AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'amour ne peut être plus fort que le devoir [PV Alec]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
MANGUS
Houba ! Houba !
messages postés : 106
âge réel : 27

Message(#) Sujet: L'amour ne peut être plus fort que le devoir [PV Alec] Ven 23 Fév - 8:46


Seul dans un monde qu'il ne connaît pas, Magnus Bane aurait pu être désorienté. Oui, il aurait pu. Mais non. A vrai dire, il est plutôt mitigé sur la question. D'un côté, il souhaite retourner au plus vite dans son monde. Une guerre s'annonce et son peuple a besoin de lui. Il ne peut pas les laisser seuls face à l'Enclave et/ou Valentin. Mais cependant, se retrouver dans ce monde … Sachant qu'Alexander, Clary et Izzy ont eux aussi disparu, cela ne peut que signifier qu'ils sont ici. Dire qu'il ne s'est pas inquiété pour Alec serait un mensonge. Magnus a peur. Ils se sont quittés en mauvais terme. Et maintenant, il a peur de ne jamais le revoir, qu'une des dernières choses qu'il lui ait dit soit « Shadowhunter » si informel et si rancunier au lieu de l'appeler par son prénom. Que la dernière chose qu'il ait fait, soit de lui avoir fermé la porte au nez, visage fermé, sourd à toute discussion. En faisant passer les siens avant son amour, Magnus pensait être prêt à oublier Alexander. Avec difficulté, évidemment. On ne renie pas des sentiments encore si fort en une nuit. Mais il pensait sincèrement qu'en se montrant ferme et désagréable, le faussé serait tellement grand qu'ils ne se verraient plus. Oui, il pensait pouvoir gérer ça. Quelle illusion.

Quand ça lui est tombé en plein visage, Magnus cru mourir. Où est Alexander ? Est-ce qu'il en vie ? Est-ce qu'il est en bonne santé ? Toutes les nuits, le visage de son aimé le hante, seul, blessé et animé par la peur. Magnus se réveille souvent en sursaut. Bien qu'il soit toujours contre les Shadowhunters, ne digérant pas cette trahison, il a fait tout ce qui est en son pouvoir pour retrouver le jeune chasseur. En vain. A la place, ce sont Clary et Izzy qui ont aussi disparu. Le destin se joue de lui, il le punie en lui enlevant toutes les personnes qui sont chères à son cœur.

Choisir la raison et son devoir au lieu de son cœur … Etait-ce finalement une erreur ? Il pensait que ce serait un sacrifice qu'il arriverait à gérer, mais il n'avait pas mesurer le prix à payer. Non, évidemment, cela n'enlevait rien à la dissimulation et la trahison dont il a été victime. Mais ce n'est pas pour autant qu'il souhaiterait du mal à ces trois jeunes gens. Surtout pas eux.

Magnus Bane a beaucoup voyagé et il est assez cultivé pour connaître la plupart des villes. Aussi, il est persuadé d'être dans un autre Monde. Pourquoi pas après tout ? Clary a déjà visité un monde parallèle.

Le point qui dérange le plus le sorcier est la perte de ses pouvoirs. Là, il ne s'y attendait pas. Prit au dépourvu, c'est sans doute l'élément qui lui a fait perdre les moyens pendant quelques heures. On se calme Magnus, même sans magie, tu es plein de ressources. Cela n'enlève en rien ses conséquences. Il peut concocter quelques petites choses, sans magie, en cas de besoin.

Quant au point positif, c'est que ses anciens protégés sont certainement ici. Cela le rassure un peu, de ne pas être seul, et surtout d'avoir enfin la possibilité de se dire qu'ils sont en bonne santé. Les retrouvailles risquent d'être tendues vu les derniers événements, mais Magnus sait mettre sa fierté de côté quand il le faut …. Bon d'accord peut-être pas toujours. Mais dans un premier temps, les retrouver. Quant aux conséquences, il avisera au moment voulu. Le sorcier n'a pas l'intention de frapper porte par porte pour voir si ses amis se cachent derrière. Etape par étape. Premièrement, apprendre à mieux connaître ce monde. Ensuite, s'y intégrer. Après, commencer à se faire un petit nom. Puis enfin, profiter d'une certaine réputation pour l'étendre et attirer les shadowhunters jusqu'à lui.

C'est ainsi qu'au bout de quelques semaines, l'ouverture du Pandemonium est annoncé. Le message tourne rapidement et Magnus espère qu'il arrivera vite vers ses anciens protégés. Le club ouvert depuis quelques jours, le monde est venu rapidement. Bientôt, ce fut comme l'ancien, jeunes terrestres qui dansent, les créatures obscures dissimulés aux yeux des humains normaux. Et lui, Magnus Bane, sur son siège, occupé à prendre du bon temps, verre d'alcool entre les mains, profitant des fêtes qu'il aime tant.

Et enfin, il le voit. Son cœur bondit dans sa poitrine, son rythme cardiaque s'accélère, et en toute contradiction, sa mâchoire se crispe. Partagé entre soulagement, amour et rancoeur, Magnus hésite sur la marche à suivre. Observant ce visage au trait délicat, cet air sérieux et … déprimé ? … Le sorcier pousse un léger soupire. Aaaah Alexender Lightwood. Il va finir par avoir raison de son âme. Un autre verre en plus du sien entre les mains, Magnus fini par se lever pour se frayer un chemin dans la foule. Plus il s'approche de lui, plus il sent grimper l'affection et la contrariété. Enfin, il s'adosse contre le mur, près de lui.

« Mais d'où est-ce que tu sors, toi ? » demande-t-il pour attirer son attention, faisant écho aux paroles qu'il lui avait adressé à leur toute première rencontre.

Un léger sourire se forme sur ses lèvres alors qu'il lui tend un verre. Habituellement, il l'aurait prit dans ses bras, soulagé de le revoir. L'envie est saisissante, mais pour le moment, il ne peut s'accorder ce plaisir.

« Ne fais donc pas cette tête, ce n'est pas moi qui ait disparu pendant des semaines. » remarque-t-il d'une pseudo voix amusée. Mais toi. Aurait-il voulu ajouter. Mais ce n'est pas nécessaire. Le sourire de Magnus se veut plus rassurant, comme pour dédramatiser. Mais avouons le, il est touché par ce jeune homme qui semble si atteint par son absence, cela il n'en doute pas. Et puis … le voir vivant devant lui après de temps de recherches. L'émotion brille dans les yeux de Magnus qui est plus sensible qu'il ne voudrait le laisser entendre. Mais un Magnus Bane insensible ? Ce ne serait pas lui.

« Alexander ... » murmure-t-il. Bon sang, il a bien cru ne plus jamais pouvoir l'appeler. Ne plus jamais pouvoir voir son visage. Et son sourire si particulier qui fait fondre toutes les barrières du sorcier. Ce n'est pas plus mal qu'il ne sourit pas en cet instant, Magnus aurait eu du mal à garder sa rancoeur présente.

Il c'était résigné à ne plus jamais prendre Alec dans ses bras. Mais alors que le principal concerné est devant lui … Il comprend à quel point cette idée est farfelu. Sur du long terme, ça l'aurait détruit.

« Ca ne change rien. » prévient-il avec cette distance qu'il c'est imposé envers lui avant sa disparition. « Je suis toujours fâché et toujours à cours de solutions. » Il pose un doigt sur les lèvres du jeune chasseur d'ombre pour lui intimer le silence. Dans cet instant où le cœur de Magnus est piégé par un flot d'émotion, un mot aurait suffit pour le faire céder. Il ne peut pas le laisser faire.

« Il n'y a ni échappatoire, ni retour en arrière, shadowhunter » Oh Magnus, ne refais pas la même erreur. Cette distance, tu n'en veux pas. Le blesser, tu ne veux pas. Si têtu, si borné. Mais il n'a pas terminé.

« Mais …. on en a besoin tous les deux je crois. Allez viens donc là ... »

Sans prévenir, il tire Alec dans ses bras, cédant enfin à ses pulsions. Peu importe à quel point il lui en veut encore, pour le moment, il a juste besoin d'être rassuré. Alexander n'est pas une illusion qui va disparaître. Il est bien présent, sa chaleur corporelle le prouve. Le sorcier resserre un peu son étreinte.

« J'ai cru ne jamais te revoir. »

Enfin, il le relâche, pas près à poser ses lèvres sur les siennes. Ce n'est pas l'envie qui manque mais il sait qu'il ne doit pas. L'amour a toujours été douloureux. Penser à son peuple est la meilleure solution. Bien que pour le moment, il est bien loin des siens. Magnus recule de quelques pas pour imposer un fossé entre les deux. Il sait que ça fait du mal à Alec qui semble complètement désorienté. Mais comme il l'a dit … Peu importe l'amour, ça ne change rien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
Director of the Institute
messages postés : 619
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: L'amour ne peut être plus fort que le devoir [PV Alec] Mar 27 Fév - 5:38

Depuis quelque temps Alec c'était fait à l'idée d'être seul ici. C'était comme si, une divinité quelconque l'avait puni pour ses actes en le mettant loin de tous ceux qu'il aime. Plus il y pensait, plus ça prenait du sens... Il avait fait beaucoup de fautes dans sa vie dont celle d'avoir menti, droit dans les yeux, à celui qu'il aime... Où aimait. Il ne sait pas s'il faut a présent conjuguer le verbe au passé ou au présent. Pour lui, ce sentiment sera toujours là, car il n'a jamais cessé d'aimer son compagnon ou ex compagnon. Le sorcier avait pris cette partie de lui qu'il ne pourra plus jamais offrir à personne. De toute manière, il n'a pas envie de l'offrir à quelqu'un d'autre. Aux yeux du chasseur d'ombre, c'était le sorcier ou rien ! Ils avaient surmonté beaucoup d'épreuves par le passé et ils vont encore surmonter celle-ci... Enfin si seulement Alec savait comment rentrer.

Mais Alec ne voulait pas rentrer que pour le sorcier non... Jace aussi lui manquait. Son parabataï lui manque horriblement. Son frère, son confident... Celui qui le connaît plus que n'importe qui, même plus que Magnus ! Ne pas l'avoir à ses côté est quelque chose de déchirant pour le brun. Ils partageaient leurs âmes et ce monde empêchait cette connexion ! Si ça se trouve, Valentin s'était déjà occupé de lui... Cette pensée déprime le chasseur d'ombre qui était de plus en plus obsédé par cette idée de rentrer chez eux.

À présent le shadowhunter n'était plus seul. Clary et Izzy l'avaient rejoint, on ne sait comment. Ce monde est étrange transporte les personnes aléatoirement. Quelle était cette magie ?! Le brun avait beau se torturer les méninges avec tout ça il n'en savait strictement rien ! Où était ce un coup de Valentin ? Même s'il avait presque écarté l'hypothèse, l'idée était toujours dans son esprit.

Un jour, alors que le brun trié le tas de papier sur son bureau tomba sur un journal qu'il n'avait pas jeté. Pur hasard ? Peut-être... Ce journal annoncé l'ouverture d'un nouveau club, le Pandemonium. Alec en tomba presque de sa chaise ! Ça ne pouvait pas être le fruit du hasard, mais il ne pouvait pas être sûr. Il se releva alors de sa chaise, prenant le journal et partit dans sa chambre. Le rangement allait attendre sinon l'idée que Magnus soit là va l'obséder. Il savait que la soirée était déjà assez avancée. Il prit donc sa stèle et enfila juste sa veste, ne prenant pas la peine de redompter ses cheveux, et parti rapidement à l'adresse indiquée sur le journal, le coeur battant.

Arrivé devant la porte du club, il hésita à faire demi-tour. Il se faisait sûrement des idées... Et puis au vu des derniers actes du sorcier à son égard, il valait peut-être mieux de faire demi-tour et ne pas se faire d'illusions... Il restait alors quelques minutes devant la porte du club réfléchissant. C'est le vigile qui le sortit de ses pensées en lui demandant s'il comptait rester la toute la nuit. Le chasseur d'ombre ne dit rien et décida de passer la porte.

Le club avait tout de l'ancien, jusqu'à la clientèle. Alec n'avait jamais été friand de fête endiablé de ce genre. Il se faufila au travers la foule dense. Il ce sentait de moins en moins à l'aise dans cet endroit qui lui semblait si familier. Il allait partir lorsqu'il reconnu une silhouette s'approchant de lui. Il resta immobile n'étant pas sûre de ce qu'il avait vu. Il se frotta les yeux et regardait à nouveau. La silhouette avait disparut... C'est bien ce qu'il pensait, une illusion... Il aurait tellement aimé que ça ce passe autrement. Une mine triste sur son visage, il s'apprêtait à partir lorsqu'une voix s'élève à ses côté. Il eut un léger sursaut, surpris par cette voix si familière à ses oreilles. Dans sa tête, c'était un vrai champs de bataille niveau émotions mais c'était le soulagement qui prit le dessus sur son expression faciale. Cette phrase qu'il prenonce aurait pus faire sourire le shadowhunter si seulement il n'était pas si tendu à l'idée d'ouvrir la bouche en sa présence.

D'ailleurs il n'eut pas le temps de répondre que le sorcier lui tendit un des verres qu'il avait dans la main et enchaîna sur le faite "que c'était pas lui qui avait disparut durant des semaines". Alec saisit alors le verre mais seulement par politesse, ne voulant pas boire pour avoir les idées lucides. Un sourire commençait à ce dessiner sur le visage du chasseur d'ombre, soulagé d'avoir le sorcier a ses côtés. Il pourrait enfin s'expliquer et peut être qui sait ce faire pardonner ?! Bon c'était pas le moment d'y penser. Et puis si ça ce trouve le sorcier était déjà passer à autre chose. Cette pensée enleva le début de sourire qui commençait à se dessiner sur son visage.

Toujours silencieux, encore sous le choc de l'avoir devant lui, le sorcier enchaîna à nouveau sur le faite que ça ne changerai rien qu'il était toujours fâché... Alec ravala sa salive pour ne pas laisser une larme couler sur sa joue. Pas en public... Il ne fallait pas qu'il laisse ses émotions prendre le dessus ainsi mais des qu'on touchait à Magnus c'était presque inévitable. Il reprit rapidement sa mine habituelle malgré la vague d'émotions qui était en train d'avoir raison de lui. Magnus ajouta qu'il n'y avait pas de retour en arrière et l'appella à nouveau "Shadowhunter" comme pour creuser d'avantage le fossé qu'il y avait déjà. Cela blessa le brun et cette fois ci, cela se remarqua sur son visage.

Le chasseur d'ombre posa alors le verre qu'il n'avait pas entammer sur le plateau d'un barmaind passant dans la salle prêt à partir. Et malgré que Magnus lui avait dit de ce taire, il murmura un "Je suis désolée" avant de regarder la porte. A la plus grande surprise de celui ci, Magnus l'attire contre lui et le serra contre lui. Alec laissa échapper un sourire et mit des bras autour de celui ci. Ça l'avait tellement manqué... Et même si ce geste paraissait contradictoire avec ce qu'avait dit Magnus avant, Alec en profita un maximum. Le ressentir à nouveau contre lui, lui redonna confiance. Les paroles n'étaient rien face à ce geste qui semblait être symbolique. Rien n'était perdu, il en avait la conviction.

Mais il fut de courte durée, le sorcier remit une distance entre les deux. Comme pour rappeler au shadowhunter que rien n'était gagné. Alec comprit le message.

- Si tu savais a quel point je m'en veux...

Il ne savait pas quoi dire d'autre. Le sorcier ne voudrait sans doute pas entendre ce qui c'était passé durant ses dernières semaines. Le tas de réflexions dont avait fait preuve le chasseur d'ombre par rapport à eux... La, le brun ne put retenir une larme couler le long de sa joue qu'il essuya rapidement. Ne pas montrer ses faiblesses ! C'est ce qu'il devait faire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
MANGUS
Houba ! Houba !
messages postés : 106
âge réel : 27

Message(#) Sujet: Re: L'amour ne peut être plus fort que le devoir [PV Alec] Mar 27 Fév - 15:42


Ah ce sourire. Ce sourire qui est capable de faire fondre le cœur du sorcier. Un sourire si particulier qui n'appartient qu'à Alec Lightwood. Magnus l'observe silencieusement, ses yeux ne quittant pas les lèvres du jeune shadowhunter, dont l'expression change peu à peu. Aie. Evidemment, il l'a blessé. Magnus détourne le regard. C'était voulu non ? Tout faire pour éloigner Alexander. Alors pour l'avoir attiré jusqu'ici ? Il les a cherché. Par conséquence se retrouver près de lui.

Le prendre de ses bras. C'est sans doute sa première erreur depuis qu'il est arrivé dans ce monde. C'est l'encourager dans un espoir qui n'est pas présent. Lui donner l'illusion qu'une reconstruction est possible. Magnus aussi voudrait y croire. Mais c'est impossible. Peu importe leurs sentiments, il y aurait trop de conséquences. Pourtant, le chasseur dans les bras, n'ayant nullement envie de le lâcher et profiter d'avantage de ce tendre contact, il fini par s'écarter, stoppant cette étreinte.

En reculant, Magnus savait qu'ils ne pourront se comporter de manière sereine, il savait qu'Alexander s'excuserait. C'est bien son genre. Alexander et Magnus. Tout en harmonie, tout plein d'amour et de tendresse. Alec si maladroit, Magnus si susceptible. Lors des heurtes, le plus jeune est toujours venu s'excuser auprès de son aimé. Le sorcier, quant à lui, ne peut lui en vouloir bien longtemps. C'est encore le cas aujourd'hui. Peut-être qu'il a encore du mal à digérer le fait qu'il lui ait menti, mais jamais il ne pourrait ne plus lui faire confiance. Ce n'est pas l'essence de leur relation. Le problème n'est pas là.

Alors, il relève la tête, prêt à lui expliquer qu'ils ne peuvent être ensemble à cause de leurs peuples respectifs …. Ce fut le choc. La larme qui coule sur le visage d'Alexander le prend au dépourvu. Magnus sent son cœur se serrer et tout son corps frissonner. Ses lèvres tremblent et il est incapable de le quitter du regard. Machinalement, sa main se relève devant lui, se pose sur le visage d'Alec pour lui caresser la joue d'un doigt plié, séchant sa larme. Le geste est doux, lent mais n'empêche pas les différentes émotions de succéder, touchant son cœur, entourant ses sentiments. Magnus n'est pas insensible à la souffrance de son amant, son amour est toujours aussi intacte et le sorcier lui en donne la plus belle preuve … involontairement. Ses pupilles deviennent jaunes, avec une forme semblable à celles des chats. Sa marque de sorcier qu'il ne contrôle pas quand il est prit de trop fortes émotions.

S'en rendant compte, Magnus se détourne brusquement, prit au dépourvu, gêné et honteux. Il cache ses yeux avec sa main, frustré. Comment fermer son cœur à Alexander si son côté démoniaque le trahit ? En se retrouvant ici, il avait prit l'habitude de vivre sans sa marque Un bienfait qu'il n'aurait jamais pu espérer. La retrouver dans un moment si inattendu … Magnus se sent soudainement bien démuni. C'est Alec qui fait cet effet. Il brise toutes ses barrières, fait apparaître le meilleur et le pire de lui même, parce qu'il n'y a qu'avec lui qu'il peut être entier, avec ses défauts et ses qualités. Retrouver sa marque … Magnus se sent si vulnérable et se rend compte trop tard qu'il a besoin des bras d'Alexander, de se sentir rassurer grâce à sa présence. Pour ne pas être différent, pour être aimé pour ce qu'il est.

Non. Il doit y mettre un terme. Magnus sait qu'il est déjà en train de céder et que s'il veut garder la survie de son peuple, alors, il n'a pas le choix que d'imposer une rupture plus violente. Pour qu'il n'y ait pas de retrouver en arrière. Pour que l'impulsivité de leurs sentiments ne viennent pas prendre part sur leurs sentiments.

Magnus se tourne une nouvelle fois vers lui. Son regard triste se fait plus neutre, ses yeux sont de nouveau sombres.

« … Non Alexander. Il est trop tard pour regretter. Il faut que tu prennes conscience de notre problème, que tu comprennes que ce n'est plus possible. Les accords avec l'Enclave sont rompus, il y a trop de conséquences … Je vais collaborer avec toi, pour qu'on puisse retourner dans notre monde. Mais une fois chez nous … Il n'y aura plus de nous. Je ne te regarderais plus, je ne parlerais plus, je ne t'aiderais plus … Et je ne t'aimerais plus. »

Son cœur se brise d'avantage à chaque mot prononcé. C'est si faux, mais il faut absolument qu'Alec le croit. C'est ce qui garantira la survie de leurs peuples. Et encore, même cela, il n'est pas sur. Les liens avec l'enclave brisé, une guerre va se préparer. Les pertes seront énormes et commenceront par eux deux.

« Et je ne te verrais plus. Car si nos chemins se croisent de nouveau dans notre monde, alors nous serons ennemis. C'est l'avenir qui nous attend Alexander. Ca finira mal. Alors, ne nous infligeons pas ça. »

Ce qui lui fait le plus mal ? Blesser Alexander. C'est ce qu'il fait et malgré toute sa volonté, Magnus est incapable de le regarder en face. Il détourne bien vite la tête, portant son attention sur ce groupe de jeunes qui dansent en riant. Si innocent, si insouciant. Si seulement les choses pouvaient redevenir comme avant.

« Je te recontacterais quand le moment viendra. »

La mort dans l'âme, Magnus le laisse en plan, s'éloignant sans se retourner. Posé sur le fauteuil qu'il occupe depuis si longtemps, le sorcier se contente de secouer son verre sans le boire. Il baisse la tête, un main sur la bouche, ses yeux de nouveau jaunis. Stupide Magnus. Il c'était interdit d'aimer pendant près d'un siècle. Évidemment que ça se terminerait ainsi. Ah il n'en tirera jamais leçon.

Oublier. Tout oublier. Alors qu'il se relève, ayant l'intention de profiter de la soirée (du moins tenter), Magnus est prit d'un violent sentiment de culpabilité. Déchiré par ce choix difficile, il ne comprend que bien trop tard que son corps le lâche. Un vertige lui fait tourner la tête, ses jambes vacillent. Victime d'un malaise, Magnus tombe à genoux. Il n'entend pas les voix l'appeler, n'ayant plus conscience de rien, si ce n'est que de ses yeux jaunes et ce même nom qui lui revient toujours en tête.

« … Alexander … »

Bon sang. Mais qu'a-t-il encore fait ? Pourquoi est-ce qu'il faut toujours qu'il en fasse des tonnes ? Etre si susceptible au lieu de chercher une solution ensemble.

Oh Alexander, je suis si désolé.

Etre au bord de l'évanouissement, ce n'est rien par rapport à ce qu'Alexander doit ressentir.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
Director of the Institute
messages postés : 619
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: L'amour ne peut être plus fort que le devoir [PV Alec] Mer 7 Mar - 8:21

Tout un tas de sentiments se bousculaient dans la tête du chasseur d'ombre. C'était sans doute pour ça qu'une larme coula le long de sa joue. Alec n'était pas du genre à montrer une quelconque émotion, mais avec le brun face à lui, c'était différent. Il était mis à nu. Il voulut d'ailleurs l'essuyer rapidement, mais le sorcier le prit de cours en plaçant sa main sur son visage et essuyer la larme à sa place. Alec remarqua également que les yeux de Magnus changèrent pour devenir jaune... Signe qu'il ne contrôlait plus ses sentiments. Le shadowhunter ne savait pas trop quoi en penser, surtout que Magnus se retourna rapidement pour cacher cela.

Alec lui posa sa main sur son épaule pour le rassurer. Il n'avait pas peur du démon qui sommeille au fond de lui et il faisait totalement confiance au sorcier. Sinon jamais il l'aurait laissé l'approcher si intimement si ce n'était pas le cas.

Au moment où le jeune homme décida d'enlever sa main de son épaule, le sorcier décida de lui parler tandis qu'il avait repris le contrôle sur lui-même. Et la tout dégringolait dans la tête d'Alec au fur et à mesure que les mots sortirent de la bouche de Magnus. Chaque mot faisait l'effet d'un coup de poignard dans le cœur du brun. Il ravala sa salive et on pouvait lire sur son visage que le sorcier avait franchit une limite. Les gestes avaient beau être contradictoire à ce qu'il disait, Alec ne savait plus quoi penser...

Il avait fait tant d'effort pour essayer de montrer à son bien-aimé qu'il était prêt à des sacrifices... Qu'il était prêt à tout pour être avec lui. Et l'instant de quelques secondes, il avait cru qu'il y avait encore de l'espoir, que rien n'était impossible... Mais Magnus voulait mettre un terme à tout ça et il avait ca de manière assez violente. D'un côté, Alec n'aurait pas compris autrement... Il n'avait jamais était aussi mal émotionnellement qu'à ce moment-là.

Tandis que son aimé reparti au travers la foule, le chasseur d'ombre resta planté ici. Comme paralysé par ce qui se passé dans sa tête... Il aurait aimé être dans un rêve et ce réveillé pour recommencer cette discussion... En prouvant à Magnus qu'il avait changé que ce monde l'avait changé !

Au bout de quelques minutes, il baissa la tête et décida à sortir du club. Il n'avait plus rien à faire ici de toute manière... Fallait qu'il rentre et qu'il continue de négocier les accords qu'il avait commencé à faire avec les créatures d'ici. Il n'avait plus que ça à faire de toute manière... Les larmes aux yeux, il se laissa aller une fois seul dans la rue qui arpentait le club. Il s'arrêta de marcher quelques mètres après la porte de sortie en s'appuyant contre le mur totalement désemparé. Il a été incapable de lui dire quoi que ce soit... incapable de lui dire à quel point il regrettait et qu'il donnerait n'importe quoi pour revenir en arrière et avoir une seconde chance... Cette chance qu'il n'aura plus...

C'est un cri qui le sortit de ses pensées. C'était un groupe de jeune sortant du club qui hurlait à qui voulait bien l'entendre qu'il fallait appeler les secours que le gérant du club était tombé dans les pommes. Alec sèche son visage rapidement et se précipita à l'intérieur.

Poussant la foule qui s'était accumulée autour de Magnus pour se frayer un chemin, il cria de lui laisser de la place une fois vers le sorcier. Il remarqua que ses yeux étaient à nouveau jaune. Sans réfléchir, il s'accroupit auprès de lui et lui saisit la main.

- Je sais que tu m'as fais comprendre que je devais partir mais je ne peux pas te laisser dans cet état là... Reprends toi... Je t'en pris...

Il s'approcha alors de lui pour le soulever légèrement et le prendre dans des bras. Il s'en fichait des regards qui étaient tous braqués sur eux. Il voulait juste que Magnus se reprenne ! Une fois qu'il sera sûr que tout va bien pour lui, alors seulement la, il partirait sûrement et ne reviendrait plus embêter le sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
MANGUS
Houba ! Houba !
messages postés : 106
âge réel : 27

Message(#) Sujet: Re: L'amour ne peut être plus fort que le devoir [PV Alec] Ven 9 Mar - 16:07


Le monde regroupé autour de lui, Magnus a l'impression d'étouffer. Ils l'empêche de revenir à la réalité, de prendre conscience de tout ce qui se passe autour de lui. Pourtant, parmi les voix qu'il peut entendre, une plus précise attire son attention. Une voix familière et tant appréciée. La voix inquiète et précipitée qui n'appartient qu'à la personne qui hante ses pensées. Magnus se concentre plus sur la timbre de sa voix que sur ses propos. Si doucereuse à son oreille malgré la panique évidente. Un léger sourire orne ses lèvres alors qu'il encre son regard dans le sien.

Souris, Alexander. Souris, pour moi. Car il n'y a pas plus craquant et plus adorable que le sourire d'Alexander Lightwood. Et ça lui manque. Magnus rêve de ce temps où tout allait bien. Il rêve d'un monde futur où il n'y aurait pas de Valentin. C'est le cas ici, mais pas dans le leur. Doucement, Magnus relève sa main pour toucher son visage, la posant sur sa joue. Avec délicatesse, son pouce caresse les lèvres du jeune chasseur. Peu à peu, ses yeux reprennent une couleur sombre.

« Je suis désolé, Alexander … Je n'en pensais pas un mot. »

Ca n'enlevait peut-être pas ses propos, ça ne change pas ce qu'il a pu lui dire, mais à cet instant, il faut qu'il lui avoue que c'était faux. Le blesser n'est pas la solution à leurs problèmes. Ca les fait souffrir tous les deux et ne rendra pas leur but plus efficace. Magnus baisse enfin son bras pour le plaquer sur le sol et se redresser. Sa tête tourne encore un peu mais rien d'insurmontable. Magnus offre ce sourire habituel à la foule toujours autour d'eux.

« Le spectacle est terminé les enfants, retournez donc à vos occupations. »

Il remercie au passage Madzie qui lui a apporté un verre d'eau, mais se stoppe rapidement devant l'air renfrognée de sa protégée. Qui semble bien irritée. Quelle mouche la pique ? Il la regarde s'éloigner puis reporte enfin son attention vers Alexander.

« Viens ... » Il s'éloigne dans la pièce arrière du Pandemonium, interdite aux clients. « Tout d'abord … Merci d'être revenu. »

Même blessé à un point de non retour, Alexander reste fidèle à lui même. Il le fait passer lui, avant ses propres sentiments. Ca toujours été ainsi entre eux. Et c'est réciproque. Magnus a longtemps fait passer les besoins d'Alec avant ceux de son peuple. Jamais il n'a refusé d'aider le jeune homme malgré qu'il soit un shadowhunter. C'est sans doute pourquoi la trahison a été bien difficile. Parce que leur couple est basé sur la confiance et ce qui touche le sorcier, c'est l'honnêteté de son cadet.

Pourquoi est-ce qu'il fait si chaud ici ? De toute évidence, Magnus n'est pas encore totalement remit de ses émotions et de son malaise. Il a toujours le sentiment d'étouffer et son front est certainement bouillant. Perdu dans ses sentiments, dans les choix qu'il doit effectuer. D'un geste machinal, Magnus déboutonne les premiers boutons de sa chemise.*

« Ce que je t'ai dis … Je ne le pensais pas. Pardonne moi Alexander. Jamais je ne pourrais cesser de t'aimer. Je ne supporterais pas qu'il n'y ait plus de nous. » Il secoue la tête. Sa main vient chercher celle de son compagnon, recherchant son contact, sa chaleur.

« Mais je suis perdu. Je ne sais plus ce qui est pour le mieux. Qu'est-ce que je dois faire Alexander ? Répond moi, qu'est-ce qu'on doit faire ? »

Une chose est sûre, il ne veut plus le quitter. Plus jamais. Plus jamais ressentir ce vide et cette culpabilité. Doucement, il l'attire contre lui pour le reprendre dans ses bras. Ne plus le laisser partir. Ne plus le rejeter. Quel idiot tu as été, Magnus. Quelle folie.

« Pardonne moi Alexander, je suis si désolé. »

Son front se pose contre le sien et enfin, il capture ses lèvres.   

*Attention fanservice 8D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
Director of the Institute
messages postés : 619
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: L'amour ne peut être plus fort que le devoir [PV Alec] Sam 10 Mar - 7:51

Alec était toujours accroupit près de Magnus a attendre que celui ci ce reprenne. On pouvait voir sur son visage toute son inquiétude. Qu'es ce qui pouvait bien ce passé dans la tête du sorcier pour qu'il soit dans un état parreil ?! On pouvait voir le soulagement sur le visage du chasseur d'ombre lorsque le sorcier revient peu à peu à lui.

Magnus eu encore ce geste tendre envers Alec, il lui caressa doucement le visage. Le brun saisit lui saisit la main pour qu'il cesse. Tout ça était contradictoire avec ce qui venait de ce produire et le shadowhunter n'avait toujours pas digérer ce qui c'était passé.

Il c'était sentit humilié devant tout le monde lorsqu'il avait dit haut et fort que c'était finit entre eux en anéantissent au passage tout espoir qu'il avait fait naître dans son esprit. Et voilà qu'il recommence avec ses gestes contradictoires à ses paroles. Alec n'arrivait pas à comprendre ce qui ce passait dans la tête de celui qu'il aime. Car oui malgré toute les paroles que le sorcier à sortit, malgré qu'il l'a blessé il l'aimait encore. Cet amour si cher aux yeux du chasseur d'ombre, cet amour pour le quel il ce plie en quatre pour prouver au sorcier qu'il peut changé, cet amour qui ne cessera jamais dans l'esprit du chasseur d'ombre et qui l'anime chaque jour.

Alec aurait put sourir lorsqu'il lui dit qu'il ne pensait pas un mot de ce qu'il lui avait dit auparavant. Il comprit alors les gestes du sorcier, ses yeux qui avaient viré au jaune et le geste qu'il a eu envers lui lorsqu'il a reprit connaissance. Mais tout était encore trop frais et il gardait une mine neutre pour le moment. Il ne savait pas trop quoi penser ni faire.

Lorsque le sorcier ce lève et dissipe la foule, Alec ce leva également. Maintenant qu'il allait mieux, il était temps pour lui de s'exclipser. Il s'apprêtait alors à partir lorsque Magnus lui dit de le suivre à l'arrière du club. Le shadowhunter voyait ici une opportunité de s'expliquer... certe il avait été blessé mais si il avait une seule chance de recoller les morceaux c'était celle ci.

Une fois arrivé dans la pièce, le chasseur d'ombre plaça ses mains derrière son dos et ce tient droit comme à son habitude. Quelque part c'était aussi pour cacher sa nervosité. Qu'es-ce qu'il allait encore lui faire subir cette fois ? Il n'ose même pas regarder le sorcier en face de peur de ce reprendre une remarque du même genre que précédemment dans la tête. Même si il a dit ne pas en penser un mot, les mots prononcés son gravée dans sa mémoire. Mais pour le moment le sorcier le remercie simplement d'être venu.

- J'étais pas loin quand j'ai entendu les terrestres crier que le gérants avait fait un malaise. J'ai fais ce qui me semblait juste...

Alec toujours a penser aux autres avant de penser à lui même... Il est comme ça, c'est dans son caractère de faire passer le bien être de ceux qu'il aime avant le sien. Il decroisa les mains de son dos pour rammener ses bras vers l'avant ne pouvant plus trop cacher sa nervosité. Il releva le regard vers le sorcier pour l'inciter a continuer de parler. Qu'es ce qui lui voulait bon sang ?! Magnus mit quelque temps ouvrir à nouveau la bouche. C'était sûrement que quelques secondes mais aux yeux du chasseur d'ombre ça paraissait une éternité.

Il lui dit alors que ce qu'il avait dit il ne le pensait pas. Alec l'avait presque deviné, les gestes qu'avait le sorcier envers lui était très significatif mais il l'avait blessé et ceux devant tout le monde, son ego avait prit un sacré coup. Il ne dit rien laissant enchaîner le sorcier sur le faite qu'il lui demande pardon... Ça c'était presque la meilleure ! Alec avait demandé pardon aussi avant et il a eu quoi comme réponse ? Seulement un "il est trop tard pour regretter quoi ce soit"... Il ne répondit pas non plus à cela, attendant la suite. Le sorcier lui dit alors qu'il ne pouvait pas cesser de l'aimer et qu'il ne supporterait pas si il y avait plus de "nous". Le brun laissa échapper un soupir de soulagement ainsi qu'un léger sourire. Ils étaient enfin sur la même longueur d'onde...Mais pourquoi lui avoir dit tout ça auparavant si c'est pour dire un truc tout opposé après ?! Que voulait il prouver ?! Est ce parce qu'il avait honte à présent d'être avec le chasseur d'ombre ?! C'était donc pour ça qu'il avait dit de tel atrocité devant tout le monde ?! Pour prouver au siens qu'il était prêt à tout pour leur survie ?! Le shadowhunter ne savait pas trop quoi pensé. Car face à face il avait un tout autre discours que devant les autres. Trop perdu dans ses réflexions il ne remarqua pas le geste de Magnus qui voulait lui prendre sa main dans la sienne tout de suite. Il lui prit la main qu'au bout de quelques secondes.

Il le regardait alors droit dans les yeux attendant ce qu'il allait dire. Le sorcier avoua être perdu et ne pas savoir comment réagir. C'est à ce moment là qu'il décide de l'attirer d'avantage à lui. Il lui demanda une dernière fois de lui pardonner avant de poser ses lèvres sur les siennes. Alec avait attendu ce moment depuis longtemps, celui de ressentir a nouveau le contact de ses lèvres sur les siennes. Il ferma les yeux quelques instants, profitant du moment. Il ne savait pas ce que signifiait le geste du côté de son compagnon mais de son côté ça signifiait une sorte de seconde chance...

Mais il rompu le contact assez rapidement. Fallait qu'ils discutent c'était important. Il lui prit la main et allait le faire assoire. Le sorcier était brûlant, comme si il était malade. Alec commençait à s'inquiéter mais c'était pas le moment de discuter de ça. Il lui dit alors.

- Moi aussi je t'aime Magnus mais ce que tu m'as fais tout à l'heure va me falloir un certain temps avant que j'arrive à oublier et à pardonner. Tes paroles ont été dur et très blessante. J'ai l'impression que tu joue un double jeu... Devant les autres je te déteste et par derrière je t'aime... Écoute je sais plus quoi penser non plus. Je pense qu'il nous faut un peu de réfléxion chacun de notre côté. Oblivion m'a fait changé... Je suis plus ouvert d'esprit sur certaine chose mais sur d'autre je suis resté le même comme sur le faite que je ne pourrai jamais te laisser tombé... Depuis mon arrivée ici, j'avais peur de ne jamais te retrouver pour te dire à quel point je regrette d'avoir menti pour l'épée mortelle, j'avais peur que Valentin ait réussi son coup en mon absence et qu'une fois revenu de l'autre côté, que tu ne serai plus là... Ça m'aurait détruit...Te retrouver ici était un soulagement, au moins je sais que tu es en vie et que Valentin ne peut plus t'atteindre. Mais ce qui c'est passé ce soir m'a un peu fais revenir à la réalité... J'ai jamais ressentis quelque chose d'aussi douloureux que lorsque tu m'as dis que tout été finit... Même si tu regrette tes paroles, je... laisse moi le temps de les digèrer... Je peux pas faire comme si rien ne c'était passé.

Alec avait fait preuve d'honnêteté, un trait de son caractère très apprécié du sorcier. Mais il savait que ses paroles son dur à encaisser aussi mais il ne peut pas laisser passé ça sans une once de réfléxion avant. Les mains tremblante, il lâcha celle du sorcier. Il commençait à ce sentir mal également.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
MANGUS
Houba ! Houba !
messages postés : 106
âge réel : 27

Message(#) Sujet: Re: L'amour ne peut être plus fort que le devoir [PV Alec] Sam 10 Mar - 8:43


Magnus profite du contact des lèvres d'Alec, de ce corps contre le sien. Contact qui est rompu un peu trop vite à son goût. Magnus se laisse guider pour s'asseoir. C'est sans doute ce qui est le plus sage, surtout avec la fièvre qui monte. Le grand sorcier de Brooklyn qui est fiévreux. N'importe quoi. En temps normal, il aurait vite fait passer la fièvre en un claquement de doigt. Ses capacités limitées commencent à être réellement problématiques.

Evidemment, Magnus sait que les excuses ne font pas tout, elles ne règlent pas toujours les problèmes. Sinon il aurait pardonné Alexander depuis longtemps, concernant l'épée. Donc, il peut comprendre qu'Alec puisse avoir besoin de temps pour encaisser et pardonner le rejet qu'il lui a fait subir. Mais le sorcier était loin de se douter que son jeune chasseur était si loin de la vérité, si loin de comprendre les raisons de telles paroles.

Magnus garde le silence pendant quelques secondes, le fixant, un peu ahuris et prit au dépourvu. Puis un sourire un peu las et blessé refroidit son visage déjà bien fatigué.

« Oh mon cher et tendre Alexander. Tu es tellement à côté de la plaque, comme d'habitude. » Un soupire franchit ses lèvres. Magnus Bane, si friand de l'amour. Comment pourrait-il avoir honte de lui ? Honte de l'aimer devant les autres ? C'est tout le contraire. Magnus n'a jamais été un pudique et lorsqu'il aime, il prend un malin plaisir à le crier à la Terre entière. Mais il a toujours donné à Alexander le temps qu'il lui faut pour assumer son homosexualité. Magnus, lui, cela fait longtemps qu'il est en paix avec ce sujet.

Les paroles d'Alexander sont donc risibles et un peu blessantes. Ce serait bien mal le connaître. Et Magnus avait pensé qu'Alec comprenait. Qu'il comprenait que parce que son peuple est dans un tel danger, il faut qu'il fasse passer les besoins des siens avant les leurs. Surtout en tant que Leader. Alec aurait du être capable de comprendre ça. Peut-être qu'après le rejet qu'il lui a imposé, il est sans doute légitime qu'il se pose des questions mais … C'est très frustrant de voir qu'il ne comprend rien. Magnus va jusqu'à trahir ses propres sentiments, les faisant souffrir tous les deux, pour qu'Alec comprenne, mais le cadet refuse toujours de regarder la réalité en face. Il n'a pas comprit un seul mot de ce qu'il lui a dit.

Sa maladresse a toujours trouvé raison aux yeux du sorcier qui le trouve tellement adorable. Mais cette fois-ci, il aurait aimé qu'Alexander comprenne et ne soit pas si maladroit. Il l'observe.

« Tu penses sincèrement que je puisse avoir honte de toi ? Dis moi Alexander, ais-je déjà eu des problèmes à m'afficher à tes côtés ? Est-ce que tu as déjà manqué d'attention ? Quel double jeu ? »

Sa voix est plus tranchante qu'il ne le voudrait. Magnus se lève et remet un peu d'ordre dans sa chevelure, avec des gestes fleuris, comme dirait Clary.

« Alexander, j'apprécie toujours autant ton honnêteté. Je sais que tes sentiments pour moi n'ont jamais changé. Et tu sais que c'est réciproque. Je t'ai cherché pendant longtemps également. Pour être franc, je pensais que tu aurais compris, que je n'aurais pas à aller jusqu'à te rejeter comme j'ai du le faire. Tu penses que je me l'éloigne parce que tu m'as mentis ? Alexander, voyons. Ca, je te l'ai pardonné depuis un bon moment, monsieur l'aveugle. Ce que j'essaie de te faire comprendre, c'est que je ne peux plus te faire passer en priorité. Mon peuple est en grand danger, l'Enclave nous a menti. Et je suis obligé de prendre les choses en mains. J'ai rompu les accords, Alexander. Et que vas-tu faire quand l'Enclave t'enverras toi, ainsi que les autres shadowhunters nous massacrer ? C'est la raison pour laquelle on ne peut plus être ensembles. Parce que ce n'est qu'un fatal destin qui nous attend. Parce que je ne peux plus répondre à tes besoins, je ne peux plus te venir en aide. Je dois protéger les miens. »

Il garde le silence, laissant à Alec le temps de réaliser ses propos. Ils sont blessants mais tellement vrais. Magnus ne pensait pas avoir besoin de les dire. Alexander aurait du comprendre plutôt que de le pousser à dire ceci à autre voix. Le sorcier a déjà tant de mal à les accepter, tant de mal à se dire que son amour va finir dans un drame d'une telle ampleur. Les dire à hautes voix, c'est les rendre encore plus réalistes, plus vraies et ça lui fait mal.

« Peu importe à quel point je t'aime. A quel point on s'aime. C'est pourquoi je t'ai rejeté. Mais puisque ça nous détruit tous les deux, je sais que ce n'est pas la bonne solution. C'est pourquoi je t'ai demandé ce que nous devons faire. Je ne minimise pas ce que j'ai dis et encore fois, je suis désolé de t'avoir blessé. J'aurais aimé faire autrement … Mais je n'ai pas la solution. J'ignore complètement ce que je dois faire. Si ce monde te fait vraiment changer alors …. Prend le temps qu'il te faut pour me pardonner de t'avoir fait du mal. Prend le temps pour toi pour réfléchir. Si ce monde a vraiment quelque chose à t'apprendre … Alors j'espère que tu trouveras une solution pour nous. J'espère de tout cœur que tu arriveras à une conclusion différente de la mienne. Parce que laisse moi te dire une chose Alexander. Je protégerais les miens. Mais … si dans le futur, on se retrouve dans un face à face, je préférerais m'arracher le cœur plutôt que de te combattre. »

Sa main se pose sur la joue du shadowhunter, une nouvelle fois.

« Parce que mon cœur t'appartient et je ne pourrais jamais totalement te le fermer. Prend le temps qu'il te faut Alexander, mais pas trop non plus. Je suppose que ça veut dire que tu as jusqu'à notre retour dans notre monde. Prouve moi que j'ai tort. »  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
Director of the Institute
messages postés : 619
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: L'amour ne peut être plus fort que le devoir [PV Alec] Mar 20 Mar - 2:55

Alec... toujours à comprendre que la moitier des choses lorsqu'il fallait parler de sentiments ! Faut dire que le chasseur d'ombre est peu expérimentée dans le domaine. Magnus étant son premier petit ami, il ne sait jamais vraiment comment interpréter les signes qu'il lui donne... Il en a encore subit les frais aujourd'hui ! Il avait encore été à côté de la plaque. Mais c'était son ressentit... Il se sentit d'ailleurs très bête lorsque Magnus lui demande si il pense qu'il puisse avoir honte de lui. Le rouge monta au joue du brun qui aurait aimé disparaître à ce moment précis. Non, Magnus avait toujours assumer être a ses côtés. C'est plus Alec qui a eu du mal au départ à assumer son l'homosexualité.

Il se sentit incroyablement gêné et ne répondit pas baissant simplement le regard. Il c'était sentit humilié auparavant mais c'est vrai que c'était la première fois que le sorcier fit cela. C'était sans doute ça qui avait fait que Alec avait marché les deux pieds dans le plat. Il était d'ailleurs pas tout à fait remis de ses émotions. Il releva le regard vers le sorcier lorsque celui ci ce leva et l'écoute attentivement. La c'est lui qui n'a pas tout compris... Alec savait qu'il ne s'éloignait pas à cause du mensonge mais juste, il savait à quel point ça avait blessé le sorcier et des excuses n'étaient pas en trop dans la bouche du chasseur d'ombre souvent trop fier pour en faire.

Il ce leva à son tours et plaça ses mains dans son dos, toujours à l'écoute de son amant. Ses paroles etaient dur mais vrai... Son peuple était en danger et Alec avait les miens liés dans leur monde mais ce que Magnus ne savait pas c'est qu'ici c'était différent. Une chose qu'avait apprit Oblivion au chasseur d'ombre c'est que rien n'est impossible. Un léger sourire franchit d'ailleurs ses lèvres à cette pensé... Magnus si tu savais... Il n'en dit rien ne voulant pas interrompre le sorcier. Il lui dit cette simple phrase.

- Jamais je ne ferai de mal à des innocents même sur ordre de l'enclave... J'ai assez de sang sur les mains inutile d'en rajouter...

Il pensait à ce moment a Jocelyne qu'il avait tuer alors qu'il était posséder. Son visage ce ferma alors et une mine triste apparut. Il comprenait que le sorcier doit protéger les siens... Alec aurait sans doute fait la même chose, le devoir avant tout ! La dessus, il le comprend mieux que quiconque puisque il a faillit se marier par devoir.

Le sorcier reprit la parole en s'excusant une nouvelle fois de l'avoir blessé. Le chasseur d'ombre était une nouvelle fois à l'écoute de celui ci. Le brun doit réfléchir à tout cela en effet... Il prouvera coûte que coûte que ce monde lui à ouvert les yeux. Alec s'approcha du sorcier et lui prit une de ses mains entre les sienne... Oh il était encore brûlant...

- Je comprend ton point de vue croit moi je sais ce que c'est de faire passer son devoir avant son intérêt personnel mais si Oblivion m'a apprit un truc c'est que rien n'est inévitable, ça prendra le temps que ça prendra mais il est claire qu'un jour je te pardonnerai car...

Il ravala sa salive sentant les larmes monter aux yeux.

- Car je t'aime et je ne peux vivre sans toi... Je vais te prouver que nos deux mondes ne sont pas obliger de ce faire la guerre... Je crois en tout cas qu'un équilibre est possible.

Il lâcha alors le sorcier et lui tourna le dos. Parler a coeur ouvert... c'était quelque chose que le chasseur détestait faire mais c'était nécessaire ! La communication est la clef de leur relations.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
MANGUS
Houba ! Houba !
messages postés : 106
âge réel : 27

Message(#) Sujet: Re: L'amour ne peut être plus fort que le devoir [PV Alec] Sam 24 Mar - 6:32

De toute évidence, ses paroles ont fait mouche. Avec un léger sourire aux lèvres, il observe le rouge monter aux joues d'Alexander. Une couleur qui lui va si bien et qui fait fondre le cœur du sorcier. Alec a toujours cette mimique bien à lui quand il est gêné et cela suffit pour lui faire oublié sa frustration lorsque Alec l'accusa d'avoir honte de lui. Le chasseur a comprit lui même son erreur et est le premier à être embarrassé. Cette couleur pourpre qui teint ses joues est la meilleur des excuses. C'est plus que suffisant pour Magnus qui se contente de garder son sourire amusé.

Du moins, jusqu'à la partie la plus délicate de leur conversation. La guerre qui risque d'éclater entre les shadowhunters et les sorciers, pour avoir rompu les accords. Magnus secoue la tête, non il ne doutait pas d'Alexander mais plus de l'Enclave et des moyens qu'ils mettront en place pour lui faire obéir. Dans tous les cas, ce n'était pas pour but de lui rappeler des souvenirs si difficiles.

« Tu n'es pas responsable de ce qui est arrivé à Jocelyne. »

Mais il comprend la culpabilité quand on a le sang d'un proche sur les mains. Mais Alec n'est pas responsable, il était possédé par un démon, jamais il n'aurait pu le combattre. Contrairement à lui qui était bien lui-même lorsqu'il a tué son beau père, fou de chagrin et de colère, étant enfin. Voila la différence entre le chasseur et lui. Contrairement à Alec, son acte était voulu. Il savait ce qu'il faisait.

Le chasseur se rapproche de lui pour lui prendre les mains. Dire qu'il ne profite pas de ce toucher serait mentir. Magnus ferme même les yeux pendant une seconde, afin de savourer la sensation de la peau d'Alec contre la sienne. Oui, il lui a manqué. Oui, Alexander est réellement devant lui. Il écoute sa déclaration larmoyante et la promesse qu'il trouvera une solution pour arranger les choses dans leur monde, car ici il a beaucoup apprit. Magnus reste silencieux, dégageant doucement une de ses mains. Ce n'est pas un retrait, au contraire. Pliant un doigt, il sèche les yeux larmoyants du jeune homme en face de lui. Alexander a toujours été quelqu'un de distant, réservé. Parfois intransigeant et dur dans ses propos. C'est de la maladresse. Un jeune homme qui renferme beaucoup de sentiments, de gentillesse et de pudeur. Il est beaucoup plus affectif qu'il ne voudrait l'admettre. Magnus n'est même pas sûr que son protéger s'en rende compte. Et .. son honnêteté. Il sait qu'il pense chaque mot qu'il lui dit. Doucement, il se détache de lui sans pour autant trop s'éloigner.

« Alors prouve le moi. Trouve cette solution qui pourra nous aider nous, mais aussi notre peuple. Prouve moi qu'il y a une autre solution que la confrontation. J'imagine que tu as jusqu'à notre retour dans notre monde. Ne t'inquiète pas, je ne pense pas que le temps soit contre toi, j'ai l'impression qu'on va rester bloqué ici pendant un bon moment. »

Magnus a retrouvé son ton enjoué, un peu railleur, maniéré et fleurit, fidèle à lui même. Il lève les yeux au ciel, comme blasé par la situation mais acceptant son sort puisqu'il n'y a pas de solution pour le moment, pour rentrer chez eux. Pour le moment, il est dépourvu de pouvoirs. Du moins, rien qui ne puisse les aider. Ils verront bien en temps et en heures.

« Tu passeras d'ailleurs mes amitiés à ta sœur et à cette chère Clary. Toujours à s'attirer des ennuis ? » La question est rhétorique bien entendu. Il suppose que les deux filles sont ici, puisqu'elles ont disparu de leur monde. Il n'en a jamais douté quand il est arrivé à Oblivion. C'est pourquoi il a ouvert le Pandemonium.

Alors qu'Alec lui tourne le dos, il constate qu'ils ont tous les deux envies de fuir. C'est encore trop tôt pour des retrouvailles trop prononcées, pour l'un comme pour l'autre. C'est sans doute ce qui est le plus désolant. Ce n'est pas eux ça. Magnus ne se reconnaît plus, comme il ne reconnaît pas Alec. Depuis quand est-ce qu'ils se tournent le dos ainsi ? Même blessé … Ils avaient dépassés ça. Magnus se souvient parfaitement de ce jour où il lui avait dit que si quelque chose ne va pas, il ne doit pas le fuir. Il doit en parler. Une phrase que lui avait ressortit Alec après la rune d'agonie quand il repensait à sa mère. Une phrase qui avait tout son sens dans leur couple, qui était l'essence même de leur relation. Une phrase qu'ils n'avaient sans doute pas oublié mais qu'ils étaient incapable de respecter aujourd'hui. Navrant.

Magnus secoue la tête.

« Je ne peux qu'espérer que ça s'arrange pas la suite. J'accepte de te faire confiance. Pour l'enclave …. Et pour nous. J'espère ne pas me tromper Alexander. »

Alors que Magnus prend à son tour le chemin de la sortie, en ouvrant la porte, il se retourne néanmoins vers Alec.

« C'est réciproque. Tu sais que je n'aime qu'une âme à la fois. Et tu es celui que j'ai choisi. Tant que tu seras en vie, mes sentiments ne disparaîtront pas. … Et je continuerais de t'aimer encore longtemps après. »

Sa voix se fait plus basse, plus nostalgique. Il parle par expérience. Enfin de compte, il est toujours celui qui reste. Mais un problème à la fois. Après un léger sourire, il prend enfin congés, disparaissant parmi la foule.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: L'amour ne peut être plus fort que le devoir [PV Alec]

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour ne peut être plus fort que le devoir [PV Alec]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Diana • J'ai essayé, de t'aimer tellement fort pour que tu restes avec moi mais son amour à elle était plus fort que le mien...
» Deux filles ça peut être aussi fort que deux mecs! [suite mission]
» Tout peut basculer, d'une minute à l'autre. [Luffy!]
» Le café doit être noir comme l'enfer, fort comme la mort et doux comme l'amour. [Tous]
» la faim plus fort que l'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: (bienvenue à oblivion) :: Centre-ville :: Bars & Boîtes de nuit :: Pandemonium-
Sauter vers: