AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On se retrouve enfin [Clary]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
MANGUS
Houba ! Houba !
messages postés : 106
âge réel : 27

Message(#) Sujet: On se retrouve enfin [Clary] Sam 10 Mar - 5:12

L'ouverture du Pandemonium avait déjà attiré Alexander. Magnus savait que ce n'était qu'une question de temps avant que l'information circule vers Izzy et Clary. Aussi, il n'est pas spécialement surprit lorsque, de la fenêtre de sa cuisine, il voit la chevelure de feux se digérer jusqu'à chez lui. Clary, petite coquine, comment as-tu dénicher son adresse ? Ce n'était pas bien difficile au final. Oblivion n'est pas si grand que ça. Et si Magnus est tombé sur la copie conforme de son loft à Brooklyn, sa jeune amie a sans doute fait pareil.

Avant qu'elle ne frappe, Magnus lève la main pour ouvrir la porte sans avoir besoin de bouger. Évidemment, encore une fois, rien ne se produit. Il n'a pas encore retrouver ses pouvoirs télékinésiques et se fait toujours avoir de la même façon à chaque fois que quelqu'un s'apprête à entrer chez lui. Magnus grimace.

« Il faut vraiment que je perde cette habitude. » Ou qu'il retrouve ses pouvoirs. Parce que ça commence à devenir particulièrement fâcheux. Le sorcier travers les pièces pour ouvrir la porte.

« Clary. Quelle surprise. Je ne m'y attendais absolument pas. » Tout dans son intonation sonne faux. Il se permet même un petit gloussement. Rien n'échappe à Magnus Bane. Avec un sourire tout de même soulagé de retrouver celle qui avait disparu dans leur monde, il se décale. « Entre donc, très chère. »

Clary est bien la seule qu'il peut voir sans aucun ressentiment. Malgré qu'elle soit une shadowhunter, il sait qu'elle ne laissera pas l'Enclave attaquer les sorciers sans avoir son mot à dire. Un pied dans le monde obscure et l'autre pied dans l'humanité. C'est Clary Fairchild. Et en dehors de ça … Il l'a vu grandir, même si Clary n'en a plus les souvenirs. Oui, Magnus Bane est particulièrement attaché à cette petite.

Le loft n'a pas changé, c'est comme s'ils n'avaient jamais quitté leur monde d'origine.

« Excuse moi pour le désordre, j'ai été ….. fortement occupé. »

La petite sorcière Lena n'est partie depuis moins d'une heure qu'une autre personne frappe déjà à sa porte. On peut encore sentir l'odeur de l'encens, des bougies et différentes épices. Des livres sont étalés sur la table du salon. Un chaudron est posé avec, à côté, différents ingrédients dont il ne vaut mieux pas connaître l'origine. Que ce soit dans un monde ou dans un autre, Magnus n'a pas le temps au repos.

D'un geste de deux doigts de la main, il ferme les livres par magie … En vain. Fichue habitude. Magnus lève les yeux au ciel, dépité, et range lui même les livres et autres ingrédients. Alors qu'un de ses chats se frotte contre les jambes de Clary, le sorcier nettoie le chaudron dans la cuisine. Mieux vaut ne pas laisser la drôle de substance s'imprégner.

« Alors Clary, quels ennuis emmènes-tu avec toi ? » glousse Magnus.

Les ennuis ont tendances à poursuivre la chasseuse. Il lui adresse un sourire, notant bien que Clary n'a pas son air aussi paniquée que d'habitude. C'était comme si ses épaules se sont allégés d'un poids. C'est sans doute ce qu'on ressent dans un monde où il n'y a ni de Valentin, ni de Jonathan. Une paix qu'il a ressentit lui aussi en arrivant … jusqu'à qu'il retrouve sa marque de sorcier. Mais c'est encore une autre histoire.

« Tu sais ce qu'on devrait faire ? Une fête. Parce que je n'ai pas encore fêter l'arrivée de mes chats dans la maison. Ils méritent bien ça, ces braves bêtes. » Magnus s'agenouille pour prendre un des félins dans ses bras et jouer avec lui. Il se fait griffer et dépose le chat sur le canapé.

« Petit teigne ! … Mais c'est de bonne guerre. » Il se retourne vers Clary et conclu avec une simple phrase. « Mais nous n'inviterons pas Alexander. Il ne le mérite pas. »

Ou peut-être que si. A réfléchir. Magnus lui tend un verre d'alcool et l'invite à prendre place sur la terrasse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 95
âge réel : 21

Message(#) Sujet: Re: On se retrouve enfin [Clary] Dim 11 Mar - 16:38


On se retrouve enfin
Magnus & Clary
Tout dans ce monde était tellement faux que Clary n’arrivait tout simplement plus à s’y retrouver. Pourtant, tout se ressemblait. L’Institut paraissait identique. Sa chambre. Tous les objets qu’elle y avait laissée en partant étaient à l’exacte endroit qu’ils devaient être. Central Park et ses verdures, les bancs au parfait emplacement, les marchands de glace, et les rues de New York. Tout semblait identique, et pourtant. Il lui suffisait d’un regard pour savoir qu’elle n’était pas chez elle. La seule chose qui arrivait à la garder à la surface de toute cette mascarade était les gens qu’elle y avait retrouvée. Alec en premier lieu. Peut-être pas forcément le meilleur des choix quand on savait à quel point ils pouvaient être en désaccord tous les deux. Et pourtant, ils s’étaient soutenus, à travers cette épreuve. Parce qu’ils étaient le seul repère que l’un avait pour l’autre. Isabelle était réapparue ensuite. Un véritable soulagement pour Clary qui y voyait là l’espoir d’avoir des nouvelles des autres, et de les voir arriver à leur tour, en plus de récupérée le soutien d’une amie dont elle avait drôlement besoin après avoir désertée leur monde à un moment de sa vie qui en était plus que difficile.

C’était maintenant au tour de Magnus de refaire surface. L’information lui était parvenue aux oreilles à peine quelques heures plus tôt. Et la rousse n’avait pas eu grand mal à retrouver la trace du sorcier dans ce monde si… Etrangement facile à comprendre. Elle n’avait pas réfléchi une seconde de plus avant de se rendre à l’endroit où il avait trouvé refuge. Et elle ne fut même pas surprise de le voir ouvrir la porte, alors qu’elle venait à peine de finir de monter les escaliers. Nouveau soulagement qui devait certainement se voir dans son regard dès qu’il tomba sur le sorcier au style si caractéristique. Un sourire effleure ses lèvres à ses premières paroles, alors que la jeune femme s’approche de Magnus pour finalement le prendre dans ses bras. Habituellement, elle ne se laisse pas aller à des gestes aussi familiers, mais… Plus rien n’est habituel, dans cette situation. « Je suis contente de te voir. » Même si sa voix avait l’air las, ses paroles étaient sincères. Elle se sentait juste un peu désespérée de ne voir personne d’autre arriver. De ne pas voir les personnes qui étaient les plus importantes pour elle arriver. Jace. Simon. Ils étaient encore de l’autre côté. A attendre. A se battre certainement contre Valentin. La seule chose qu’elle espérait était qu’ils soient encore en vie, parce que dans le cas contraire, elle ne se le pardonnerait jamais.

Elle avait fini par avancer de quelques pas dans le loft qu’elle connaissait si bien. Et qu’elle voyait habituellement beaucoup plus en ordre que cela. En vérité, ça ne la dérangeait pas tellement. Voir des différences entre ce monde et le leur était en réalité quelque chose de réconfortant. Ce n’était pas pour rien qu’elle avait décidée de changer toute la décoration de sa chambre. La rousse ne voulait pas se sentir comme chez elle ici, elle voulait en partir. « Ce n’est rien, c’est même… Réconfortant. » Elle ne cherchait pas à être claire dans ses propos. Elle-même était un peu perdue dans son esprit, donc bon. De toute façon, elle avait fini par se baisser en sentant le chat se frotter contre ses jambes. « Eh, Sénateur Miaou ! » Clary était étonnée de le voir ici, mais plutôt contente. Elle ignorait que les animaux se retrouvaient aussi transférés dans ce monde, mais au final, c’était plutôt une bonne chose. Elle pouvait toujours faire des petites papouilles à ce chat qu’elle trouvait absolument adorable. Contrairement à Jace qui ne les aimait pas vraiment, dans ses souvenirs. Encore un détail qui ramenait ses pensées vers lui.

La rousse s’était finalement redressée, reprenant quelques pas dans la pièce pour s’approcher du sorcier, alors qu’il reprenait la parole. « Aucun à vraie dire, pour une fois. » Mis à part sa peine et ses regrets. Le manque que Jace marquait en étant pas auprès d’eux. Sa culpabilité vis à vis de Simon. Ces sentiments-là, qu’elle se trouve dans leur monde ou dans celui-ci, elle ne pouvait défensivement pas y échapper. Autant dire qu’elle n’était pas vraiment d’humeur à faire la fête, mais elle laissait Magnus parler. Elle savait qu’organiser des fêtes était l’un de ses passe-temps favoris. Et, étrangement, elle avait même accepté ce verre d’alcool, alors qu’habituellement, elle n’y touchait pas. Mauvais souvenirs de sa première et seule cuite où Simon avait dû la ramener à la maison. Encore un souvenir douloureux, vu les circonstances. Et les paroles de Magnus… Ça la blessait tellement, de l’entendre dire ça. « Tu devrais l’inviter. » Elle ne savait pas ce qu’il s’était passé entre eux, mis à part le fait qu’ils avaient visiblement eut une violente dispute, vu l’état d’Alec. Mais elle ne voulait pas le savoir. « Vous avez la chance d’être là, tous les deux. Profitez-en. » Elle aimerait tellement être à leur place. Savoir que Jace était ici, pouvoir lui parler, mettre les choses au point avec lui. Arranger toute la merde qu’elle avait foutue entre eux. Elle tuerait pour avoir cette chance. Mais ce n’était pas elle qui l’avait eu.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
MANGUS
Houba ! Houba !
messages postés : 106
âge réel : 27

Message(#) Sujet: Re: On se retrouve enfin [Clary] Lun 12 Mar - 7:00

La première réaction de Clary est dans le prendre dans ses bras. Allons allons, autant de familiarité ? Évidemment que oui. Après tout, ils ne se sont pas vus depuis bien longtemps, ignorant s'ils étaient toujours en vie. Bien que Magnus n'en avait pas douté. Cette petite s'attire des ennuis mais celui qui sera assez chanceux pour le battre n'est pas encore né. La rouquine a la fâcheuse tendance à survivre, au grand drame de ses ennemis. Ma foi, ce n'est pas lui qui va s'en plaindre, il préfère que sa petite protégée soit debout et en bonne santé plutôt que … Plutôt que voilà. Puis, il ne donne pas cher de la peau de la personne qui réussirait à mettre Clary hors d'état de nuire. Jace serait capable de bien des choses. Ce serait romantique … Mais quelque peu problématique, pour les deux.

Le sorcier tapote maladroitement maladroitement le dos de la chasseuse et lui laisse le temps de se remettre de ses émotions. Il l'observe un instant. Magnus est forcé d'admettre qu'elle lui a manqué. Clary et ses ennuis. Clary et ses problèmes de couples. Clary et sa souffrance. …. Comment cette petite a-t-elle pu lui manquer ? A-t-on déjà vu une personne qui aurait autant la poisse que Clarissa Fairchild ? Non, jamais ! Le drame par excellence. Et elle ne fait rien pour en plus, c'est sans doute ce qui est le plus désolant. Ah les jeunes indécis. Ma foi, ça lui fait toujours des anecdotes croustillantes pour alimenter sa vie qui devient un peu trop monotone à son goût. Où sont donc passés plaisir et amour ?

« Moi aussi je suis content de te voir, mon petit sucre d'orge. »

Magnus termine de ranger ses affaires en jetant un vague regard interrogateur à Clary qui lui annonce que son désordre est réconfortant. Qu'est-ce qu'il y a de réconfortant dans des affaires qui ne sont pas rangés ? Cette petite perd la tête. Rester dans l'institut lui pèse peut-être un peu trop. C'est ce qui arrive quand on fréquente trop de shadowhunters. Pour la plupart, ils sont tous si rigides. Il faut les détendre un peu. Clary aussi a besoin de se détendre, visiblement. Elle paraît encore plus abattue qu'avant. Et pourtant, il a l'habitude de voir sa petite bouille inquiète et désespérée.

« Clary, Clary. Ma chère Clary. Tes ondes négatives vont se matérialiser et venir polluer mon loft. »

Il lui offre un sourire encourageant et fait brûler un peu d'encens. Magnus termine son verre de vin pour ensuite se servir un martini. L'avantage de tenir l'alcool.

« Hm » fit-il simplement en gardant un œil sur Clary qui semble bien abattue et blessée par ses paroles, concernant Alec. Il en comprend finalement la raison et s'approche d'elle, pour s'asseoir à ses côtés. « Mes paroles sont souvent contradictoires avec mes gestes. »

le cas Alec est bien compliqué. Magnus pense que cette fois-ci son amant a comprit le problème qu'il y a entre eux. Si Alexander lui promet une solution, il faut bien avouer que le sorcier est moins sûr que lui à ce propos. Si Valentin a l'épée et la coupe … Le peuple de Magnus est en danger. Et même toutes les créatures obscures. Et cela, à cause de l'enclave qui leur a caché cette information. Maintenant, ils manquent de temps. Evidemment qu'il a brisé les accords. Et si l'Enclave vient les massacrer avant Valentin …. Alec et lui se retrouvent forcément à un point de rupture.

Mais Magnus n'a pas l'intention de parler de tout ça avec Clary, inutile d'ajouter du poids sur les épaules de la demoiselle, elle a déjà assez de soucis pour toi.

« Ne t'inquiète pas, ton prince charmant finira bien par arriver …. Quel qu'il soit. »

Ou en est Clary d'ailleurs ? Jace ? Simon ? Les deux ? Il est toujours plaisant de se consoler dans le malheur des autres. Un petit rictus amusé orne ses lèvres mais Magnus reprend vite son sérieux. Le sorcier passe un bras autour des épaules de Clary pour l'attirer à lui, dans une étreinte qu'il veut réconfortante. Magnus lui tapote l'épaule, levant les yeux au ciel, sans pour autant la lâcher.

« Ma bonté me perdra. Pleure si tu veux, si tu en as besoin. Ca fait du bien. Tu n'es plus seule maintenant et je te promet de te ramener à la maison. Je trouverais un moyen Clary. Tu as confiance en moi n'est-ce pas ? Par contre, n'abîme pas ma chemise avec tes larmes, elle est ancienne. Je l'avais porté pour le baptême d'un roi. »

Magnus lui frotte le dos, puis ne bouge plus, gardant la main sur elle. Après une bonne minute, voir deux, il la lâche enfin et recule un peu. D'un claquement de doigt …. Il ne fit PAS apparaître le paquet de mouchoirs. Poussant un soupire à fendre l'âme, Magnus se lève pour aller chercher lui même le paquet. Il lui tend un mouchoir puis se rassoit.

« Alors, raconte moi ce qu'il c'est passé depuis ton arrivée ici ? Tu es à l'institut ? Je suppose que cet air lugubre vient de là. »  Magnus bouge les doigts comme pour manifester le côté néfaste du QG des shadowhunters. « C'est sûr que ça ne doit pas être la fête la bas. Je te dirais bien de rester ici, mais comme tu peux le constater, mes capacités se trouvent légèrement … diminuées. »

Mais ils reviennent petits à petits, ça Magnus l'a bien remarqué. Mais pas suffisamment vite pour permettre à Clary de rester ici en toute sécurité. Il n'est pas sûr de pouvoir la protéger. Après tout, il ne peut même pas lever des barrières pour interdire l'accès de chez lui. Et sa vie à lui … Est bien animée. Entre les ennuis de Lena et Lucifer qui lui a rendu visite au club …

« Je ne serais pas capable de te protéger pour le moment. Et j'ai le chat de Cendrillon aux fesses. »

Magnus lève une nouvelle fois les yeux au ciel. Lucifer ne l'impressionne pas puisque pour le moment, tout comme lui, il n'a plus beaucoup de pouvoirs. Mais il ne va pas ajouter un ennui supplémentaire à Clary, qui a déjà ses propres démons. Inutile de lui ajouter l'ange déchu.

« Peu importe. Je sais me débrouiller. Mais dis moi, au niveau de tes capacités, est-ce que tu ressens toi aussi un blocage ou tout est normal ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 95
âge réel : 21

Message(#) Sujet: Re: On se retrouve enfin [Clary] Mer 14 Mar - 12:21


On se retrouve enfin
Magnus & Clary
Sucre d’orge. Cela faisait bien longtemps qu’on ne l’avait pas appelée comme ça. Et oui, ces deux petits mots qui paraissaient n’être rien d’autre qu’un petit surnom sans importance lui avait arrachés un léger sourire. C’était ces petits détails-là qui lui avaient manqués le plus. Ceux qui faisaient partie de son quotidien, qu’elle n’avait pas forcément relevés sur le moment, mais qui lui manquaient terriblement maintenant qu’elle se trouvait dans ce monde. Les personnes qui l’y avaient rejoint restaient d’ailleurs son plus grand soutien. Et oui, Magnus faisait partie des personnes qui lui permettaient de ne pas perdre pied, aussi étrange que cela puisse paraître. Ils n’avaient jamais été spécialement très proches, tous les deux, mais la détresse leur permettait visiblement d’approfondir un peu plus leur relation. La détresse de la jeune femme, surtout.

Magnus n’avait d’ailleurs pas attendu bien longtemps avant de parler de ses ondes négatives, ce qui n’étonnait pas vraiment la jeune femme. Elle se doutait qu’elle devait avoir une tête à faire peur. En même temps, elle n’osait même pas se regarder elle-même dans le miroir quand elle se levait le matin, depuis qu’elle était arrivée ici. Elle évitait son reflet pour ne pas avoir à croiser cette culpabilité qu’elle avait déjà assez de mal à porter comme ça. « Si t’as une potion pour me retirer mon âme, je veux bien que tu me la donnes. » Bien sûr, elle n’était pas sérieuse. Du moins, pas complètement. Vivre sans âme serait certainement beaucoup plus simple pour elle à l’heure actuelle, vu la souffrance qu’elle ressentait jour après jour, mais elle savait clairement que ce n’était pas la solution. Et puis, elle qui disait toujours que ses émotions étaient sa force, ce serait franchement hypocrite de sa part. Même si ses émotions la détruisaient plus qu’autre chose à l’instant présent. Le tout était de se dire que ce n’était qu’une mauvaise phase à passer, et qu’elle finirait par aller mieux. Elle priait pour que ce soit le cas.

En tout cas, la rousse n’avait pas pu s’empêcher d’y aller de son petit commentaire à l’instant même où Alec fut cité dans la conversation. Ça la foutait en rogne de les voir se détruire tous les deux, alors qu’ils avaient la chance d’être dans ce même monde, ensemble. Ils se bouffaient, pour des conneries, alors que la situation devrait plutôt les pousser à faire le contraire. « Ouais ben accorde les, et va le récupérer avant que l’un de vous se fasse tuer. » Elle y était allée un peu fort, c’est bien vrai. Mais comment faire autrement au vu de la situation ? Et puis, elle n’allait pas remercier Magnus de lui rappeler qu’elle était entre deux hommes. Enfin, plus vraiment. Elle avait fait son choix, bien sûr. Mais Simon restait son meilleur ami, et elle l’avait perdue. Certainement définitivement avec ses conneries. Et Jace… Elle n’était plus sûre de rien, de son côté. Est-ce qu’il voudrait encore d’elle, après tout le mal qu’elle lui avait fait ? En tout cas, une chose était sûre, elle ne pensait clairement pas mériter cette chance. Mais ça la détruirait certainement, s’il ne la lui donnait pas.

Cette simple petite phrase avait fait resurgir les émotions de la rousse à la surface, et surtout sa tristesse. Magnus n’avait pas eu besoin de la supplier pour que les larmes de Clary ne commencent à couler sur ses joues. Un léger rire entre deux sanglots, elle se laissait aller contre le sorcier pour laisser sortir un peu de cette souffrance. Et elle se trouvait même étonnée du bien que ça pouvait lui faire. Elle qui retenait ses larmes depuis qu’elle était arrivée ici, en vérité, c’était tout ce dont elle avait besoin. Laisser sortir ses émotions. Bon après, elle se retrouvait quand même avec le nez complètement bouchée. Et elle était bien contente que Magnus lui apporte des mouchoirs, qu’elle puisse se dégager tout ça. Et aussi essuyer les larmes qui coulaient encore sur ses joues. Maintenant qu’elle avait commencée à pleurer, elle avait l’impression qu’elle n’arriverait plus à s’arrêter. « Je suis pratiquement pas sortie de l’Institut. J’y arrive pas. » Même si elle avait aussi du mal à y rester, elle doit bien l’avouer. Mais bon, au moins, elle avait un toit sur la tête. Et Alec et Isabelle aussi, c’était déjà mieux que rien du tout. « Moi aussi. J’arrive plus à faire fonctionner ma stèle, j’arrive pratiquement plus à rien. J’ai l’impression d’être redevenue une Terrestre. » Même si elle n’en avait jamais vraiment été une. Mais c’était bien de cette façon qu’elle s’était rendue compte à quel point elle s’était habituée à leur monde. Elle n’arrivait plus à vivre sans. Elle n’arrivait plus à vivre sans être une Chasseuse d’Ombre, parce qu’elle avait ça dans le sang.

Et ils se retrouvaient tous dans le même cas, en fait. Avec cette difficulté, à s’adapter, même si leurs capacités revenaient au fur et à mesure. Clary avait l’impression que c’était beaucoup plus lent chez elle, de quoi la frustrer encore plus. « Le chat de Cendrillon ? » Fronçant les sourcils, la jolie rousse se demandait de quoi Magnus pouvait-il bien parler. Et franchement, elle ne serait clairement pas étonnée d’apprendre qu’il avait véritablement croisé Cendrillon. Puis, elle se disait qu’écouter Magnus lui parler des soucis qu’il pouvait avoir lui ferait un peu oublier les siens. « Comme je te l’ai dit, j’arrive plus à rien. Sauf activé une lame séraphique quand je la touche, mais ça, c’est juste grâce à mon sang d’Ange. Le reste, ça veut pas. » Et c’était bien pour ça qu’elle n’avait même pas prit la peine de prendre sa stèle, qui était sur sa table de nuit depuis qu’elle était arrivée ici. A quoi bon ? Elle n’arrivait plus à activer ses runes, à s’en dessiner. Elle avait perdu une partie d’elle en arrivant ici, et elle avait une peur bleue de ne pas réussir à la récupérer, cette partie.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
MANGUS
Houba ! Houba !
messages postés : 106
âge réel : 27

Message(#) Sujet: Re: On se retrouve enfin [Clary] Dim 18 Mar - 8:25

Une potion pour retirer son âme hein ? Mais une Clary sans sentiments, ce n'est plus vraiment une Clary Fairchild. Un autre être que personne ne souhaite connaître. Sa détresse et sa passion, ce sont ce qui lui donne la force de tout accomplir. Si Clary est encore debout, c'est bien grâce à sa détermination, son sens de la justice et la force de ses sentiments. C'est un fait qu'il ne peut lui enlever. Mais ce qui fait sa force est aussi sa faiblesse quand on constate que tout ce en quoi on tient peut être retiré du jour au lendemain.

Magnus a connu beaucoup de malheur, surtout au début de sa vie, pendant son enfance. Le décès de sa mère, qui n'a pas supporté qui il est. Le rejet de son beau père et la fureur avec laquelle le petit garçon l'a tué. La rune d'agonie lui a ouvert des blessures qu'il avait mit si longtemps à partiellement soigner. Des souvenirs qu'il avait volontairement mit de côté et qu'il ne pensait pas retoucher un jour. Maintenant qu'ils ont ressurgit, ils le travaillent de nouveau, bien qu'il tente de faire abstraction. L'amour fait mal. Le sorcier a aimé beaucoup de personnes, certains plus profondément que d'autre. Il y a cette femme avec qui il est resté durant toute sa vie de mortel. Une des périodes où il a été le plus heureux. Quand elle est partie … Magnus secoue la tête, revenant à la réalité. Oui, l'amour fait mal, mais elle apporte également tant de sérénité. C'est ce que lui a montré Alexander. Mais il ne répond toujours pas à ce sujet, persuadé que le jeune shadowhunter ne serait pas très réjouit d'apprendre qu'il étale leur vie privée vers les autres, Clary ou non.

La laissant pleurer, il se contente de la garder contre lui, murmurant parfois des petites phrases drôles pour dédramatiser. Il reste silencieux bien qu'il sent son cœur se serrer face à la détresse de sa protégée. Mais c'est peut-être un soulagement pour elle d'enfin exprimer son désarroi. Une fois calmée, Magnus lui apporte un mouchoir et retourne s'asseoir près d'elle. Il l'observe un moment, sourire aux lèvres.

« Aaaah l'amour est difficile, très chère. Mais essentiel. Autant pour le cœur que pour les yeux. En parlant des yeux …. »

Un sourire plus amusé se forme sur son visage. Ce sourire où on sait que Magnus va chercher ce qu'il y a de gênant.

« Ton prince charmant … Est-ce qu'il te convient au moins ? J'espère qu'il a tout ce qu'il faut, où il faut ? »

Le sorcier se retient de rire devant sa question imprudente et personnelle. Bien évidemment, il a judicieusement choisit le terme de prince pour ne pas dire de nom et lui laisser le loisir de choisir. Magnus, Magnus, c'est inconvenant. Mais tellement drôle. Un peu d'amour et de taquinerie dans ce bas monde. Ne s'occupant pas vraiment de l'image mentale que pouvait avoir la rouquine, Magnus passe directement au sujet suivant.

Ainsi donc, elle n'arrive plus à faire fonctionner sa stèle ? Bien, cela lui montre que l'absence de pouvoir n'est pas seulement pour les sorciers mais certainement toute personne qui arrive dans ce monde. Est-ce une histoire d'adaptation ou alors quelqu'un qui bloque leurs capacités ? Magnus ne saurait le dire, mais il est clair qu'il ressent toujours la magie sommeiller en lui. Pour peu à peu se manifester.

« Je vois. C'est donc la même chose pour tout le monde. Mais je crois que nos capacités reviennent peu à peu. Avec de l'entrainement. Continue de te servir de ta stèle même si ce n'est pas efficace. Tu verras bien les progrès. Quant à moi, je suis encore capable de créer des portails, mais aussi les sorts de magie blanche. Pas ce qui m'aide le plus en cas d'ennuis mais c'est toujours mieux que rien. »

Magnus se contente d'un mystérieux sourire quand elle l’interroge sur le chat de cendrillon.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 95
âge réel : 21

Message(#) Sujet: Re: On se retrouve enfin [Clary] Jeu 22 Mar - 14:05


On se retrouve enfin
Magnus & Clary
Tellement de pression s’était déposée sur les épaules de Clary qu’elle ne savait même plus depuis combien de temps elle retenait tout ça. Depuis qu’elle était devenue une Chasseuse d’Ombres, ou du moins, depuis qu’elle avait découvert sa véritable nature, elle essayait d’être forte. Sauf que ce n’était pas facile, loin de là. Et elle se sentait beaucoup plus faible qu’autre chose. Surtout après sa confusion, entre ses sentiments pour Jace et Simon. Elle s’était voilée la face pendant beaucoup trop de temps parce qu’elle avait besoin de réconfort. Elle s’était, égoïstement, réfugiée dans les bras de Simon parce qu’elle n’acceptait pas de vivre séparée de Jace. Et cette décision idiote qu’elle avait prise avait tout brisé. Autant ses chances avec le blond, que son amitié, qu’elle pensait inébranlable, avec le vampire. Tout avait éclaté sans qu’elle ne le voit venir. Et maintenant, elle devait en assumer les conséquences. Sauf qu’elle n’y arrivait pas. Alors forcément, au bout d’un moment, elle finissait par craquer. Et les mots de Magnus avaient beau être réconfortant, elle n’arrivait pas à les accepter, tout simplement parce qu’elle ne pensait pas les mériter.

La jolie rousse avait fini par se calmer, surtout parce qu’elle pensait qu’au final, ça ne servait à rien de pleurer. Ce n’était pas comme ça qu’elle allait pouvoir revenir en arrière et réparer ses erreurs. Et elle avait acceptée chaleureusement le mouchoir que le sorcier lui avait offert, pour moucher son nez, et essuyer les traces de larmes sur ses joues. Elle se sentait tout de même assez gênée d’avoir craquée comme ça devant lui, et c’était bien pour cette raison qu’elle gardait le regard baissé. Du moins, jusqu’à ce qu’il pose cette question à laquelle elle ne s’attendait pas. Et où elle ne savait pas tellement quoi répondre. « Je… Euh… J’en sais rien. Avec Jace on a jamais… » Non, ils n’étaient jamais allés jusque-là tous les deux. Ils n’en avaient pas eu le temps, Valentin avait tout foutu en l’air bien avant. Bien sûr, la jeune femme en avait eu envie, elle ne dira pas le contraire. Après tout, elle était amoureuse de lui. Mais ils avaient tellement de choses à faire par le passé. Ils n’avaient pas pris le temps de penser à eux, ou à cette étape de leur relation. Elle le regrettait, tout comme elle regrettait pas mal de choses. Et elle ne pourrait peut-être jamais se rattraper. De quoi la forcer à retenir une nouvelle crise de larmes.

Parler de son incapacité à pourvoir utiliser sa stèle permettait à la jeune femme de penser à autre chose. Même si ce n’était pas non plus une bonne nouvelle en soit, au moins, c’était un problème qui ne mettait pas son cœur en miettes. Et ça lui allait très bien, pour l’instant. De toute façon, depuis qu’elle était ici, elle se concentrait sur ces choses-là. Le travail, principalement. Même si elle n’était clairement pas la meilleure des Nephilims, personne ne le remarquait ici, vu que pratiquement personne ne venait de leur monde. Et ça lui convenait parfaitement. « Tu peux créer des portails ? » Une idée était en train de germer dans la tête de Clary. En fait pour une fois, depuis longtemps, elle arrivait à percevoir une once d’espoir. Même si elle n’était pas certaine que son idée fonctionne, et qu’ils risquaient tous d’être déçus. Est-ce qu’ils étaient assez désespérés pour faire ça ? La jeune femme l’était en tout cas. « Est-ce que tu crois que tu pourrais en créer un qui nous ramènera à la maison ? » La maison. Oui, elle l’avait bien dit. Parce qu’elle avait bien fini par accepter que l’Institut était sa nouvelle maison. La seule qui l’était vraiment en réalité. Le seul endroit où elle se sentait à sa place. Et elle voulait y retourner. Pas seulement pour arrêter son père, mais aussi pour retrouver les personnes qui comptaient le plus pour elle.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
MANGUS
Houba ! Houba !
messages postés : 106
âge réel : 27

Message(#) Sujet: Re: On se retrouve enfin [Clary] Dim 25 Mar - 6:46

« Jace hein ... » Se contente de dire Magnus avec un léger sourire, sans commenter d'avantage. C'est donc sur Jace que son choix s'arrête. Il est vrai qu'il y a toujours eu une alchimie particulière entre les deux. Dès leur premier regard certainement, bien qu'il ne fut pas là pour y assister. Mais sinon, il a suivit les histoires sans connaître les détails. Mais parfois, il n'y a pas besoin de savoir. Les regards suffisent. Et les deux tourtereaux ont cette particularité dans le regard.

L'idée de Clary est intéressante. Créer un portail pour retourner chez eux. Habituellement il lui aurait répondu qu'il est le grand sorcier de Brooklyn, il peut tout faire. Mais les choses sont différentes ici, surtout avec ses capacités restreintes. Et ce n'est pas le seul facteur à prendre en compte. Il secoue la tête et se contente de les servir de nouveau. Magnus boit une gorgée de vin, semblant réfléchir.

« Ca se pourrait. » fini-t-il par annoncer. « Mais pour être honnête, il y a peu de chance de réussite. Peu ne veut pas dire aucune. Mais, si nous sommes ici, ce n'est sans doute pas sans raison. Certains sont là depuis plus longtemps que nous, et je n'ai pas ouïe dire que quelqu'un soit rentré chez soit. Ce n'est pas une raison pour perdre espoir évidemment. Mais je pense que chacun à un rôle à jouer et le notre n'est pas encore arrivé. »

Un étrange phénomène les a fait venir ici. La magie sans doute. Bien qu'il ne la connaisse pas, il y a forcément une raison. Une mission à accomplir ou quelque chose comme ça. Il lui arrive même de croire qu'ils sont observés. Mais ça, c'est sa paranoïa. Ou pas forcément. Pourquoi les faire venir ici, si ce n'est pour les tester, autant par leurs capacités magiques, forces ou autres que leurs capacités à vivre en communauté. Magnus ignore encore quelle est cette mascarade mais compte bien le découvrir.

« Nous pouvons toujours tenté. Et même, nous devons tenter. Mais à mon avis tant que nous n'en saurons pas plus sur cette situation, j'ai bien peur que nous soyons condamner à vivre dans ce monde. La magie a bien des secrets et même moi, je ne suis pas en mesure de tous les percer. Du moins, pas seul. »

Mais justement, ici, ils ne sont pas seuls. Des personnes avec des capacités différentes, des êtres qu'il n'aurait jamais pensé connaître mais qui existent bel et bien. Ce n'est pas pour rien. Peut importe la raison, Magnus compte bien la tirer à son avantage. Ou plutôt à l'avantage de toutes les personnes qui souhaitent rentrer chez eux.

« Nous le feront, dans un premier temps. Et si c'est un échec, alors il faudra songer à trouver une autre méthode. Et j'ai ma petite idée sur la question. Il faut unir nos forces. Si j'ai ouvert le Pandémonium, ce n'était pas seulement dans le but de vous attirer, très chère Clary. »

Un nouveau sourire se forme sur ses lèvres alors qu'il porte un de ses chats sur ses genoux.

« Tu te souviens des réunions qu'Alexander avait organisé entre les représentants des différentes créatures obscures ? Pour créer des liens. Je compte faire la même chose ici. Réunir des personnes différentes et discuter du cas d'Oblivion. Je suis sûr qu'on a tous des informations à apporter et notre mot à dire. Tous ensembles, trouver une solution pour rentrer chez soit. Le Pandémonium m'aide à trouver ces potentielles personnes. J'aimerais qu'Alexander et toi, vous représentiez les Shadowhunters, si jamais nous n'arrivons pas à rentrer chez nous par le portail. »  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 95
âge réel : 21

Message(#) Sujet: Re: On se retrouve enfin [Clary] Mer 28 Mar - 12:54


On se retrouve enfin
Magnus & Clary
Comment se retrouver incroyablement gênée en quelques secondes. Clary avait l’impression d’avoir un certain don pour ça. Même si, techniquement, dans cette situation, ce n’était pas elle qui avait abordée le sujet des relations intimes avec l’homme qu’elle aimait. Et qui n’avaient encore jamais eus lieu d’ailleurs. Enfin, maintenant, la rousse se doutait bien que ça avait été le moyen subtil pour Magnus de savoir qui elle avait choisie. Même si elle détestait cette idée de faire un choix, en réalité. Elle aimait Jace, c’était un fait, comme elle n’avait jamais aimé personne d’ailleurs, et le mensonge de son père l’avait détruit. Mais elle aimait aussi Simon. Elle l’avait toujours aimé, comme son meilleur ami, comme l’une des seules personnes capables de la comprendre. Elle avait besoin des deux pour avancer, et elle se sentait complètement incapable de choisir, s’ils le lui demandaient. Elle ne pourrait pas, et elle perdrait très certainement les deux.

Mais oui. C’était Jace qu’elle aimait, même si elle avait mis un certain moment à la comprendre, et que beaucoup de monde souffrait à cause de ça. Elle s’en voulait de s’être autant perdue dans ses sentiments, et elle ne pouvait clairement pas rejeter toute la faute sur son père, tout comme elle ne pouvait malheureusement pas revenir en arrière. « Ça a toujours été lui. » Une évidence qui n’avait certainement pas beaucoup d’importance aux yeux de Magnus, mais qu’elle se devait de formuler à voix haute. Pour elle, pour sa conscience. Et aussi peut-être pour réaliser qu’elle avait vraiment merdé, et pour qu’elle se trouve le courage nécessaire pour essayer de se rattraper. Une fois qu’elle le reverrait. Si elle le revoyait un jour. Ça lui faisait tellement peur que ce ne soit pas le cas. Pour l’instant, elle arrivait à vivre sans sa présence, mais est-ce qu’elle tiendrait encore longtemps de cette manière ? Elle n’en était pas certaine, loin de là. Vraiment.

Parler d’une potentielle idée pour les faire sortir d’ici avait quelque chose de réconfortant pour la jolie rousse. Ça lui permettait de penser à autre chose, de centrer son esprit sur un truc vraiment utile, qui pourrait leur permettre de rentrer chez eux. Et de neutraliser une bonne fois pour toutes son père, en espérant qu’il n’avait pas déjà tout réduit en lambeaux là-bas. Oh, si Simon ou n’importe qui d’autre était mort, elle ne le supporterait clairement pas. Et même le fait de savoir que Jace était encore en vie, à travers la rune de Parabatai d’Alec, n’était pas forcément un réconfort. Il y avait des choses bien pires que la mort. « Personne n’est rentré chez soi parce que personne n’a encore eu les couilles d’essayer. » Oh, elle allait loin dans ses paroles. Mais elle avait tellement de rancœur. Elle détestait ce monde, et elle était prête à tout pour en partir. Elle ne supportait pas d’être ici, loin des personnes qu’elle aimait. Loin du dernier endroit où sa mère s’était trouvée avant de rendre l’âme. C’était surtout ça qui lui brisait le cœur. Elle ne pourrait plus jamais se recueillir à la Cité des Os ici. Plus jamais.

Clary ne voulait pas savoir pourquoi ils avaient été envoyés ici, dans quel but cosmique, ou elle ne sait quoi d’autre. Elle s’en fichait. C’était pas leur monde, pas leur problème. Tout ce qu’elle voulait, c’était rentrer chez elle, chez eux, avant qu’il ne soit trop tard. Et il était peut-être déjà trop tard. « Tu n’es pas seul. On va t’aider, faire des recherches, n’importe quoi. Je suis prête à tout pour rentrer à la maison. » Tout et n’importe quoi. Même à sacrifier sa propre vie si ça permettait à ses amis de rentrer. De toute façon, dans leur monde, plus personne ne l’attendait. Elle avait tout gâchée, et elle ne leur en voulait pas du tout de lui tourner le dos, si c’était le cas. Ce ne serait que mérité. Et la jeune femme avait légèrement levée les yeux au ciel à l’évocation des réunions organisées par Alec, chez eux. Bien sûr qu’elle s’en souvenait. Très bien même. Surtout de madame la Reine des Fées qui lui tapait royalement sur le système. Mais elle ne s’attendait clairement pas à ce que le sorcier lui demande une chose pareille, quand il avait commencé à parler de ça. « Magnus… C’est très gentil de ta part mais… Je pense qu’Alec sera gérer ça tout seul. Il est beaucoup mieux placé que moi pour ça. » Clary n’était surtout pas certaine d’avoir les épaules pour une mission à cette hauteur-là, en réalité. Même si elle avait réussi à unir les vampires et les loup-garou une fois, et bien… Ça n’était arrivé qu’une fois. Et pour elle, ça avait surtout été un coup de chance. Elle ne se pensait pas capable de refaire quelque chose de ce genre. Unir les gens.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
MANGUS
Houba ! Houba !
messages postés : 106
âge réel : 27

Message(#) Sujet: Re: On se retrouve enfin [Clary] Sam 7 Avr - 3:12

« Ca toujours été Jace. » se contente de répéter Magnus.

Pour lui, ça toujours été une évidence. Clary et Jace. Le lien qui l'uni à Simon est différent de celui avec Jace. Tout aussi important mais avec une signification différente. D'un point de vu extérieur, c'est assez aisé de voir les choses et comprendre les sentiments des deux protagonistes. Mais quand il s'agit de soit-même et que les sentiments s'en mêlent … Devoir, doute, passion. On pense faire ce qui est pour le mieux, le plus juste, quitte à ne pas écouter son cœur. Pour leur défense, ils ont pensé être frères et sœurs pendant un bon moment, rompant ainsi tout amour qui les unissaient. Du moins en apparence. Le déni, l'acceptation de son sort, le besoin de réconfort et se reconstruire. Mais quand la vérité éclate, tout est de nouveau chamboulé, laissant sur son passage ravageur, que les conséquences d'actes qui n'auraient jamais dû être commis. Le destin s'amuse un peu trop de ces jeunes gens.

Maintenant, Clary est seule avec sa conscience, loin des siens pour résoudre ses problèmes, pour apaiser les tensions et cœurs blessés. S'il ne peut rien faire pour guérir ses blessures, Magnus peut au moins l'épauler.

« L'amour n'a jamais été une chose facile, Clary. Mais tu y verras plus clair quand nous serons de nouveau chez nous. Espérons que ça ne tarde pas trop. »

Mais Magnus ne se leurre pas. Ils ne pourront pas rentrer chez eux tant qu'ils n'auront pas résolu le mystère d'Oblivion. Mais ça vaut tout de même le coup d'essayer. Au moins pour être sûr de cette hypothèse. Il acquiesce d'un signe de tête mais grimace bien vite au vocabulaire de la rouquine. Quel langage raffiné dit donc. Il la laisse néanmoins s'exprimer jusqu'au bout, l'écoutant au passage refuser sa proposition.

« Tu es prête à tout pour rentrer chez toi, bien. Mais tu ne peux pas parler aux noms des autres. Tu ne sais pas, Clary. Peut-être que certains ont essayé et ont échoué. Ce n'est pas très correct de considérer que leurs efforts ne soient pas notables. Je t'ai connu plus diplomate que ça. Et il ne t'es pas venu à l'esprit que certains souhaitent rester ici, parce que leur vie est meilleure que chez eux ? Des humains qui laissent leurs vies difficiles derrière eux. Des créatures obscures qui ont la possibilité de ne pas être rejeté. L'espoir de ses personnes de connaître une vie meilleure et de commencer à s'accepter eux même. Ma foi, j'imagine que tu ne veux pas faire dans le social. Tu es une shadowhunter, Clary. Moi je suis un sorcier. J'ai du sang démoniaque en moi. Et j'ai vécu des choses dont tu ne peux même pas imaginer. »

La conversation prend un tournant bien sérieux que Magnus n'aurait pas envisagé.. Tout comme il est rare qu'il parle de lui, de son enfance. De ce qu'il a pu faire ou subir. Mais Clary baigne tellement dans sa souffrance et son désespoir qu'elle perd ce qu'il fait d'elle … Clary Fairchild. Ce n'est pas parce qu'elle est dans un autre monde qu'elle doit cessée d'être elle même. Il comprend son désarroi et son désire de rentrer. Mais les choses ne sont pas si simples et ce n'est pas le seul problème.

« Si j'ai la possibilité de vivre dans un monde où je peux porter ma marque librement dans la rue, sans doute que je tenterais ma chance. Si je n'étais pas le grand sorcier de Brooklyn évidemment. Mais je suis ce Grand Soricer. Mon rôle ne s'arrête pas aux portes de Brooklyn mais continue ici, Clary. Préserver les miens. Tu comptes faire quoi ? Te noyer dans ta dépression ou venir en aide à ceux qui ont besoin de toi ? Après avoir rompu les accords, tu étais la seule shadowhunters en qui j'avais encore confiance. Car je savais que tu n'aurais jamais laissé l'Enclave attaquer les créatures obscures sans avoir ton mot à dire. Sans te battre. Où est passé cette combattante ? Où es-tu Clary ? Je ne te dis pas qu'on cessera de chercher de rentrer chez nous. Mais tant que tu es ici, si tu as les moyens de faire des choses, fais le. Je ne te demande pas d'oublier Jace et Simon. Mais de ne pas être égoïste. Ne gâche pas ce qui fait de toi Clary Fairchild. »

Magnus soupire. Il a conscience que ses paroles sont violentes et vexantes. Mais qui serait en mesure de lui dire les choses ? A son sens, personne d'autre que lui. Luke sans doute, mais le loup garou n'est pas là. Comme il a vu grandir cette petite, alors, il se permet de lui faire comprendre les choses comme il le ferait à sa propre fille. S'il en avait une. Ce n'est pas par méchanceté ou pour la blesser. Mais pour la booster et lui faire comprendre que maintenant, elle n'a plus le temps de déprimer. Magnus sait que Lucifer va retrouver ses pouvoirs et l'aide de Clary sera la bienvenue. Il faut qu'elle remonte la pente et qu'elle agisse comme elle l'a toujours fait.

« Tu as le droit de craquer, tu as le droit à tes faiblesses. Mais maintenant, il faut te reprendre. Ce n'est pas toi Clary. Tu as beaucoup plus de force que tu ne l'imagines. Alexander n'a pas tout fait. Depuis ta venue dans le monde des Shadowhunter, les mentalités commencent à changer. Continue d'être cette personne. Ecoute, accepte ma proposition. Le temps qu'on trouve un moyen de rentrer. En attendant, Oblivion a besoin de toi. Non, Clary. J'ai besoin de toi. Tu n'as pas la moindre idée de l'étendu de ce que tu peux accomplir. Parce que tu es trop humble pour t'en apercevoir. Mais moi j'ai vu ton parcours, ce que tu représentes et ce que tu as fais. Tant que tu es ici, j'ai besoin de toi pour protéger mes semblables. Tu es ma carte maîtresse. Ce n'est que pour un temps Clary. Le jour où on partira, je suis sûr qu'on aura suffisamment fait pour pouvoir donner le flambeau à la personne adéquat. »

Nouveau soupire, Magnus s'éloigne pour reprendre une air plus décontracté. Avec une grimace, il se serre un nouveau verre de vin.

« Regarde donc ce que tu me fais faire, petite imprudente. Cette conversation est beaucoup trop sérieuse, je vois déjà des cheveux blancs apparaître. » se plaint-il théâtralement, en tirant une de ses mèches. « Quelle horreur. Ca ne me sied pas du tout au teint. Heureusement que j'ai un shampoing miracle. »


_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 95
âge réel : 21

Message(#) Sujet: Re: On se retrouve enfin [Clary] Sam 7 Avr - 18:21


On se retrouve enfin
Magnus & Clary
Oui, sans aucun doute, ça a toujours été lui. Mais la jolie rousse ne s’en était pas rendue compte assez tôt. Et elle avait l’impression qu’il était probablement trop tard maintenant. La culpabilité, un sentiment qu’elle ne connaissait que trop bien ces derniers temps. Le seul qu’elle ressentait, en réalité. Et elle avait l’impression qu’elle vivrait tout le reste de sa vie avec. Et aussi avec des chats. Beaucoup de chats. Comme Magnus en fait. Sauf que lui, il avait encore une chance de rattraper le coup avec Alec s’il s’y mettait tout de suite. Elle, s’était fiche, pour de bon. Peu importe ce que n’importe qui pouvait en dire. « Tout est déjà très clair Magnus. » Beaucoup trop clair, comme de l’eau de roche, malheureusement. Et puis, d’ici à ce qu’ils rentrent chez eux… Ils allaient certainement retrouver leur monde sans dessus dessous. Ça n’étonnerait même pas la jeune femme de savoir que son père avait déjà tout détruit, tué toutes les Créatures Obscures, Simon, et Jace qui lui était totalement inutile maintenant. Quelle pensée horrible. Et pourtant, elle savait très bien que ça pouvait clairement être une réalité. Qu’elle pouvait très bien rentrée à l’Institut dans quelques heures, et retrouver Alec, totalement dévasté, après que sa rune de Parabatai n’ai disparue.

Clary ne voulait pas qu’une chose pareille arrive. Et elle était prête à tout pour rentrer chez eux le plus vite possible. Ce n’était pas une chose qu’elle comptait cacher. Elle détestait ce monde, c’était un fait, et elle ne voulait pas s’enlever de l’esprit le fait qu’elle n’y faisait qu’un bref passage. Elle rentrerait chez eux, quoiqu’il en coûte. Parce qu’elle ne pouvait pas vivre dans un monde sans Jace. « Si je comprends bien le fait que notre monde soit totalement détruit ne te fait rien ? La mort de personnes innocentes non plus ? De tes amis ? Tu t’en contre fiche de savoir que Valentin est en train de foutre tout en l’air et de détruire notre vrai chez nous ? Juste parce qu’ici tu peux boire tes cocktails tranquillement et te tourner les pouces ? » Ouais, ça lui foutait les boules. Et oui, elle détestait tout ce qui était ici, elle ne voulait pas essayer de connaître les gens qui y vivaient parce qu’elle ne voulait pas rester. Elle ne pouvait pas rester en sachant que les gens qu’elle aimait étaient en danger chez eux. Elle ne pouvait pas rester en ayant cette peur constante que le cadavre de son meilleur ami, ou celui de l’homme qu’elle aimait atterrisse juste devant elle, alors qu’elle aurait pu le sauver. Elle ne pouvait pas.

Et oui elle était complètement perdue, dévastée par tout ce qu’il s’était passé, par son arrivé dans ce monde, alors qu’elle avait tant de choses à régler dans le leur. Elle ne savait plus quoi faire, quoi penser, et la douleur était telle qu’elle n’arrivait même plus à penser ou même à trouver le sommeil. Elle ne savait plus qui elle était, qui elle devait être, ce qu’elle devait faire. Elle n’était plus Clary, mais juste l’ombre d’elle-même. La rousse s’était levée du canapé pour faire les cents pas dans la pièce, mais surtout pour tourner le dos à Magnus. Elle sentait ses larmes remonter à nouveau et lui brûler les yeux, bloquer son cri de désespoir dans sa gorge. Non. Il avait tort. Elle n’était pas forte. Elle n’avait pas les épaules pour supporter tout ça. Elle était trop fatiguée, elle avait trop perdue aussi. Son père avait eu ce qu’il voulait, il l’avait détruite. « Je suis… Je suis plus cette Clary, Magnus. Je suis désolée. » La mort de sa mère avait certainement été la goutte de trop. La perte de trop. Dot aussi. Tant de morts, à cause d’elle. Tant de personnes en danger, alors qu’elle aurait pu arranger les choses plus tôt. Tuer son père quand elle en avait l’occasion. Mais rien ne s’était produit de cette façon. Et en plus elle donnait des cheveux blancs à Magnus. Habituellement, la jeune femme aurait certainement rit à l’allusion du sorcier, mais pas aujourd’hui. L’idée même de sourire lui semblait beaucoup trop lointaine.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
MANGUS
Houba ! Houba !
messages postés : 106
âge réel : 27

Message(#) Sujet: Re: On se retrouve enfin [Clary] Dim 29 Avr - 8:04



C'est au tour de Magnus de se crisper. Cette petite peste balance des insinuations qui ne lui ressemble pas et totalement en désaccord avec la manière de procéder du sorcier. Susceptible, il digère très mal d'être accusé de la sorte. Sa voix est plus sèche lorsqu'il prend la parole, ayant laissé dans le placard son côté détendu et maniéré.

"Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit, Clary. C'est vraiment ce que tu penses de moi ? Que je reste ici à siroter mes cocktails en profitant du temps de paix ? Laisse moi te dire une chose, fillette, il n'y a pas de temps de paix. Que ce soit à Oblivion ou dans notre monde. Je fais tout pour trouver un moyen de rentrer chez nous, Clary, mais pour le moment ça ne marche pas. Je n'ai pas dis que j'abandonnais, mais que j'ai également du travail dans ce monde-ci."

Ce qui ne veut pas dire qu'il ne s'inquiète pas pour le leur. Au contraire. Ses pensées sont constamment tournés vers ceux qu'il a laissé là bas. Comme Raphael par exemple, son protégé. Mais rester braquer dessus ne fait pas avancer les choses et Magnus ne peut se permettre de rester enfermer dans une dépression évidence.

"Ressaisie toi Clary. On trouvera un moyen de rentrer dans notre monde et de sauver les autres. On ne sait même pas si le temps d'écoule pareil lors d'un voyage spacio temporel. Peut-être même qu'on retournera à l'instant même ou on est parti. Ou bien des années plus tard. J'ignore ce que l'avenir nous réserve, mais ça ne va pas dire que je ne m'en soucis pas."

Avec un soupire, Magnus s'approche de Clary et à l'aide d'un mouchoir en soie, il essuie délicatement les larmes qui perlent au coin de la pauvre rouquine qui n'est plus l'ombre d'elle-même. Avec cette même tendre, il ramène une mèche rousse derrière son oreille.

"Ecoute mon petit biscuit. Je suis désolé d'avoir été dur avec toi. Mais tout finira par s'arranger. Tu es fatiguée de tout ça et je le comprends. Si tu le souhaites, reste encore ici quelques jours. Je m'assurerais que tu ne sois pas dérangée. Une fois que tu seras prête, on cherchera ensembles des réponses, tu es d'accord ?"

Magnus préfère laisser de côté l'idée que Clary rejoigne le groupe qu'il souhaite former pour défendre Oblivion. Il ne l'oublie pas, mais elle n'est clairement pas prête pour ce rôle, ayant encore beaucoup à régler avant. Il faut absolument qu'il trouve un moyen de la mettre en contact avec Jace Wayland. Coûte que coûte. C'est la seule chose qui peut l'aider maintenant.

Magnus s'écarte d'elle pour rejoindre le fond du salon où il se hâte de créer une potion assez épaisse qu'il met dans un petit tube. Retournant vers la chasseuse, il lui adresse un sourire, retrouvant son humeur joviale, puis ouvre le récipient.

"Ca ne sent pas bon du tout." grimace-t-il. "Mais ça va te faire le plus grand bien. Tu as confiance en moi ?"

Il met la crème sur le bout de ses doigts et l'applique sur les tempes de Clary. Elle devrait commencer à se détendre un peu. Bien entendu, ça ne change en aucun cas ses émotions et ses soucis. Mais cela permet néanmoins à son corps de trouver une petite sérénité amplement méritée.



[/color]

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 95
âge réel : 21

Message(#) Sujet: Re: On se retrouve enfin [Clary] Jeu 3 Mai - 10:52


On se retrouve enfin
Magnus & Clary
Clary est en colère. Elle est détruite. Elle n’arrive plus à penser correctement, à prendre du recul comme elle a toujours pris l’habitude de le faire. Sa douleur est trop grande, elle n’arrive plus à contrôler tout ça. Elle n’arrive plus à se supporter elle-même, à se regarder dans une glace. Comment le pourrait-elle ? Elle avait fait tellement de mal. Elle qui croyait être bien différente de son père, peut-être qu’au final elle ne l’était pas tant que ça. Certes, elle ne s’en prenait pas intentionnellement à des personnes innocentes, mais elle était tout aussi destructrices par rapport aux décisions qu’elle prenait. Ses proches en payaient le prix. Sa mère en était morte. C’était de sa faute. Si elle avait décidé de partir avec elle à Alicante, rien de tout cela ne se serait produit. Elle serait encore en vie, avec elle. Et Jace, et Simon. Dot. Son frère. Max. Trop de choses par sa faute. Elle aurait dû tuer son père quand elle en avait eu l’occasion. Elle l’avait pas fait, elle avait pas eu ce courage. Elle n’était pas une Shadowhunter, elle n’en avait rien. Elle n’était pas une Terrestre non plus. Qu’est-ce qu’elle était au final ?

Elle n’en savait rien. Elle ne savait plus. Son cerveau s’était visiblement décidé à la laisser en plan, lui aussi. Elle ne pouvait blâmer personne, elle le méritait. Sa place n’était pas ici, mais elle ne la trouverait pas chez eux non plus. Son visage s’était fermé. Elle était fatiguée de pleurer. Fatiguée de tout, en réalité. Même fatiguée de vivre. Elle était à bout de tout. Se ressaisir ? Avec quoi ? Pour qui ? « Des années plus tard ? » Non. Des années plus tard, ce serait beaucoup trop tard. Valentin aurait gagné. Peut-être qu’il l’avait même déjà fait. « C’est peut-être déjà trop tard… » Elle qui ne voulait plus pleurer, voilà que de nouvelles larmes coulaient à nouveau sur ses joues. La jolie rousse se sentait totalement impuissante face à tout ça, et c’était un sentiment horrible. Elle était arrivée avec ce désir et cette envie de rentrer chez elle, d’agir pour que tout redevienne comme avant. Mais elle se rendait compte que c’était impossible. Qu’ils ne savaient rien, qu’ils étaient coincés ici, sans aucun indice pour les guider, sans aucune porte de sortie.

Elle avait fermé les yeux quand Magnus était venu essuyer ses larmes. Le visage de Jace était apparu dans son esprit. Souriant. Et pourtant si douloureux. Elle voulait, plus que tout, le revoir un jour. Le serrer dans ses bras. Et surtout lui dire qu’elle l’aimait. Elle ne lui avait jamais dit. Il ne le savait pas. Et peut-être qu’il allait mourir sans le savoir. Ses larmes ne s’arrêtaient plus malgré le fait qu’elle essayait de les retenir. Elle avait rouvert les yeux en entendant Magnus parler. Elle le regardait. Enfin, regarder était un grand mot, étant donné qu’elle ne voyait plus rien à l’heure actuelle. « Oui, d’accord. » Elle n’était pas certaine d’être prête un jour. La rouquine ne s’était jamais sentie aussi… Démunie de tout. Et elle voulait se battre contre ça, mais elle avait l’impression qu’elle n’en avait pas la force. Une autre part d’elle lui chuchotait de se laisser aller, de tout laisser tomber, d’arrêter de se battre. Comme une sirène qui chantait au loin. C’était tellement tentant de faire ça. Et c’est certainement l’odeur horrible de ce truc qui la ramena dans le monde réel. Grimaçant face à cette odeur, Clary lança alors un regard étrange à Magnus. « Qu’est-ce que c’est ? » Pas qu’elle ne lui fasse pas confiance, mais l’aspect de cette potion ne lui aspirait clairement pas paix et réconfort. Et pourtant. A peine avait-il posé ses doigts sur ses tempes qu’elle en sentait déjà les effets. Ses larmes s’étaient arrêtées. Elle se sentait toujours aussi perdue dans son esprit, mais son corps lui semblait plus léger. Elle ferma alors les yeux, savourant cette sensation de ses muscles qui se relâchaient. Elle ne s’était pas rendue compte avant ça qu’elle était aussi tendue. « Est-ce que… Tu trouves que je laisse trop mes sentiments s’emparer de moi ? » Après tout, Jace l’avait dit lui-même, les sentiments sont une faiblesse. Et la jeune femme commençait à se dire qu’il avait raison. Son amour pour sa mère lui avait fait faire des choses folles. Et maintenant c’était son amour pour Jace qui lui faisait totalement perdre le contrôle. Peut-être que si elle se retrouvait dépourvue de ses émotions, tout irait beaucoup mieux.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
MANGUS
Houba ! Houba !
messages postés : 106
âge réel : 27

Message(#) Sujet: Re: On se retrouve enfin [Clary] Jeu 10 Mai - 5:14

Il sera déjà trop tard. Peut-être que oui. Ou peut-être que non. Personne ne peut le savoir. L'espace / temps est bien mystérieux. C'est un cas qu'ils n'ont jamais connus. Peut-être même qu'ils reviendront à la seconde même où ils ont disparu. Peut-être bien qu'ils ne se souviendront même plus d'avoir voyagé ainsi. Après tout, il a déjà croisé certaines personnes qui viennent du même univers mais avec quelques années de différences. Aucune absence n'avait été noté. Mais ce ne sont des arguments qui n'ont pas besoin d'être énoncés à haute voix. Clary n'est pas en état de les comprendre, trop brisée pour retenir le positif.

Il sourit devant la tête qu'elle fit en ressentant la mixture et ne réponds pas à sa question. Qu'est-ce que c'est exactement ? Un mélange d'ingrédients dont il ne vaut mieux pas connaître la consistance, sinon, elle ne l'aurait jamais laissé l'appliquer contre ses tempes. Il observe les traits tendus de Clary se détendre peu à peu. Bien, c'est déjà une bonne chose. Elle a cessé de pleurer par la même occasion. Dans son cas, ce ne sont pas les larmes qui peuvent la soulager. Seulement lui apporter une bien bonne migraine.

Restant penché vers elle, le sorcier prend le temps de réfléchir à sa dernière question.

« Les sentiments … C'est ce qui nous rend humain Clary. La plupart des Shadowhunters ferment leurs sentiments pour faire passer leur soit disant devoir avant autre chose. Des sacrifices injustifiables ont été commis. Des lâches qui se cachent derrière leur devoir pour apaiser leurs consciences. Mais c'est en se montrant sans sentiments que les plus graves conséquences ont lieu. Les seuls que ça arrange ce sont eux mêmes. Mais tous les peuples qui sont dépendant de l'Enclave, eux restent dans la misère et le jugement, quitte à être tous sacrifiés pour ce devoir. C'est cette vision des choses qu'Alexander essaie actuellement de changer. Mais … La personne la plus importante, c'est toi Clary. Depuis que tu as découvert le monde des Shadowhunters, tu as changé beaucoup de choses. Tu as unis des clans, tu as rapproché les créatures obscures et les shadowhunters, tu as rendu plus humains tes amis. Tu as fais évoluer notre monde, Clary Fairchild. Alors, certes, tu as commis des erreurs. Qui n'en fait pas ? Mais laisse moi te dire quelque chose, mon petit chou. »

Doucement, il relève son visage vers elle, d'un bout des doigts, sous son menton.

« Si tu as conscience de tes erreurs, alors c'est déjà un grand pas en avant. Commettre des erreurs, c'est pardonnable. Mais si tu te laisses terrasser par ça, alors, tu ne sauveras plus personne, la prochaine fois. Tes sentiments, c'est ta plus grande force. C'est ton arme et c'est ce qui plaît à tout le monde, chez toi. Alors non, ne change pas. Repose toi, soigne toi et revient. »

Ses yeux ont viré sur le doré, prenant leur forme féline, se laissant envahir par les sentiments qui le submerge, preuve qu'il pense chaque mot qu'il prononce. Qu'il croit en Clary Fairchild. Puis alors, ses pupilles reprennent leurs couleurs sombres et un sourire amusé se dessine sur son visage fermé.

« Et dans ce cas là, il faut commencer par le repos. »

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Magnus soulève Clary en princesse, le hissant hors du canapé, dans ses bras avant de monter les escaliers pour rejoindre l'étage, ou plutôt une des chambres d'amis. Il la dépose dans un des lits et comme le ferait un mère poule, il redresse la couette sur elle.

« Depuis combien de temps n'as-tu pas dormit ? Vous allez faire me faire le plaisir de rejoindre le monde de Morphée, jeune demoiselle. »

Le sorcier bouge ses doigts, laissant apparaître de la poussière dorée qui s'échappe dans la direction de la rouquine, qui peut déjà sentir ses yeux se fermer.

« Je veille sur ton sommeil. Ne t'inquiète pas. Pendant ces quelques heures, ne t'inquiète plus de rien. Tu n'es plus seule. »


_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 95
âge réel : 21

Message(#) Sujet: Re: On se retrouve enfin [Clary] Sam 12 Mai - 13:09


On se retrouve enfin
Magnus & Clary
Il y a bien longtemps que Clary n’a pas réussi à trouver un véritable repos. Avec son père qui semait le chaos autour d’elle depuis des mois, la jeune femme n’était jamais vraiment tranquille. L’inquiétude la rongeait toujours, à des degrés différents en fonction des moments, certes, mais elle était toujours là. Et tant que son géniteur ne se retrouverait pas hors d’état de nuire, ce serait certainement toujours le cas. Pas qu’elle se sentait responsable de ses crimes, non, de ce côté-là, elle savait qu’elle ne pouvait pas forcément faire grand-chose mis à part l’arrêter. Mais elle s’y sentait liée, d’une certaine manière, et elle avait honte de porter les gènes d’un homme qui pouvait répandre autant d’horreurs autour de lui. Elle avait peur qu’une partie de son père finisse par ressortir à un moment ou à un autre.

Comme ça venait un peu d’être le cas en réalité. Elle avait laissé sa colère s’exprimer, sur Magnus, alors qu’il n’était pas du tout responsable de tout ça. Mais les injustices dont elle avait été victimes avaient finies par la bouffer. Elle avait de plus en plus de mal à faire la part des choses, et à contenir tout ce qu’elle ressentait. Ça la fatiguait de plus en plus, sans parler des heures de sommeil en moins qu’elle ne faisait qu’accumuler au fil des jours. Elle voulait, tout simplement, que tout s’arrange. Une bonne fois pour toutes. « Pour l’instant tout ce que je ressens c’est de la peur. L’avenir me fait peur. Il y a déjà eu tellement de morts… Et j’ai le mauvais pressentiment que c’est pas encore fini. Même si on finit par tous se retrouver ici… Il faut pas qu’on laisse Valentin détruire ce monde aussi. » Et la jolie rousse comptait bien l’en empêcher, quitte à le tuer elle-même, s’il le fallait. Elle avait fini par se résoudre. Son père était un monstre, et elle ne pouvait rien y faire. Le tuer était certainement la meilleure des solutions, même si ôter la vie de quelqu’un, aussi cruel soit-il, ne l’enchantait guère. Elle n’était pas une meurtrière. Mais sa plus grande peur n’était pas de tuer son père, même si elle y était liée. Elle avait surtout peur de rendre ce geste anodin, et d’en prendre du plaisir. C’était bien pour cette raison qu’elle n’avait pas encore sautée le pas.

Mais Magnus avait raison. Elle avait besoin de repos. Cela faisait beaucoup trop longtemps qu’elle n’avait pas fermée l’œil, et si ses muscles étaient douloureux, ce n’était pas seulement à cause des efforts physiques qu’elle pouvait fournir dans la journée. Il lui fallait se restaurer un peu. Mais elle ne s’attendait tout de même pas à ce que le sorcier se mette à la porter pour la guider jusqu’à un lit. Elle en laissa même échapper un léger cri de surprise. Elle se laisse cependant porter jusqu’à un lit où Magnus la dépose, avant de la border. Tout comme sa mère le faisait lorsqu’elle était enfant. Léger coup de poignard à cette pensée. Les souvenirs étaient encore douloureux. « Quelques jours. » Elle ne se souvenait même plus de la dernière fois qu’elle avait fermée l’œil, en vérité. Elle s’était tellement servie de sa rune d’endurance pour tenir. Elle avait tellement peur de dormir. De toute façon, ses cauchemars l’empêchaient de se reposer. Mais visiblement, Magnus ne lui laissait pas tellement le choix. Elle sentait déjà que ses paupières la lâchaient pour se fermer. Elle n’avait même plus la force de parler. Elle se sentait juste partir vers ce sommeil si sombre, qu’elle craignait depuis tellement longtemps.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: On se retrouve enfin [Clary]

Revenir en haut Aller en bas
 
On se retrouve enfin [Clary]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On se retrouve enfin [Elcolo]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Qui veux rp avec moi ? Je ne mord pas (enfin pas toujours)
» Toi & Moi enfin réunis... [Pv Sweet Fire ♥] [{fini}
» Les dessins (et autres) de Clary.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: (bienvenue à oblivion) :: Centre-ville :: Résidences-
Sauter vers: