AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Double chaos - Feat The Master

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 315
âge réel : 24

MessageSujet: Double chaos - Feat The Master  Mer 11 Oct - 17:58



DOUBLE CHAOS

Dorianne rencontre The Master


Je me réveille brusquement d’une soit disante petite sieste qui s’était transformée en cauchemar étrange où je me retrouvais ailleurs, où tous ce que j’avais connu n’existait plus… Je regarde autour de moi, ce n’est pas un rêve ; ce n’est qu’une déformation de la réalité. Le temps passe et je ne peux pas expliqué ce qui se trame dans cette fichue ville, je tourne en rond, que ce soit dans ma pharmacie ou dans le centre-ville. Je dois sortir.

De ma fenêtre j’aperçois le quartier futuriste, ou la Cité des Lumières, qui dominent les horizons par ses buildings et qui est un port pour tous les vaisseaux spatiaux, cela me rappel mes jeunes années où j’allais voler sur Xandar et que je traversais le galaxie à bord de l’Elector. Il est peut-être temps que j’aille voir, peut-être y retrouverais-je des connaissances ? Peut-être y trouverais-je Peter ?

Je passe rapidement par la salle de bain pour redonner de l’éclat à mon visage et enfiler un pull gris et un slim noir. Je mets mon simili cuir et des bottines à lacets grises avant de partir vers l’inconnue.

Arrivée aux portes du quartier je cherche un endroit où aller, je marche en observant ce qui m’entoure, tous mes souvenirs reviennent et un sourire se dessine sur mon visage. La plupart des êtres que je rencontre ont un métabolisme qui m’est complètement inconnue, c’est existant, pourtant Dieu sait que j’en ai traversé des mondes parallèles avec ce cher Deadpool mais peut-être ne sommes-nous pas aller assez loin ?

Je m’arrête soudainement devant un bâtiment, quelque chose me perturbe, un être me perturbe. Parmi toutes ces cellules qui bougent, tous ces cœurs qui battent je me concentre sur un en particulier… non pas un mais deux. Ces cellules qui circulent dans ce corps ne traverse pas un mais deux cœurs.

Je lève la tête pour me retrouver face à un bar appeler la Cantina, le lieu n’a pas l’air de faire dans la charité mais qu’importe, je sais me défendre après-tout. J’entre en me focalisant sur ma cible, mais il y a beaucoup trop d’inconnus, j’ai du mal à me concentrer pleinement. Je fonce tête baissée pour améliorer ma concentration, sans le vouloir, je percute une personne.

- Oh excusez-moi ! dis-je confuse.

Je relève la tête vers un homme aux cheveux blond. Je le sens, c’est lui ! C’est lui, l’homme au deux cœurs !



-By Gazou-


_________________
Une autre vision du monde et de sa compositionMystique
GalactiqueVirale
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The Master
MARRAINE
The Lonely God among the universe
messages postés : 95
âge réel : 32

MessageSujet: Re: Double chaos - Feat The Master  Dim 15 Oct - 18:28

Double Chaos
THE MASTER
feat.
DORIANNE VIRUS


 

 



 

 



Je n’ai plus aucune notion du temps, tout semble perdu à jamais dans le tréfonds d’Oblivion. Vivre tel un vulgaire humain me répugne au plus aux plus hauts points. Être forcé de me rabaisser à leur niveau m’écœure et je commence de plus en plus à regretter mon ancienne existence. Plissant mon regard, je m’assois sur un banc mettant mes mains sur mon visage, je me le frotte.

Heureusement, il n’y a pas que de mauvaise nouvelle. Ma rencontre avec Lincoln à l’hôpital m'a fait comprendre que je ne suis pas le seul et unique à peu appréciez les humains. Et aussi me rendre compte qu’Oblivion n’est pas uniquement habité par eux, non. Je ne suis pas le seul « extraterrestre ».

Cette ville est totalement invraisemblable, mélangez le passé, le présent et le futur. Je me demande de plus en plus qui en est le créateur. Et surtout pourquoi ? Dans quel intérêt créer un lieu pareil ? Nous venons tous d’univers différent, dans quel but nous réunir ? Je n’en ai pas la moindre idée. Et vu que je suis privé de mes capacités de Seigneur du Temps. Il m’est impossible de trouver une réponse logique à tout ça.

Je me trouve actuellement dans une nouvelle zone de la citée des Lumières. Je ne l’avais pas encore explorée. Cette partie me semble très évoluée, la population parle une langue que je ne comprends pas (visiblement mon T.A.R.D.I.S est incapable de tout traduire). Je vois sur le côté un énorme et large bâtiment en forme triangulaire qui est relié à l'autre partie au-dessus. Et plus bas, un autre beaucoup plus petit sur une plateforme.  

Je descends tranquillement la longue rampe jusqu’à celle-ci. Je m’attarde à regarder les alentours et tenter de comprendre, d’où viennent ces gens. Ils pourraient presque égaler Gallifrey en termes de technologie. Il y a des droïdes, des androïdes et des « intelligences supérieures » d’après les rares conversions que je puisse comprendre.  

Continuant mon chemin avec curiosité, mon regard se pose sur un symbole représentant un trône à l’intérieur d’un cercle. Qu’est-ce que cela peut bien signifier ? C’est un véritable mystère et sans toutes mes capacités, cela va être très compliqué de le savoir. À moins que quelqu’un en parle. Mains dans mes poches, j’arrive en bas de la plateforme, juste devant un petit espace rempli de verdure.

Je décide de pénétrer dans le bâtiment en question, c’est la Cantina du Quai 6. Cantina … Cantina … Ce n’est pas dans Star Wars ça ? J’en suis même certain ! C’est impossible, cela ne peut l’être. C’est de la science-fiction pas la réalité ! Quoi qu’ici … J’en ai vu des choses aberrantes.

Faisant le tour, j’arrive à l’intérieur. Je n’en crois pas mes yeux ! J’ai l’impression de me retrouver en pleine jungle ! Il y a de la végétation absolument partout, je me croirais presque en Amazonie ! Et il y a beaucoup de monde par ici, je me demande ce qu’ils mijotent tous. Je peux entendre un homme se trouvant au centre de la pièce faire une annonce qu’il va bientôt y avoir le début du Championnat Éternel. De quoi parle-t-il ? Je suis complètement perdu …

Mes yeux se lèvent en direction des étages supérieurs à cette « Cantina », j’y vois des hologrammes de strip-teaseur mâle et femelle. De quoi mettre l’ambiance … Soupirant, quelque chose m’intrigue lorsque je me trouve au centre de la salle. Un léger rebord surélevé vitré avec juste un dessous ce qui semble être une arène.

Alors que je me concentre dessus, je suis soudainement percuté par quelqu’un. Perdant l’équilibre, je tombe sur la vitre. Tournant ma tête dans la direction de l’espèce de maladroit qui viens de faire cela. Je vois que c’est une femme, j’affiche une tête peu satisfaite. Si cela avait été The Mistress, je lui aurais sauté au cou. Quelle déception, sans parler que j’ai une de ces migraines aujourd’hui. J’en aurais presque des envies de vomir.

- Oh excusez-moi !  me dit-elle confuse.
- Pas la peine de vous excuser… réponde-je sèchement.

Je me relève en me frottant les mains, je la fixe bizarrement du regard en faisant un léger grognement. Je me fais à nouveau bousculé, mais cette fois-ci par quelqu’un d’autre. Cette fois-ci, je fais un regard totalement noir. J’engueule littéralement le crétin qui vient de faire cela, et celui-ci se permet de me manquer de respect. Cet être répugnant va mourir ... 
©️ Gasmask



_________________


I, who believed myself free, was again chained to me.It's everywhere. Listen. Listen. Listen. Here come the drums... here come... the drums... Inside my head. I thought it would stop. But it never does. It never, ever stops. Inside my head. The drumming, The Mistress, the constant drumming.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 315
âge réel : 24

MessageSujet: Re: Double chaos - Feat The Master  Ven 20 Oct - 8:53



DOUBLE CHAOS

Dorianne rencontre The Master


Sans m’en rendre compte, j’ai percuté l’homme plus fort que je ne le pensais, ce dernier tombe alors sur une vitre d’où l’on peut apercevoir ce qui semble être, une arène. Comme je l’avais pressentis le lieu n’a rien de charitable. En se relevant l’homme me regarde bizarrement en se frottant les mains. Je lève un sourcil je pense savoir à qui j’ai à faire, encore un qui se croit au-dessus de tous le monde.

L’homme se fait bousculer une deuxième fois par une d’une espèce que je ne connais pas mais qui me rappel légèrement quelque chose, en regardant autour de moi je me rends compte que chaque espèces me dis quelque chose. Je me suis tellement laissée adsorber dans la recherche de ce double cœur que je n’ai pas compris que je me trouve au cœur de l’univers de Star Wars. Ignorant la scène qui se joue en face de moi, j’observe plus attentivement les droïdes, les extraterrestres. Mon Dieu, Wade et moi passions des nuits à regarder cette saga !

Puis, je me retourne vers l’homme aux deux cœurs, en train d’insulter l’extraterrestre qui l’a bousculé, je me focalise sur son visage. Deux cœurs… Mais oui ! Que je suis bête ! L’excitation monte en moi, je me dirige vers les deux êtres qui ne vont pas tarder à se battre. Je pose un regard sur l’adversaire du Maître, avant de prendre une profonde inspiration.

- Allons, allons pourquoi devrions-nous toujours en arriver au combat ? dis-je en m’approchant.

Tous se passe très vite vu de l’extérieur, mes cellules analysent, rien de bien intéressant peut-être des anticorps un peu plus résistants mais, par chance, des microbes, signe d’une contamination récente, ce sont glissés dans son corps. En quelques secondes la gastro-entérite se développe avant même qu’il n’ai eu le temps de lever la main sur moi, il se prend le ventre, tombe à terre et se met à vomir.

- Je ne la voulais pas si violente, dis-je en faisant une grimace, je me tourne vers le Maître, Dorianne Virus, dis-je en lui souriant et lui tendant la main.

Je me doute bien qu’il ne la serrera pas, je me suis découverte toute seule. Mais qu’importe, je ne peux laisser passer une telle occasion. Je suis bien trop fane de la série.



-By Gazou-


_________________
Une autre vision du monde et de sa compositionMystique
GalactiqueVirale
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The Master
MARRAINE
The Lonely God among the universe
messages postés : 95
âge réel : 32

MessageSujet: Re: Double chaos - Feat The Master  Sam 21 Oct - 10:53

Double Chaos
THE MASTER
feat.
DORIANNE VIRUS


 

 



 

 




Sortant mon screwdriver sonique, je menace cet être infâme qui vient de me bousculer. Je le regard, et plus je le fixe plus je me rends compte que Star Wars n’est pas de la science-fiction, mais bien réel ici. Je ne cacher une certaine forme d’excitation intérieure. Je suis un grand fan de cette saga ! Si étonnant soit-il, le Maître aime cet univers si particulier.

Alors que je m’apprêtais à faire griller de l’intérieur ce malotrue, la jeune femme qui m’avait bousculé en premier, interviens.

- Allons, allons pourquoi devrions-nous toujours en arriver au combat ? me questionne cette femme.
- Parce que l’Univers fonctionne ainsi. réponds-je bêtement.

Je l’observe attentivement, que se passe-t-il ? Mon regard se détourne sur celui dont j’ai passé mes nerfs dessus. Alors qu’il s’apprêtait à frapper la jeune femme, celui-ci se stoppa net ! Tournant légèrement la tête, je le vois se prendre le ventre et commencer à vomir. Que c’est répugnant ! C’est étrange, il n’était pas malade quand il m’a bousculé et là si.

Me frottant ma barbe, j’entends une nouvelle fois cette femme me parler :

- Je ne la voulais pas si violente, Dorianne Virus. s'excuse Dorianne.
- C’est vous qui avez fait ça ? J’espère que je ne serais pas votre prochaine victime, vous risqueriez de le regretter. Un intéressant pouvoir que de rendre les gens malades ! dis-je avec ironie.

Oui ma remarque est complètement ironique, je ne suis pas capable de faire autre chose de toute façon. Intrigant, très intrigant ! Cette ville regorge d’être aussi bizarre les uns que les autres. Jamais, je n’aurais pensé croiser de ma vie des Twil’ek, des Zabrak, des Wookies etc. Je suis absorbé par ce qui m’entoure.

- Ça fait quoi d’être une femme ? J’aurais dû le devenir … Harold Saxon. demande-je curieux.

Je commence à devenir de plus en plus excité ! Je fais un énorme effort (oui ce n’est pas facile) et prends la main de Dorianne ! Mais étrangement, je ne la lâche plus. Tournant la tête dans tous les sens avec un large sourire, je dis :

- Jamais, je n’aurais pu croire que Star Wars puisse exister ! m'exprime-je avec excitation.

Puis quelques secondes plus tard, c’est la voix d’une femme qui se fait entendre dans toute la Cantina :

- Citoyen de Zakel, préparez-vous pour le plus grand divertissement de tous l’Empire Éternel. Le Championnat Éternel ne va pas tarder à débuter, réserver vite vos places.
©️ Gasmask



_________________


I, who believed myself free, was again chained to me.It's everywhere. Listen. Listen. Listen. Here come the drums... here come... the drums... Inside my head. I thought it would stop. But it never does. It never, ever stops. Inside my head. The drumming, The Mistress, the constant drumming.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 315
âge réel : 24

MessageSujet: Re: Double chaos - Feat The Master  Mar 24 Oct - 8:31



DOUBLE CHAOS

Dorianne rencontre The Master


Le Maître s’excite de plus en plus, il commence à me poser plein de questions sur mon pouvoir et le fait d’être d’une femme. Je me demande à quelle saison il s’est arrêté ? Oui enfin il ne sait même pas que lui-même vient d’une série. Je le vois presque sautiller de joie en me parlant de l’univers dans lequel nous nous trouvons. Il ne veut plus me lâcher, celle-là je ne m’y attendais pas.

- Citoyen de Zakel, une voix féminine retentit dans les lieux, préparez-vous pour le plus grand divertissement de tous l’Empire Éternel. Le Championnat Éternel ne va pas tarder à débuter, réserver vite vos places.

J’avais oublié, pendant un instant, où nous nous trouvions, je regarde autour de moi et comprends qu’il va se passer quelque chose sous nos pieds en voyant toutes les têtes vers le bas. Je me retourne vers mon nouvel ami.

- Moi aussi, répondis-je, je ne pensais pas que de tels univers existaient et vous non plus ! Vous savez…

Je m’arrête brusquement, j’allais lui dire que je ne rater pas un seul épisode de la série mais dois-je réellement lui dire ? Peut-être s’en est-il déjà rendu compte ? A mon avis non, et connaissant son tempérament et son caractère je doute qu’il le prenne bien. Pendant quelques secondes je me mets à penser que moi aussi je viens d’une série ou d’un comics et si Wade avait raison ? Lui qui parle à son « public », sa théorie loufoque comme quoi nous sommes des personnages de comics réadapté en film n’est peut-être pas si folle que ça…

- Hum… repris-je en me raclant la gorge, j’adore votre tournevis sonique, m’exclamais-je en regardant autour de moi pour trouver un bonne excuse pour continuer ma phrase, et si on observait ce combat ? Ça peut être drôle ?

En même temps que je lui parle toute une théorie se construit dans ma tête. Le spectacle à l’air de commencer mais je reste focaliser sur un point qui me permet de développer mon fil conducteur. Tous comme Jace, nous devons venir d’une dimension parallèle où nous existons réellement mais dans d’autres dimensions nous ne sommes que des personnages de fictions imaginés par des humains. Mais alors comment les dimensions se rejoignent-elles aussi bien ? tous les détails, jusqu’au physique !

Comment est-ce possible ? Et si en même temps qu’un humains créer une histoire, elle se fabrique dans une réalité parallèle ? Le Maître serait certainement intéressé par ma théorie, s’il n’en faisait pas partie. Après je n’ai pas peur de lui, je pourrais le mettre KO en quelques secondes, je l’ai touché, je connais à présent la composition de son corps.



-By Gazou-


_________________
Une autre vision du monde et de sa compositionMystique
GalactiqueVirale
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The Master
MARRAINE
The Lonely God among the universe
messages postés : 95
âge réel : 32

MessageSujet: Re: Double chaos - Feat The Master  Mer 25 Oct - 8:51

Double Chaos
THE MASTER
feat.
DORIANNE VIRUS


 

 



 

 




Le Championnat éternel ? Drôle de nom pour dire combat d’arène. Mais c’est Star Wars ! Tout à fait normal pour cet univers. Mon regard est à nouveau sur la vitre en dessous de mes pieds. Elle m’a l’air d’être gigantesque cette salle juste en bas. Revenant sur la jeune femme, j’ai l’impression qu’elle est absorbée par quelque chose, mais quoi je l’ignore.

- Moi aussi, je ne pensais pas que de tels univers existaient et vous non plus ! Vous savez… me dit-elle.
- Je pensais également que ce n’était que de la science-fiction. Vous me connaissez ? demande-je surpris.

Je la regarde étrangement, je dois m’attendre à tous vu que j’ai vu des choses qui ne sont pas censées exister dans mon univers. Qui sait, peut-être suis-je son Dieu chez elle ! Toutes les possibilités sont envisageables !

- Hum… j’adore votre tournevis sonique, et si on observait ce combat ? Ça peut être drôle ? s'exprime cet étrange femme.
- Vous aimez mon tournevis laser ? Vous êtes vraiment étrange pour une femme, mais pourquoi pas. Vraiment ? Vous voulez voir ce combat ? J’accepte volontiers ! Le chaos, il n’y a rien de mieux que de me mettre de bonne humeur. m'exprime-je non sans joie.

Alors que nous nous dirigeons vers l’ascenseur qui mène au différent étage, nous croisons deux espèces de chevaliers portant une magnifique armure. L’une est dorée et l’autre, noir/blanc. Le premier doit au moins faire deux mètres, il porte un bouclier ovale et un long bâton. Tandis que l’autre possède à ce qui ressemble à un blaster. Curieux, je prends mon tournevis sonique laser et analyser l’armure, ce qui ne manque pas d’attirer leur attention sur moi.

Les matériaux utiliser son totalement inconnu même pour un Seigneur du Temps ! Par pure curiosité, je pose ma main dessus. Et là le Chevalier se tourne dans ma direction. Je me remets en place sans rien dire, je jette juste de temps en temps des regards discrets.

- Je ne pensais pas voir des Chevaliers ici ... De plus en plus bizarre, ai-je encore la notion de ce qui m'entoure ? J'ai des doutes. parle-je dans ma barbe.

Une fois au bon étage, je laisse passer les deux chevaliers qui vont sur la droite tandis que nous sur la gauche. Voilà notre place, un petit balcon au-dessus de l’arène.

Nous sommes traités comme des VIP par les droïdes serveur qui nous apportent de quoi nous restaurer sur la petite table derrière nous. M’avançant vers le balcon, j’observe en contre bas toujours aussi excité. Les balcons se remplissent rapidement, l’ambiance est déjà très chaude. On peut entendre le public donner de la voix et des applaudissements. Tournant la tête, je vois que nos deux comparses Chevaliers sont sur le balcon de droite. Croisant les bras, ils discutent (je ne les entends pas, mais leur geste parler pour eux.)

Nous réentendons la voix de la femme, c’est donc la « présentatrice » des lieux :

- Citoyen du vieux monde ! Citoyen de Zakel ! Préparez-vous pour une autre journée de pouvoir, de gloire et de sang. C’est l’heure pour de la Grande Arène. Aujourd’hui, nous avons un nouveau challenger au titre du Champion éternel : Azhara Narbia. Oui, je n’attends pas grand-chose. Divertissez nous maintenant hahahaha.

Nous voyons donc un trandoshan pénétrer dans l’Arène puis son adversaire du jour. C’est une femme avec une sorte de lance-flamme dans les mains. Je me demande comment il va pouvoir s’en défaire sans brûler vif. Il est juste armé d’une vibrolame.
©️ Gasmask



_________________


I, who believed myself free, was again chained to me.It's everywhere. Listen. Listen. Listen. Here come the drums... here come... the drums... Inside my head. I thought it would stop. But it never does. It never, ever stops. Inside my head. The drumming, The Mistress, the constant drumming.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 315
âge réel : 24

MessageSujet: Re: Double chaos - Feat The Master  Jeu 2 Nov - 14:38



DOUBLE CHAOS

Dorianne rencontre The Master


Toujours perdue dans mes théories je vois Le Maître s’en aller, je secoue la tête avant de le suivre. Nous nous dirigeons vers un ascenseur et nous croisons des chevaliers en armures. Je vois mon nouvel ami sortir son tournevis et analyser les armures. Je ressent également le regard interrogateur  des deux protagonistes. Puis il commence à poser sa main sur l’armure.

- Veuillez-vous calmer, lui murmurais-je, vous allez nous attirer des ennuis.

- Je ne pensais pas voir des Chevaliers ici ... dit-il tout bas, de plus en plus bizarre, ai-je encore la notion de ce qui m'entoure ? J'ai des doutes.

Il se parle plus à lui-même mais il resta calme le temps du trajet bien que je vis quelques regards vers les chevaliers. Les portes finirent par s’ouvrirent et nous laissons sortir les deux chevaliers en premier. Je le suivait toujours, ne sachant pas où nous allons. Nous tournons sur la gauche alors que les chevalier se dirigent vers la droite, c’est un bon signe.

Nous nous installons sur un balcon, très bien placé pour voir le spectacle. Je regarde autour de moi, les gens commencent également à s’installer. Je finis par observer mon voisin. Je le trouve plus beau que dans la série, en même temps je ne suis plus en 780p, je me mets à rire toute seule avant avant de me calmer brutalement, est-ce que je pourrais lui faire la blague ? Non, je vais éviter. Il regarde autour de lui, comme s’il découvrait le monde.

C’est dommage qu’il soit si méchant, je me ressaisit une fois de plus ! Voyons Dorianne tu n’est pas à un speed dating ! Enfin, au final, je ne sais même plus pourquoi je suis là. Je voulais découvrir la partie futuriste d’Oblivion et je me retrouve avec un de mes personnages préférés, de ma série préféré assise dans le balcon d’une arène pour regarder un combat clandestin à la Star Wars. Manque plus que Corben Dallas et Marty McFly et je suis refaite !

- Je ne comprends pas pourquoi vous êtes surpris par tous ça ? lançais-je en me rapprochant de mon voisin afin de relancer la conversation, après tous ce que vous avez vu au cours de vos voyages ! Je prends un cocktail placé sur la petite table derrières-nous, vous avez dû voyager tout de même ? Continuais-je, Autant que le Docteur j’imagine ? Bon, personnellement je n’ai vu que les voyages du Docteur mais les vôtres doivent être très passionnant aussi.

La voix de tout à l’heure retentit :

- Citoyen du vieux monde ! Citoyen de Zakel ! Préparez-vous pour une autre journée de pouvoir, de gloire et de sang. C’est l’heure pour de la Grande Arène. Aujourd’hui, nous avons un nouveau challenger au titre du Champion éternel : Azhara Narbia. Oui, je n’attends pas grand-chose. Divertissez nous maintenant hahahaha.

Je me tourne vers l’arène, les deux adversaires rentrèrent.

- Hum… fis-je en buvant une gorgée, sa vibrolame ne fera pas long feu mais son adversaire à l’air déterminé, je me mets à frissonner en faisant une grimace, je n’ai jamais aimé le lance-flamme , repris-je, c’est trop efficace contre les bactéries et les virus.



-By Gazou-

_________________
Une autre vision du monde et de sa compositionMystique
GalactiqueVirale
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The Master
MARRAINE
The Lonely God among the universe
messages postés : 95
âge réel : 32

MessageSujet: Re: Double chaos - Feat The Master  Dim 12 Nov - 16:44

Double Chaos
THE MASTER
feat.
DORIANNE VIRUS


 

 



 

 




Une ambiance bien spéciale ce soir, un magnifique balcon au-dessus de l’arène extrêmement bien placée. Rien de mieux pour avoir un spectacle grandiose, je repense à ce que m’a fait comme remarque Dorianne dans l’ascenseur. De rester calme, de ne pas faire l’idiot. Elle me rappelle tant The Mistress.

Alors que j’observe les alentours, j’entends Dorianne rire. Me retournant dans sa direction en fronçant les sourcils, je l’entends alors me dire :

- Je ne comprends pas pourquoi vous êtes surpris par tout ça ? Après tout ce que vous avez vu au cours de vos voyages ! Vous avez dû voyager tout de même ? Autant que le Docteur, j’imagine ? Bon, personnellement je n’ai vu que les voyages du Docteur mais les vôtres doivent être très passionnants aussi. s'exprime Dorianne.
- Vous ne comprenez pas pourquoi ? Je ne pensais pas que Star Wars était réel, dans mon univers ce ne sont que des films. Et malgré mes différents voyages, c’est la toute première fois que je croise des gamoréens, des wookies, des ewoks en chair et en os. lui dis-je sur un ton calme.

Croisant les bras, je continue de l’observer non sans curiosité. Et maintenant, elle me parle de mon pire ennemi : le Docteur. Celui qui a vraiment le don de m’énerver, restons calmes.

- Vous avez vu les voyages du Docteur, donc je présume que nous ne sommes pas réels. Cela doit faire bizarre pour vous Dorianne, de voir le Maître en chair et en os. Oui, mes voyages sont plus bien plus intéressants. explique-je avec fierté et joie.

Observant ce qu’il se passe en contre-bas, je fais un signe de mes doigts pour faire venir un droïde. Je lui demande à Dorianne si elle souhaite boire quelque chose puis me commande un chocolat chaud. Main dans le dos, j’observe cette femme avec attention. Puis ce qu’il se passe dans cette arène.

- Hum… sa vibrolame ne fera pas long feu mais son adversaire à l’air déterminé. Je n’ai jamais aimé le lance-flamme, c’est trop efficace contre les bactéries et les virus.

M'appuyant contre le bord du balcon, je me mets en mode pacha avec un large sourire au lèvre. Le combat débute avec violence, cela me met de très bonne humeur. La foule hurle et encourage les combattants. Le trandoshan semble ne pas se laisser faire, il fait son possible pour déconcentrer la femme. Et surtout éviter le lance flamme.

- Vous êtes donc une mutante, très intéressant. Le feu est un ennemi qu'il faut apprivoiser. dis-je à Dorianne.

©️ Gasmask



_________________


I, who believed myself free, was again chained to me.It's everywhere. Listen. Listen. Listen. Here come the drums... here come... the drums... Inside my head. I thought it would stop. But it never does. It never, ever stops. Inside my head. The drumming, The Mistress, the constant drumming.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 315
âge réel : 24

MessageSujet: Re: Double chaos - Feat The Master  Jeu 16 Nov - 18:32


Double ChaosDorianne
The MasterCantina du Quai 6

Je continue de siroter ma boisson en écoutant mon voisins.

- Vous ne comprenez pas pourquoi ? Je ne pensais pas que Star Wars était réel, dans mon univers ce ne sont que des films. Et malgré mes différents voyages, c’est la toute première fois que je croise des gamoréens, des wookies, des ewoks en chair et en os. Me réponds-il d’un ton calme.

- Oui, vu comme ça. Pour ma part je suis étonnée sans être étonnée. J’ai un ami un peu spécial qui, un jour m’a carrément dit qu’on était dans un comics et qu’on était ensuite réadapté en film… Et si vous lisez des comics vous m’avez peut-être déjà vu ? Et mon ami également, il s’appel Deadpool !

Je lui souris, nos regard se croisent, je me sens gênée. Je suis sûr que je dois rougir et avoir l’air d’une potiche. Voilà bien trop longtemps que je suis seule. En soit, si Stephen avait été là je l’aurais dragué, un peu plus qu’avant mais je dois avouer que là, le choix n’est pas mal non plus. Brisant mes rêves d’amour éternel il reprend sur un ton plat :

- Vous avez vu les voyages du Docteur, donc je présume que nous ne sommes pas réels. Cela doit faire bizarre pour vous Dorianne, de voir le Maître en chair et en os. Oui, mes voyages sont plus bien plus intéressants.

- Eh bien, je n’osais pas trop vous en parler, c’est quand même délicat. Pour vous dire j’ai bien rigolé la première fois que mon ami m’a sortit sa théorie. En effet je ne vous cache pas que je suis assez… exc… heureuse ! Repris-je rapidement, par cette rencontre inattendue ! A ce stade de gêne, j’ai dépassé la pivoine ! Oh j’aimerais tellement les entendre, toutes ces aventures que vous avez vécu ! Je ne vais pas vous le cacher, la série n’est pas centrée sur vous, vous savez, dans mon monde, on aime surtout les gentils. Moi personnellement je n’ai pas de préférence, je suis neutre enfin, je suis du côté des gens qui me sont chers qu’ils soient gentils ou méchants.

M’écoutant avec une certaine curiosité, il me demande si je veux quelque chose à boire, remarquant que mon verre est vide je lui dis que je prendrais volontiers un thé. Lorsqu’il demande un chocolat chaud je me mets à rire intérieurement, ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais, en même temps je suis avec une des personnes les plus imprévisible de l’univers.

- C’est un choix assez… étonnant, remarquais-je, mais venant de vous cela ne m’étonne pas vraiment, vous êtes tellement imprévisible… et fou, finis-je en baissant la voix, mais j’aime bien ! me rattrapais-je subitement, c’est d’ailleurs pour ça que je suis fane de cette série et que vous faites partie de mes personnages favoris !

De plus en plus gênée et certainement tellement rouge que je pourrais exploser, je m’enfonce doucement dans mon fauteuil, ma tasse à la main. J’avais perdus tous mes moyens, moi, Virus ! Le combat commence violemment, je peux sentir toutes ces cellules et les plaies qui s’ouvrent. J’y ai toujours trouvé une certaine fascination.

- Vous êtes donc une mutante, très intéressant. Le feu est un ennemi qu'il faut apprivoiser. Me dit-il d’un coup.

Après avoir bu une gorgée, je me tourne vers lui en levant un sourcil.

- J’ai apprivoisé plus d’un feu mon cher, et non, je ne suis pas une mutante ! Je me rapproche de lui en le regardant pour lui murmurer à l’oreille, moi aussi je suis une extraterrestre, je me remet droite sur ma chaise avant de reprendre une gorgée et continuer, moi aussi j’en ai vécu des aventures et piloté des vaisseaux mais je dois avouer que je n’ai piloté de TARDIS, ça doit être tellement excitant ! J’en ai connu des technologie mais clairement celle des Seigneurs du Temps m’a toujours fasciné ! Enfin vous préférez certainement regarder le combat plutôt que d’entendre toutes mes sottises !

_________________
Une autre vision du monde et de sa compositionMystique
GalactiqueVirale
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The Master
MARRAINE
The Lonely God among the universe
messages postés : 95
âge réel : 32

MessageSujet: Re: Double chaos - Feat The Master  Sam 18 Nov - 21:09

Double Chaos
THE MASTER
feat.
DORIANNE VIRUS


 

 



 

 




Affichant un sourire sincère à Dorianne, je l’écoute attentivement. Ce qu’elle explique corrobore parfaitement avec les théories que je me suis faites depuis que je suis dans cette ville. Tous les univers mêmes parallèles ont fini par se rejoindre ici. Je ne comprends pas pourquoi je me suis moi-même étonné, quelle espèce d’idiot. J’ai l’impression de plus en plus me comporter comme un humain. Faisant un signe positif de la tête, je lui fais comprendre que je connais les comics. Sauf que je n’ai pas fait véritablement attention que ces personnages étaient en chair et en os devant moi.

Elle finit par me sourire, nos regards se croisent puis je vois sa gêne. Je lâche un petit rire discret. Elle rougit, ne me dites pas qu’elle a des sentiments pour moi. Je la fixe avec des gros yeux, rien de méchant, pas la moindre moquerie. Je me frotte la barbichette, un toc que j’ai depuis un long moment. Notre discussion reprend sur le fait que je suis en chair et os, non un personnage de série.

- Eh bien, je n’osais pas trop vous en parler, c’est quand même délicat. Pour vous dire, j’ai bien rigolé la première fois que mon ami m’a sorti sa théorie. En effet je ne vous cache pas que je suis assez… exc… heureuse ! Par cette rencontre inattendue ! Oh j’aimerais tellement les entendre, toutes ces aventures que vous avez vécues ! Je ne vais pas vous le cacher, la série n’est pas centrée sur vous, vous savez, dans mon monde, on aime surtout les gentils. Moi personnellement je n’ai pas de préférence, je suis neutre enfin, je suis du côté des gens qui me sont chers qu’ils soient gentils ou méchants. m'explique-t-elle.
- Je ne sais pas comment je dois le prendre, tant la bêtise humaine me dépasse. Cela ne m’étonne guère de leur part. Pour eux, je ne suis que l’aberration de Rassilon, le Seigneur du Temps à abattre. Dites-moi la vérité avez-vous peur ou êtes-vous admirative ? Si cela vous permet d’être heureuse, je peux raconter mes aventures. Mais elles ne sont pas aussi drôles que celle du docteur… dis-je sur un ton légèrement amusé.

J’affiche un petit sourire fier de moi, cette femme est en train de gonfler mon ego. Toujours appuyé contre le balcon, je tourne ma tête dans sa direction avec un sourire maléfique. Faisant un signe de la tête, je me retourne et la regarde de toute sa beauté.

- C’est un choix assez… étonnant, mais venant de vous cela ne m’étonne pas vraiment, vous êtes tellement imprévisible… et fou. Mais j’aime bien ! C’est d’ailleurs pour ça que je suis fane de cette série et que vous faites partie de mes personnages favoris !
- Est-ce moi ou je vous fais perdre vos moyens ? Chuuute. Est-ce uniquement ma folie qui vous intéresse ou mon physique parfait ? Si vous le désirez, je peux vous rendre aussi folle que moi. Mais je doute que d’entendre le bruit des tambours de guerre Gallifreyan, vous fasse plaisir. Ils sont toujours là, dans ma tête, dans mon esprit. Continuant à me torturer jour et nuit sans cesse ni repos. Avant d’arriver ici, je ne les entendais plus. J’étais enfin libre. MAIS POURQUOI EST-CE QU’ILS SONT REVENUS !!!! crie-je presque de douleur en disant cela.

Maintenant la tête, je m’arrache presque les cheveux. Cela me fait si mal, tellement mal. Me frappant ma tête avec mon poing, j’accours prendre mon chocolat chaud tout en m’asseyant sur le canapé. Que cela me fait un bien fou, étonnant non ? Pas tant que ça, il n’y a pas que le thé dans la vie. Mon regard ne quitte pas les yeux de Dorianne.

- J’ai apprivoisé plus d’un feu mon cher, et non, je ne suis pas une mutante ! Moi aussi je suis une extraterrestre, moi aussi j’en ai vécu des aventures et piloté des vaisseaux mais je dois avouer que je n’ai piloté de TARDIS, ça doit être tellement excitant ! J’en ai connu des technologies mais clairement celle des Seigneurs du Temps m’a toujours fasciné ! Enfin vous préférez certainement regarder le combat plutôt que d’entendre toutes mes sottises !
- Entre choisir ce combat ou vous raconter mes aventures, je crois que je prends la seconde option. Par quoi souhaiteriez-vous que je commence belle demoiselle ? Souhaiteriez-vous que je vous raconte comment est-ce que j’ai fait pour tuer mon Seigneur Président Rassilon ? Ou tout autre chose… Si vous êtes sages, peut-être vous autoriserais-je à venir dans mon T.A.R.D.I.S. affirme-je avec fierté.

©️ Gasmask



_________________


I, who believed myself free, was again chained to me.It's everywhere. Listen. Listen. Listen. Here come the drums... here come... the drums... Inside my head. I thought it would stop. But it never does. It never, ever stops. Inside my head. The drumming, The Mistress, the constant drumming.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 315
âge réel : 24

MessageSujet: Re: Double chaos - Feat The Master  Dim 26 Nov - 14:09



DOUBLE CHAOS

Dorianne rencontre The Master


- Je ne sais pas comment je dois le prendre, tant la bêtise humaine me dépasse. Cela ne m’étonne guère de leur part. Pour eux, je ne suis que l’aberration de Rassilon, le Seigneur du Temps à abattre. Dites-moi la vérité avez-vous peur ou êtes-vous admirative ? Si cela vous permet d’être heureuse, je peux raconter mes aventures. Mais elles ne sont pas aussi drôles que celle du docteur… dis-je sur un ton légèrement amusé. Me répond-t-il lorsque je lui explique qui il est dans mon monde.

-Je suis admirative, dis-je d’un coup, Oh oui je serais ravie de les entendre ! Elles ne sont peut-être pas aussi drôles mais je suis sûre qu’elles sont toutes aussi passionnantes.

Je souris à l’idée même d’entendre ses aventures, en buvant une gorgée, je me tourne vers lui en lui souriant. Lui aussi se tourne vers moi avec un large sourire, un sourire qui paraît maléfique, mais qu’étonnamment j’aime beaucoup et qui fait son charme.

- Est-ce moi ou je vous fais perdre vos moyens ? Me demande-t-il.

- Eh bien on dirait, répondis-je en continuant de sourire.

- Chuuute., reprend-t-il, Est-ce uniquement ma folie qui vous intéresse ou mon physique parfait ? Si vous le désirez, je peux vous rendre aussi folle que moi. Mais je doute que d’entendre le bruit des tambours de guerre Gallifreyan, vous fasse plaisir. Ils sont toujours là, dans ma tête, dans mon esprit. Continuant à me torturer jour et nuit sans cesse ni repos. Avant d’arriver ici, je ne les entendais plus. J’étais enfin libre. MAIS POURQUOI EST-CE QU’ILS SONT REVENUS !!!!

Il se met à crier, me faisant sursauter, ne m’attendant pas à cela. Je reprends mon calme et me bois une gorgée en le regardant s’énerver tout seul, il tente alors de s’arracher les cheveux. Peut-être que je devrais activer ses endorphines ? Pour les tambours, ça je n’y peux rien. Ça me rends légèrement triste… Mais bon c’est son problème, je ne suis pas psychologue, je suis pharmacienne, je ne peux que l’aider pour les maux de tête.

- Bon d’accord, répondis-je sur un ton calme une fois qu’il eu terminé, c’est vrai que vu comme ça c’est beaucoup moins sexy. Mais bon, personne n’est parfait. Par exemple, moi, parfois, j’aime faire des expériences sur les cellules et sur les gens, les cellules inconnues c’est tellement excitant vous ne trouvez pas ? Mais ce que j’aime par-dessus c’est travailler sur la zombification, dis-je avec des étoiles dans les yeux.

J’ai un petit moment de nostalgie en repensant à toutes ces fois où je suis morte et que je me suis réveillé en train de manger une partie du corps de Deadpool parce qu’il avait tenté de me sauver.

- Bon, fis-je en me reprenant et en posant ma tasse, je vous le dis les organes et la chair humaine cru c’est pas terrible mais quand on est à moitié mort on s’en fiche un peu, je me met à rire, vous savez je comprends pas trop cette envie de dominer le monde en tuant ! Non les gens, il faut les manipuler, leur faire croire que vous les aimaient, que vous les protégeait et petit à petit, je me rapproche de lui à un tel point qu’il ne reste que quelques centimètres entre nous, vous vous introduisaient à l’intérieur de leur corps, vous déposait votre empreinte et un jour... POUF, j’accompagne mon mot avec main en mimant une explosion, il vous écoute suivent et sont prêt à mourir pour vous.

Après lui avoir exprimer ma joie de visiter un TARDIS et de connaître ses histoires il me répond qu’il est tenté par me compter ses aventures. Lorsqu’il m’appel « belle demoiselle », un frison d’excitation parcours mon corps, l’alchimie est très forte, j’aime ça. Il me demande par quoi je veux commencer. Il y a longtemps que je ne m’étais pas autant amusé avec quelqu’un et qu’une personne n’avait pas réveillé en moi mon côté sombre. Nous nous regardons droit dans les yeux, je me concentre alors sur les cellules présentent autour de nous, rapidement, je tend mon bras et fait tourner ma main l’humaine présente sur le terrain de combat s’écroule, je replace ma main sous mon visage.

- Je suis d’humeur meurtrière aujourd’hui, commencer par ce qui vous plaît, j’ai tout mon temps. Je me penche vers lui pour lui murmurer à l’oreille. Est-ce que prendre part à votre folie est un signe de sagesse ?

Ce jeux est dangereux, très dangereux, je le sais, je le sens. Mais j’y ai plus qu’envie d’y jouer. Je m’ennuie terriblement dans cette vie que je me suis construite de directrice sage qui aide tout le monde. Moi aussi, je veux un peu de folie et je ne veux plus avoir honte de dire que moi aussi, parfois, j’aime tuer n’importe qui.



-By Gazou-

_________________
Une autre vision du monde et de sa compositionMystique
GalactiqueVirale
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The Master
MARRAINE
The Lonely God among the universe
messages postés : 95
âge réel : 32

MessageSujet: Re: Double chaos - Feat The Master  Lun 27 Nov - 10:09

Double Chaos
THE MASTER
feat.
DORIANNE VIRUS


 

 



 

 





Mon cri fait sursauter Dorianne, je vois alors dans son regard de la tristesse. Et dire que j’avais rompu ce fichu lien responsable de ma torture mentale. Je ne comprends pas comment celui-ci a-t-il pu revenir, que je sache Rasillon n’est pas ici. C’est une honte de la part d’un Seigneur du Temps de ne pas pouvoir résoudre ce problème. Qu’est-ce qui a réellement changé, je me trouve à Oblivion. Je me calme alors, pas la peine de jouer au fou. Quoique j’en suis un !

- Bon d’accord, c’est vrai que vu comme ça c’est beaucoup moins sexy. Mais bon, personne n’est parfait. Par exemple, moi, parfois, j’aime faire des expériences sur les cellules et sur les gens, les cellules inconnues c’est tellement excitant vous ne trouvez pas ? Mais ce que j’aime par-dessus s’est travaillé sur la zombification. m'explique-t-elle avec passion.
- Ce serait bien moins sexy si je restais calme, vous savez. Hahaha, j’imagine qu’avoir affaire à des cellules de Seigneur du Temps, ça doit être si tentant pour vous n’est-ce pas ? C’est à la fois fascinant, excitant et de l’autre effrayant, mais aussi cela attire tant la convoitise. Oblivion n’échappe pas à cette règle, beaucoup seraient prêts à tuer pour avoir une seule de mes cellules. La zombification ? Hmm … Si nous arrivons à nous échapper de cette maudite ville, je vous emmène-la sur une planète spécialisée en la matière. Bon d’accord, pour moi c’est un véritable danger. Les zombies adorent les Seigneurs du Temps. m'exprime-je avec amusement.

Me frottant le menton ensuite ma barbichette, j’ai tissé un petit sourire malicieux puis lui fais un petit clin d’œil discret. Cette discussion m’amuse grandement, sautillant comme un enfant, j’applaudis. Et dire que j’ai passé mon temps à râler sur les femmes et à les détester. Dorianne est différente, très différente des humaines. C’est un miracle que je m’entende avec, peut-être est ce fameux changement dont The Mistress m’a parlé. « It’s time to change… », je continue de l’écouter avec attention.

- Bon, je vous le dis les organes et la chair humaine crue ce n’est pas terrible, mais quand on est à moitié mort on s’en fiche un peu. Vous savez, je ne comprends pas trop cette envie de dominer le monde en tuant ! Non les gens, il faut les manipuler, leur faire croire que vous les aimaient, que vous les protégeait et petit à petit. Vous vous introduisiez à l’intérieur de leur corps, vous déposait votre empreinte et un jour... POUF, il vous écoute suivent et sont prêt à mourir pour vous. me conseilla-t-elle.
- Tout est bon pour survivre. Effectivement quand on est à moitié mort, on s’en fiche de la morale. Ça c’est la spécialité des humains, pas d’un Seigneur du Temps ni d’une extraterrestre. Vous savez j’ai également mangé des humains, enfin vous devriez savoir vu que vous m’avez vu dans une série. Le cannibalisme n’est vraiment pas fait pour moi. Je… Vous… m’égare … fini-je avec bégaiement.

Nous sommes si près l’un de l’autre, et n’est qu’à quelques centimètres de moi. Je ne quitte pas ses magnifiques yeux bleus. C’est la seconde fois qu’une femme m’impressionne, pour la première c’est ma version féminine. Mais là il s’agissait que de moi, maintenant c’est une autre femme. Je déglutis avec peine, je crois que je commence par avoir chaud. Je lui affichais un sourire digne du maître, malicieux et maléfique à la fois.

- La manipulation de masse ? Que c’est si drôle en réalité de faire les deux en même temps ma beauté. D’une part vous manipulez tous ces imbéciles, grâce à notre technologie d’une part et de l’autre d’un cerveau d’un génie comme moi. L’espèce humaine est la plus monstrueuse de toutes, je ne faisais que rendre service à l’Univers. Aussi par plaisir oui, ce ne serait pas drôle si je ne pouvais pas les tuer. Je me contrefiche des humains et de leur morale, ils ne sont même pas capables de l’appliquer pour eux-mêmes. Quand on voit l’état de la planète Terre contrairement à Gallifrey, je crois qu’il n’a pas de commentaire à faire. conseille-je à Dorianne.

Prenant ma tasse, je bois mon chocolat chaud et fait exprès de me faire moustache. Je me retiens de rire, observant Dorianne attentivement. Je la vois tendre son bras et faire tourner sa main en direction de l’humaine présente dans l’arène. Je tends un petit coup d’œil discret, celle-ci finit par s’effondrer. Reposant ma tasse, j’éclate de rire. Je la regarde droit dans les yeux et je ne la quitte pas.

- Je suis d’humeur meurtrière aujourd’hui, commencer par ce qui vous plaît, j’ai tout mon temps. Est-ce que prendre part à votre folie est un signe de sagesse ? m'affirme-t-elle.
- Mais je vois ça, c’est un très bon début, vous savez. Hahahahaha ! Prendre part à ma folie, et bien plus que de la sagesse. Regardez à travers les yeux du Maître, et c’est l’univers tout entier que vous verrez. Dites-moi que voyez-vous alors dans mes yeux ? Comme vous voudrez, je vais vous raconter la chute de Rasillon. dis-je en riant aux éclats.

Affichant un très large sourire, j’attrape Dorianne et la serre contre moi. Je lui chuchote quelques mots doux à l’oreille. Puis m’assoit à ses côtés surs le canapé. Je commence donc mon récit.

- Ce fut l’un des combats les plus durs que j’ai menés de toute mon existence. Rasillon était le Seigneur du Temps le plus puissant d’entre nous et surtout l’un des plus âgés. Il était l’un des fondateurs de notre race. Quand j’ai brisé ce fameux lien entre Gallifrey et la Terre, j’étais animé par la haine et la vengeance. On aurait même pu croire que j’étais un Dieu de la vengeance. J’ai utilisé donc mes pouvoirs qui me tuaient à petit feu, contre mon propre Seigneur Président. Je l’ai forcé à reculer avec ses sbires, pour nous battre à mort dans notre monde. Alors que la Guerre du Temps faisait encore rage. Je ne pensais pas réussir l’impossible, tuer celui qui a détruit ma vie. explique-je sur un ton plus sombre.

Je me souviens encore de la violence inouïe que nous avons fait preuve tous les deux. Mon seigneur préside et bien plus d’expérience que moi, sauf que j’étais le meilleur guerrier de tous Gallifrey. Quelle terrible bataille, je voulais tant lui faire payer ce qu’il m’avait fait. Et j’ai fini par réussir. Malheureusement pour moi j’en ai payé les lourds frais après.

- Je ne me souviens pas exactement de combien de temps ce combat a duré, ce que je me rappelle c’est que ce fut très long. Alors que notre monde était en train de s’effondrer autour de nous, ma priorité était d’éliminer à Rasillon. Lui faire payer tout le mal qu’il m’avait fait. Je voulais qu’il souffre autant que j’ai souffert, c’est exactement ce que je faisais avec mes éclairs d’énergie. Je finis par réussir à le forcer à se régénérer, c’était une victoire en demi-teinte. Je souhaitais le tuer définitivement, sauf que cet ennemi est un adversaire redoutable. J’ai un profond respect pour lui, même si je le haï. continue-je mon récit.
©️ Gasmask



_________________


I, who believed myself free, was again chained to me.It's everywhere. Listen. Listen. Listen. Here come the drums... here come... the drums... Inside my head. I thought it would stop. But it never does. It never, ever stops. Inside my head. The drumming, The Mistress, the constant drumming.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 315
âge réel : 24

MessageSujet: Re: Double chaos - Feat The Master  Ven 8 Déc - 15:47



DOUBLE CHAOS

Dorianne rencontre The Master


J’attends sa réponse en continuant de le regarder.

- Mais je vois ça, me répond-t-il, c’est un très bon début, vous savez. Hahahahaha ! Prendre part à ma folie, et bien plus que de la sagesse. Regardez à travers les yeux du Maître, et c’est l’univers tout entier que vous verrez. Dites-moi que voyez-vous alors dans mes yeux ? Comme vous voudrez, je vais vous raconter la chute de Rasillon. Dit-il en riant.

- Si vous le désirez, répondis-je, maintenant nous avons tous notre temps.

Il m’attire contre lui avant de me murmurer des mots doux à l’oreille qui me font frémir. Il commence alors sont récit avec une telle passion que je ne peux qu’écouter. Il est vrai qu’en regardant la série, je me suis toujours demandée ce qui lui était arrivé, peut-être qu’ils l’ont dit mais je l’ai tellement dévoré que je ne m’en souviens plus. Tout en continuant de l’écouter, je me colle contre son torse et ferme les yeux afin de mieux m’immerger dans son récit.

Je me mets à imaginer la scène entre lui et Timothy Dalton, car c’est essentiellement lui que j’ai retenu dans ce rôle et parce que j’aime bien cet acteur. Je les vois debout l’un en face de l’autre en train de se regarder et d’exprimer leur haine l’un envers l’autre avec simplement ce regard. Je sens alors la colère émaner de mon compagnon, tous s’agite intérieurement, son ton devient plus grave. Je me doute que de sombres pensées sont en train de revenir à ce moment…

Cela me rappel étrangement les miennes, au milieu de cette guerre, de cette planète sur laquelle je n’ai jamais mis les pieds tout s’arrête, tous se fige, et je suis en colère… je veux détruire celui qui à détruit ma famille… ma famille qui se tient là, devant moi, ma mère qui me sourit nous ne sommes pas sur Cala, non Cala est morte… tout comme eux. Je ressens un tremblement sous mes pieds, je le connais, c’est le même tremblement qu’avant la destruction de ma planète, il est là… Ego. Personne ne bouge, sauf moi. Je me retourne et je le vois, mon père, habillé tel un chevalier, un sauveur. Alors que ce n’en était pas un, c’est un meurtrier, un monstre, un égocentrique comme l’indique si bien son nom. Je tends ma main en ayant la ferme attention de le détruire, je veux le détruire. Je ressens chacune de ces cellules, il recule en continuant de me regarder dans les yeux avant, que de toute ma puissance, je le détruise, je veux qu’il souffre autant que j’ai souffert…

-… c’est exactement ce que je faisais avec mes éclairs d’énergie. J’ouvre les yeux, je me suis à moitié endormis. Je finis par réussir à le forcer à se régénérer, continue mon compagnon, c’était une victoire en demi-teinte. Je souhaitais le tuer définitivement, sauf que cet ennemi est un adversaire redoutable. J’ai un profond respect pour lui, même si je le haï.

Je me relève tout doucement, sur la fin de son récit, sans y prêter une grande attention. Je cligne des yeux. Est-ce réellement une bonne idée de continuer ? Il y peut-être longtemps que je n’ai pas eu d’homme, certes, mais il y aussi longtemps que cette haine n’est pas ressortit surtout qu’Ego est mort, tué par mon demi-frère. Je me retourne vers lui en faisant un sourire mine de rien. Une fois son récit finit il à l’air de se perdre dans ces pensées sombres. Poussée par mes envies, je me mets à califourchon sur lui.

- Personne ne devrait se torturer l’esprit avec des choses aussi douloureuses. Personnes ne devrait ressentir cela… une deuxième fois.

Lui dis-je d’une voix douce avant de passer ma main dans ses cheveux et de l’embrasser avec fougue.



-By Gazou-

_________________
Une autre vision du monde et de sa compositionMystique
GalactiqueVirale
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Double chaos - Feat The Master  

Revenir en haut Aller en bas
 
Double chaos - Feat The Master
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double Chaos SM battleforce
» La cité du chaos [Feat Kadoria Kouga- Libre]
» Chaos Nova, Double bash...
» Les Chaos Emeralds et la Master Emerald
» Quel sont les moyens de gagner des Master Stones ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: Bienvenue à Oblivion :: La Cité des Lumières :: Cantina du Quai 6-
Sauter vers: