AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie ft. Jean&Allison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MARRAINE
messages postés : 251
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie ft. Jean&Allison Mer 22 Nov - 17:49


Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie.


Jean & Allison

On avait réussi à vaincre les ONI, on avait réussi à se débarrasser d'eux tout en sauvant Lydia et Stiles. Rien ne pire pouvais nous arriver à présent, on pouvait vivre sans problème à Beacon Hills, mais maintenant nous voilà à Oblivion depuis plusieurs jours. Nous voilà même au lycée, parce que même si nous ne savons pas vraiment où nous sommes, ce n'est pas pour autant qu'il faut tout abandonner. On continuait donc les cours ici à présent, c'était différent c'est sûr, mais on était toujours tous ensemble alors c'est le principal. Le reste était que de détails. Justement même ici, on ne pouvait pas avoir un semblant de vivre "normale". On se retrouvait tous à être réussi au milieu du couloir du lycée. Ce n'était pas très discret pour parler de choses plus ou moins surnaturels. Apparement à ce que disait Stiles, l'un des garçons de notre bande, il y avait encore des créatures surnaturelles qui rôdaient dans le coin. Dans la forêt pour être plus exact. Oui, notre première avait été qu'est-ce qu'il pouvait bien foutre dans la forêt, mais connaissant Stiles ce n'était pas étonnant. Je l'imagine, il avait du détaler comme un lapin en voyant cette chose au loin.

En entendant les autres dire que ce n'était pas notre problème me surpris un petit peu. Serte on était plus à Beacon Hills, mais ce n'était pas pour autant qu'il fallait oublier de protéger les autres. C'était devenue comme une mission pour moi, pour nous, pour nous tous. On ne pouvait pas rester à l'écart de tout ça. Du moins c'était ma façon de penser. Une fois tous séparé, je retournais donc en cours, il m'en restait un pour la fin de journée. Je n'avais pas arrêté de penser à cette histoire pendant tout mon cours, ce qui m'avait pour le moins bien déconcentré. A vrai dire j'avais plutôt cherché une solution de comment je pourrais m'en charger toute seule. Avec un arc et des flèches, comme d'habitude. Ça me semblait être une bonne solution. En sortant de cours, j'appelais donc Lydia ma meilleure amie. "On ne peux pas rester à l'écart de ce dont nous avons parlé tout à l'heure. Je m'en occupe." Avais-je commençai par lui dire avant de reprendre. "Non, je n'ai pas besoin de toi. A par me procurer du stress, tu pourras rien faire d'autre. Présentir la mort n'est pas franchement d'une grande aide. Je te rappellerai quand tout sera fini. Bisous." Lui avait-je dit en rigolant, même si c'était bien vrai dans un sens. C'était simple et clair.

Je récupérais mon arc et mes flèches qui étaient dans mon cassier. Oui pas franchement discret comme planque, mais il était bien connu que j'étais une fille un peu spécial et direction la forêt. C'était le meilleur endroit. J'y arrivais donc assez rapidement et sorti mon arc, là il y aurait personne pour me prendre pour une folle. Ce n'était pas comme si la forêt était un lieu assez fréquentée par les "gens normaux". J'apperçus assez rapidement l'une des bêtes que Stiles nous avaient parlé quelques heures plus tôt. Je n'hésitais donc pas à tirer l'une de mes flèches. Je ne pense pas que ça le tuerait, mais si ça pouvait le blesser un peu, ça serait toujours ça de pris.
AVENGEDINCHAINS

_________________

Allison Argent

“Nous protégeons ceux qui ne peuvent pas se protéger eux-mêmes.” — @Shiya.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Grey
FONDATRICE
messages postés : 529
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie ft. Jean&Allison Jeu 23 Nov - 19:53

Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie
Far across the land, high above the sea, there is a land of adventure a home for you and me. This is your path, to greatness you are sworn. The world will come to witness a true hero reborn. Now take a deep breath as the story unfolds because this is the legend of a tale untold

allison && jean ;
Jean se sentait bien. Elle avait réussi à convaincre son mentor, le professeur Xavier, de la laisser suivre quelques cours à l'extérieur de l'institut, notamment ceux touchant les arts, puisqu'ils n'en donnaient plus, à défaut d'avoir un professeur qualifié dans ce domaine. La plus grande inquiétude était de se retrouver dans une classe d'inconnus. Mais ici, à Oblivion, il n'était pas rare de rencontrer des personnes loin d'être humaines, sans que cela ne dérange vraiment. Ils étaient loin de leur monde, où ils avaient peur des mutants. Jean s'était bien liée d'amitié avec une vampire, et même une bande composée d'humains, de loups-garous, et autres créatures fantastiques. Certes, elle gardait une certaine réserve en leur compagnie, mais cela faisait du bien de changer d'air.

Ils étaient en train de discuter d'une créature surnaturelle potentiellement dangereuse dans la forêt d'Oblivion, la jeune mutante les écouta d'un oreille, plongée dans un devoir. Retournant dans son cours, elle repensa à Allison. Elle n'avait pas eu l'air convaincue de laisser tomber cette chasse dangereuse, du moins c'était ce que Jean avait ressenti un peu malgré elle. Ses doutes se confirmèrent lorsqu'elle entendit la conversation téléphonique. Sur le coup, elle était restée en retrait, à écouter. Ce n'était pas très sympa de jouer les oreilles indiscrètes, elle le savait, mais elle ne savait pas quoi faire. Sortir de sa cachette pour l'en dissuader ? Se mordant la lèvre, la jeune mutante finit par la suivre discrètement, suivant plutôt la trace que les émotions de la chasseuse laissaient pour éviter qu'elle ne la repère en la suivant de trop près. Ce n'était probablement pas une bonne idée. Elle n'était pas du genre à envahir la vie privée des gens, du moins pas volontairement.

Lorsqu'elle entendit le grondement inhumain, son sang se glaça. Elle n'eut pas besoin de le voir pour sentir une vague de colère la traverser de plein fouet. Cette chose était furieuse et avait mal. De quoi la rendre encore plus dangereuse. Et pas seule. Alors que l'autre adolescente faisait face à la première créature, Jean perçut la deuxième qui avait l'intention de la prendre en traître. Son coeur battant la chamade, la jeune mutante réagit à l'instinct, émergeant de sa cachette. « Allison ! Attention ! » cria-t-elle alors que le deuxième monstre bondissait. C'est par réflexe qu'elle leva une main, alors qu'elle savait qu'elle avait perdu la majorité de ses pouvoirs. Quelle ne fut sa surprise lorsque le monstre s'immobilisa dans les airs. D'un geste en serrant les dents sous l'effort, la rousse l'envoya bouler contre un tronc d'arbre, produisant un craquement sinistre dans le corps de la créature. Le hurlement de colère du premier monstre, probablement le compagnon, ne tarda pas à se faire entendre.

b l a c k f i s h
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MARRAINE
messages postés : 251
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie ft. Jean&Allison Mar 16 Jan - 22:44


Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie.


Jean & Allison

Changer de pays, changer de ville où je ne sais trop quoi puisque je ne savais pas où j'étais vraiment, mais ce n'était pas le plus important. Être dans un endroit différent cela n'allait pas changer ma façon de voir les choses, il fallait toujours aider les autres. Cela avait toujours été mon but dans la vie, surtout depuis que ma mère était morte. Dans notre groupe de potes dans les couloirs du lycée, on se retrouvait tous pour parler justement d'une affaire bizarre qui se passait en ville, à Oblivion. Mes amis avaient donc décidé de ne pas s'occuper de cette histoire, mais moi ça me posais tout de même un problème de conscience. Après une autre heure de cours, j'avais donc appelé Lydia ma meilleure amie pour lui expliquer les choses, lui dire que je ne pouvais pas rester à l'écart de cette histoire et que j'allais donc m'en occuper toute seule. Que je n'aurais pas besoin de l'aide de la jolie rouquine pour m'aider dans cette tâche. Je passais donc mon cassier dans le couloir principal du lycée pour récupérer mon arc et mes flèches avant de partir dans la forêt à la recherche de ce que je voulais. Probablement encore une autre bête qui rôde dans le coin, comme il y en avait des millions à Beacon Hills, même si on n'était plus dans cette ville.

J'arrivais donc assez rapidement dans la forêt, avec mon arc entre les mains. J'avançais de plus en plus dans la forêt, mais il n'y avait toujours rien pour le moment. Pourtant j'étais certaine qu'on avait eu les bonnes informations et que j'allais y retrouver quelque chose ici, c'était obligé. Je n'étais pas venue ici pour rien après tout, quand même. Puis, j'entendis du bruit derrière moi, une bête je trouvais là. Je n'hésitais donc pas une seconde avant de lui tirer une flèche dessus, j'avais un de ces réflexes. Toujours prête pour me défendre, après tout je n'allais certainement pas me laisser faire par ce truc. Ça ne va pas, non. A vrai dire, je me doutais bien qu'il allait vouloir riposter, mais j'étais très douée dans le domaine du tir à l'arc. Même si je savais pertinemment que ce n'était pas chose facile. Je me retournais aussitôt quand j'entendis mon prénom, quelqu'un me disant de faire attention. Je reconnaissais très bien cette voix. C'était celle de Jean, l'une de mes amies que j'avais rencontrés au lycée. Comme le reste de mes amis. Un frisson parcourut mon corps en voyant cette grosse bête derrière nous, la rousse avait réussi à l'immobiliser, ce qui me surprit autant que la jeune femme j'imagine. Je me retournais donc vers la première bête qui me faisait face. Je tirais de nouveau de nouvelles flèches contre elle, pour qu'elle puisse vraiment partir. Au bout d'un moment avec de nombreuses flèches dans le corps, la bête tomba au sol.

Je me tournais donc vers la rousse à présent pour savoir ce qu'elle faisait ici, dans la forêt. Au même endroit que moi. "Merci du coup de main." Commençai-je donc par lui dire avant de reprendre. "Mais qu'est-ce tu fais là ?!" Dis-je donc. "Comment tu m'as retrouvé ?" J'avais tout un tas de questions, oui. Traquait-elle la même bête que moi ? M'avait-elle suivi ? J'en avais aucune idée et je pense que je n'allais pas tarder à le savoir.
AVENGEDINCHAINS

_________________

Allison Argent

“Nous protégeons ceux qui ne peuvent pas se protéger eux-mêmes.” — @Shiya.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Grey
FONDATRICE
messages postés : 529
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie ft. Jean&Allison Sam 20 Jan - 3:25


Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie
Allison & Jean

Jean était la première surprise d'avoir retrouvé ses pouvoirs. Ou une partie de ceux-ci. Était-ce ses émotions qui avaient été le déclencheur ? Ou bien cela n'était qu'une coïncidence, et ainsi une question de temps ? Personne ne semblait vraiment le savoir ici. Mais il semblerait qu'ils finissaient tous par retrouver leurs pouvoirs. Une bonne chose. Ou une mauvaise. La mutante avait toujours eu des appréhensions face à ce qu'elle pouvait faire. Appréhensions qui s'étaient accentuées avec Apocalypse. Elle avait su faire preuve d'une force insoupçonnée. Et terrifiante. Sentant donc à nouveau ses pouvoirs, elle utilisa ceux-ci pour envoyer valdinguer avec force la créature, la fracassant contre un tronc d'arbre, beaucoup plus fort qu'elle ne le pensait. La peur, probablement. Mais en voyant la première des bêtes prête à attaquer, la mutante sentit ses forces la quitter. Non, elle n'était pas certaine d'être en mesure de réitérer l'expérience.

Heureusement, la chasseuse en vint à bout, et Jean recommença à respirer un peu plus normalement. Même si elle regardait toujours nerveusement autour d'elles, s'attendant à ce qu'une autre monstruosité leur tombe dessus. Les questions arrivèrent alors rapidement et la mutante se mit à rougir un peu de honte. "Je .. t'ai suivie", répondit-elle en se mordant la lèvre. Elle n'était vraiment pas fière d'avoir envahie sa vie privée, même si d'un autre côté, elle avait bien fait. "Je suis désolée ... J'ai senti que tu n'allais pas laisser tomber et j'ai eu peur que quelque chose de mal t'arrive."
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MARRAINE
messages postés : 251
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie ft. Jean&Allison Lun 29 Jan - 16:45


Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie.


Jean & Allison

J'avais réussi, on avait réussi toutes les deux. Avec l'aide de la rouquine, on avait plus au moins réussi à se débarrasser de ces deux grosses bêtes immondes. Le lieu n'était pas franchement très sûr, je continuais de regarder autour de nous pour voir s'il n'y aurait pas quelque chose d'autre qui pourrait nous attaquer. Mais ça n'avait pas l'air d'être le cas, du moins pour le moment. Même si je ne savais pas encore ce qu'elle faisait ici, c'était quand même la moindre des choses que je remercie la jeune femme. J'avoue que sans elle, je ne sais pas trop comment j'aurais fait pour me sortir de cet enfer. J'aurais probablement dû mieux réfléchir avant d'agir. La jeune femme rousse m'avoua donc qu'elle m'avait suivie. Bon j'avoue que je n'appréciais pas particulièrement qu'on fasse ce genre de choses, mais comme elle m'avait sauvé la vie en quelque sorte, je ne pouvais pas réellement lui en vouloir. J'eus un léger sourire avant de dire. "Oh, je vois." Commençai-je donc par lui dire avant de reprendre. "Tu m'as en quelque sorte sauvé la vie, alors je pense que je ne peux pas t'en vouloir maintenant." Lui dis-je donc avec le sourire aux lèvres. Elle était folle de m'avoir suivie comme ça, elle aurait pu perdre la vie dans ce combat. "Mais tu n'aurais pas dû me suivre, tu aurais pu en mourir." Dis-je donc à la jeune femme. Serte moi aussi, mais c'était plutôt mon choix donc bon, ce n'était pas de sa faute. J'avais plutôt l'habitude de ce genre de choses, au moins. "Bon maintenant, on ferait peut-être mieux de filer d'ici avant de se faire attaquer par autre chose, non ?" Proposai-je donc à la jeune femme. Je pense que c'était la meilleure des choses à faire maintenant. Au moins, on pourrait discuter tranquille un peu plus loin, plus à l'abri.
AVENGEDINCHAINS

_________________

Allison Argent

“Nous protégeons ceux qui ne peuvent pas se protéger eux-mêmes.” — @Shiya.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Grey
FONDATRICE
messages postés : 529
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie ft. Jean&Allison Mer 7 Fév - 20:30


Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie
Allison & Jean

Jean espérait qu'elle ne le prenne pas mal, le fait de l'avoir suivie et donc d'avoir envahie sa vie privée avec ses pouvoirs parfois effectivement bien envahissants. Cependant, elle avait l'habitude que les gens réagissent, avec raison, de cette manière. Même les autres étudiants de l'Institut avaient tendance à l'éviter. Cela aurait pu s'améliorer après Apocalypse, puisqu'elle avait démontré être en mesure de tirer du bon de ses capacités étranges, mais ils étaient arrivés à Oblivion et voilà qu'elle était de retour à la case départ. Tournant son regard vers Allison, cherchant à cacher son air inquiet, la mutante fut soulagée de voir qu'elle ne le prenait pas mal. Elle en était aussi venue à la conclusion que malgré tout, elle avait bien fait.

La rousse haussa les épaules face à sa remarque que cela aurait pu être dangereux pour elle-même. Y avait-elle pensé ? Bien sûr. Mais elle avait passé outre sa peur d'avoir à faire face à cette terrible créature qui avait attiré l'attention de la bande à Allison. Elle hocha la tête à sa proposition. "Bonne idée", répondit-elle, un sourire en coin même si son regard trahissait certainement son inquiétude d'avoir à faire face à nouveau à ce genre de bestiole. Ni une, ni deux, elle rebroussa chemin, s'orientant plutôt bien dans la direction de la ville même si elle avait probablement bien moins l’œil que la chasseuse pour ce genre de chose. Ne manquerait plus qu'elles se perdent. "Ça fait longtemps que tu chasses ce genre de truc ? Je veux dire, dans ton monde ?" Elle avait cru comprendre que ses amis et elle étaient du genre à combattre ces choses. Ou ce genre de bestioles.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MARRAINE
messages postés : 251
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie ft. Jean&Allison Lun 19 Fév - 17:49


Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie.


Jean & Allison

Je me voyais mal lui en vouloir de m'avoir suivi parce qu'elle était venue à mon secours, et on avait pu se sauver mutuellement la vie, donc bon je n'allais pas en rajouter une couche. La rousse aurait pu en mourir oui, d'ailleurs moi aussi même si j'en avais l'habitude à Beacon Hills. Heureusement que la rousse était venue finalement, je disais à chaque fois que je pouvais me débrouiller toute seule, mais au final j'en avais aucune idée. Je ne savais pas ce qui pourrait m'attendre un jour. A force de chercher les méchants, il pourrait bien m'arriver un mauvais coup. Je proposais donc à la jeune femme qu'on aille ailleurs. L'endroit n'était pas très sûr, alors je pense que c'était la meilleure chose à faire maintenant. J'avais réussi ma mission de se débarrasser de ces deux bêtes, alors je n'avais plus de raisons de rester dans cette forêt avec la rouquine.

La jeune femme approuva l'idée de sortir de cette forêt. Nous partons donc plutôt à grande vitesse, pour éviter de tomber sur autre chose. Je ne voulais pas que nous nous fassions attaquer par une autre créature surnaturelle sur le retour, ça ne serait vraiment pas de chance. Tant mieux on arrivait à sortir de la forêt sans que rien de bizarre ne se produise, je me sentais donc beaucoup mieux comme la jeune femme à côté de moi, j'imagine. La rousse me demande donc si ça faisait longtemps que je chassais. "Oui, ça fait déjà un petit bout de temps." Commençai-je donc par dire à la jeune femme. A vrai dire là-bas, je n'avais pas du tout la vie facile. Peut-être bien que je la préférerai ici. "Mon ex petit-ami était un loup-garou. Et ma mère et ma tante sont mortes à cause de l'un d'eux, donc ça commence à dater oui." Dis-je donc à la jeune femme. Repenser à ce genre d'histoire me faisait mal au coeur. Même si ma mère et ma tante n'avaient pas fait de bonnes choses, elles faisaient tout de même partie de ma famille. "Et toi, où tu as appris à te défendre comme ça ?" Demandai-je donc à la jeune femme à mon tour. J'étais admirative de ce qu'elle pouvait faire, alors je voulais le savoir c'était évident.
AVENGEDINCHAINS

_________________

Allison Argent

“Nous protégeons ceux qui ne peuvent pas se protéger eux-mêmes.” — @Shiya.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Grey
FONDATRICE
messages postés : 529
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie ft. Jean&Allison Lun 5 Mar - 18:48


Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie
Allison & Jean

Elles parvinrent heureusement à se sortir de cette forêt sinistre, se rapprochant de la ville. Jean se sentit aussitôt mieux, relâchant un peu sa garde. Elles ne risquaient pas de se faire attaquer ici, du moins, elle l'espérait. Deux fois dans la même journée, la jeune mutante risquait de ne pas supporter. Alors elle reprit plutôt la parole, lui demandant depuis combien de temps elle traquait ce genre de choses. Jean était tout de même curieuse, même si elle trouvait ça assez dangereux. Quoique, elle ne pouvait pas juger, loin de là. Après tous, elle était allée affronter, avec les autres X-Men le plus vieux mutant du monde pour l'empêcher de dominer la planète. Niveau dangerosité, elle avait été servie.

Allison lui parla alors de sa mère et sa tante qui avaient été tuées. Elle ressentit aussitôt la vague de tristesse émanant de son amie. "Je suis désolée pour ta famille", fit-elle, sincère. Elle ne la connaissait pas plus que cela, elle ne pouvait pas savoir ce que ses proches avaient pu faire, mais perdre des membres de sa famille était triste. Alors elle pouvait comprendre qu'elle se soit lancée dans cette quête de chasser tout ce qui pouvait leur faire du mal. "J'ai ces pouvoirs depuis que je suis toute petite, mais ce n'est que récemment que j'ai trouvé la force de les utiliser pour défendre les autres. Nous avons eu quelques ... soucis dans mon monde avant d'arriver ici", fit-elle en grimaçant. Ils avaient été à ça de se retrouver avec Apocalypse dominant le monde et contrôlant les mutants. S'il avait réussi à prendre possession de l'esprit de Charles ... Jean n'osait même pas l'imaginer, cela lui donnait froid dans le dos. "J'apprend doucement à les utiliser à nouveau, depuis que nous sommes arrivés ici, la plupart des personnes comme moi ont des problèmes. J'avoue que je ne savais pas vraiment si j'allais réussir à stopper ce monstre, j'ai réagi à l'instinct."
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MARRAINE
messages postés : 251
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie ft. Jean&Allison Sam 5 Mai - 20:41


Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie.


Jean & Allison

On s'était éloignée de cette forêt dès que c'est foutu bestioles n'étaient plus là. Après tout l'endroit n'était pas sûr. On arrivait donc dans la ville, ça me rassurait beaucoup plus d'être entouré de plusieurs personnes. Au moins maintenant on ne pourrait plus se faire attaquer. On était en sécurité. On en vient donc à parler de savoir comment on connaissait tout ça, le monde surnaturelle. De mon côté j'expliquais donc à la jeune femme rousse que ma mère et ma tante étaient mortes à cause de ses créatures surnaturelles, même si pour le coup leurs morts avaient eu une raison pour que ça se termine de la sorte. Je me souviens parfaitement que l'une comme l'autre avait essayé de faire du mal à Scott, mon ex petit ami, mais ça ne m'empêchait bien évidemment pas de les aimer. Après tout, elles faisaient l'une comme l'autre partie de ma famille. "Merci, c'est gentil." Dis-je donc timidement à la jeune femme. Je demandais donc à la rousse comment elle, elle connaissait le monde surnaturelle parce qu'après tout j'avais bien vu comment qu'elle se débrouillait avec ses pouvoirs magiques. Elle m'expliquait donc que ses pouvoirs, elle les avaient depuis toute petite. "Ah mon avis il y a eu des soucis dans n'importe quel monde..." Pouvais-je donc m'empêcher de dire. C'était bien le cas après tout, il y avait des soucis dans d'autres monde et puis rien qu'ici, il n'y avait pas mal de soucis.

La jeune femme me disait donc que c'était encore que récemment qu'elle avait appris à ré-éutiliser ses pouvoirs. Après tant de temps, je pouvais bien comprendre que c'était devenue compliqué pour tout se remettre en mémoire. Savoir si elle n'allait pas réussir à arrêter ce monstre, j'avoue qu'à ce moment je m'étais posée la même question pour moi. En plus que moi, je n'avais même pas de pouvoirs magiques, c'était davantage pire que la jeune femme. En tout cas, elle avait réussi avec brio. Ça me rassurais au moins de ne pas avoir été toute celle pendant ce moment. Je ne pense pas que j'aurais pu m'en sortir aussi facilement sans l'aide de la rouquine. "En tout cas, tu as un bon instinct. Tu t'en es très bien sorti." Commençai-je donc par dire avant de reprendre. "A nous deux, c'était parfait. Mais tu connais beaucoup d'autres personnes comme ça, enfin comme toi ?" Pouvais-je m'empêcher de demander à la jeune femme.
AVENGEDINCHAINS

_________________

Allison Argent

“Nous protégeons ceux qui ne peuvent pas se protéger eux-mêmes.” — @Shiya.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie ft. Jean&Allison

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu peux sauver la vie des gens, mais tu ne peux pas sauver les gens de la vie ft. Jean&Allison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: (hors de la ville) :: Forêt d'Oblivion-
Sauter vers: