installée. Etait-ce le feu de l'action qui avait créé ça ? Ou de réels sentiments, outre le fait que oui, tu n'allais pas te le cacher, elle te plaisait, et ça, depuis quasiment le début.
Mais tu restais silencieux, et tu entamais le pas à côté d'elle. T'avais l'air plutôt assuré, tu donnais merveilleusement bien le change; Mais la vérité était que t'en menais vraiment pas large, ni de la fille, ni de l'endroit. Et ça n'allait pas t'aider, tout ça.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 23
âge réel : 16

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Dim 22 Juil - 18:33

where the hell did we land ?Ce foutage de gueule. Si c'était un autre test de Power Ranger où elle ne sait trop quoi, Zordon allait entendre parler d'elle, rhaaa. Néanmoins, Kimberly doit bien avouer que cet endroit totalement inconnu où elle vient de débarquer l'intrigue, son côté aventurière étant piqué en plein dans son vif. Comme si une force supérieure avait su pour ses envies de se barrer d'Angel Grove, avant qu'elle ne devienne une ranger et qu'elle ne se fasse des amis, des vrais. Avant qu'elle ne rencontre Jason, aussi, même s'ils s'étaient mutuellement proposés de se tirer de leur trou perdu qui les mène nulle part. Quelques secondes après que Jason lui ait demandé, Alpha 5 revint et la brune reporta toute son attention sur lui.

-Je crains que je ne puisse pas trouver où nous sommes, rangers. Je ne trouve aucune information, je suis confus ! s'exclame le robot.
-Merci, Alpha 5. J'imagine qu'on va se débrouiller sans plan, ça fait partie du job, déclare la brune ironiquement.

Faire partie du boulot... Comme si risquer sa vie n'était pas assez. Elle pensait avoir eu sa dose d'émotion forte en affrontant Rita et en pensant sincèrement y rester ─ce qu'elle aurait peut-être bien aimé─ et donc la voilà dans cette forêt, près de cette cascade. Au moins elle pourrait tester ses capacités de survie, super.

Proposant au blond de marcher un peu pour découvrir les parages et voir s'il n'y a pas quelque chose ou quelqu'un qui pourrait les aider, Kim entame la marche, essayant de ne pas trop penser au fait qu'elle est seule. Avec Jason. Sans Zordon ou Alpha 5. Sans aucune fin du monde. Rien. Elle en serait presque nerveuse... en fait si, elle l'est. Totalement. Et dire qu'il y a encore quelques temps d'ici, elle ne le regardait même pas, car il ne l'intéressait pas. Puis il y a eu cette nuit, au lac, ces pierres, cette équipe... Une histoire de folie. Elle essaye de regarder les horizons, se rendant compte que plus ils s'avancent au cœur de la forêt, plus l'air devient chaud, et même si elle est déjà en débardeur, elle aimerait enlever plus. Oh bordel.

-Je crois que c'était une mauvaise idée de bouger, au final, déclare-t-elle en soupirant.

Elle pince ses lèvres entre elles, tourne sur elle-même avant de remarquer que tout semble un peu pareil. Ils sont pas dans la merde, tiens. Reculant sans regarder réellement où elle va, elle percute légèrement Jason et se retournant directement, elle a un petit rire nerveux avant de s'éloigner de quelques pas. Plus ridicule que ça, il n'y a pas. Finalement, la question qu'elle se pose depuis cette nuit la rattrape, et elle ose enfin la demander à haute voix au concerné.

-Tu sais... La nuit avant que Rita ne nous attaque, quand on était ensemble... Ça comptait vraiment pour toi ? Car depuis, on a pas réellement eu le temps d'en parler. Ni le courage, je crois, demande-t-elle en redoutant la réponse. Si elle s'est faite de faux espoirs...
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 46
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Dim 29 Juil - 10:51

I think it means :

"Welcome to Oblivion".

T'étais resté là. Presque comme interdit. Kimberly était venue à tes côtés, et avait dit quelque chose. Mais tu n'avais pas totalement compris quoi. T'étais presque absorbé par l'endroit. Perdu dans tes pensées. Si bien que ses paroles te semblaient inaudibles, les syllabes n'étaient pas claires dans ta tête.

Mais quand le petit robot revint pour répondre à la question de où vous étiez, il eut le don de te sortir, momentanément de ta torpeur. Qu'était-ce donc comme genre de blague ? Si même le robot ne savait pas. Tu tournais la tête vers lui, et esquissais l'ombre d'un sourire.« Merci quand même... » Avant de te tourner vers Kimb. Cette fois-ci, tu étais totalement en possession de tes moyens et de ton ouïe. Tu avais acquiescé, à tort ou à raison, quand elle t'avait dit qu'il serait bien de chercher des indices, en bougeant. Et vous étiez partis.

En marchant, il y avait eu un silence presque gênant qui s'était installé entre vous. Tu faisais mine de rien, mais dans le fond, tu savais que c'était pesant, autant pour toi que pour elle. Mais c'était aussi l'occasion où jamais d'en parler. Et pour ne pas aider, la chaleur avait décidé de pointer violemment le bout de son nez. La chaleur à Angel Grove, à côté, c'était une température presque automnale, quelque chose de frais. T'avais envie de retourner à la cascade, et de te baigner. Avec elle. D'oublier la gêne qui te rappelait que les relations que tu avais eues finissaient toujours mal. D'oublier que t'avais pas assez de courage pour en parler comme ça. Et surtout oublier que t'étais incapable de savoir exactement ce qu'il en ressortait. Etait-ce le feu de l'action ? De vrais sentiments ?
Tu sursautais en l'entendant parler. Mais qu'elle sorte de tes pensées ! Quoi, désormais, elle était capable de les entendre ? Ou bien était-ce pure coïncidence ? Après un moment à avoir les yeux baissés, comme si tu réfléchissais, ou bien que tu vérifiais où tu mettais les pieds, tu relevais la tête, et tu la regardais. T'avais pas besoin de sonder ton coeur pour savoir répondre à la façon dont elle elle avait tourné la phrase. La réponse coulait de source, dit comme ça.
« Bien sûr que ça comptait. » Peut-être que même toi, à partir de ce moment, t'avais eu une ébauche de réponse. Tu lui tendais la main, pour qu'elle avance avec toi. Vu que vous alliez plus profondément dans la forêt, tu préférais autant.

©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 23
âge réel : 16

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Dim 29 Juil - 14:37

where the hell did we land ?Cette situation est tout simplement gênante, même Kimberly n'en revient pas. Pourtant, niveau situations gênantes, ils en ont vu quelques unes, en tant que Power Rangers. Car une situation gênante, c'est aussi se retrouver lier à des inconnus alors qu'elle n'arrive même pas à se faire confiance elle-même. Ça relevait du miracle, le fait qu'elle ait dit à propos de cette nuit au lac à Jason. C'était quelque chose qu'elle aurait voulu que personne ne sache, personne n'apprenne, mais puisqu'elle était la seule qui avait voulu se taire ce soir-là à propos d'elle. Elle jugeait qu'il pouvait savoir la vérité, et en réalité, une fois qu'elle lui eut dit, ça avait été un tel soulagement. Ne plus être seule à savoir un tel truc.

C'est certainement la chaleur qui doit la faire divaguer, bon sang. Ce n'est clairement pas à Angel Grove qu'ils risquent de vivre une chaleur tropicale comme au cœur de cette forêt, et elle n'était pas préparée pour ça. D'ailleurs, ça a le don de lui rappeler leur bataille contre Rita, quand ils ont bien tous cru y laisser la vie sous cette chaleur. Elle se souvient très bien d'avoir regardé Jason alors qu'elle n'avait plus espoir, elle se rappelle avoir pensé qu'il était la dernière personne qu'elle voulait voir avant de mourir, chose qu'aucun des cinq n'a fait au final, à leur plus grand plaisir. Ils ont réussi héroïquement, mais elle, sentimentalement... Kim a besoin d'une réponse à une seule question, qu'elle finit par lui poser, plus torturée par l'idée de ne jamais avoir de réponse que de mourir sous la chaleur. Quand elle voit qu'elle sursaute, elle arque quand même un sourcil. Si c'est l'effet qu'elle lui fait, elle sait pas trop si c'est flatteur. La brune reste plantée là, à attendre sa réponse, à chercher une quelconque réaction de sa part, puis quand elle le voit enfin relever la tête et que ses mots se font entendre, elle a un sourire. Donc elle ne l'avait pas embrassé dans le vide ─ça la rassurait.

La ranger rose se saisit de sa main et hoche la tête positivement, elle est prête pour traverser l'Enfer avec lui, sans aucune hésitation. Le pire reste certainement à venir. Au fur et à mesure qu'ils marchaient, elle se sentait de moins en moins à l'aise dans la forêt, déjà à cause de la chaleur, puis le terrain. En prime, il y avait tellement de plantes et d'arbres partout qu'elle n'arrêtait pas de se faire griffer par des orties... ou des plantes et animaux inconnus. Rien qu'à cette idée, elle eut un frisson qu'il dût certainement sentir vu leurs mains liés, et le truc le plus bête arriva. La glissade et le sol légèrement en plante. Bien sûr, elle n'eut aucunement le réflex de lâcher la main du blond une fois qu'elle commença à tomber, l'entrainant avec lui, criant au passage sous la surprise, c'est seulement en fin de chute qu'elle comprit ce qui s'était réellement passé. Oh bordel que ça faisait mal... Elle a une petite moue de douleur et rouvrant les yeux en grimaçant, elle est encore plus surprise de trouver Jason sur elle. Oh. Ils sautent donc encore des étapes.

-J'espère que je suis confortable, le taquine-t-elle avec un sourire en coin. Elle devait avouer que dans d'autres circonstances, elle ne serait pas contre cette position ─même si l'inverse c'était déjà produit, la même nuit que le baiser.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 46
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Dim 29 Juil - 15:02

I think it means :

"Welcome to Oblivion".


C'était assez évident que ça avait été difficile pour toi, de lui parler. Même quelques mots. T'étais pas du genre à étaler ta vie, étaler tes sentiments. Si tu pouvais passer pour le con de service, t'en avais rien à faire. Tu préférais ça à ouvrir ton cœur. Mais là, dans cette forêt presque tropicale, à vous enfoncer dedans, t'avais pas eu de larges choix. Vous alliez avancer à deux, et avancer ensemble, c'était toujours plus facile. Et puis, en y réfléchissant, surtout, tu voyais plus de raison de lui cacher la vérité. Elle te plaisait. Depuis la première fois que tu l'avais revue dans les escaliers, après avoir eu ton bracelet électronique. Ton cœur avait eu un raté, et tu avais mis ça sur le compte de l'essoufflement. Quel essoufflement ? T'avais réussi à te mentir même à toi-même. Mais dans le fond, t'étais vraiment sûr que personne ne l'avait remarqué ? Tu ne saurais jamais, certainement.

Quand elle attrapait ta main, tu baissais la tête en un sourire, en te mordant l'intérieur de ta joue. Ce contact c'était aussi comme une réponse à un retour de question de sa part. Tout en marchant, tu serrais un peu plus ton étreinte sur sa main. T'espérais que si elle glisse, t'arriverais à la rattraper. Sans te douter que ça serait plus compliqué que ça. Il faisait chaud, et t'avais l'impression que la température augmentait de seconde en seconde, compliquant votre marche. Était-ce le contact, ou la forêt ? T'avais presque du mal à faire la part des choses. Mais ce qui était sûr, c'était qu'il y avait de plus en plus d'arbre, de plantes, de branches, de moustiques, et que ça, mélangé à la chaleur plus forte, ça n'aidait pas forcément. L'avancée devenait difficile, et il fallait bien lever les pieds.

Comme s'il avait été question de prophétie, à ne pas lever les pieds assez haut, tu sentais tout à coup le bras de Kimberly te tirer, te faisant trébucher. Par réflexe, certainement, mais aussi parce qu'elle t'avait attiré dans sa chute, tu finissais par te retourner, et à mettre un bras en avant. Au moins, ça amortissait le poids de ton corps qui lui tombait dessus.

T'avais fermé les yeux dans la chute, peut-être par crainte de te prendre quelque chose dans un œil, ou crainte de la chute tout simplement. Elle aussi. Et quand tu les avais rouvert, t'avais découvert ton visage à quelques centimètres du sien, avant qu'elle n'ouvre ses yeux. En l'entendant, tu laissais un sourire en coin s'étirer sur tes lèvres.

« Tu sais, il fallait me le dire si tu voulais qu'on en arrive là. » que tu plaisantais. Évidemment, c'était gênant, mais quoi de plus simple pour tuer la gêne que de faire des sous-entendus lubriques ?

©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 23
âge réel : 16

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Dim 29 Juil - 15:51

where the hell did we land ?De toute façon, Kim elle a une poisse monstre. A chaque fois qu'elle pense qu'enfin quelque chose peut aller bien, il y a un problème. Genre, Trinie qui se fait agresser par Rita, Rita qui les attaque, eux qui se trouvent dans une forêt qu'ils ne connaissent pas et qu'en prime qui les étouffe tellement il y a des végétaux et des animaux qui grouillent dans le coin, qui n'aident en rien à avoir plus frais. Rhaaa si elle se fait mordre ou piquer par quelque chose, elle fait la peau à quelqu'un, c'est dit. Bon, pas celle de Jason maintenant que les choses étaient un peu plus mises à plat, mais Zordon... s'il n'était pas un visage dans un mur, il prendrait cher. Elle est officiellement d'une humeur massacrante, mais elle se retient de ne pas écraser la main du blond, car il en aura très certainement besoin. Pour certaines raisons que tu ne préfères pas savoir d'ailleurs, mais ça, ça n'a pas d'importance dans de telles circonstances. Brrruh.

L'esprit embrouillé entre ce toucher et cet environnement, la catastrophe arrive, elle littéralement tout le long de la pente, pas si grande et encore heureux, mais Kimberly sent la douleur la perforer. Okay, c'est elle ou ça fait toujours aussi mal que quand elle était simplement humaine ? Elle avait eu l'impression qu'au fur et à mesure des entrainements ─et d'en prendre plein la tronche, faut l'avouer─ la douleur était plus tolérable, mais là, elle a envie d'appliquer de la paumade partout sur son corps. Aouch. Elle veut même mettre de la paumade sur ses fesses... Double aouch. Bon, malgré ça, la brune ne peut pas s'empêcher de lancer une remarque cocasse à Jason, étant donné la position dans laquelle ils se trouvent et leurs antécédents. Bon sang que c'était plus confortable dans un lit et quand c'était elle qui le plaquait comme une vulgaire affiche au mur.

A sa réponse, elle lève les yeux au ciel et le tape légèrement à l'épaule. Puis l'idée de génie vient, un sourire légèrement sadique apparait sur son visage et doucement, l'air de rien, naturellement ─peut-être même trop vu son plan─ et pile au moment où leurs lèvres se frôlent, elle profite qu'il soit distrait par le contact physique pour échanger leurs positions et se retrouver aussi de lui, reprenant ses distances entre leurs deux visages, un regard et un sourire fier.

-Je préférais quand on s'en était arrêté là la dernière fois.

Alors l'adolescente lui fait un clin d'œil malicieux et en faisant une grimace vu les coups qu'elle s'est pris en descendant, elle se relève et tend une main au blond pour l'aider à se relever, tout de même. Super, plus qu'à grimper à présent... Ou faire marche arrière et décider de se cantonner au vaisseau en espérant qu'ils aient des lits et des chambres.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 46
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Dim 29 Juil - 16:08

I think it means :

"Welcome to Oblivion".

C'était bien ta veine de te mettre dans des situations déplaisantes. Dans des mauvaises situations où tu n'avais qu'à espérer une chose : que le vent change de cap. Bien qu'il ne le fasse jamais. Mais pour une fois, te retrouver ici, c'était guère de ta faute. Mais vous étiez deux, et apparemment, ni l'un, ni l'autre, ne souhaitait rester à se morfondre sur son sort.
Peut-être était-ce une erreur de s'enfoncer dans la forêt. Mais vous ne saviez pas où aller. Et vous n'alliez pas rester coincés dans le vaisseau. Alors forcément, il fallait bouger. Et puis, regarde, ça vous avez donné la possibilité de parler, et d'avoir vos mains liées ! Bon et puis aussi de tomber ensemble.

T'espérais ne pas lui avoir fait trop de mal en lui tombant dessus; C'était pas quelque chose de très agréable d'avoir plus de soixante-dis-sept kilos sur soit quand on en pesait à peine une cinquantaine. Mais elle semblait toujours prendre ça à la rigolade, bien que ta petite pique ne soit pas passé. Tu faisais mine d'avoir mal. « Outch ! Mais ça va pas. » te plaignais-tu, comme un petit enfant de dix ans. Mais très vite, t'arrêtais de faire semblant. Avec cette fille, tu pouvais pas faire semblant trop longtemps, ou ignorer les choses. Elle te mettait face à toi, et aux choses, comme ça. Même sans rien dire. Juste par sa présence. Peut-être que c'était pour ça que c'était gênant, auparavant, de ne pas avoir crevé l'abcès. Alors que tu baissais tout doucement ton visage vers le sien, pour aller chercher tes lèvres, la brunette te bousculait, te faisant rouler sur le côté, en se trouvant sur toi. Tu levais les yeux au ciel. Avant de prendre sa main pour te relever, tu faisais mine de soupirer. « Et encore, on s'arrête en si bon chemin. » Que tu disais à voix haute, comme si c'était juste pour toi, mais bien de façon à ce qu'elle l'entende. Tu te servais de sa main pour t'équilibrer et te relever, mais sans exercer une trop grande force : vous vous retrouveriez à nouveau à terre. Tu t'époussetais, avant de la regarder. «  ça va, tu t'es pas fait mal ? » Vu que c'était certainement elle qui avait pris tous les coups, avec le choc de sa chute, puis celui de la tienne sur elle, t'avais peut-être de quoi t'inquiéter.

©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 23
âge réel : 16

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Dim 29 Juil - 16:46

where the hell did we land ?La vie elle a quand même ses têtes de victime. Fallait toujours que ce genre de situation tombe sur vous deux ─alors si déjà être un Power Ranger c'était pas assez comme malheur, merci de ne pas détruire le corps de Kimberly en prime, faut bien qu'elle sache encaisser un minimum les coups. Puis sa santé mentale est plutôt importante aussi, elle était si bien repartie depuis qu'elle avait rencontré ses amis. Plus aucune idée sombre ne la chassait. C'était peut-être aussi l'effet que lui faisait Jason, avec ses grands yeux bleus qui n'arrêtaient pas de s'illuminer dès qu'il la voyait. C'était peut-être lui, au final, qui chassait la noirceur avec sa lumière. Il avait bon être un p'tit con au point d'être toujours en détention et d'avoir un bracelet, mais il y avait plus qu'un délinquant à découvrir.

La brune le ramène assez vite à la réalité, le délinquant, en le faisant espérer pour rien finalement. Bon, la vérité, elle aurait réellement bien aimé l'embrasser et ne pas se bouger d'aussitôt, mais l'endroit n'était pas réellement idéal. La prochaine fois qu'ils tombent l'un sur l'autre, elle s'est promise que ça sera sur un truc mou et confortable. Enfin après elle doit avouer qu'une fois qu'elle était sur lui, c'était plutôt confortable, puis bordel, rien que comme ça elle avait pu sentir ses abdos. Hum hum. Un peu de sérieux, on calme les hormones, et on reprend ses esprits. Elle entend sa remarque et sourit en coin, satisfaite de l'effet qu'elle a pu lui procurer tout de même.

-Je crois que je vais demander à me faire amputer mes fesses et finir avec quelques bleus et égratinures, mais je vais survivre. Oh, j'ai aussi perdu ma dignité durant ma chute, rajoute-t-elle d'un air moqueur.

Machinalement elle frotte ses fesses en râlant, ses pauvres fesses qui n'ont jamais rien demandé à part être traitées avec délicatesse. Regardant maintenant la pente qu'ils doivent remonter, elle se tourne vers lui, l'air découragée. Elle n'a jamais signé pour une telle escapade. En fait, elle n'a jamais signé pour quoique ce soit, elle est juste devenue une ranger puis c'est tout. Merci Zordon !

-On continue pour trouver quelque chose pour quelqu'un, ou on revient sur nos pas ? Car la cascade finalement je ferai bien un petit plongeon dedans pour oublier ce moment douloureux.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 46
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Dim 29 Juil - 17:05

I think it means :

"Welcome to Oblivion".

Tu t'étais relevé, sans rechigner. Pour une fois. C'était pas coutume, dis-donc. C'était pas toi qui t'inquiétais. Toi, tu pouvais continuer de marcher pendant un petit moment. T'avais eu le ranger rose comme matelas pour estomper ta chute. Mais elle, elle avait eu quoi ? Ton poids sur ses os. Alors, évidemment, tu t'inquiétais un peu pour elle. Un peu ? Peut-être même beaucoup, dans le fond. Mais ça, ça ne changeait pas de d'habitude. Voilà déjà un certain temps que tu t'inquiétais pour elle. Certes, parce que t'étais plus ou moins le Leader de la bande de Clampins que vous étiez, mais avec elle, c'était différent, c'était encore plus d'anxiété. Comme s'il n'y en avait déjà pas assez.

En l'entendant, tu ne pouvais t'empêcher de sourire; Tu étais rassuré : elle racontait encore des âneries, tout allait pour le mieux. Même si tu préférerais volontiers qu'elle garde ses fesses. D'ailleurs, on pouvait se faire amputer des fesses ? Non, impossible, t'en étais presque certains ! Et puis encore moins ici, ou la seule civilisation qu'il semblait y avoir, c'était vous deux. En espérant qu'on ne mette pas trop d'espoirs sur vous, à vous dire qu'il fallait repeupler la Terre : vous n'étiez que des adolescents ! Même si... tu chassais cette idée de ta tête. T'étais vraiment le pire des pires. « Oh, si c'est que ça. T'en fais pas, la dignité, ça finit par revenir. »dis-tu en haussant un sourcils, qui signifiait exactement la phrase que tu ajoutais. « Et crois-moi, je sais de quoi je parle.» T'étais redressé, et tu regardais autour de toi. Si vous continuiez à avancer, ce serait inutile, et vous ne risqueriez que de chuter de plus belle. Vous n'étiez peut-être pas dans le bon sens. Et quand bien même vous l'étiez, vous manquiez de vivre et d'équipement pour avancer. Par exemple, l'anti-moustiques serait pas mal. Oh, et un éventail, aussi. Mais ne parlons pas de confort quand il était absolument absent.
Tu finissais par hausser les épaules, en entendant Kimberly. Une fois de plus, la brune était comme dans ta tête, à lire ou comprendre tes pensées. Tu secouais négativement la tête. « Je pense que c'est inutile de continuer d'avancer. On ne trouvera que de la forêt. Je pense que la sortie des bois est dans l'autre sens. Et qu'on risque de se perdre si on continue à s'enfoncer dans ces bois moites et presque tropicaux. » Puis, ton visage s'adoucit, et tu ris légèrement. « Oh et puis, tu pourras profiter pour mettre tes fesses dans l'eau, aussi, effectivement. » que t'ajoutais, fier de ta petite blagounette.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 23
âge réel : 16

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Dim 29 Juil - 20:02

where the hell did we land ?-C'est vrai que t'en sais beaucoup à propos de dignité perdue puis retrouvée, se moque-t-elle ouvertement.

Bien sûr, elle ne peut pas s'empêcher de lui faire encore une petite dernière remarque. Ce ne serait pas drôle, sinon. Et une relation toute rose, toute niaise, ça ne l'intéresse pas, car elle a déjà donné avec son enfoiré d'ex petit-ami, qui a gâché beaucoup trop de choses. Elle préfère la dynamique qu'elle a avec Jason ─quelque chose d'instinctif, réactif, rien qui n'est réfléchi. Seulement le cœur. Ce genre de réaction ne ment jamais car elle est instantanée, Kim en est persuadée. En entendant son avis, qui sonne bien comme celui d'un leader, chose dont elle est quand même contente car comme ça Zordon pourra encore plus constater la capacité du blond en tant que chef du groupe, elle hoche positivement la tête. Ça lui semble logique. A sa dernière remarque, elle a un petit sourire.

-Merci de l'intérêt que tu portes à mon postérieur, je savais que tu ne serais pas indifférent face à mon malheur, répond-t-elle, faussement touchée.

Oh c'est sûr qu'il s'en souciait de ses fesses... Secouant doucement sa tête, chassant certaines idées, elle emboîte alors la marche pour retourner au vaisseau, tirant Jason par la main, pressée de retourner près de la cascade pour se rafraichir. En espérant ne pas tomber sur un animal... Blups. D'un coup ça l'a refroidit, tiens. Sauf qu'elle a beaucoup trop besoin de quitter cette zone tropicale et retrouver un peu de fraicheur et de vent, par pitié, elle n'a pas été faite pour supporter ce genre de température, et ce n'était pas dans les entrainements de Zordon, ni Alpha 5. Bizarrement, y retourner lui semble moins long que chercher un chemin, et dès qu'elle peut voir le point d'eau, elle lâche directement la main du blond, court jusque là, enlève ses chaussures puis ses vêtements, sans gêne particulière. De toute façon, ce n'était pas comme si c'était réellement la première fois qu'il la voyait comme ça. Kimberly finit par plonger dans l'eau, sensation qui la fait crier de joie après une telle chaleur.

-Alors, t'as pas peur que je ne me noie cette fois ?
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 46
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Lun 30 Juil - 15:22

I think it means :

"Welcome to Oblivion".

C'était con, mais en lui parlant de ça, t'avais tenté de la protéger. Elle avait bien beau se moquer de ce que tu venais de dire, provocant un roulement des yeux de ta part, avoir un bracelet électronique à la cheville, c'était pas quelque chose de très honorable, ou dont on se vantait facilement. Toi tu risquais pas de t'en vanter. Non, t'étais plus du genre à proclamer au monde entier que t'avais réussi à l'enlever, à l'aide d'un ami à toi. T'étais plus que reconnaissant envers Billy, t'allais pas t'amuser non plus à t'attirer toutes les gloires au sujet de son aide plus que précieuse. Dans le fond, cette histoire de Power Rangers, c'était peut-être écrit. Et ça t'avait permis de trouver des alliés hors pairs, même si t'as pas forcément les mêmes liens avec chacun d'eux. Mais c'était une chose de sûre : chacun de ces liens devenait chaque fois plus fort, et te rassuraient pour la suite.

Bien qu'avec Kimberly, le lien soit radicalement différent de ce que tu pouvais avoir avec aucun des trois autres. Dans le fond, le fait qu'elle te plaise, c'était peut-être ça, qui te faisait peur, et que tu n'avais pas vraiment de facilité à expliquer ni même simplement à exprimer. C'était peut-être pour ça que tu la remballais plus facilement. Tout en restant assez joueur et léger malgré tout, histoire de ne pas créer d'animosité, non ? « J'avoue que dès qu'il est question de ton postérieur, je m'inquiète beaucoup. » que tu plaisantais, tout en redescendant vers la cascade, essayant de remettre les pieds dans vos pas précédents, histoire d'éviter toute sorte de mauvaise surprise. Et d'éviter une autre chute. Mais étrangement, le chemin de retour semble plus simple. Presque comme si l'endroit voulait vous y voir retourner. Rien que d'évoquer cette pensée, et que ça puisse être possible, ça t'arrachait un frisson. Qu'elle ne put sentir, puisqu'elle venait de lâcher ta main. Ca y était, vous étiez de retour. Tu la regardais se jeter dans l'eau en soupirant, et en secouant négligemment la tête. Incorruptible, cette fille. T'enlevais aussi tes vêtements, et tu te jetais à l'eau. « Non, j'ai remarqué que tu flottais comme une bouée, je m'inquiète pas trop pour toi. » que tu ajoutais faisant une grimace, avant de mettre la tête sous l'eau, histoire de te rafraichir totalement.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 23
âge réel : 16

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Lun 30 Juil - 16:56

where the hell did we land ?Ça n'a pas été une chose facile, de faire équipe avec des inconnus, de se dévoiler, de se faire confiance. Pourtant, elle a toujours fréquenté le même lycée que Jason ainsi que Billy et Trini, ils auraient déjà pu se rencontrer, se parler, mais faut dire que Kimberly passait du temps avec ses meilleures amies et son petit-ami, jusqu'à totalement merder. C'est plutôt fou à croire, mais les Power Rangers, ça lui apporté ce qui lui manquait : des vrais amis, des gens sur qui compter, à qui elle n'est pas obligée de cacher certaines choses car elle a peur d'être jugée, elle sait qu'elle ne le sera pas. Et elle aime bien Jason car même s'il a des airs de petit con, il se soucie d'elle, la fait rire, la pousse à être meilleure à chaque entrainement et il la rassure. Qu'est-ce qu'une adolescente voudrait de plus, surtout quand on prend en compte qu'elle a explosé une dent à son ex en le frappant ?

En réalité, tout ce dont elle vante le blond, ses amis peuvent le faire aussi. Elle se rappelle très bien quand Trini à enlever la porte de son casier car il était tagué d'insultes, et sa manière d'être toujours prête à prendre sa défense en cas où. Ce soir-là, elle a gagné beaucoup plus que des pouvoirs, et c'est peut-être ça qu'elle ne comprenait pas au premier abord. Qu'une équipe, ça se constitue grâce à des liens complexes mais présents. Incassables. Cette fois-ci, elle ne foirera pas à cause d'une erreur ─une erreur grave, surtout. Maintenant, elle a compris. Elle ne veut plus du tout mourir depuis qu'elle a battu Rita et cru qu'elle allait y passer, non, elle veut réellement vivre, et oser tout ce qu'elle veut.

-C'est dommage, je commençais à m'habituer au fait que tu te souciais de moi.

Kim rit ouvertement, profitant de la sensation de l'eau et de la fraicheur. C'est vrai qu'elle se laisse flotter et finit par fermer les yeux, profitant de l'instant. Pour une fois elle se sent pleinement apaisée et satisfaite de ce que la vie lui offre, sauf que d'un coup, elle sent qu'elle est attirée vers le fond et poussant un petit cri avant de retenir sa respiration, c'est en ouvrant les yeux sous l'eau qu'elle découvre le blond, certainement fier de sa blague. Remontant à la surface, ses yeux le fusillent de regard et elle le frappe, pour la seconde fois aujourd'hui à l'épaule, même si c'est plus fort cette fois-ci.

-Tu te crois drôle en plus ?

Même si elle ne le veut pas, elle se met à rire à son tour, bonne enfant, surtout que connaissant Jason, elle aurait dû s'en douter. Cette fois-ci, elle n'a pas envie de jouer plus que ça, repense juste à cette nuit où il lui a dit qu'elle pouvait être qui elle voulait, et croisant son regard, elle s'est doucement arrêtée de rigoler. Pas besoin de cacher quoique ce soit, le fait qu'elle en pince pour lui n'est plus un secret depuis longtemps. Puisqu'elle doit tout oser, cette vie étant l'unique qu'elle aura, elle se jette presque sur ses lèvres pour l'embrasser. Rien ne sert de fuir ou de se cacher à présent, ils sont déjà passés par l'étape du baiser, et elle ne veut pas s'arrêter après une seule expérience avec lui.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 46
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Lun 30 Juil - 17:16

I think it means :

"Welcome to Oblivion".

Dans l'eau tu te sentais bien. C'était, outre l'impression de démangeaison -certainement à cause des plantes et des herbes que vous aviez rencontrées en vous aventurant plus profondément dans la forêt- comme un baume apaisant. Comme si tes inquiétudes partaient, d'un coup, d'un seul;. Oui, vous n'étiez plus à Angel Grove. Mais qui s'en inquiétait ? Vous, enfin, toi c'était sûr, n'aspiriez qu'à une chose : partir, s'enfuir. Désormais, c'était fait. T'étais loin. T'étais presque libre. Ou emprisonné dans l'illusion de ta liberté.

En remontant à la surface, tu ne pouvais retenir un sourire, quand t'entendais Kimberly te faire remarquer qu'elle s'était presque habituée à ce que tu t'inquiètes pour elle. Oui, bien sûr. « Et bah heureusement que je me soucie pas trop de toi, j'aurais des cheveux blancs, sinon, Ranger Rose. »  disais-tu, en roulant des yeux, faussement exaspérée de l'entendre. La vérité te semblait si évidente, que c'était presque contrariant d'entendre sa réflexion si tu n'avais pas sû qu'elle plaisantait. Tu faisais mine de reprendre le cours de ta vie, ou du moins de ton activité. Hop, tu nageais par ici, puis par là, puis sous l'eau. Même si, pour quelqu'un qui te connaîtrait depuis des années, il était évident qu'on ne pouvait te faire confiance dans l'eau, ce qu'il en ressortait c'était que ça semblait guérir tes blessures, et pas que physiques. A moins que ce ne soit la présence de Kimberly ?

Tu voyais Kimberly baisser sa garde, et doucement, tu plongeais sous l'eau, et allais attraper ses jambes pour la tirer entièrement sous l'eau. T'étais vraiment fier de toi. Et, toujours sous l'eau, tu lui montrais en un sourire édenté, te forçant à revenir à la surface en faisant de larges bulles. T'allais répliquer que oui, t'étais vraiment très drôle, ou une phrase dans le genre quand elle te donna un coup sur l'épaule. « Oh ! ça va pas non ? ça fait deux fois, je te.. » mais elle ne te laissa pas le temps de répondre, que ses lèvres vinrent à se coller sur les tiennes. Et tu n'allais certainement pas la repousser. Si elle t'avait frappé deux fois, tu ne la laisserais pas s'en sortir si près de vous embrasser une deuxième fois. Tu passais tes bras autour de sa taille, et lui rendais son baiser. Contre ses lèvres tu souriais. « Ne crois pas que ça efface le coup que tu viens de me donner, Ranger. » dis-tu, malicieux, avant d'aller chercher ses lèvres à nouveau. Bon, c'était quand meme évident qu'elle te plaisait, non ? Tu pouvais plus dire le contraire, à ce stade.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 23
âge réel : 16

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Mar 31 Juil - 19:54

where the hell did we land ?Ce n'était pas réellement le genre d'escapade à laquelle Kim pensait quand elle parlait de quitter Angel Grove, d'avoir une vie moins merdique autre part, mais quelque part, ça lui allait aussi. Après tout, elle n'est pas seule, elle est même plutôt en bonne compagnie et elle se sent plus légère. Loin du lycée, de ses parents, mais plutôt proche des problèmes, comme d'habitude. C'est pas grave, à deux, ils arriveront à les régler. Enfin, elle espère, mais vu son compagnon d'infortune, elle n'est plus si sûre...

-J'ai cru en apercevoir tantôt quand t'étais sur moi pourtant... C'est ça d'être le leader d'une bande de bras cassés, rit-elle ironiquement.

Même si le terme "bande de bras cassés" peut totalement correspondre aux Rangers, il faut l'avouer. C'était pas gagné pour Zordon quand il a vu la nouvelle équipe, et il l'a très bien fait sentir. C'est d'ailleurs certainement le fait qu'il pense qu'ils étaient incapables de ce rôle ce qui a permis à Kimberly de se motiver pour prouver le contraire, car elle n'aime pas quand les autres ont raison. Elle, légèrement têtue ? Non, à peine. Par contre, elle doit avouer que l'entendre l'appeler "Ranger Rose" l'avait surprise, mais elle l'avait apprécié. Même si elle risque de ne plus voir ce titre ou surnom comme avant.

Puis Jason lui fait une blague, la brune panique légèrement mais elle sait que ça ne peut être que lui, pour faire une chose pareille. Ou une bestiole cachée au fond de la cascade... Ouais, pas très rassurant, elle préfère que ça soit lui au final. Elle préfère tout de même le taper pour la seconde fois à cause de sa blague, et pire encore, elle préfère l'embrasser pour qu'il arrête de parler. Il a certainement mérité les deux, mais d'abord elle a songé à la violence puis à la tendresse ─si on peut appeler ce baiser tendre, vu comment ça se passe. L'attirance devenait trop dure à résister pour Kim, et puis de toute façon... Ils ne sont plus à ça près, niveau situations cocasses.

-Oh j'en meurs de peur... Quelle va être votre vengeance, Ranger Rouge ? J'en tremble d'avance ! ironise-t-elle en faisant d'avoir peur.

Le regardant sérieusement dans les yeux, elle finit par exploser de rire encore une fois aujourd'hui. Dis donc, c'est un record ! Pour une ado grincheuse, elle rit beaucoup trop, aujourd'hui. L'effet Jason, certainement.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 46
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Mer 1 Aoû - 15:31

I think it means :

"Welcome to Oblivion".

« T'aimerais bien, hein ?» disais-tu, en essayant de t'imaginer les cheveux blancs. Non, c'était pas vraiment ton truc. Et puis surtout, ça lui donnerait raison, si t'avais ne serait-ce qu'un seul dans toute ta chevelure. C'était inimaginable, par principe ! Mais tu faisais mine de rien, puis tu roulais des yeux en soupirant. « Et quelle bande de bras cassés, surtout ! » que tu t'exclamais.
En disant ça, tu te mettais alors en dehors de ladite bande. Oui, parce que c'était de notoriété publique que toi, t'étais un membre honorable de la société, et que tu réussissais tout ce que tu entreprenais sans qu'il n'y ait jamais le moindre soucis. Évidemment, c'était tellement évident. Mais oui. Enfin, à d'autres.

Pendant un instant, t'avais presque oublié que tu te trouvais là. D'un côté, t'avais de la chance, t'étais avec Kimberly. T'aurais pas pas pu souhaiter meilleure compagnie. Mais ta malchance, c'était qu'il manquait les trois autres. Et sans eux, vous étiez comme amputés de vos jambes et d'un bras. Vous étiez plus faible si vous vous trouviez dans une situation d'urgence, et que vous aviez besoin d'aide. La peau de ranger, ça n'aidait pas forcément aidé.
Mais la présence de la brunette, ça aidait beaucoup plus que ce que tu ne semblais l'imaginer. Elle t'avait presque apaisée, depuis que vous étiez redescendus vers la cascade. Et ce n'était pas peu dire : tu faisais le fier, mais tu balisais sérieusement. Bien que tu ne sois trop fier pour le montrer sans problème aucun. Désormais, t'avais retrouvé presque une âme d'enfant, à tirer la jambe de Kimberly pour la faire aller sous l'eau. C'était puérile, mais ça montrait au moins que tu décompressais.

T'avais bien mérité le coup qu'elle t'avait filé. Même si c'était très démonstratif de votre "relation", l'enchainement frapper/embrasser, tu ne pouvais t'empêcher de sourire. C'était peut-être ce que tu aimais quand t'étais avec elle. C'était presque plus spontané qu'avec quiconque d'autre avec qui tu avais pu sortir. Et ce, bien que ta liste de conquêtes était bien moins longue que ce que tu voulais bien laisser croire aux gens en général. Tu haussais un sourcil, en l'entendant, qui te mettait presque au défi, en t'appelant en retour "Ranger Rouge". Dans le fond, tu trouvais que ça sonnait vraiment bien quand c'était elle qui le disait. Et ça te faisait presque sourire. « Si je te le dis, c'est moins drôle, tu t'y attendras. » ça, c'était chose sûre. Mais ce qui était tout aussi sûr,c 'était que tu n'irais pas à la perdre dans le cœur de cette forêt qui semblait tropical, une sorte de façon à cet endroit qui, t'en étais certain, possédait une sorte d'âme, de vous dire de partir, et de ne pas s'avancer plus loin. Peut-être parce que ça gênait le lieu ? C'était presque insensé ! Tu chassais, une fois de plus, cette pensée de ta tête. C'était presque idiot de t'imaginer ça. Enfin, on voyait quand même que quand la réalité te rattrapait, ça t’inquiétait. La réalité. Rien que cette notion pouvait en arriver à te faire frissonner. T'en étais presque à te demander ce qu'il pouvait bien se passer à Angel Grove, bien que tu n'aimais pas cette ville. Non, c'était encore plus idiot. Il fallait que t'essaie de penser à autre chose. Au moins pour profiter de ce qui semblait être un moment d'innocence avant l'arrivée des vrais problèmes. Parce qu'avec toi, il y en avait toujours eu après les temps calmes. Et c'était encore plus vrai depuis que tu étais devenu un power ranger. T'étais encore plus un aimant aux situations inconfortables.
©️ CRIMSON DAY

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 23
âge réel : 16

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Hier à 16:30

where the hell did we land ?Elle aimerait surtout le retrouver au dessus d'elle encore une fois, oui. Bien sûr, Kim ne dit pas ce qu'elle pense et contente de hausser les épaules d'une manière innocente, même au commentaire sur l'équipe de bras cassés qu'ils sont. Ils ne sont peut-être pas les meilleurs mais en attendant, ils ont réussi à sauver le monde alors qu'ils se connaissaient à peine ! Et déjà, c'est pas donné à tout le monde, de pouvoir sauver les autres.

Évidemment, ils étaient encore que des ados et ça se sentait, comme quand elle s'est sentie attirer vers le fond de l'eau alors que c'était juste une mauvaise blague de Jason. Pouvait-elle réellement le blâmer, d'apporter sa touche d'humour à un rôle imposé, peut-être trop sérieux encore pour eux. Ils ne seront jamais comme les Rangers que Zordon a connu, mais elle est persuadée qu'ils peuvent être meilleurs, mais que ça demande du temps. Et du temps, quand on est ado, c'est ce qu'on a de plus dur à donner. Du temps, de la patience... La patience est une vertu bien trop compliquée à avoir. Elle avait arrêté d'essayer de l'avoir, d'ailleurs. On se demande pourquoi, tiens...

Et bref, la brune a l'impression que dorénavant, le titre "Ranger" ne sera plus vu de la même façon pour elle, vu la situation et les antécédents. Bon dieu, quand les autres verront la gêne suite à ce surnom... Elle préfère ne pas y penser, même si elle voudrait bien que le reste de l'équipe débarque, histoire d'être au complet et de pouvoir veiller les uns sur les autres. Sauf qu'en ce moment même... Ouais, elle est bien avec le blond. Totalement bien.

Un air malicieux sur le visage, il a pas fini d'en baver, avec elle. Réduisant encore une fois la distance entre leurs lèvres, elle l'embrasse pour la seconde fois, fait comme si ses mains venaient naturellement se loger au creux de ses épaules, et puis, subitement, elle arrête net l'échange, appuie de presque toutes ses forces sur les épaules et le coule. Faites l'amour, pas la guerre, blablabla, elle préfère la guerre actuellement !

-Et là, c'est qui la meilleure des Rangers ? demande-t-elle, tentant de le maintenir sous l'eau, même si elle sent qu'elle ne va pas résister bien longtemps.

Okay, elle aussi, est une enfant qui fait de mauvaises blagues. Elle est seulement humaine, après tout, et une adolescente brisée qui tente de se reconstruire, comme le reste des Rangers. C'est peut-être ça qui les unit, après tout. Le fait qu'ils essayent de se sauver.
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 46
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land? Hier à 19:07

I think it means :

"Welcome to Oblivion".
Prendre quelques instants pour respirer. Pour te changer les idées. Pour t'amuser. Encore mieux si c'était aux côtés de Kimberly. Enfin, même si tu réalisais pas encore tout à fait. Et même si elle était plutôt agaçante à te vanner en mode non stop. Mais fallait dire que tu lui rendais plutôt bien. Et puis, tu ne pensais pas forcément ce que tu lui disais. Parce que sans la bande de bras cassé, ta vie, elle serait déjà partie en morceau. Finis les espoirs. Finis les moments pas forcément faciles, mais pendant lesquels t'avait quelqu'un à tes côtés pour t'épauler. Parce que c'était non négligeable, ça, comme sentiment, de ne pas être seul. D'avoir des gens pour qui, d'une manière ou d'une autre, tu comptais. Ce que tu n'avais pas ou plus l'impression d'avoir avec tes parents. Tu sentais que tu n'étais qu'un poids pour eux. Ils attendaient, dans l'ombre, la prochaine de tes erreurs qu'ils devraient réparer. Ce qu'ils ne semblaient pas comprendre, c'était que chaque bêtise, chaque plan débile que tu préparais, c'était parce que tu avais besoin de montrer que tu étais là. T'avais cette nécessité de montrer, de faire comprendre que tu n'allais pas bien. Parce que c'était tout bonnement le cas. Ta vie partait en fumée, à Angel Grove, et tes actions n'étaient qu'un symptôme de tout ce qui t'oppressait. Quand tu faisais tes conneries adolescentes, tu te sentais vivant, ce que ne te permettait pas, sans ça, la vie à Angel Grove. Tu avais même pris pour habitude de dire que c'était ton enfer sur Terre. Et sans exagération. Finalement, t'avais fini par avoir eu raison, avec toute cette histoire de Rita Ranger, de Power Rangers. Mais t'avais trouvé une raison de t'accrocher : cette fameuse bande de bras cassés. Pour eux, t'irais presque à te noyer dans les océans. Sans la moindre hésitation. Même pour Zach, qui t'énervait assez par moment. C'était comme si les parts d'un Lego mélangé dans des assemblages impossibles semblaient enfin réunies. Ensemble, vous ne formiez qu'un en combattant. Et vous étiez presque invincibles. C'était étrange pour toi, d'en arriver à te dire tout cela. Surtout que vous ne vous connaissiez pas beaucoup. Mais quitte à être le ranger rouge, tu préférais autant que ce soit le Ranger Rouge de cette équipe, et d'aucune autre.

Il restait quand même évident que la relation avec Kim était différente de celle avec les trois autres. Enfin, c'était pas tous les jours que tu te retrouvais avec Billie accroché à ton cou, les visages un peu trop près. D'ailleurs, ça n'était pas près d'arriver ! T'avais beau l'adorer, tu préférais réserver ce genre de situation à la brunette sous tes yeux. Les émois des premières amours adolescentes. Il avait beau être ici question d'adolescence, tu ressentais bien que ce que tu avait pour elle, c'était différent. Bon, déjà parce que tu n'avais jamais été amoureux. Et que tu n'avais jamais été dans une relation sérieuse. Aucune des deux relations que t'avais eues avant n'avaient été quelque chose qui aurait pu aboutir à autre chose qu'un au-revoir sec, sans regret ni le moindre sentiment. Enfin, surtout de ta part à toi. Et même si tu te prévalais presque d'être un womanizer, enfin, tu laissais penser, en tout cas, t'étais loin, très loin du compte.

A ce moment précis, quand t'étais avec Kimberly, t'avais oublié les soucis. L'absence des autres. Le fait que d'autres ennemis pouvaient potentiellement arriver. L'endroit où vous vous trouviez. Que vous étiez perdus. Loin de chez vous. En fait, c'était un peu comme un nouveau départ, tout à coup, pour toi, qui s'offrait. Et pour la première fois dans ta vie, tu te sentais prêt. Tout pouvait arriver, tu te pensais assez fort pour affronter le moindre obstacle. Angel Grove était déjà derrière toi. Autant dire que l'effet "Kimberly" semblait largement t'aveuglait. Les problèmes pouvaient toujours arriver à n'importe quel moment, et te submerger plus vite que de raison.

Le premier des problèmes qui se présentait à toi, était aussi la raison pour laquelle ton cœur te semblait plus léger, alors que ses battements se jouaient de toi, sans se soucier qu'ils pouvaient arrêter tout simplement l'alimentation en oxygène à ton cerveau. Les dommages seraient considérables. Déjà que ton cerveau restait largement un mystère. Kimberly. Après ton comportement enfantin, parce que dans le fond, t'étais quelqu'un d'assez bon enfant, qui parfois aimait bien s'amuser, elle se vengeait. Normal, non ? La tête sous l'eau, tu l'entendais te parler. Ou se parler à soi-même, peut-être. Tu n'arrivais pas à percevoir clairement les choses. Et, à juste titre, tu avais eu raison de t'inquiéter pour l'alimentation en oxygène de ton cerveau. Heureusement, il n'avait pas fallu que tu luttes contre le poids et la force qu'elle mettait à te maintenir sous l'eau : poids plume, sa force comparée à la combinaison de ton poids plus de ta force, ça rendait sa tentative de te noyer très vaine. En sortant de l'eau, tu l'éclaboussais. « Non mais, oh ! » A chaque mot, tu accompagnais d'une éclaboussure en eau, avant de te calmer. « Tu sais que je me vengerai, au moins, Ranger ? » T'avais un sourire en coin. Peut-être aussi un peu sadique, ce sourire. Parce que c'était plus drôle comme ça. Et puis, dans le fond, jouer, c'était ce que tu savais mieux faire. T'avais réussi à le prouver les dernières années, les derniers mois avant de devenir un Power Ranger. Même si tu jouais différemment des autres, par exemple en volant un vache. Mais cette fois-ci, tu connaissais plutôt le terrain de jeu, parce qu'avant de devenir un mini bandit, t'étais surtout un enfant. Avant d'essayer de te venger et de crier silencieusement ta détresse, t'avais été ce gamin qui jouait près de la rivière en tentant bêtement d'amener de l'eau dans tes mains pour verser les quelques gouttes qui te restaient sur la tête de ton père, espérant l'arroser comme avec un seau. Tu passais une main dans tes cheveux blonds, et t'ajoutais. « Mais ne t'en fais pas, la vengeance est un plat qui se mange froid. Très froid. » que tu disais, en roulant des yeux, toujours tout sourire, avant de t'approcher de la terre, sans pour autant sortir de l'eau.
©️ CRIMSON DAY

_________________
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Kimberly + Where the hell did we land?

Revenir en haut Aller en bas
 
Kimberly + Where the hell did we land?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» tutorial chariot de guerre sur base de land raider
» land speeder dark eldar
» Plusieurs land raider
» Comment détruire les Land Raider ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: (hors de la ville) :: Forêt d'Oblivion :: Cascade-
Sauter vers: