AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 why things like this always happen to us (ft. Steve)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 113
âge réel : 16

Message(#) Sujet: why things like this always happen to us (ft. Steve) Lun 12 Fév - 21:51


   
why things like this always happen to us
Stancy

   
   
Comparé à l'upside down, Oblivion avait l'air cool. Ouais, c'était ça, cool. A son arrivée totalement paniquée, elle a tenté au plus vite possible de trouver une arme pour se défendre en cas où, mais grande fut sa surprise de constater qu'elle n'en n'avait pas besoin, et qu'un quartier la faisait grandement penser à Hawkins. La déco, la salle d'arcade, le style vestimentaire des gens, tout... sauf qu'il n'y avait pas qu'eux. Elle avait croisé des gens avec un physique un peu... particulier, et que dire des vêtements, elle en aurait été presque offusquée si elle n'avait pas appris à être ouverte d'esprit avec toutes les choses folles qui se sont passées dans sa vie ces deux dernières années. Néanmoins, elle n'était pas rassurée sur cette soudaine apparition quelque part qu'elle ignore, justement à cause de ce qu'elle a vécu. L'upside down, elle aurait pu y rester si Jonathan n'avait pas été là pour la ramener à la réalité. A cette pensée, elle baissa la tête tandis qu'elle marchait dans la rue, frottant ses mains entre elles nerveusement. Jonathan. Nancy espérait que ça se passait bien pour lui, qu'il cherchait à la retrouver sans se mettre en danger de mort, mais elle avait un doute, le connaissant.

Reprenant sa marche, elle enfonce ses mains dans ses poches de veste avant de continuer à explorer le faux Hawkins, retrouvant sa maison qui n'avait pas bougé d'un poil malgré l'absence de sa famille. Enfin, sa famille... Sauf Mike. Même si elle passait le plus clair de son temps à le charrier ou même à l'insulter quand elle trouvait qu'il dépassait les bornes, l'avoir près d'elle la rassurait, car elle était persuadée qu'au moins elle pouvait compter sur quelqu'un. Puis de toute façon, les Wheeler, ils sont redoutables, faut pas chercher. Ils ont affronté le surnaturel plus d'une fois, ils survivront à n'importe quoi !

C'est en passant devant un magasin que la brune décide de s'arrêter, même si elle hésite un moment. Elle ne comptait rien acheter, mais le fait de se dire qu'elle n'est pas la seule folle piéger ici la soulage ; pendant un moment, elle a eu peur de sombrer dans la folie mais pourtant elle s'était pincée et c'était bel et bien la réalité, c'est ça le pire. Poussant la porte avec une main libérée de l'emprise de sa poche, elle regrette très vite ses premiers pas. Elle met quelques instants avant de regarder qui s'occupe du magasin et elle manque de faire un arrêt cardiaque en voyant Steve. Qu'est-ce qu'il faisait là ? Non, encore mieux comme question : pourquoi lui ? Très vite, le stress s'empare d'elle et alors qu'elle veut vite partir, elle ne se rend pas compte qu'elle est aussi près de la porte et BIM, Nancy se la prend en plein dans la tronche avec un cri de douleur ainsi que de surprise, frottant très vite son petit nez qui a l'air d'avoir tout pris avec son front.

Avec un sourire désolée, elle se tourne alors vers celui qui est maintenant non loin d'elle et se dit qu'elle est totalement dans la merde. A ce stade, elle était foutue mais elle allait devoir faire avec.

-Hey, désolée pour avoir fait autant de bruit... et salit la porte, s'excuse-t-elle bêtement avec un rire faux à tout casser. Aïe.
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 22
âge réel : 21

Message(#) Sujet: Re: why things like this always happen to us (ft. Steve) Mar 13 Fév - 6:22

 why things like this always happen to us -

La vie a Oblivion était sacrément différente qu’à Hawkins. Entre modernité et magie, le mode de vie de la ville natale de Steve paraissait carrément obsolète.  Mais le jeune homme, entreprenant et motivé de refaire sa vie loin des Démongorgons et autres créatures de l’Upside Down, avait réussi à s’adapter. Les premiers jours étaient compliqués, lui aussi pensait être arrivé dans un autre monde, un autre Upside Down qui tôt ou tard allait être dangereux. Pour être honnête, Steve garde cette remarque dans un coin de sa tête pour être prêt si besoin, « on ne sait jamais. » se dit-il souvent. Avec les jours qui passèrent, il remarqua bien qu’une créature lovecraftienne n’allait lui sauter à la gorge et l’aisance à Oblivion arriva jusqu’à même se trouver un petit job, un projet d’étude et des perspectives de vie. La seule chose qui manquait au jeune homme était irrémédiablement ses amis. Mike était bien présent, mais pourquoi les autres n’étaient pas présents ? Allaient-ils revenir, comme ça, un jour, sans crier gare ? Il l’espérait sincèrement, rien que de voir les bouclettes de son condensé de débilité -portant le doux nom de Dustin- ainsi que ses amis lui ferait plaisir. C’est qu’une mère aime ses enfants vous savez. Puis, il y avait aussi Nancy. A Hawkins comme à Oblivion, la jeune demoiselle lui manquait. Cette fin de séparation qu’ils ont connue a été difficile pour lui, et encore aujourd’hui, y songer lui provoque ce pincement au cœur. Elle était et est, une fille bien, cette fille bien pour qui il a encore beaucoup d’affection ; c’est l’image qu’il a toujours d’elle. Triste de cette situation, il ne lui en veut pas. C’est la vie, ce sont des choses qui arrivent se dit-il. Tout ce qu’il veut, c’est qu’elle soit heureuse, qu’importe avec qui ça sera.  Mais la revoir, ne serait-ce qu’une dernière fois lui ferait le plus grand plaisir mais il avait beau cherché comme il cherchait pour trouver les autres habitants, il n’en était rien.

Jusqu’à cette journée aux allures bien tranquille. Harrington bossait dans son store d’objet rétro. En plus d’être une expérience nécessaire pour ses études, il se sentait comme à Hawkin. Entre sa salle d’arcade, les rayons de vêtements anciens mais pourtant trop familiers pour le jeune homme, il se sentait comme dans un poisson dans l’eau. Cette agréable sensation, presque vivifiant d’être là-bas. Et ça se voyait car, avec les clients, Steve était très bon, poli et respectueux. Chouchou de ses demoiselles mais aussi de ses dames, il faisait le bonheur de son patron ; l’employé modèle que tout le monde apprécie.  Alors qu’il était en caisse avec une cliente -elle était venue acheter des vêtements pour sa fille, elle aussi fan de retro dont elle ne manqua pas de vendre comme une copine idéale dont Steve n’en avait rien à faire, mais que voulez-vous- quand il vit une personne rentrer. Il la salua d’un ‘bienvenue’ avec un regard trop rapide pour remarquer qui était-elle. Il conclut le deal avec la dame quand il remarqua un bruit sourd suivit d’un cri mélangeant surprise et douleur. Steve quitta son poste pour vérifier que la personne allait bien. Plus il avançait, plus cette allure fine lui rappelait Nancy, suivit de cette douce odeur de pêche sucrée, une part de lui songeait à elle, tandis qu’une autre ne pensait pas ça possible.


« Hey, désolée pour avoir fait autant de bruit, et salit la porte. »
Affirma-t-elle. Effectivement, une trace sur la porte, mais c’était le cadet de ses soucis.  « Toujours aussi maladroite à ce que je vois Nancy Wheeler, souffla Steve en baissant la tête pour observer le nez de la demoiselle, tu n’as rien, rassures-toi. » Un blanc suivit, ne sachant quoi dire. Non, ne sachant par quoi commencer. Ce n’est pas ‘il n’y a rien à dire’, mais la situation est plus ‘j’ai tant de chose à te conter.’ Machinalement, il la prit dans ses bras qui se glissèrent autour de ses épaules, un câlin des plus amicaux qui n’avait pas vocation de séduction. Il était heureux et soulager de la voir. De la voir, vivante. Il la libera rapidement, ne voulant pas la mettre plus mal à l’aise. « Je suis content de te voir, j’ignorais si tu étais vivante… Comment vas-tu ?, il coupa court à la conversation, il est boulot après tout,  Ecoute, je finis mon service dans…, il observa sa montre, dans 5 minutes, on pourrait aller boire un milkshake chez Pop’s, c’est un diner assez sympa mais rassures-toi, ce n’est pas un rencard. Laisse moi juste le temps de prendre mes affaires, et on vit va en voiture.  » Ce qu’il ne veut pas, c’est que Nancy pense que Steve souhaite la draguer encore de sorte à sortir avec, une nouvelle fois. Mais ce n’est pas le genre de Steve. Il est en paix avec lui-même et cette séparation.  – It’s Okay Nancy, it’s okay.



©️ 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 113
âge réel : 16

Message(#) Sujet: Re: why things like this always happen to us (ft. Steve) Mar 13 Fév - 13:21


   
why things like this always happen to us
Stancy

   
   
Nancy se disait que ça ne pouvait pas être pire que ce qu'ils avaient traversé récemment, ils avaient tous bien cru y rester plus d'une fois et certaines séquelles mentales resteraient ouvertes à vie, mais ils s'en étaient tous sortis. Sauf Barbara. C'était à chaque fois ce que son esprit lui rappelait, même si elle avait fait justice pour elle, elle se sentait coupable plus que tout. Si seulement elle ne l'avait pas forcée pour venir avec elle à cette fête que Steve organisait... Si seulement. La seule personne qu'elle tenait fautive, c'était elle, mais le pire ça avait été d'aller toutes les semaines chez les parents de Barb, leur offrir un faux sourire et leur dire de garder espoir alors qu'il n'y en avait plus aucun pour elle. Leur annoncer la vérité avait été un certain soulagement, même si cela avait dû totalement briser les parents ; au moins ils ne resteraient pas toute leur vie dans l'ignorance, car bordel, l'espoir a tué plus de fois que la vérité.

La brune avait été une vraie peste ─et encore, le mot est faible─ lors de cette soirée d'Halloween, totalement bourrée, où elle avait résumé que toute leur relation était de la merde. La fin de leur relation avait juste été un concours de circonstance, au final ; si Will n'avait jamais disparu, si Barbara ne serait jamais morte, elle n'aurait jamais parlé à Jonathan pour de l'aide, et tout alors aurait été différent. Elle avait aimé Steve, et jusque cette fête, elle était sûre de ça, mais les événements qui ont suivi ont encore tout chamboulé et c'est ce qui a fait qu'elle a choisi Jonathan. Elle avait toujours du mal à croire que Murray avait dit vrai à propos de ses sentiments : on apprécie Steve, mais on n'aime pas Steve. Cet homme l'avait profondément perturbée, puisqu'il avait cru toutes ces folles histoires qu'ils ont raconté et au moment où ils ont dit qu'ils sont juste amis, il a refusé de les croire, entamant un fou rire.

-Et toujours là partout où je vais, Steve Harrington, répond-t-elle en arquant légèrement un sourcil tandis qu'il lui dit qu'elle n'a rien, ce qui la rassure un peu quand même, manquerait plus qu'elle se casse le nez.

Ça lui faisait toujours une certaine sensation, de le voir. Nance est d'avis qu'on n'oublie jamais certains sentiments à propos de notre premier amour, et l'avoir avec elle la confortait dans l'idée que ça ne serait pas ici qu'elle rendrait l'âme. Lui rendant son étreinte, fermant un petit moment les yeux pour apprécier ce contact commun, oubliant un petit moment qu'elle vient quand même de se prendre une porte en face de son ex petit-ami.

-Je vais bien, et toi ? eut-elle à peine le temps de répondre avant qu'il n'enchaîne. Pas de problème, avec plaisir. Je... je t'attends dehors, sans me prendre de porte cette fois, déclare-t-elle avec un petit rire nerveux avant de le voir retourner vers la caisse.

La plus âgée des Wheeler sortit alors, soupirant un bon coup pour déstresser. Elle croyait en l'honnêteté de Steve sur le fait que ce n'est pas un rencard, et puis, même si ça devait lui faire du mal, il ne devait pas oublier le fait qu'elle sort avec l'aîné de la fratrie Byers et qu'aussi incroyable ça puisse paraitre vu leurs différences, elle est heureuse avec lui. D'ailleurs, elle nota d'éviter le sujet pour ne pas remuer le couteau dans la plaie ; ils étaient déjà tous les deux assez marqués par leur ancienne relation, pas besoin de rajouter une couche. Elle attendit patiemment l'arrivée du brun, regardant autour d'elle plus précisément. Cette ville était si étrange, ça la dépassait.
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 22
âge réel : 21

Message(#) Sujet: Re: why things like this always happen to us (ft. Steve) Jeu 15 Fév - 8:11

 why things like this always happen to us -

« Je… je t’attends dehors, sans me prendre de porte cette fois. » Affirma Nancy. Ça eu le mérite de le faire sourire, là était tout le charme de la demoiselle : sous ses airs frêles et fragiles se cachait un tempérament de feu et un caractère bien trempé. C’était tout Nancy. Ce n’était pas sans lui rappeler les nombreuses fois où elle n’avait pas sa langue dans sa poche. D’abord amusant, ses souvenirs se tournèrent vite sur cette soirée d’Halloween, où pour une fois, sa franchise avait laissé des blessures, encore fraîches. Il tourna les talons, laissant Nancy sortir et lui, se dirigea vers l’arrière-boutique pour récupérer ses affaires. « Bah tiens, elle est bien charmante ton amie. C’est ta petite copine mon Steve ? » Souffla son chef. Ce à quoi Steve eut un rire nerveux. « Ah, c’était, mais ce n’est plus le cas. Tu sais, de l’eau a coulé sous les ponts, et c’est une bonne amie. » Dit-il en mettant sa veste en cuir. « Tout du moins, je crois qu’on est ami. Je ne sais pas trop si elle me déteste ou non. Tu sais, c’est étrange, je n’ai aucunement envie de sortir avec, mais, j’ai tout de même cette envie de l’avoir dans ma vie, mais comme ma copine, tu vois le genre ? Et j’ignore si elle serait d’accord avec ça. Je ne l’ai pas revu depuis… Hahahaha, littéralement plus de 30 ans, donc voilà, ça aide pas. » Son chef lui tapota l’épaule. « Ah, les femmes, que veux-tu, elles sont toutes comme ça. » Un échange de rire s’en suivit, puis Steve décida de quitter le magasin.

Ce bref échange n’était là que le reflet de ce qu’il songeait. Après tout ça, toutes ses histoires de monstre et de cœur, Nancy et lui n’eurent jamais le temps de parler. De parler de ce qu’il s’était passé, de cette soirée. Mettre les choses sur le tapis, et comprendre. La seule chose qu’il voulait, lui, c’était passer à autre chose, arrêter de songer à elle comme il lui arrive de le faire. Mais pour ça, il voulait comprendre. Nancy était probablement un cœur pris, et par Jonathan, d’après les nombreuses rumeurs qui couraient le lycée. Certe, c’était un pincement au cœur, mais si elle avait pu trouver mieux, être heureuse, qu’importe avec qui est-ce. Tout du monde, si c’était vrai, il n’en avait aucune certitude, et il n’avait pas encore un seul Byers dans les parages.

Steve arriva donc par la porte, une cigarette entre les lèvres. Le jeune homme fume très peu depuis son arrivé ici, mais là, le stress de revoir Nancy Wheeler lui donna une résistible envie de tabac et de nicotine. Il l’alluma avec une allumette, et avança vers la jeune demoiselle qui observait la ville au loin, sans avoir remarqué qu’il était sorti. « C’est dingue comme endroit tout de même. Il parait qu’il y a une île avec des dinosaures, où un truc du genre. Allez, vient, on en a pas pour très longtemps.» Et en effet, en dix minutes en voiture, ils étaient au Pop’s, le diner servant les meilleurs Milkshakes de toute la Banlieue. Installé face à face sur des canapés rouges aux allures rétro des années 50, Steve observa la carte. Il allait prendre un milkshake à la vanille/coco. Un serveur arriva et les deux chasseurs de monstres commandèrent. Une fois seuls à table ; Steve commença donc à papoter. « Alors, Nancy, quoi donc de neuf dans ta vie, ici ? C’est tout de même que tu sois là, j’ai bien cru que je n’allais plus te revoir. Tu as des nouvelles des autres ? Dustin, le shérif ou encore les Byers ? Je n’ai pour le moment vu que toi et Mike… »


©️ 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: why things like this always happen to us (ft. Steve)

Revenir en haut Aller en bas
 
why things like this always happen to us (ft. Steve)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» eurydice&basile ❝ all these little things ❞
» « How could this happen to me ? » •• feat Zadig (ROUE DE L'ECRITURE)
» Anything could happen ▬ PV SONY (terminé)
» Flavia Albina ¤ Real things in the darkness seem no realer than dreams...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: Bienvenue à Oblivion :: La Banlieue :: Commerces et restaurants-
Sauter vers: