AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 811
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mer 3 Jan - 21:55


Qui a dit que j'étais un ange?
Jake Howlett & Alec McDowell
Ça faisait un petit moment que la nuit était tombé et que la ville était un peu plus..."calme". Si c'était possible dans cette ville qui était pire que la Seattle qu'Alec avec connu. Déjà là-bas, c'était un bordel monumental en raison des mutants inhumains qui parcouraient les rues, autant là, il y avait des mutants et même pire à chaque endroit où il allait. En passant du type qui courait vite... très vite, tellement vite que tout ce qu'il laissait derrière lui était une traînée d'éclair ou encore à ceux qui pouvaient contrôler le temps et la météo ou qui avait des ailes et pouvaient voler comme des oiseaux. Il aurait dû être habitué au truc bizarre, vu de là où il venait, et pourtant… il avait un peu du mal à s’adapter et à laisser tomber ses vieilles habitudes.

Alec était donc sorti en douce de la petite maison dans laquelle il vivait en colocation avec Jake et avait prit les outils dont il avait besoin pour crocheter les serrures, se faisant le plus discret possible. Il avait remarqué en arrivant dans ce monde que certaines de ses capacités naturelles avaient été affectées par le changement de monde, mais il espérait que ça finirait par s’arranger. Heureusement il lui restait toujours sa force et son endurance, ce qui était pratique, mais il ne pouvait s’empêcher de se sentir à poil sans ses sens développés. C’était moins pratique pour ses petits cambriolages…

Il avait remarqué dans le courant de la journée une grande maison avec de grande fenêtre qui s’ouvraient assez grand pour qu’une personne puisse s’y glisser. C’était donc là qu’il s’était rendu, avait grimpé et avait ramassé le premier objet de valeur qui passait à sa porté. C’était en fait une sorte de katana décoratif sculpté dans différent matériaux et décoré de pierres précieuses qui devaient valoir une petite fortune au marché noir. La maison était plongé dans le silence, tout les propriétaires devant dormir à cette heure-ci. Son butin en poche, ou plutôt en bandoulière derrière son dos, il redescendit et alla à la rencontre du receleur qu’il avait trouvé dans une ruelle quelques temps plus tôt et qui lui avait déjà acheté pas mal d’objets, lui permettant de se faire une petite somme d’argent qu’il cachait évidemment à son coloc et ne sortait que lorsque c’était nécessaire. Le bien et le mal était une affaire subjective pour lui. Dans le cas où il cambriolait, il s’arrangeait toujours pour ne s’en prendre qu’au personne qui ne verrait pas la disparition de leur objet. Des personnes qui avaient tellement d’argent qu’il balançait leur argent par les fenêtres. Bon après… Alec gardait l’argent pour lui, ou aidait à payer le loyer, il n’allait pas non plus en donner à ceux dans le besoin. Il ne fallait pas rêver non plus…

Une fois son affaire faite, il cacha l’enveloppe avec l’argent dans sa veste et retourna à la maison, ouvrant la porte aussi subtilement que possible en sachant très bien que Jake pouvait tout de même l’entendre. Mais on ne sait jamais… il faisait noir dans la pièce, peut-être qu’il n’était pas revenu ou dormait? Enfin, qu’importe. Le jeune homme se dirigea vers l’escalier et la planche du parquet se mit à grincer… et merde. Sa vision dans le noir n’était plus ce qu’elle était… ça le dérangeait souvent d’ailleurs. Lui qui était habitué de voir autant de jour que de nuit ne parvenait même plus à passer dans la cuisine sans se cogner le petit orteil tellement il n’y voyait rien et n’y était pas accoutumé! Manquait plus que Jake le prenne la main dans le sac pour foutre sa soirée en l’air ainsi que l’argent qu’il venait de se faire – pas très légalement mais ça il s’en foutait un peu.
(c)Hesa

_________________
Why do you just assume I did something wrong?


Badge o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/
Jake Howlett
messages postés : 190
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mar 16 Jan - 8:35



Qui a dit que j'étais un ange?
Feat. Alec McDowell

Difficile de croire que cela fait déjà deux mois que je vis dans cette ville. Et pourtant c'était bien le cas. Cela semblait si normal maintenant, c'est dingue ce à quoi on est capable de s'habituer. Il faut dire que pour le coup, il n'y avait pas d'autre choix. C'est pas comme si je connaissais le moyen de repartir dans mon monde. Je ne pouvais que faire avec cette nouvelle réalité. Puisque de toute façon c'était clair qu'on allait pas trouver le moyen de partir de si tôt ! Avais-je réellement envie de repartir d'ailleurs ? Après tout, seul ma mère adoptive me manquait et je pouvais toujours espérer qu'elle se retrouve ici aussi. Pour le reste, je n'avais pas vraiment d'amis dans mon monde et au moins à Oblivion j'étais plus ou moins en sécurité. Je n'avais pas entendu parlé une seule fois d'Alkali et les conneries associées depuis mon arrivée.

Je me plaisais même mieux ici qu'ailleurs. Je n'avais pas besoin de cacher qui je suis, les héros, mutants, semblent nombreux dans ce monde. Je pouvais enfin essayer d'utiliser mes capacités -du moins celles qui fonctionnaient toujours- pour faire le bien. Et j'avais tissé des liens avec d'autres personnes, comme Alec par exemple. Qui est rapidement devenu le grand frère que je n'ai jamais eu ! Il faut dire qu'avec nos histoires similaires, on arrivait parfaitement à se comprendre. Même si je n'appréciais pas vraiment le fait qu'il joue les voleurs ! J'arriverais bien à le faire changer de point vue à ce niveau-là, l'espoir fait vivre comme on dit ! Après tout, le fait de vivre dans la même maison simplifiait les choses, je pourrais sûrement le surprendre la main dans le sac plusieurs fois.

J'ai passé une partie de la soirée à regarder la télé, jusqu'à tomber de fatigue et finir par m'endormir avec la télé encore allumée. Malheureusement le sommeil fût de courte durée, les cauchemars sont vite revenus me hanter. Pratiquement chaque nuit c'était la même chose. J'avais abandonné l'idée de faire un rêve agréable plus d'une fois par mois. Je me réveillais donc en sursaut, trempé de sueur, encore une fois. J'avais dormi à peine une heure et demi. Pourtant ce rêve m'avait semblé durer une éternité ! J'ai éteint la télé et tenté de me rendormir, en vain. Jusqu'à ce que j'entende la porte d'entrée, à peine audible, tellement que j'ai cru sur le coup que j'avais rêvé. Je décidais de me lever et d'aller chercher un verre d'eau, j'ai clairement entendu un grincement dans les escaliers ou près des escaliers, alors que je n'étais même pas encore sorti de ma chambre. Apparemment je n'avais pas rêver pour la porte !

Je sortais de la chambre et cherchait l'interrupteur pour allumer la lumière du couloir de l'étage, une fois la lumière allumée et après avoir grimacé parce qu'elle était trop forte, je me suis dirigé vers les escaliers. Je n'avais pas encore descendue une marche que je voyais déjà un bout de la veste de mon colocataire. Je descendais alors rapidement pour le rejoindre en bas.

"Quelque chose me dit que tu viens de rentrer, il est pas un peu tard pour aller faire un tour ?"
©️ By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Why should I apologize for the monster I've become ?
No one ever apologized for making me that way.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 811
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Jeu 18 Jan - 14:46


Qui a dit que j'étais un ange?
Jake Howlett & Alec McDowell
La main du jeune homme se posa devant ses yeux lorsque la lumière de l’escalier s’alluma, ce qui lui confirmait le fait que Jake avait entendu la planche grincer. Alec laissa ses yeux s’habituer à l’éclairage et abaissa ensuite lentement sa main, fixant l’autre mutant et plissant légèrement les yeux. À voir son allure il réussissait à deviner qu’il ne venait pas de se réveiller mais qu’il n’était pas non plus rester debout toute la nuit. Sans doute s’était-il réveillé en raison d’un cauchemars, chose qui arrivait assez fréquemment. Il ne pouvait pas vraiment lui en vouloir. Les peux de fois où il dormait ça lui faisait la même chose. Son passé de Manticore le poursuivait encore, même dans ce monde alors qu’il n’avait plus rien à craindre de ceux qui le poursuivait.

"Quelque chose me dit que tu viens de rentrer, il est pas un peu tard pour aller faire un tour ?"

Jake devait être l’un des seuls à qui Alec n’aimait pas mentir. Mais il savait aussi que ce dernier ne supportait pas de le voir voler, même si c’était bien souvent des riches avares qui s’en prenaient à la population au lieu de les aider. Des gens galéraient à vivre et eux ne faisaient rien pour les aider…

« Je m’ennuyais et… on était bien dehors. Tu devrais prendre l’air aussi, ça te ferait du bien de t’aérer un peu, tu as une sale mine. »

Il n’avait pas laissé échapper un mot sur ce qu’il avait vraiment fait cette nuit. Après tout, il y tenait à cet argent! La maison n’allait pas se payer seulement en allant montrer ses beaux yeux à qui voulaient bien les voir. Décidant de se la jouer décontracté, il s’appuya sur la rambarde de l’escalier, dissimulant ainsi l’ouverture de sa veste. Pour l’heure il était surtout plus inquiet de savoir que Jake avait sûrement encore fait un mauvais rêve plutôt que de se faire gronder, mais ça, il ne fallait pas le dire. Il était un peu comme le petit frère qu’il n’avait jamais eu. D’accord, il considérait les autres séries X comme une ‘famille’, mais ce n’était pas la même chose. Il n’avait jamais lié autant de lien avec un autre malgré leur passé tous semblable. Peut-être parce que Jake lui ressemblait un peu, même si leur personnalité restait assez différente, d’une certaine façon. Le plus responsable des deux étaient certainement son colocataire, alors qu’il était le plus jeune. On ne pouvait pas être parfait partout! 
(c)Hesa

_________________
Why do you just assume I did something wrong?


Badge o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/
Jake Howlett
messages postés : 190
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mer 24 Jan - 17:00



Qui a dit que j'étais un ange?
Feat. Alec McDowell

Après avoir entendu des bruits, j'étais descendu voir. Devinant facilement qui pouvait rentrer à cette heure-ci puisqu'il n'y avait qu'une possibilité. Et j'espérais te prendre la main dans le sac. Lorsque j'arrivais dans les escaliers, je te taquinais comme quoi il est un peu tard pour aller faire un tour. Je descendais rapidement alors que tu me répondais que tu t'ennuyais et qu'on est bien dehors, ajoutant que je devrais prendre l'air puisque j'ai mauvaise mine. Je haussais les épaules, affichant un sourire amusé.

"Je reste le plus beau de nous deux malgré ma tête de déterré, alors tout va bien !"

Ma petite blague mise à part, je voyais bien que tu n'étais pas décidé à me dire ce que tu étais sorti faire à une heure pareille. Si tu n'en parlais pas, il y avait des chances pour que tu aies profité des ténèbres de la nuit pour aller jouer au voleur. Une activité que je n'appréciais pas vraiment, même si le fait que tu t'en prends souvent à des riches était quand même un point positif. Mais quand même ! Je n'avais pas vraiment envie que tu te fasses chopé par l'un des nombreux super-héro qui rôdent en ville. Et vu leur nombre tu risquais bien tôt ou tard de te faire prendre. Et j'apprécierais moyen de devoir venir te récupérer dans une sorte de prison pour mutant ou je ne sais quoi d'autre !

"Je suppose que tu n'es pas sorti simplement pour aller chercher un truc à manger hein ?" Je marquais une pause. "Mon petit doigt me dit, que tu étais parti rendre une visite non-désirée à quelqu'un pour lui 'emprinter' deux-trois choses ?"

Franchement j'espérais quand même me tromper et que tu sois allé acheter un truc à manger. Oui en pleine nuit, mais bon une soudaine envie d'un truc,ça arrive. J'étais déjà allé chercher une pizza à presque minuit. Autant dire qu'ils ne s'attendaient plus à avoir de client à cette heure-là. Mais y'avais peu de chance, tu allais sûrement confirmer ma deuxième proposition.
©️ By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Why should I apologize for the monster I've become ?
No one ever apologized for making me that way.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 811
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Sam 27 Jan - 1:12


Qui a dit que j'étais un ange?
Jake Howlett & Alec McDowell
"Je reste le plus beau de nous deux malgré ma tête de déterré, alors tout va bien !"

« C’est beau rêver! »

Un petit sourire étira les lèvres du châtain qui n’avait pu s’empêcher de répondre à la petite ‘provocation’ de son ami par une autre petite pique. Heureusement qu’ils connaissaient leur tempérament l’un et l’autre pour ça. Ce n’était pas tout le monde qui appréciait son genre de personnalité. Il n’était pas méchant, mais il aimait cacher ses vrais émotions pour éviter de souffrir. Sans doute qu’ils se comprenaient sur ça aussi, au final.

"Je suppose que tu n'es pas sorti simplement pour aller chercher un truc à manger hein ? Mon petit doigt me dit, que tu étais parti rendre une visite non-désirée à quelqu'un pour lui 'emprunter' deux-trois choses ?"

Alec se mordit la lèvre supérieur, puis la lèvre inférieur et lâcha un soupir.

« Emprunter à très long terme avec une non garanti de retournement. Techniquement c’est pas du vol! »

Il jouait sur les mots, mais c’était clairement du vol. Il n’avait pas de remord de faire ça, puisque ça lui permettait de payer leur maison quand ils étaient complètement à sec, mais il aimait aussi l’effet d’adrénaline que ça lui procurait. Sauf que ça ne plaisait pas à Jake… et il pouvait le comprendre. Sauf que c’était le genre d’habitude qu’il avait prise et qu’il n’arrivait pas à se débarrasser.  Décidant finalement d’être honnête, il ouvrit les pans de sa veste et en ressortit l’enveloppe remplit à ras-bord de billet, tant et si bien que l’enveloppe ne se fermait pas totalement. Il en avait mit un peu dans sa poche puisque ça ne rentrait pas entièrement, mais ça il ne comptait pas le lui dire.

« C’était qu’un pauvre katana appartement à une vieille fortunée, ça ne lui manquera pas! À quoi ça pourrait bien lui servir de toute façon, elle arriverait même pas à le soulever. »
(c)Hesa

_________________
Why do you just assume I did something wrong?


Badge o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/
Jake Howlett
messages postés : 190
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mar 30 Jan - 9:37



Qui a dit que j'étais un ange?
Feat. Alec McDowell

Je me suis mis à rire lorsque tu répondais à ma petite provocation, j'avais dit que je restais le plus beau de nous deux même avec une sale mine, ce à quoi tu avais répondu que c'est beau de rêver. Je n'attendais pas moins de ta part !

"Avoue que tu es juste jaloux." J'affichais un sourire amusé.

Mais je reprenais bien vite mon sérieux, ce n'était peut-être pas le meilleur moment pour plaisanter. Tu étais sorti en pleine nuit et à cette heure c'était assez facile de deviner ce que tu étais allé faire. Cela m'étonnerait beaucoup que tu sois le genre à aller faire ton jogging en pleine nuit ! Alors je reprenais la parole pour te dire ce que je pensais, à savoir que tu étais sorti pour jouer les cambrioleurs. Bien que j'utilisais plutôt le terme "emprunter", un emprunt définitif plutôt ! Et à la tête que tu faisais, je devine avoir tapé dans le mille. Pourtant tu sais bien que je n'aime pas cette pratique. Tu répondais que c'était un emprunt à long terme avec une garantie de non-retour, ajoutant que techniquement ce n'est pas du vol.

"Ouais un emprunt définitif quoi, sans avoir demandé la permission, soit une autre façon de dire vol."

Tu décidais alors d'être franc, laissant voir l'enveloppe remplie de billets que tu avais rapportée. Bon je me doutais bien qu'il faut payer les factures et que ce n'est pas évident. Puisque j'ai la légère tendance à finir par agacer mes patrons et me faire virer. Et oui de ce fait parfois c'était compliqué de payer. Mais sommes-nous vraiment obliger de dépouiller d'autres gens pour ne pas finir par être jetés dehors ? Je m'inquiétais toujours du fait que tu pouvais te faire prendre ! Surtout dans cette ville, ce monde, j'ai l'impression qu'il y a davantage de personnes avec des pouvoirs ou des capacités hors-normes plutôt que d'humains parfaitement normaux ! Tu as alors repris la parole, pour expliquer que tu avais volé un katana qui appartenait à une dame âgée, disant que ça ne lui manquera pas puisqu'elle n'arriverait sûrement pas à le soulever.

"Qui te dis que ce n'était pas une pro dans le maniement des armes et qu'elle aurait pas pu te couper la tête avec le katana ?"

Bon c'était surtout une blague pour le coup de te couper la tête avec cette arme. Pour le reste, ça pouvait être vrai ! Qui dit qu'elle ne gardait pas ça pour se défendre justement parce qu'elle savait parfaitement s'en servir ? Après tout, avoir un véritable katana comme objet de déco, je trouve ça ridicule, voir carrément dangereux en fait.
©️ By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Why should I apologize for the monster I've become ?
No one ever apologized for making me that way.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 811
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mar 30 Jan - 23:00


Qui a dit que j'étais un ange?
Jake Howlett & Alec McDowell
Pour l’heure, Alec avait l’impression d’être un gamin prit en flagrant délit – ce qui était le cas au final. Vous savez, la sensation lorsqu’on est enfant, de se faire prendre la main dans le sac, d’ensuite nié les fait pour finalement avoué avoir commit ce pour quoi on vous accuse? … Bah il s’agissait de ce feeling désagréable. Il avait toujours assumé jusqu’au bout les conneries qu’il pouvait faire parce qu’il était le seul à en pâtir et à en subir les connaissances. Sauf que cette fois-ci, si jamais il se faisait attraper par les super-héro de cette ville, il serait un peu dans la merde. La police ne lui faisait pas mal, ce n’était que des humains… mais les autres eux…. brr. À cette simple idée il frissonna et se sentit soudainement honteux. Il écouta Jake lui dire que finalement c’était bel et bien du vol et le transgénique soupira doucement.

"Qui te dis que ce n'était pas une pro dans le maniement des armes et qu'elle aurait pas pu te couper la tête avec le katana ?" 

Il releva brusquement la tête pour le regarder, horrifié à cette idée. Bon d’accord, il n’avait pas vraiment peur de tomber sur un pro du katana. Mais se faire trancher la tête, ça oui! Qui voudrait séparer cette jolie trogne de ce corps sculpté qui était le sien? Il fallait être dingue ou ne pas avoir de goût! Cela lui rappela la fois où il s’était retrouvé avec une bombe implanté dans la nuque et qui avait bien manqué de lui faire perdre la tête, au sens propre. Non. Non. Définitivement, non. Laissez sa tête en dehors de ça, elle ne l’avait pas mérité!

« D’accord… je suis prêt à avoir ma punition. Je dois faire quoi? Rendre l’argent et ramené le katana? »

Pas que ça lui tente, ceci dit. Il allait devoir trimer comme un con à devoir faire toute ses livraisons le lendemain sans pouvoir refiler le travail aux autres. Peu importe à quel point son patron l’adorait, ça n’allait pas lui donner plus d’argent. Il restait toujours les combats de cage, ceci dit… M’enfin, ça ne réglait pas le problème de retourner voir son receleur, lui redonner son argent et reprendre le katana. À moins qu’il le fasse en douce? Ça allait lui faire une mauvaise réputation si jamais ça se savait que c’était lui qui avait re-voler le voleur, mais au moins ça ferait plaisir à Jake. C’est bien parce qu’il le considérait comme un frère qu’il était prêt à aller jusque là!

« Au revoir doux argents… Faut croire que c’était que le coup d’un soir! »

Cette déception… la prochaine fois il ferait sûrement plus attention. S’il y avait une prochaine fois. Ça devenait de plus en plus difficile de voler sans se faire repérer dans cette fichue ville infesté de justicier!
(c)Hesa

_________________
Why do you just assume I did something wrong?


Badge o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/
Jake Howlett
messages postés : 190
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mer 31 Jan - 17:38



Qui a dit que j'étais un ange?
Feat. Alec McDowell

Les rôles semblaient inversés, en temps normal c'est souvent le plus âgé qui est censé reprendre les bêtises du plus jeune. Le réprimander pour le remettre sur le droit chemin. Mais ce soir c'était tout l'inverse ! Pourtant ce n'était pas à mon âge que je suis censé faire des conneries pour te rendre la vie infernale ? Bon, il faut dire que ce n'est pas réellement mon genre. J'ai tendance à éviter les problèmes pour éviter de trop attirer l'attention sur moi, de manière négative du moins. Il faut croire que je ne suis pas un gamin, que je ne l'ai simplement jamais été. Pendant une seconde, cela m'a rendu triste, je n'avais pas eu d'enfance normale avec mes parents. On ne m'a jamais raconté d'histoire pour m'endormir, je n'avais pas de mère pour m'embrasser sur les joues, me prendre dans ses bras. Je ne suis jamais allé à l'école et je n'ai jamais eu d'animal de compagnie ! J'en aurais presque les larmes aux yeux, à force de penser des trucs pareil.

Mais bon cela n'avait aucune importance, hors de question de déprimé. Tout n'était pas si noir, je t'avais toi et j'avais eu ma mère adoptive même si elle n'est pas dans ce monde aujourd'hui. Je n'étais pas tout seul. Et puis j'ai d'autres chats à fouetter ce soir plutôt que de me prendre la tête à propos de tout ce que je n'ai pas vécu, tout ce dont on m'avait privé. Le fait que tu risquais de te faire prendre en allant cambrioler ce que tu pouvais m'inquiétais. Je n'avais aucune envie de te voir passer aux informations un beau matin dans un communiqué qui dirait que tu t'es fait arrêter pour vol !

Lorsque tu disais que tu avais volé un katana à une petite vieille qui ne savait pas s'en servir. Je répondais, qu'elle aurait très bien pu être une pro avec cette arme et qu'elle aurait pu te couper ta jolie petite tête. Et j'ai bien remarqué que tu n'avais pas spécialement apprécié ce commentaire, j'étais peut-être allé un peu trop loin en voulant détendre l'atmosphère. Tu m'as simplement répondu que tu étais prêt pour ta punition, demandant ce que tu devais faire, si tu devais rendre l'argent et rendre le katana. Puis après un moment tu faisais un commentaire sur l'argent, parlant d'un coup d'un soir. ça m'aurait presque fait rire, mais je me suis retenu même si mon sourire amusé devait être clairement visible.

"Je crois bien qu'il est trop tard, ça m'étonnerait que la personne à qui tu l'as vendu accepte gentiment de te le rendre." Je hausse les épaules. "Faut croire que ce sera pas un coup d'un soir non." Là, je me suis mis à rire. "Mais plus sérieusement. Tu sais que c'est pas bien quand même ? Puis qu'est ce qu'il se passera le jour où tu te fera prendre ? Faudra que je t'aide à t'évader ? Si c'est ça ton plan... Tu ferais mieux de prier pour que j'aie récupéré mes pouvoirs en intégralité d'ici là alors !"

Il faut dire que c'est pas là, maintenant, que je te serais très utile si tu te retrouvais dans la galère. Dire que j'étais quasiment invincible avant, rien ne pouvait m'arrêter, hormis une jolie balle en adamantium bien sûr. Sauf que là, sans mes pouvoirs, uniquement avec mes griffes, je ne risquais pas d'aller très loin !
©️ By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Why should I apologize for the monster I've become ?
No one ever apologized for making me that way.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 811
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Ven 9 Fév - 22:09


Qui a dit que j'étais un ange?
Jake Howlett & Alec McDowell
"Je crois bien qu'il est trop tard, ça m'étonnerait que la personne à qui tu l'as vendu accepte gentiment de te le rendre.  Faut croire que ce sera pas un coup d'un soir non. Mais plus sérieusement. Tu sais que c'est pas bien quand même ? Puis qu'est ce qu'il se passera le jour où tu te fera prendre ? Faudra que je t'aide à t'évader ? Si c'est ça ton plan... Tu ferais mieux de prier pour que j'aie récupéré mes pouvoirs en intégralité d'ici là alors !"

Il est certain qu’à cette heure-ci, le revendeur devait être parti depuis belle lurette. Il ne restait jamais à la même place bien longtemps de toute façon et pour le trouver il lui faudrait une bonne partie de la nuit, en espérant qu’il n’était pas rentré chez lui. Le fait que Jake lui avait, d’une certaine façon, autorisé à garder son butin le soulagea sans qu’il ne le laisse trop transparaître non plus. Lui aussi il lui arrivait d’avoir des cas de conscience, et c’était pire lorsqu’il se faisait prendre la main dans le sac et sermonner de la sorte. Son colocataire était sans doute la seule personne dans cette ville, pour l’instant, qui lui donnait envie de rester sur le droit chemin et d’arrêter de faire des bêtises. Même s’il aimait vivre dangereusement et sous adrénaline, si jamais il lui disait d’arrêter complètement, il essaierait de le faire. Essayer, hein. Pas sûr qu’il y arrive, c’était dans son code génétique d’être un véritable emmerdeur, il n’y pouvait rien.

« Attend, me faire prendre pour vol et que tu viennes me sauver comme un super-héro, c’est un très, très bon plan! Il ne faut jamais sous-estimé les plans les plus simple! »

Même si au fond, être enfermé à nouveau et classé dans la catégorie ‘monstre dangereux’ n’était pas dans ses plans immédiats. Il profitait de sa liberté depuis plus d’un an maintenant, et c’était pas demain la veille qu’il allait l’abandonner.

« Je ferai attention à l’avenir. Si tu te retrouves seul à ne pas pouvoir te payer de pizza en pleine nuit ça sera de ma faute sinon. »

Un sourire étira les lèvres d’Alec alors qu’il allait déposer son enveloppe dans un des tiroirs de la cuisine et il se retourna ensuite pour détaillé Jake.

« Parlant de pizza, j’en mangerais bien une, pas toi? »

Ouais bon d’accord, il était une heure assez avancé de la nuit, mais il n’avait pas sommeil et il était certain qu’il allait s’emmerder s’il restait là à ne rien faire. Et surtout, ça ferait sûrement du bien à Jake pour l’aider à penser à autre chose qu’à ses cauchemars. Il savait le poids que leur passé pouvoir avoir sur eux, et il était le premier à essayer de ne pas y penser. Il avait mal juste à penser être enfermé dans ces cellules, surveillé vingt quatre heures sur vingt quatre par des scientifiques.
(c)Hesa

_________________
Why do you just assume I did something wrong?


Badge o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/
Jake Howlett
messages postés : 190
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mar 13 Fév - 17:07



Qui a dit que j'étais un ange?
Feat. Alec McDowell

Ce qui est fait est fait, je crois que c'était bien trop tard pour que tu puisses récupérer le katana et le rendre à sa propriétaire. J'essayais de blaguer mais ça n'a pas duré longtemps, j'étais trop inquiet. Tu pourrais te faire prendre, voilà ce que je te disais, si c'était le cas qu'est-ce que tu pourrais faire ? Hormis attendre que j'intervienne, j'ajoutais alors que si c'était ça ton plan, tu ferais mieux d'espérer que mes pouvoirs fonctionnent dans leur intégralité d'ici là ! Ce à quoi tu répondais, pour rire j'espère, que c'était un très bon plan. Qu'il ne faut jamais sous estimer les plans les plus simples.

"Si tu le dis. Essaie de pas te faire choper le temps que je récupère toutes mes capacités alors. Je sais que je suis prêt à mourir pour toi mais tant qu'à faire je préfère éviter hein."

J'ai eu du mal à retenir mon rire sur cette dernière phrase. D'habitude je sais être sérieux lorsque c'est nécessaire mais puisqu'il ne t'étais rien arrivé ce soir, je n'avais pas vraiment de bonne raison de l'être. Et puis me mettre à te faire la morale jusqu'au petit matin ne changerait pas grand chose je crois bien. Tu répondais que tu ferais attention maintenant, puisque sinon j'allais me retrouver tout seul sans pouvoir me payer de pizza en pleine nuit.

"Totalement et ça je te le pardonnerais pas ! Les pizzas c'est sacré !"

Parlant de nourriture, mon estomac s'est réveillé. Et apparemment le tiens aussi puisque tu disais que tu en mangerais bien une, me demandant si moi aussi. Tu me posais réellement la question ? Je suis le genre qui a tout le temps faim, je refuse jamais à manger ! J'acquiesce d'un signe de tête, tout sourire. Bien sûr que tu le savais, que je ne sais pas dire non à de la nourriture. Et puis je n'étais pas pressé de retourner dormir, malgré la fatigue.

"Même deux tu veux dire. Voir trois ou quatre, pour en garder pour demain !" Je me suis mis à rire. "Je sais pas où tu vas réussir à trouver des pizzas à cette heure, mais si tu y arrives je te laisserais une chance la prochaine fois qu'on s'affronte à Mario Kart ! "
©️ By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Why should I apologize for the monster I've become ?
No one ever apologized for making me that way.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 811
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mar 20 Fév - 1:00


Qui a dit que j'étais un ange?
Jake Howlett & Alec McDowell
Il était rare pour Alec de se sentir apprécier à sa juste valeur et ce, malgré ces nombreux défaut. Il avait été pour la plupart des gens, une épine dans le pied ou un casse burne entêté qui était toujours là où il ne le fallait pas. Quand il repensait à Max, avec qui il avait fallut plusieurs mois pour lier une amitié alors qu’avec Jake il ne lui en avait pas fallut autant, c’était à se demander ce qui pouvait marcher ou foirer dans sa personnalité. Bon, avec Max, il n’avait pas toujours été super sympa, et il avait même tenter de la tuer pour sauver sa propre peau… il l’avait trahit une fois, mais ça, on le lui avait ordonné. Ça ternit la vision des gens, ce genre de chose. Au moins, il avait Jake, et ça lui suffisait maintenant. Même si ce dernier espérait vraiment qu’il cesse de voler, chose qu’il essayait de faire mais qui ne réussissait pas toujours. C’était pas de sa faute si les vieux avaient des objets inestimables et tentant!

"Même deux tu veux dire. Voir trois ou quatre, pour en garder pour demain ! Je sais pas où tu vas réussir à trouver des pizzas à cette heure, mais si tu y arrives je te laisserais une chance la prochaine fois qu'on s'affronte à Mario Kart ! "

Un air énigmatique se dessina sur les traits du X5, qui secoua ensuite la tête à la mention de Mario Kart.

« C’est pas de ma faute si tu m’envoies toujours ces saloperies de tête chercheuse quand on joue! T’as toujours trop de chance dans ce jeu, ça devrait être interdit! Tu perds rien pour attendre! »

Oui, il était mauvais perdant et mauvaise langue. S’il y avait bien une chose qu’il n’avait pas eu l’habitude dans son monde, c’était bien les jeux vidéos… et allez savoir pourquoi, ici, dans cette ville, ses capacités étant amoindrit, il ne parvenait plus à apprendre aussi rapidement qu’avant et parvenait à se faire battre facilement à des jeux aussi facile que ce jeu de course!

Le mutant se dirigea vers la table de la cuisine où il avait laissé les clés de sa moto et alla ensuite vers la porte d’entrée, verrouillant derrière Jake lorsque celui-ci fut sortit à son tour.

« Je connais un petit resto à l’autre bout de la ville. Avec un peu de chance la proprio me laissera entrer même s’ils sont fermés. »

Ça avait du bon parfois de connaître les bonnes personnes. Même si ça le mettait parfois dans la merde… Se faire surprendre par la proprio de la boutique de fleur à côté entrain de flirter avec celle du resto de pizza, mouais. Il avait au moins réussit à éviter les claques dans la tronche, c’était déjà ça!  
(c)Hesa


HRP: Je te laisse faire le trajet jusqu'à la pizzeria, je savais pas trop si Jake accepterait de monter sur la moto donc j'ai préféré rien faire xDDD

_________________
Why do you just assume I did something wrong?


Badge o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/
Jake Howlett
messages postés : 190
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mar 20 Fév - 15:19



Qui a dit que j'étais un ange?
Feat. Alec McDowell

La situation s'est vite améliorée, fini de râler et de te sermonner sur tes activités nocturnes fort peu légales. Il faut croire que je ne pouvais pas t'en vouloir bien longtemps ! Enfin, tant que tu ne te fais pas prendre en tout cas. Dans le cas contraire, il faudra plus que quelques minutes de discussion et parler de pizza pour te faire pardonner. Tu ne le réalises sûrement pas, mais tu es important pour moi. Le frère que je n'ai jamais eu, alors que l'on ne se connait pas depuis si longtemps mais j'avais l'impression que c'était comme si l'on se connaissait depuis toujours. Tu es ma seule famille ici, puisque ma mère adoptive n'était pas là. Alors ouais, je n'aimais pas que tu t'amuses à risquer ta vie pour voler des objets. Je pense avoir déjà suffisamment perdu comme ça, je ne voudrais pas t'ajouter à la liste, qui est déjà bien trop longue !

Lorsque tu parlais de pizza, je te disais que j'étais totalement partant, du moment que l'on en avait plusieurs. Seulement vu l'heure tardive je me demandais bien où tu arriverais à en trouver ! Et je te mettais au défi d'y arriver, disant que si tu y parvenais je te laisserais gagner la prochaine partie de Mario Kart. Tu m'as répondu que ce n'était pas ta faute si je t'envoyais sans arrêt des carapaces, ajoutant ensuite que j'avais trop de chance dans ce jeu et que ça devrait être interdis. Je me suis mis à rire de bon coeur.

"L'excuse des carapaces hein ? Tu parles ! Ce n'est pas de ma faute si tu ne sais pas jouer, c'est pas de la chance c'est juste le talent !" Je riais de plus belle.

Tu étais un mauvais perdant, ça me faisait rire. Et oui, je me vantais peut-être un peu, juste pour t'embêter. Même si dans un sens oui, j'étais pas mal doué pour ce jeu, faut dire que j'y avais passé de très nombreuses heures depuis que je l'avais découvert, quand j'ai fui Transigen. Enfin bref, tu me disais que tu connais un restau à l'autre bout de la ville, ajoutant qu'avec un peu de chance la proprio nous laisserait entré même s'il est fermé.

"Parfait, allons voir ça alors."

Je t'avais suivi dehors, apparemment tu souhaitais prendre ta moto. Ce qui n'était pas pour me déplaire, j'aimais les motos. Faudrait que je songe à m'en acheter une, je doute que tu me laisses conduire la tienne. Je montais derrière et tu as conduit jusqu'au restaurant dont tu avais parlé. On arrivait sur place un moment après.

"J'aurais dû parié que tu me laisses conduire sur le retour, si tu as tort et qu'on ne nous laisse pas entrer."
©️ By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Why should I apologize for the monster I've become ?
No one ever apologized for making me that way.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 811
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mer 14 Mar - 0:20


Qui a dit que j'étais un ange?
Jake Howlett & Alec McDowell
En effet, Jake marquait un point… il ne savait pas joué à Mario Kart. Mais ça ne l’empêchait pas d’essayer! Un jour il parviendrait bien à le battre… un jour. Un jour quand le jeu déciderait de coopérer avec sa malchance à tomber sur les pire item du jeu. C’est pas que, mais des bananes, il n’arrêtait pas d’en avoir. Le peu de fois où il avait de bons items étaient lorsqu’il était dernier, et encore, ça ne lui permettait que très peu de remonter dans le classement. Oui… il était mauvais perdant. Mais ça devait venir de ses gênes. L’échec n’était pas une option. Manticore leur avait bien lavé le cerveau avec ça, même si depuis qu’il avait retrouvé sa liberté, Alec tentait de mettre tout ça derrière lui. On ne mettait pas vingt ans de bourrage de crâne aussi facilement aux oubliettes. Pas lui en tout cas…

Sortant de ses pensées, le jeune homme attendit que Jake l’ait rejoint sur sa moto pour démarrer et parcourir la ville. Elle était calme une fois la nuit tombée, même si de temps en temps on pouvait entendre ou voir les super héros de la ville s’activer pour attraper les méchants. Il espérait seulement ne pas être sur la liste un jour. Il ne faisait que de tout petit vol rikiki… ce n’était pas méchant que ça… non? Si? … Bon, il avait dit qu’il tenterait de faire attention, et il allait réellement essayer.

Les rues défilèrent, jusqu’à ce qu’ils arrivent devant une allée remplit de restaurant, dont la plupart était fermé à cette heure-ci. Alec gara la moto un peu plus loin, coupa le moteur et en descendit, attendant que son coloc fasse de même. Ce dernier annonça alors qu’il aurait dû parié de conduire sa moto si jamais il avait tord, ce qui fit rigoler le châtain.

« Je suis sûr à… 98% de mon coup. » Il prit une petite pause entre les deux, ajoutant tout bas « Sauf si le deux pourcents qui restent se pointe… »

Il avait eu le malheur d’aller flirter avec l’une des serveuses un soir cette semaine, sans pour autant réellement aller plus loin avec elle, alors qu’il avait déjà des plans avec la proprio… ouais d’accord, il n’était clairement pas un enfant de cœur, et alors! Il n’était pas parfait et n’allait jamais l’être. Fallait pas lui mettre ces gênes de flirte à la con s’il ne pouvait même pas s’en servir!

« C’est par là. »

Le plus vieux les entraîna dans une ruelle, qui donnait à la porte arrière d’une pizzeria qu’on pouvait voir à partir de la rue et frappa à la porte de service, attendant qu’on vienne leur ouvrir. Comme prévu, ce fut la patronne qui leur ouvrit et qui parut surpris au début, et qui les laissa finalement entrer. Alec se tourna vers Jake, un air victorieux au visage alors qu’il demandait à la jeune femme s’il lui restait de la pizza.

« Non, mais je peux en refaire. »

« Tu serais un ange! »

« Attendez devant la caisse. »

Heureux d’avoir eut raison sur ce coup-là, Alec se dirigea vers la caisse, accompagné de Jake, où ils durent donc attendre.

« J’avais raison… pour une fois. »

« Vous la voulez à quoi? » leur cria la patronne.

Le jeune homme se tourna vers son comparse, lui laissant le choix de la saveur de la pizza.
(c)Hesa

_________________
Why do you just assume I did something wrong?


Badge o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/
Jake Howlett
messages postés : 190
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mar 27 Mar - 16:56



Qui a dit que j'étais un ange?
Feat. Alec McDowell

Je te taquinais à propos des jeux, de Mario Kart, sachant que ce dernier n'était pas vraiment le jeu dans lequel tu excellais, au contraire même ! Et je savais que tu étais un peu mauvais perdant, ce qui me faisais bien rire. Je devrais te défier sur un jeu de société la prochaine fois, juste pour voir si tu m'accuserais de tricher. Pour les jeux... Tu te défendais disant que c'était à cause des objets que je t'envoyais et ajoutant que j'avais trop de chance. C'était de la chance ou du talent ? En tout cas les objets je pouvais pas faire sans, ce ne serait plus aussi drôle sinon ! ça deviendrait un jeu de course totalement basique et sans grand intérêt !

Je te rejoignais sur ta moto alors que tu avais dit connaître un restaurant à l'autre bout de la ville, tu pensais que la propriétaire nous laisserait entrés malgré l'heure tardive. Je ne misais pas trop tes chances de gagner à ce pari, il y avait peu de chances qu'elle s'y trouve encore. On arrivait assez rapidement dans une allée, dont toutes les enseignes étaient déjà fermées, je te suivais puisque moi je ne savais pas de quel restaurant tu parlais. Et je disais alors que j'aurais dû parier que tu me laisses conduire si tu te trompais. Ma petite blague t'as fait rire et tu répondais que tu étais sûr à 98% de ton coup. Vu la rue déserte j'avais l'impression que c'était les deux pour-cents restant qui comptaient.

"On verra ça alors, mais si t'es sûr à ce point tu peux donc me dire que si tu perds je pourrais conduire pour le retour..." Je me suis mis à rire.

Je t'ai suivi jusque dans la ruelle qui menait à l'arrière de la pizzeria. Tu as frappé à la porte de service et nous avons attendu. Il ne me semblait pas avoir vu de lumières à l'intérieur, je ne pensais pas qu'on nous ouvrirait et pourtant si quelqu'un nous a ouvert, probablement la propriétaire dont tu parlais ! Cette dernière était surprise de nous voir, mais elle nous a laissé entrés et je trouvais que c'était incroyablement gentil de sa part. Je dois m'avouer vaincu pour cette fois, tu avais gagné et tu avais bien réussi à nous trouver une pizza à cette heure. Je dois avouer que je n'y croyais pas du tout et pourtant ! Tu semblais ravi d'avoir gagné en tout cas, vu le regard que tu m'as lancé en entrant. Je t'avais suivi à l'intérieur jusqu'à la caisse où attendre. Tu disais avoir gagné alors. Puis aussitôt tu tournais vers moi pour le choix de la pizza.

"Pour une fois oui !" Je marquais une pause pour ensuite répondre à ta question silencieuse. "Puisque tu as gagné le pari, je te laisse choisir. Tant qu'il n'y a pas d'ananas dessus tout me va !"
©️ By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Why should I apologize for the monster I've become ?
No one ever apologized for making me that way.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 811
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Lun 2 Avr - 17:03


Qui a dit que j'étais un ange?
Jake Howlett & Alec McDowell
L’aîné rigola à la mention du fait que Jake ne voulait pas d’ananas dessus, regardant ensuite les saveurs de pizza.

« Ne me tente pas! »

Lui-même n’aimait pas spécialement les ananas sur les pizza, mais juste pour l’embêter il aurait pu le faire, histoire de faire son casse pied. Il se retint toutefois, se demandant ce qu’il avait dans le goût. Il aimait bien celle avec de la viande dessus, mais aussi celle avec différent fromage. Et puis merde hein…

« Celle avec le supplément bacon sur le dessus et la viande, pour le reste, les trucs habituels! Merci! »

La femme leur cria ensuite que ça serait prêt uniquement dans quelques minutes et qu’ils pouvaient s’asseoir en attendant. Alec tourna la tête vers les bancs près du comptoir et s’y installa sans se faire prier. L’odeur de la pizza en préparation commençait déjà à lui venir dans les narines et il sentit son estomac gargouiller. Comme quoi il avait encore plus faim que ce qu’il croyait. Il se tourna ensuite vers Jake, un petit sourire en coin.

« Tu as l’air de t’intéresser pas mal à ma moto. Tu en voudrais une? Je connais peut-être un endroit pas trop cher où on pourrait t’en procurer une. »

Étrangement, il avait l’impression que sa phrase sonnait comme s’il pouvait en voler une, sans doute parce qu’il s’était fait prendre quelques minutes plus tôt pour son colocataire après une petite viré nocturne à cambrioler…

« Je te jure que ça serait légal! »  
(c)Hesa


HRP: C'est affreusement court comparé à ce que je fais d'habitude o.o mais je savais pas trop quoi rajouté d'autres pour le coup XDDDDD

_________________
Why do you just assume I did something wrong?


Badge o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/
Jake Howlett
messages postés : 190
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Sam 7 Avr - 9:30



Qui a dit que j'étais un ange?
Feat. Alec McDowell

Je t'avais dit que la pizza importait peu, tant qu'il n'y avait pas d'ananas dessus ! Et puis comme tu avais gagné le défi, tu pouvais donc choisir toi-même. Cette récompense m'éviterais de devoir te laisser gagner à notre prochaine partie de jeux-vidéos. Tu me répondais alors de ne pas te tenter, je haussais les épaules avec un grand sourire. Je savais très bien que tu ne le ferais pas, tout simplement parce que tu n'aimes pas ça non plus !

Tu as donc choisi pour nous deux, pour ce que j'entendais je comprenais que tu avais tes petites habitudes dans cette boutique. En même temps si tu connaissais la propriétaire c'était facile à deviner, c'est que tu devais forcément venir régulièrement ! Je me suis installé à côté de toi, au comptoir, attendant impatiemment que la pizza soit prête. J'étais affamé !

Tu détournais mon attention, parlant moto. Tu avais bien sûr remarqué que je m'intéressais à la tienne. Puisque j'avais dit tout à l'heure que j'aurais du parier que tu me laisses conduire si tu perdais. Tu me demandais alors si j'en voulais une, disant que tu connaissais un endroit où ce serait pas trop cher. Je fronçais les sourcils, ça semblait un peu louche ! Tu ajoutais rapidement que c'était légal.

"Bizarrement j'ai un peu de mal à te croire !" Je me suis mis à rire.

Après tout, ce serait pas la première fois que tu te lançais dans des affaires pas très légales. Ce soir encore tu avais bien volé un katana à une petite vieille qui ne pourrait plus s'entraîner avec ou se défendre contre des zombies comme dans cette série qui passe à la télé ! J'avoue tout de même qu'avoir une moto me plairait bien, seulement je n'étais pas sûr d'avoir les moyens.

"Ce serait pas mal d'avoir une moto c'est vrai. Mais tu sais que je sais pas garder un travail très longtemps."

J'avais la légère tendance à dire ce que je pensais, sans vraiment me soucier du reste,  ou encore de me mêler de choses qui ne me regardent absolument pas, sauf que beaucoup n'appréciaient pas. Bien souvent je disais le truc de trop qui me valait de me retrouver à la porte !
©️ By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Why should I apologize for the monster I've become ?
No one ever apologized for making me that way.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 811
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mar 17 Avr - 18:39


Qui a dit que j'étais un ange?
Jake Howlett & Alec McDowell

Les odeurs de pizza qui commençaient à se rependre dans le petit restaurant lui donnait faim. Sans compter que son estomac émettait de temps à autre des gargouillis au fil des minutes passaient. Au final, il avait proposé la pizza pour Jake, pour qu’il se change un peu les idées et pour qu’Alec puisse faire de même, mais il avait tout autant envie de manger en fait… Ça ne serait pourtant prêt que dans quelques minutes alors en attendant, autant discuter un peu de tout et de rien, et comme le jeune homme avait remarqué que sa moto semblait l’intéressé, lui avait donc proposé de lui en trouver une. En voyant la crédulité de son ami, Alec s’était senti obligé de se justifier, chose qu’il ne faisait en général jamais. Aller savoir pourquoi avec lui il avait l’impression de devoir être honnête. Sûrement parce qu’il n’avait pas envie de le décevoir ou de le fâcher. Disons aussi qu’il n’avait pas envie de se faire griffer par les griffes d’adamantium… enfin bon. C’était un détail. Il savait bien que Jake n’aimait pas ses activités illicites, même si jusqu’ici il ne connaissait que le fait qu’il volait. En ce qui concernait  les combats de cage ou de rue, il se gardait bien lui dire lorsqu’il en faisait. Et comme il les gagnait la plupart du temps puisqu’il tombait sur de simples humains, autant ne pas en faire tout un fromage. Et puis, il y en avait des légales dans tout ça!

"Ce serait pas mal d'avoir une moto c'est vrai. Mais tu sais que je sais pas garder un travail très longtemps."

Alec eut un petit sourire énigmatique et jeta un coup d’œil dehors, avant de reporter son attention sur celui qu’il considérait désormais comme un frère.

« Avec un peu de chance, travail ou non, je pourrai t’en trouvé une. J’ai une petite idée, et je t’assure que ça ne sera pas du vol ou une tout autre pratique illicite. »

Il se rappelait avoir cacher la moto d’un de ses condisciples mutants de son monde, lorsque celui-ci avait été lynché en place publique. Il l’avait caché à l’étage de l’entrepôt dans lequel se trouvait Jam Pony, bien qu’il n’était pas certain qu’elle y serait encore. Avec un peu de chance, peut-être qu’elle serait toujours caché sous la bâche.

Au bout d’un petit moment, la propriétaire arriva avec les pizza et Alec se saisit des boites, qui étaient assez petite pour rentrer dans son sac de livraison mais qui restait tout de même assez grosse. La jeune femme leur avait préparé cinq boites, mais elle n’en factura qu’une seule en lâchant un dernier clin d’œil à son client régulier, arrachant un sourire amusé à celui-ci.

« On peut y aller! »


En sortant de la boutique, il remercia à nouveau la propriétaire et retourna à la moto, s’arrêtant devant cette dernière un moment et hésita. Se retournant vers Jake, il attrapa sa main et lui mit les clés dans celle-ci.

« Si tu l’abîmes je t’assure que je n’achète plus de pizza pendant un mois. »

Sur ces paroles, il alla prendre son sac, y inséra le nombre de pizza qu’il pu et garda la dernière qui ne voulait pas y rentrer dans les mains. Il n’avait aucun doute sur le fait de réussir à la garder contre lui en même temps de rouler, il avait déjà fait pire après tout.
(c)Hesa


HRP: Je te laisse les ramener à la maison si tu veux, histoire que tu aies un peu de contenu à écrire xD

_________________
Why do you just assume I did something wrong?


Badge o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/
Jake Howlett
messages postés : 190
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mar 1 Mai - 10:57



Qui a dit que j'étais un ange?
Feat. Alec McDowell

Je commençais à avoir faim et pour ce que je pouvais entendre je n'étais pas le seul ! Tu avais eu une bonne idée de parler de pizza, nul doute qu'on allait se régaler. Finalement la soirée, ou plutôt la nuit vu l'heure, allait bien finir ! Même si bon je n'oubliais pas qu'on est arrivé ici à la base parce que je t'ai surpris en train de rentrer en douce après un vol, mais on avait fini de parler de ça pour aujourd'hui. De toute façon ce qui est fait, est fait, c'est trop tard ! Je m'inquiétais toujours du fait que tu pourrais te faire prendre. Il faudrait que je trouve un moyen pour réussir à te faire comprendre à quel point c'est risqué ce que tu fais.

En attendant que les pizzas soient prêtes on discutait, on en venait au sujet des motos. Tu disais connaître un moyen pour m'en trouver une, un moyen qui n'était pas illégal à en croire ce que tu disais. J'avais quelques doutes sur ce point ! Où est-ce que tu pensais réussir à trouver une moto qui soit dans mes moyens ? Faut dire que j'ai pas des masses d'argent, puisque j'ai la fâcheuse tendance à me faire virer. Être trop honnête apparemment c'est mal vu ! C'est d'ailleurs ce que je te répondais, que ce serait pas mal d'en avoir une à moi, mais que vu ma situation c'était à la limite de l'impossible. Et voilà que tu souriais, ce qui faisait que j'étais curieux d'entendre ce que tu avais à dire !

Tu disais qu'avec un peu de chance tu savais où tu pourrais en trouver une. Et apparemment le fait que je travaille ou non semblait n'avoir aucune importance. ça m'a l'air un peu contradictoire avec le fait d'être légal ça ! Je souriais, amusé, alors que tu disais une nouvelle fois que c'était pas illégal, que ce n'était pas du vol ou une tout autre pratique illicite.

"Je me demande bien comment tu compte réussir ce petit miracle dont tu parles !"

Et quelques instants plus tard la propriétaire de la boutique est revenue nous voir, pizzas en mains. Mon estomac a fait un bond, il serait bien sorti pour tout manger tout de suite ! Pour ce que j'ai compris, elle n'a facturé qu'une seule pizza et j'ai pu remarquer le clin d'oeil qu'elle t'avait adressé. Tu me cachais des choses toi ! J'ai remercié la jeune femme et je t'ai suivi dehors.

"Apparemment tu la connais très bien la proprio."

Lorsqu'on arrivait sur la moto tu t'es arrêté net, j'ai failli te rentrer dedans. Tu semblais hésité à propos de quelque chose. Je t'aurais bien demandé ce qu'il te prenais mais avant que j'aie le temps de poser la question tu m'attrapais la main pour me donner les clés. Tout en disant que si je l'abîme, tu n'achèteras plus de pizzas pendant un mois ! Je t'ai fixé un instant, pensant que tu blaguais et que tu allais me retirer les clés des mains dans une seconde mais non. Tu étais sérieux !

"Tu me laisses conduire, pour de vrai ? Quel honneur ! Je ferais en sorte de pas te décevoir." Je riais. "Juste ne lâche pas notre repas sur  la route, ce serait dommage !"

Et je me dépêchais de m'installer avant que tu ne décides de changer d'avis. Cela faisait quoi, des années, que je n'avais pas conduit de moto ? Mais bon la conduite c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas. Surtout que je savais conduire avant même d'avoir dix ans ! J'ai conduis peut-être un peu trop vite, j'aimais la vitesse et je profitais. Jamais je n'aurais cru que tu m'aurais un jour prêté ta précieuse moto ! Et sans surprise, on est arrivés sans le moindre problème, pas même une rayure. Si tu espérais que je ne gère pas pour pouvoir éviter d'acheter des pizzas pendant un mois tu devais être déçu ! Je te rendais les clés, fier de moi, même si j'avoue que j'étais déçu que ce soit déjà fini !

"Finalement, je crois que je ne dirais pas non à ton idée pour me trouver une moto."
©️ By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Why should I apologize for the monster I've become ?
No one ever apologized for making me that way.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 811
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Jeu 10 Mai - 12:30


Qui a dit que j'étais un ange?
Jake Howlett & Alec McDowell
Au moment où Jake avait commenté sur le fait qu’apparemment il connaissait bien la proprio, Alec avait lâché un petit rire amusé, sans vraiment se justifier. Disons que le vol ou les combats illégaux n’étaient pas vraiment ses activités favorites et qu’il en avait bien d’autres. Mais ça… c’était le genre de chose qu’il préférait garder pour lui. Enfin, n’importe qui dans son monde savait qu’il aimait séduire et se donner des défis. C’était un peu dans son attirail de mutant de base, alors pourquoi il n’en profiterait pas? Ceci dit, il s’était étrangement calmé depuis un moment, même s’il lui arrivait de faire encore quelque folie. Mais ça aussi… il n’irait pas s’en vanter auprès de son ami. Ensuite, il avait passé ses clés au plus jeune, lui disant de ne pas abîmer la moto sinon il le priverait de pizza. L’aîné n’était pas certain de pouvoir tenir cette fausse menace même si ça arrivait réellement. Il aimait bien trop les pizza pour ne plus en acheter… ça serait cruel!

Alec le laissa s’installa pour conduire et se plaça derrière,  tenant fermement les boites de cartons pour qu’elles évitent de s’envoler en emportant leur précieux repas de la nuit dans les oublies sombres de la ville. Le fait que Jake conduisait rapidement ne le dérangea pas, bien au contraire. Lui-même adorait la vitesse, pourquoi s’en priver alors! Une fois arrivé à la maison, il descendit du véhicule et reprit ses clés avec un air amusé.

« Finalement, je crois que je ne dirais pas non à ton idée pour me trouver une moto. »

« Je savais bien que tu ne pourrais pas résister! »

S’assurant de bien ranger sa moto, il alla ensuite vers la porte de la maison, entra et aller déposer les boites sur la table de la cuisine, son estomac lâchant un énorme gargouillis au moment où l’odeur envahissait à nouveau son nez. Ouvrant l’une des boites, il ne se fit même pas prier pour prendre une des pointes et goûter à la pizza sans attendre. Une fois sa bouchée terminée, satisfait, il se décida enfin à s’asseoir sur sa chaise.

« Comme on dirait dans mon monde: et la marmotte a mit le chocolat dans le papier d'alu ! » Il reprit une autre bouchée, puis s’arrêta, fronçant les sourcils. « En fait je crois qu’il n’y avait que moi qui utilisait cette expression à Manticore… »

Alec souleva les épaules, recommençant à manger. Ça faisait du bien de se remplir l’estomac après cette soirée agité. Ça ne paraissait peut-être pas comme ça, mais s’introduire chez une petite vieille pour lui voler son katana, ce n’était pas vraiment de tout repos et ça donnait faim!
(c)Hesa

_________________
Why do you just assume I did something wrong?


Badge o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/
Jake Howlett
messages postés : 190
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mar 22 Mai - 16:45



Qui a dit que j'étais un ange?
Feat. Alec McDowell

Tu n'as pas répondu à ma petite réflexion par rapport au fait que tu semblais très bien connaître la proprio. Tu t'es contenté de rire, je pensais donc avoir raison que tu la connaissais très bien. Je ne posais pas plus de questions à ce propos, tu m'en aurais parlé si tu avais voulu et même si j'étais curieux peut-être qu'il valait mieux ne pas savoir comment tu l'avais connue ! En tout cas j'étais vraiment ravi que tu me prêtes ta moto, c'était très surprenant de ta part, mais tu menaçais de me priver de pizza si je l'abîmais. C'est le genre de choses qui dissuadent de trop jouer au con ! La nourriture c'est sacré !

J'ai bien sûr réussi à nous ramener à la maison sans même faire une rayure ! Et tu n'as fait aucune réflexion sur la route, ça aussi c'était assez surprenant. Je t'aurais imaginé en train de commenter chacun de mes faits et geste pour t'assurer que je n'allais pas abîmer ta précieuse moto ! Une fois rentrés, bien trop vite à mon goût, je te disais que finalement je n'étais peut-être pas totalement contre le fait de me trouver une moto. Même si j'avais l'impression que ça allait prendre un peu de temps, ce n'était pas grave. * À celui qui sait attendre, tout vient à temps. Du moins, c'est ça l'expression non ? Tu me répondais que tu savais que je ne pourrais pas résister, ça m'a fait rire.

"Avoue que de me prêter ta moto ça fait parti de ton plan pour me faire craquer !"

Nous avons rangé la moto dans le garage et nous avons rapidement rejoins la maison. Les pizzas étaient à peine posées sur la table de la cuisine que voilà qu'on attrapait chacun une boîte. Tu as repris la parole, parlant de marmotte et de papier d'alu. Je fronçais les sourcils, je connaissais ça moi aussi. Une pub avec une vache violette à la fin. J'avais trouvé la vidéo sur internet, quand je me perdais sur le site après des heures de visionnage. ça devait être vieux, la qualité d'image était horrible !

"ça viens d'une pub pour du chocolat non ?" Je te souriais amusé quand tu disais être le seul à utiliser cette expression. "La preuve ultime que t'es plus bizarre que moi !"

La soirée finissait plutôt bien, très bien même, comparé au début de la soirée quand je t'avais pris en flagrant délit. Le seul point négatif c'est que ma pizza semblait diminuer à toute vitesse !

"Alors c'était quoi ton idée de génie qui n'est pas du vol pour m'avoir une moto ?"
©️ By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Why should I apologize for the monster I've become ?
No one ever apologized for making me that way.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 811
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mer 6 Juin - 11:20


Qui a dit que j'étais un ange?
Jake Howlett & Alec McDowell
La cuisine embaumait de l’odeur des pizza. Ils pouvaient avoir l’air bizarre, à cette heure-ci de la nuit, à manger des pizza et à s’en goinfrer comme s’il était le temps du repas du soir. Mais depuis quand Alec s’empêchait de faire quelque chose parce qu’il en avait envie? Rarement! Enfin… ça dépendait. Parfois c’était juste pour embêter les autres. Là c’était parce qu’il voulait faire plaisir à Jake et lui changer les idées, ce qui avait passablement bien réussit apparemment. Il n’y avait rien de tel que la bouffe pour penser à autre chose. Ça avait toujours bien fonctionné pour lui en tout cas.

Le jeune homme releva la tête vers son colocataire qui venait de lui dire que la phrase sur le chocolat venait d’une pub, ce qui rendit Alec pensif pendant un instant, s’arrêtant de manger.

« C’est possible. Je suis peut-être tombé dessus une des rare fois où j’avais réussis à chiper un ordinateur dans la base… »

Ça remontait à loin tout ça. Même plus jeune, il s’amusait à ‘acheter’ les gardes surveillant leur cellule pour avoir des petites faveurs. Il ne s’était jamais fait prendre à ce petit jeu, ce qui était assez étonnant d’ailleurs, vu que la plupart des gardes ressortaient avec des objets qu’ils n’étaient pas censé avoir… enfin bon, il n’allait pas s’en plaindre non plus!

« Je suis pas bizarre! Je suis spécial. »

La pizza étant presque terminé, il jeta un coup d’œil aux boites restante et en ouvrit une nouvelle, voyant que le contenu de la boite de Jake était presque terminé aussi.

"Alors c'était quoi ton idée de génie qui n'est pas du vol pour m'avoir une moto ?"

L’aîné des deux releva les yeux de sa nourriture, regardant son cadet et abaissa sa pizza qu’il avait mené à sa bouche pour pouvoir parler, prenant le temps d’avaler correctement pour ne pas parler le gosier plein.

« Peu avant mon arrivé ici, on s’est retrouvé… persécuté, dans mon monde. Les habitants de la ville on commencé à flipper de voir des mutants se balader dans leur rue et ils ont réussit à coincé un de mes amis, qui faisait aussi parti de Manticore. Il avait une moto, que j’ai rapatrié à Jam Pony avant de me retrouver à Oblivion. »

Il semblait en parler comme si de rien était, mais ce qui était arrivé l’avait mit dans une colère noir. Un mutant avait été lyncher sur la place publique parce qu’il n’était pas entièrement humain, alors qu’il n’avait jamais fait de mal à personne et voulait seulement être accepté des autres en travaillant comme monsieur tout le monde.

« Je l’ai planqué à l’étage du bâtiment, mais je ne suis jamais aller vérifier si elle y était encore. Avec un peu de chance je pourrai la remettre en état… si elle s’y trouve toujours. Autant qu’elle serve à quelqu’un. »

À voir maintenant si Jake accepterait de conduire la moto d’un mec mort. Elle était encore en très bonne état… mais encore fallait-il qu’elle ait fait le transfert d’univers.
(c)Hesa

_________________
Why do you just assume I did something wrong?


Badge o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/
Jake Howlett
messages postés : 190
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Mer 27 Juin - 8:14



Qui a dit que j'étais un ange?
Feat. Alec McDowell

L'odeur de pizza qui régnait dans la pièce donnait encore plus faim, je devais me retenir pour ne pas me jeter sur les parts et les avaler à toute vitesse comme si je n'avais rien avalé depuis des mois ! J'étais bien content que tu ais réussi ton pari et que ton amie était bien encore présente à sa boutique malgré l'heure tardive. On devait probablement être les derniers réveillés dans toute la ville !

La phrase que tu as dite à propos du chocolat me disait vaguement quelque chose, je crois que ça venait d'une pub et je te l'ai dit. Tu me répondais que c'était possible, que tu étais peut-être tombé dessus une des rares fois où tu avais eu accès à un ordinateur à la base. Pour ma part, j'étais sûrement tombé dessus en regardant des vidéos sur Youtube quand je me suis échappé. J'avais passé des heures sur le site et j'avais vu un nombre incalculable de vidéos ! Et je savais aussi donc que les pubs dans le temps étaient bien plus drôles que celles de maintenant. Du moins celles qu'ils passaient en 2029. Genre celles sur les bonbons où ils mettent des voix d'enfants aux adultes, elle est géniale !


"Sûrement ouais, y'a plein de vidéos de pubs sur internet. Genre une tonne, on y pourrait en regarder durant des heures !"

Et je savais que j'avais traîner trop longtemps sur le site quand j'avais visionné des dizaines de vidéos de chutes plus magistrales les unes que les autres. C'était dingue le genre de conneries que certains pouvaient faire parfois ! Tu disais alors que tu n'étais pas bizarre, que tu es spécial.

"Une édition limitée ! Un seul exemplaire !" Je marquais une pause et ajoutais. "Comme moi quoi." Puis je me suis mis à rire.

Je changeais de sujet en te reparlant de moto, toi qui disais avoir une idée pour m'en trouver une, une idée qui n'était pas illégale apparemment. J'avais quelques doutes sur le dernier point ! Tu m'expliquais alors que dans ton monde, avant d'arriver ici, vous étiez persécutés, parce que les habitants avaient peur à force de voir des mutants se balader en ville. Ils avaient apparemment réussi à attraper un de tes amis, qui venait de Manticore et il avait une moto que tu avais déposée à Jam Pony. J'aurais bien demandé ce que tu voulais dire par "coincé" mais à en voir la tête que tu faisais, je préfère ne pas savoir.

"Les mutants sont mal vus partout on dirait. A croire qu'on est forcément des monstres parce qu'on fait ce que les autres ne peuvent pas faire... C'est dingue ça !"

Alkali avait bien réussi à éradiquer les mutants de mon monde, en distribuant la thérapie génétique à grande échelle, qui visait uniquement le gêne responsable des mutations. Après ça, plus aucun mutant n'était né, du moins hormis nous, qu'ils avaient créés en laboratoire. Et c'est toujours les mutants qui sont traités de monstres, la bonne blague ! Les humains peuvent être tellement pire parfois. Tu me tirais de mes pensées en continuant d'expliquer que la moto était cachée à l'étage du bâtiment, que tu pourrais la remettre en état si elle s'y trouve toujours. Heureusement que tu attirais mon attention, j'ai tendance à vite monter en colère en pensant à ce genre de choses.

"J'y croyais pas trop quand tu me disais que c'était pas illégal, mais faut croire que si ! Je t'aiderais à la réparer si elle est toujours là-bas."
©️ By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Why should I apologize for the monster I've become ?
No one ever apologized for making me that way.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 811
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Dim 22 Juil - 23:42


Qui a dit que j'étais un ange?
Jake Howlett & Alec McDowell
Les souvenirs qui étaient remonté à l’esprit d’Alec avait légèrement terni sa bonne humeur, repensant à ce qu’ils avaient vécu lui et ses frères et sœurs. Il se demandait d’ailleurs comment allait ces derniers et s’ils arrivaient à s’en sortir maintenant que le monde entier connaissait leur existence. Lorsque celle-ci était dissimulé aux humains, ça avait été tellement simple de se faire passer pour l’un d’eux. Mais lorsque la vérité avait éclaté au grand jour, ça avait été l’anarchie. Tout le monde qui se soupçonne, qui se juge, qui s’insulte… C’était même devenu difficile de se trouver un coup d’un soir dans un bar bon sang! – on voyait les priorités ici.

Heureusement, il y avait Jake pour le sortir de sa monotonie et en cela, le X5 lui était reconnaissant. Il ne s’en rendait peut-être pas compte, mais le brun était un peu le phare qu’il n’avait pas eu depuis longtemps. Voir jamais. Il y avait eu Max, mais il ne la reverrait sans doute jamais. Et surtout, elle n’était pas non plus le meilleur des exemples… il adorait la charrier, l’emmerder peu importe la situation et ça lui manquait. Malgré leur histoire qui avait mal débuter, elle lui manquait et aurait tout donner pour la traiter à nouveau de peau de vache.

"Les mutants sont mal vus partout on dirait. A croire qu'on est forcément des monstres parce qu'on fait ce que les autres ne peuvent pas faire... C'est dingue ça !" 

« Le pire… c’est qu’avant que notre identité soit révélé, ils nous ont côtoyé pendant des mois sans jamais s’en douté. » Il prit une petite pause, mangeant une autre pointe de pizza entre temps. « Sans cette saloperie de code bar, il n’y avait aucun moyen de nous différencier… sauf les hommes chiens ou les femmes panthères. Eux c’était assez flagrant, à moins d’être bigleux. »

Alec avait lâché ça comme ça, mais ça aussi ça lui rappelait des souvenirs. Cette pauvre mutante qu’il avait tué pour White, pour essayé de survivre en raison de cette bombe ou même Joshua qu’il avait tenté de tuer. Heureusement ce dernier ne lui en avait pas voulu, alors qu’il aurait eu toutes les raisons du monde de le haïr… et au final ils étaient devenu proche. Lui aussi lui manquait. Un petit rire échappa au mutant lorsque son frère de cœur parut surpris face à ce qu’il lui avait dit pour la moto, paraissant faussement offusqué.

« À croire que je fais toujours des trucs illégaux! Ça m’arrive d’agir en bon citoyen! … de temps en temps. »

Le plus vieux lui lâcha un petit clin d’œil, terminant sa part et hésitant à en prendre une autre. Il commençait à être plein… et s’il mangeait encore, il n’en resterait plus pour le lendemain.
(c)Hesa


HJ: Inspiratiooon siteuplééé reviens mwaaaa :72: :72:

_________________
Why do you just assume I did something wrong?


Badge o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/
Jake Howlett
messages postés : 190
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett Lun 30 Juil - 9:48



Qui a dit que j'étais un ange?
Feat. Alec McDowell

Les mutants sont un sujet sensible, pour nous deux. J'ai bien vu que le sujet t'avais un peu terni le moral. Je pouvais parfaitement comprendre. On avait plus ou moins vécu la même chose. Nous sommes tous les deux nés en laboratoire, conçus pour devenir de parfaits petits soldats que nos 'créateurs' pourraient utiliser à leur guise. On avait tous les deux fini par leur échapper et on avait tous les deux perdu beaucoup de nos amis. Bien qu'il y avait beaucoup de détails qui étaient différents, dans votre monde les mutants n'existent pas hormis vous et c'est de l'ADN animal qu'ils ont utilisé, dans le miens ils existaient et c'est leurs ADN qui on été utilisés.

Tu m'as expliqué alors qu'avant que votre identité soit révélée, les humains vous ont côtoyé pendant des mois sans s'en rendre compte. Ajoutant que sans le code barre, il était impossible de vous différencier, puis tu disais sauf pour les hommes chiens et les femmes panthères disant que pour eux c'était flagrant à moins d'être bigleux.

"Tu me rends curieux là, je me demande à quoi ils ressemblent." Je marquais une pause pour j'ajoutais. "Les humains sont toujours comme ça, tant qu'ils savent pas tout va bien, dès qu'ils sont au courant tout change. Comme si on allait soudainement tous devenir des tueurs alors qu'on se comportait comme des gens normaux avant. Pfff."

Les mutants étaient plus discrets dans mon monde, pas de code barre pour nous identifier. La plupart d'entre nous avaient l'air de personnes tout à fait normales et ordinaires. Sauf bien sûr les crétins qui s'amusaient à utiliser leurs pouvoirs pour semer la pagaille. Seulement lorsqu'un mutant était découvert, bien souvent les gens n'appréciaient pas. La preuve est, qu'ils ont distribué la thérapie génétique dans le monde entier sans que personne ne cherche à les arrêter.

Je préférais reparler de la moto, pour dire que j'y avais pas vraiment cru quand tu m'as dit que c'était pas illégal mais apparemment tu n'avais pas menti. ça t'a fait rire, prenant un air faussement vexé tu me répondais qu'à m'entendre on pourrait croire que tu faisais toujours des trucs illégaux. Ajoutant que tu pouvais agir en bon citoyen de temps en temps.

"Vraiment rarement. On peut pas dire que ce soir t'a eu une activité très légale hein."

Je me rendais alors compte que j'avais entièrement fini une pizza à moi tout seul. Il était peut-être temps d'arrêter de manger ! Et mine de rien je commence à être fatigué, sûrement qu'avoir le ventre plein ça joue. Je devrais en profiter pour aller me coucher en espérant que je trouve vite le sommeil.

"On en reparlera demain, je vais aller me coucher maintenant pendant que j'ai un coup de fatigue. Bonne nuit !"
©️ By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Why should I apologize for the monster I've become ?
No one ever apologized for making me that way.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui a dit que j'étais un ange? FT.Jake Howlett
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'étais pourtant persuadée de déjà l'avoir fait...
» Ce que j'étais hier, je le serai demain. 05/10 - 9h17
» europe ❖ je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» « Il m'a dit que j'étais comme l'horizon, une chimère vers laquelle on marche sans jamais pouvoir l'atteindre » Illu.
» • Raphaël - Avant j'étais gentil, mais ça c'était avant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: (bienvenue à oblivion) :: Centre-ville :: Résidences-
Sauter vers: