AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 see it. remember ❖ ft. Fitz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
S.A.D.I.S.T.
messages postés : 99
âge réel : 30

Message(#) Sujet: see it. remember ❖ ft. Fitz Dim 5 Nov - 1:39




SEE IT. REMEMBER.
fitzsimmons
Je me retrouvais là, installée devant la porte d'entrée en craignant de plus en plus la sonnerie qui allait signaler à tout le monde la fin des cours. La fin de l'incertitude. La fin de l'attente. Je n'étais arrivée que depuis un quart d'heure, après ce qui paraissait être une éternité à avoir Daisy passer au peigne fin la moindre base de donnée dans le but de trouver une trace de l'équipe, un quart d'heure que j'attendais en sachant que Fitz était derrière cette porte et qu'il ne fallait pas beaucoup plus de temps pour que je le retrouve. Pour de bon.

J'avais les nerfs en vrac, j'aurais bien pu faire avec une bonne tasse de thé pour calmer tout ça, mais l'idée de me rendre à la cafétaria n'était interrompue que par la crainte de manquer sa sortie. Le manquer lui. Le voir disparaître dans les méandres de cette ville étrange à nouveau et mettre d'autant plus de temps à le retrouver à nouveau. Je ne pouvais me le permettre, pas lorsqu'il ne restait que.... quelques minutes avant la fin de sa leçon.

Je ne sais pas comment il avait réussi à faire son compte, à terminer comme enseignant dans cet établissement. C'était toujours lui et moi, un duo inséparable mais qui avait du mal à élargir ses horizons malgré les nets progrès que nous avions fait à ce niveau ces dernières années. Un élève ouvrit la porte pour sortir un peu à l'avance, et j'eu un aperçu rapide de mon partenaire, tout en entendant une diatribe d'instructions, un écho de sa voix qui résonna à mes oreilles longtemps après que la porte à double battant se soit refermée. Pendant des mois, j'avais survécu au souvenir seul de sa personne, aidée par moment de la photo et des vidéos qu'il avait installé sur mon téléphone. Mais le temps s'était fait plus long, l'espoir plus mince et la crainte (de ne plus pouvoir rallumer l'appareil et voir le sourire serein de la photographie) plus réelle. Je m'étais rattachée à un souvenir pendant si longtemps, revenir à la réalité était on ne peut plus intimidant. Daisy avait grandement aidé, bien sûr, mais je n'étais pas sûre qu'elle puisse réellement comprendre ce que je pouvais éprouver; même si retrouver un visage familier au milieu de ce corps médical en technicolor était rassurant, ce n'est que me retrouver face à face avec Fitz qui allait relancer un certain sentiment de normalité.

Incapable d'attendre plus longtemps (si Daisy avait été là, je savais qu'elle m'aurait poussée de force dans la pièce), j'entrouvris la porte pour me faufiler dans l'embrasure, insistant pour rester dans les ombres, réchignant à l'idée d'interrompre la fin de son cours. Le ton de sa voix avait été un leurre plus puissant que je ne l'avais imaginé et je devais juste retrouver cette mélodie.

A peine la porte fut-elle fermée qu'un silence s'abattit sur la pièce, le chit chat des étudiants mourrant doucement dans l'impatience de la fin de session, me laissant confuse et me demandant si c'était une autre conséquence de la différence planétaire entre ici et... où que ce soit que je m'étais retrouvée après l'Obelisque. Secouant doucement la tête, comme pour chasser d'un geste le souvenir d'un instant douloureux dans ma vie, je n'avais pas remarqué que les jeunes gens à qui Fitz enseignait avaient tourné doucement leur attention vers moi, me laissant un sentiment de vulnérabilité et craignant presque ce qu'ils pouvaient penser de l'étrangère qui venait de s'incruster dans "leur" amphi . Mais de eux à moi, rien ne pouvait dire. Ils semblaient seulement curieux de voir ce qui avait abattu le silence sur la pièce, et ce n'est que lorsque mon regard accrocha celui de Fitz que je réalisais mon envie de ne jamais le quitter des yeux. L'instinct me poussa à vouloir avancer de quelques pas, mais l'intimidation me laissait une foulée incertaine, hésitante. J'étais tétanisée, le moment que j'attendais et craignais le plus se déroulait à l'instant même et je me retrouvais immobilisée par les regards curieux de tous ces adolescents. "Fitz." Un souffle, un mot murmuré dans un sourire, un soupir soulagé et apprécié, mais résonnant un peu trop bien dans l'espace vide de l'amphi; j'avais oublié les capacités sonores de ces lieux et sursautais presque à m'entendre si clairement. Une paire d'étudiants se bousculèrent mutuellement, comme pour dire quelque chose mais je n'entendais rien. Je dévorais Leo du regard, comme essayant de me convaincre juste un peu plus du fait que j'étais vraiment là. Pas si loin de lui.

De retour.
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
administration
messages postés : 38
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: see it. remember ❖ ft. Fitz Mar 14 Nov - 12:01

Léo était arrivé depuis pas longtemps sur Oblivion. Enfin pas longtemps tout est relatif, cela faisait déjà quelques mois qu'il était ici. Il ne sait pas comment il était atterri ici, ni même comment repartir. C'était une sorte de dimension parallèle, qui ressemblait en tout point à son monde. D'ailleurs, si il avait été transporté dans son labo, il aurait put s'y méprendre. Mais il était atterrit dans la rue, au milieu de nul part. Comme si il avait été enlevé et poser la. Il avait été très désorienté lorsqu'il était atterrit ici, il avait mis du temps à comprendre qu'il n'était pas à New York. Car cette ville ressemblait en tout point a New York mais en recherchant les locaux du SHIELD il c'était aperçu que ceux ci n'existait pas et c'est la qu'il comprit qu'il avait été transporté ailleurs, dans un autre monde.

Voyant que le SHIELD n'existait pas ici, il décida de s'engager dans l'enseignement pour pouvoir vivre et chercher un moyen de revenir dans son monde. Il enseignait donc en lycée et en université. Il était quand même ingénieur à la base mais c’était mieux que rien. Et puis enseigner était comme une deuxième vocation, il aimait ça même si il trouvait les étudiants incroyablement stupide à certain moment.

La il avait un cours sur la cinétique. Un sujet basique pour lui mais ses étudiants étaient incroyablement bruyant. Fitz était patient mais il avait l’impression qu’on ce payait sa poire. Il allait perdre pied il le sentait, il arrêta de parler quelques instants le temps de se reprendre. Il releva les regards sur ses étudiants car ceux-ci avaient cessé tous bavardages et c’était très étonnant de leur part et il vit une silhouette au fond. Non … Ca ne pouvait pas…

Il s’assied disant à ses élèves de commencer à faire les exercices pour la prochaine fois et se frotta les yeux. La silhouette s’était déplacée, et certains regards étaient toujours sur cette personne. Fitz releva alors le regard vers la silhouette et reconnu la brune… Jemma. Il n’osa rien dire pour le moment, fallait qu’il reste professionnel. Une fois que la cloche retentit, Fitz se leva d’un coup et se dirigea vers le fond de la classe, vers Jemma. Il n’avait jamais ressentit un sentiment aussi fort. C’était un mélange de soulagement et de joie.

La savoir ici, ça le rassuré, cela voudrait dire qu’elle n’était plus dans ce fichu rocher qui ne semblait pas en être un d’ailleurs. Avant de partir, Fitz avait découvert que c’était un portail dimensionnel et avait fait tout un tat de calcul pour essayer de le rouvrir mais aucun n’avait aboutit à rien. Et puis il était atterris ici, il ne savait comment et on sait la suite.

Plus il se rapprochait de la silhouette plus son cœur battait. Ses étudiants n’étaient pas tous partis mais il s’en fichait, ce qui comptait c’était Jemma et seulement elle. Une fois prés d’elle, il l’a prit alors dans ses bras comme si c’était la dernières fois qu’il la voyait, il la serré si fort qu’il se doute qu’elle ne respirait plus. Il finit par défaire son étreinte, plein de question ce posait dans sa tête. Comment était-elle atterrit ici ? Comment avait elle fait pour sortir du Monolithe ? Depuis combien de temps était-elle là ? Et surtout est elle seule ? Es-ce que d’autre membre du SHIELD était là aussi ? Bref peu importe, ce qui comptait c’est qu’elle était là, avec lui. Il n’osa pas dire un mot pour l’instant ne sachant pas quoi dire. Il n’était pas doué pour les retrouvailles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
S.A.D.I.S.T.
messages postés : 99
âge réel : 30

Message(#) Sujet: Re: see it. remember ❖ ft. Fitz Sam 16 Déc - 6:55




SEE IT. REMEMBER.
fitzsimmons
Je sus exactement à quel moment il remarqua ma présence, je le sentais. Comme un choc électrique qui s'était soudainement emparé de moi, ne laissant que des frissons sur son chemin. La joie de le retrouver n'était ombragée que par le souvenir soudain de ce que j'avais vécu. Ce que j'avais souffert. Fitz, parfait Fitz, s'attendait sûrement à retrouver sa partenaire, celle qu'il avait toujours connu, mais je n'étais même pas sûre que cette Jemma vivait toujours. Sortir de l'hôpital (ou quel que soit le lieu où j'avais été amenée, station spatiale ou dock médical, peu importe) n'avait pas été sans tracas et je m'habituais encore aux sons et odeurs de la vie de tous les jours. A l'absence de sable giflant mon visage et obstruant mon regard. Au fait que je n'étais plus seule. Daisy avait tôt fait de remonter la trace de Leo, m'amenant ici aujourd'hui, et elle m'attendait dehors. Impatiente, j'imagine. A moins qu'elle ne soit dans la pièce à côté occupée à observer nos retrouvailles.

Je n'en savais rien.

Mais Fitz s'attendait à retrouver Jemma, et je n'étais tellement pas digne de l'attente qu'il avait de moi. Mon regard se baissa, presque honteux, submergée par l'émotion et la réalité de l'instant me frappant de pleine force. Daisy avait été adorable, mais ce n'était qu'avec lui que je pouvais réellement espérer un retour à un certain taux de normalité. Fitz. Partenaire de tous les instants depuis près de dix ans maintenant... Fitz, qui avait apparemment remué ciel et terre pour me retrouver, quitte à défier les ordres de Coulson.

Les nerfs me prirent, alors que la cloche retentit et qu'il s'approcha de moi à grandes foulées; je me surprenais à m'étonner de ne pas le voir courir vers moi, mais le câlin dans lequel il me captura n'avait rien à envier à ce que j'avais imaginé. Plus urgent que Daisy lorsqu'elle m'avait retrouvée en vie après que j'aie sauté du Bus, Leo s'était emparé de moi et me tenait contre lui comme s'il avait peur que je disparaisse d'un instant à l'autre... Et considérant que ce n'était pas si loin de la manière par laquelle j'avais été happée la première fois, je ne pouvais pas vraiment lui en vouloir.

Il fallu tout mon self-control pour ne pas fondre en larmes, bouleversée. Inspirant profondément, mes sens en éveil, j'absorbais tout ce qui faisait de Fitz, Fitz. Tant de mois avais-je survécu sans le moindre autre support que les photos et vidéos que j'avais gardé sur mon téléphone, retrouver le specimen en chair et en os était un luxe que je comptais savourer. Redécouvrir.
"Daisy m'a retrouvée. Enfin, j'ai été rapatriée par une caravane marchande, mais c'est elle... elle qui m'a retrouvée à l'hôpital où j'étais traitée. Et puis c'est elle qui t'a retrouvé ici. Et qui m'a amenée."
Finalement séparée de lui, je pris un instant pour l'observer. Je craignais sa propre observation, alors que j'étais -selon Skye- toujours un peu pâle et faible. Complètement pas la Jemma qu'il attendait. Je n'étais pas le genre à être trop nerveuse, mais je ne pouvais empêcher de trépigner lentement, incertaine de savoir où continuer. Je ne voulais pas trop faire, mais... c'est comme si j'avais perdu ma facilité à communiquer. Il fut un temps où je ne pouvais faire autrement que terminer ses phrases, et aujourd'hui, je ne savais pas par où commencer. Je posais les yeux sur notre environnement, commençant par le fait qu'il était occupé à enseigner. Curieusement, j'aimais bien l'idée...
"Comment est-ce que tu as terminé ici?"
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
administration
messages postés : 38
âge réel : 22

Message(#) Sujet: Re: see it. remember ❖ ft. Fitz Jeu 18 Jan - 11:55

C’était comme si elle avait lu dans ses pensés. Elle avait toujours se don de lire en lui comme dans un livre ouvert. La preuve, elle terminait souvent ses phrases et vis versa. Il a tellement eu peur qu’elle ne soit plus de ce monde que de la retrouver ici était un véritable soulagement. D’accord ce n’était pas dans leur monde, mais c’était déjà ça. Elle avait quittée une dimension pour une autre dirait on. Elle lui dit alors que c’était Daisy qui l’avait retrouvée et amené jusqu’ici.

- Daisy est là aussi ?! Je ne le savais pas… Faut dire j’ai pas cherché à comprendre quand je me suis fais transporté ici, j’ai vu qu’il n’y avait plus le SHIELD j’ai conclu que je n’étais pas dans notre monde. Une sorte d’entre deux monde, car ça ressemble à chez nous mais ce n’est pas chez nous… Enfin bref, je suis content que tu sois là, j’ai bien crus que j’allais jamais te revoir lorsque le monolithe t’avais aspiré. Malgré tout mes calculs, je n’avais pas encore toute la solution. Mais tu es là c'est ce qui compte à présent.


Il n’en revenait pas qu’elle était là face à lui. En plus elle ne semblait pas être la seule de l’équipe à être là. Ou était les autres ?! Fitz avait aussi hâte de les retrouver. Ca faisait plusieurs mois qu’il était seul et qu’il travaillait tout seul de son coté mais si Daisy était au courant qu’il travaillait ici, pourquoi n’être jamais venu le voir ?! Peut être qu’elle ne voulait pas le voir tout simplement. Son regard changea quelques secondes à cette pensé mais ne dit rien à ce propos ne voulant pas en parler à Jemma. Pas tout de suite du moins. Ce n’était pas le moment de pensé à ça. Elle le sortit de ses pensés lorsqu’elle demanda comment il avait finit ici.

- Ici en tant qu’enseignant ou ici dans ce monde ?

Voyant la tête de sa coéquipière il comprit rapidement. Il allait s’assoir sur le bord d’une table avant de dire.

- Je ne sais pas… Mes derniers souvenirs que j’ai son que je me suis endormis au labo alors que je travaillais sur le monolithe. Je me suis réveillé ici, dans une rue. Je n’ai pas trop compris ce qui m’étais arrivé sur le coup, j’avais l’impression d’avoir fais un mauvais trip. J’ai vu que les rues ressemblaient étrangement à New York alors j’en avais conclu que j’étais là-bas. J’ai recherché les locaux du SHIELD mais j’ai rien trouvé et c’est là que j’ai compris que je n’étais pas à New York mais dans une ville similaire. En faisant des recherches sur le net, j’ai vu qu’ici le SHIELD n’existait pas et en discutant avec quelques habitants j’ai compris qu’on était dans une autre dimension. D’ailleurs certains de mes élèves aussi ont les mêmes soucis, ils ont été également arraché à leur monde et mis ici. En voyant que le SHIELD n’existait pas, n’ayant aucune nouvelle des autres je me suis donc mis à enseigné ici pour avoir accès à du matériel et essayer de retourner chez nous. Voilà tu sais tout maintenant. Ca te dirait de sortir d’ici et de discuter dehors ?

Il allait alors en bas de l’amphi pour aller récupérer son sac et sa veste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
S.A.D.I.S.T.
messages postés : 99
âge réel : 30

Message(#) Sujet: Re: see it. remember ❖ ft. Fitz Ven 23 Mar - 9:57




SEE IT. REMEMBER.
fitzsimmons
J'étais à la fois timide à l'idée de l'observer ouvertement et incapable de détacher mon regard de lui. Fitz avait été une ancre à ma sanité sur ce monde hostile, et le specimen en chair et en os était tellement plus préférable à un cliché inerte sur un téléphone qui risquait manquer d'énergie à tout moment. Il y avait eu un moment, mais je ne l'avouerais jamais... Il y avait eu un moment où j'avais tout simplement abandonné tout espoir. Toute chance d'être retrouvée, de revoir un jour mes amis, Leo, tout le monde, ou même un autre être vivant. Vivre en solitude forcée pendant si longtemps avait perturbé tellement de choses, mais je me rattachais à la présence de mon meilleur ami comme si le seul fait qu'il soit là suffise à empêcher d'être engloutie à nouveau dans les méandres du traumatisme vécu. J'avais fait la brave devant Daisy, et les 'médecins' de la station, mais je gardais tellement plus de chose en tête que je n'exprimerais jamais. Sauf que maintenant que Fitz était là, dissimuler cette partie de moi allait être plus difficile. Parce qu'il me connaissait, connaissait le train de mes pensées, pouvait lire dans un regard un océan d'informations qu'un autre ne comprendrait jamais. A retrouver Fitz, c'était aussi ouvrir la porte ouverte à une multitude de possibilité qui ne manqueraient pas de me rendre plus vulnérable, et...

C'était okay.

Je pense même que j'embrassais le changement, consciente quelque part que me renfermer n'était pas la meilleure chose à faire. Fitz était là. Fitz allait m'aider à naviguer ce retour brutal à la réalité.

Pour la première fois depuis être arrivée à la station hospitalière, en dépit d'avoir été retrouvée par Daisy, je me laissais aller. Relâchant enfin la tension qui avait été la compagne de tous les instants depuis avoir été engloutie. J'adorais Skye, mais être enfin côte à côte avec lui représentait la première dose de "normal" que je vivais depuis l'après-crise Inhumains. La première chance que j'avais de réellement me détendre, et d'accepter les choses telles qu'elles étaient plutôt que paniquer pour trouver une solution. Il expliqua comment il était arrivé ici, ou au moins ce qu'il avait fait depuis avoir débarqué. Je n'avais rien d'une experte en voyages interdimensionnels ou quoi, mais je trouvais incroyable qu'ils avaient été déplacés dans cette ville alors que j'étais arrivée par vaisseau après avoir été secourue par un transport marchand. Donc.... nous étions assez "dans le même univers" pour justifier que j'y arrive par le long chemin, mais pas assez pour qu'ils aient tous l'impression d'avoir été "zappé" dans cet univers étrange. Un mélange des origines, mais sans être trop différent.
"Daisy m'avait dit que tout le monde n'était pas nécessairement là, ou même la mention de SHIELD, mais j'espérais que tu en aurais su un peu plus."
Il récupéra bien vite ses affaires avant de nous inviter à sortir. J'avoue que la dernière fois que je m'étais retrouvée dans un amphithéâtre en sa compagnie, chaos avait suivi et la moitié du campus a fini à moitié démolli; au vu de ma chance, dernièrement, je préférais ne pas tenter le diable.
"Bien sûr. Enfin, si on peut éviter Daisy un instant. Elle me couve, c'est comme si elle avait l'impression que j'allais m'effondrer et me briser en mille morceau. J'imagine que c'est de bonne guerre, je ne devais pas être énormément mieux lorsqu'elle était sous quarantine mais... je n'ai juste pas l'habitude d'être de ce côté du scrutin de quelqu'un." J'avais espéré qu'il ne mentionne pas le monolithe, même s'il n'y avait pas énormément de chance que cela arrive. Les souvenirs suivaient, l'état d'esprit se fit plus morose, et je me désolais de me laisser faire si rapidement par la mélancolie. "Il n'y a pas vraiment grand chose à dire sur le monolithe. Le portail s'est refermé presqu'aussitôt qu'il m'ait éjecté... là bas. Je ne suis pas sûre de combien de temps s'est écoulé depuis, mais j'ai fini secourue par un convoi marchand. Un vaisseau spatial, qui m'a amené jusqu'ici. Enfin. L'hôpital flottait comme s'il n'était pas soumis à la gravité, mais... Voilà. Daisy avait apparemment lancé des avis de recherche pour toute l'équipe, est tombée sur un avis à témoin avec une photo de moi, et elle est venue me chercher. Tu as été le prochain à retrouver, elle n'a pas vraiment passé de temps à se renseigner sur les autres à moins qu'on ait des nouvelles. J'imagine qu'elle songeait à m'aider autant que possible et que nul... enfin, que nul n'y arriverait jamais aussi bien que tu le pourrais."
Daisy faisait peur, parfois. A imaginer un peu trop bien notre façon de penser. De savoir exactement ce qu'il nous fallait quand il nous le fallait. Comme par exemple à cet instant précis, alors qu'elle avait passé la semaine à veiller au grain, elle restait hors de vue, laissant à Fitz et moi-même le temps de se retrouver. Peut-être un peu trop sobrement à son goût, si elle observait.
"Cette ville est complètement dingue. Dis-moi au moins que tu as de bons élèves. Prometeurs ? Histoire d'avoir une once de normalité ?"
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
messages postés : 2106
âge réel : 23

Message(#) Sujet: Re: see it. remember ❖ ft. Fitz Ven 23 Mar - 21:24

>
see it. remember.
feat fitzsimmons d'amûûûr
Daisy s'était donnée à fond pour retrouver Fitz, remotivée par le retour de Jemma. Elle lui avait promis de ne pas laisser tomber les recherches, et lorsqu'elle faisait une promesse, elle s'y tenait. Évidemment, lorsqu'elle avait enfin pu retrouver la trace de Fitz, la brunette avait dû respirer un grand coup pour éviter de foncer vers l'université où il enseignait. Autant elle avait envie de le revoir, autant elle savait que Jemma avait besoin de le retrouver en premier. De rétablir le contact. Mais bon, il y avait une limite à ce qu'elle pouvait concéder, alors elle avait été catégorique. Elle allait l'accompagner. Du moins, jusqu'à l'extérieur du bâtiment. L'inhumaine ne voulait plus lâcher Jemma d'une semelle, et elle resta donc dans la voiture, se faisant violence ... Ouais bon, la tentation était trop grande. Sans pouvoir vraiment s'en empêcher, Daisy s'engagea sur les traces de Jemma, gardant ses distances. Elle espérait que tout allait bien. Jemma l'inquiétait énormément en ce moment. Impossible de ne pas jeter un coup d’œil très discret par la porte de l'amphithéâtre, pour assister aux retrouvailles de son duo préféré, se promettant intérieurement qu'elle allait veiller très soigneusement sur eux d'eux. Hors de question qu'ils s'éparpillent à nouveau aux quatre coins de l'univers. Si un jour on lui avait dit qu'elle regardait d'un air presque maternel les deux tourtereaux, la brunette aurait ri. Mais comment en aurait-il été autrement, avec tous ce qu'ils avaient vécu ? Et tous ce que l'équipe avait fait pour elle ? C'était un juste retour des choses.

Prenant alors son téléphone, elle ne put s'empêcher d'envoyer des textos en rafale à Jemma, bien décidée à lui donner un petit coup de pouce :

"What are you waiting for ?"
"Kiss him !"
"Now !"
"You deserve to be happy."
"You both are."
"Love you ~"

Rangeant son téléphone, elle attendit quelques secondes pour voir si Jemma allait les lire, mais les voyant, s'apprêtant à quitter l'amphithéâtre, elle jugea plus prudent de filer en mode ninja pour les laisser tranquille.

(hj : j'ai laissé les texto en anglais, ça me faisait marrer dans ma tête XD)
☾ anesidora

_________________
quake
Was it shocking for you ?
Something is scaring you
Enemies will hunt you
No matter what you do
But we'll fight for you
Til we defeat them all
If not... there's no way out

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: see it. remember ❖ ft. Fitz

Revenir en haut Aller en bas
 
see it. remember ❖ ft. Fitz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fitz Arthiew [Pouffy]
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}
» FINLEY JUDAS LEVY-EYNSFORD ⊱ ❝ you jump I jump, remember ? ❞

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: (bienvenue à oblivion) :: Centre-ville :: Lycée & Université-
Sauter vers: