AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un patient pas comme les autres ~ Ft le Maître

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
Electric Inhuman
messages : 35
âge réel : 21

MessageSujet: Un patient pas comme les autres ~ Ft le Maître  Mer 11 Oct - 10:19

Un patient pas comme les autres Nous sommes tous un peu fou ! A différents degrés et de différentes manières mais chacun cultive sa folie avec soin.The Master & LincolnC’était le premier jour de l’inhumain dans son nouveau endroit. Il avait réussi à rentré en tant qu’interne dans l’hôpital du coin. Fallait bien qu’il termine ses études de médecine s’il voulait un jour être le chirurgien qu’il inspirait à devenir.  

Cela à peine une heure qu’il était là qu’il était demandé aux urgences. Quelqu’un était tombé et c’était apparemment fait un traumatisme crânien. Le médecin de garde étant occupé, il a dut prendre sa place pour ce patient. Il avait été placé dans une chambre a part car il était dangereux pour les autres patients. Il ce posait la question en quoi il pouvait être dangereux ? Qu’avait-il de si spécial ? D’après les on dit il était fou et voulait repartir mais avec une tel chute, personne n’a voulut le laisser partir sans examen au préalable.

Lincoln s’approcha donc de la chambre où on avait mis le patient. Il toqua à la porte pour s’annoncer.

- Monsieur ? Je suis là pour vous examiner dit-il en essayant de ne pas montré qu’il avait une certaine appréhension à aller le voir.

Il s’approcha de lui avec son calepin à la main et commença.

- On m’a dit que vous avez chuté dans les escaliers d’un immeuble et que vous étiez inconscient. Dites moi, vous vous appelez comment ?

Il essayait de diagnostiquer le patient savoir si il avait une quelconque commotion.
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The Master
The Lonely God among the universe
messages : 50
âge réel : 31

MessageSujet: Re: Un patient pas comme les autres ~ Ft le Maître  Jeu 12 Oct - 20:10

Un patient pas comme les autres
THE MASTER
feat.
LINCOLN CAMPBELL


 

 



 

 



Oblivion … Oblivion … Je suis de très mauvaise humeur. Je n’apprécie guère de rester coincé au même endroit. Plus j’y pense et plus, cela m’énerve ! Que vais-je pouvoir bien faire aujourd’hui ? Je ne sais pas ! Il n’y a rien de véritablement intéressant à me mettre sous la dent.

Je me promène au centre-ville, mains dans les poches. Je m’arrête dans un kiosque pour acheter le journal pour voir les nouvelles du jour. Il n’y a pas grand-chose à me mettre sous la dent, c’est d’un ennui. Je finis par le jeter dans une poubelle, et m’en aller de quelque mètre jusqu’à que je fasse demi-tour précipitamment. Tournant les pages rapidement, je tombe sur un article qui parle d’une exposition exceptionnelle de statue d’anges.

Mon sang ne fait qu’un tour dans mon corps, non cela ne peut être possible ! Des anges pleureurs ! Les meilleurs assassins de tout l’univers ! Ici à Oblivion ?! Il faut que j’en aille le cœur net au risque de me mettre en danger de mort. Non pas que la vie de ces misérables humains m’intéresse, c’est de ma propre sécurité qu’il s’agit. Je vais donc me faire passer pour un simple curieux.

L’exposition se trouve tout en haut de l’immeuble, allons voir cela d’un peu plus près. Il n’y a pas d’ascenseur, mais des escaliers. Je les montre tranquillement pour arriver dans la pièce où se trouvent les statues. Prenant le prospectus, j’inspecte cela avec attention. Puis marchant dans la pièce, ce que je craignais se trouve devant moi. Une statue (en apparence, il utilise un filtre a perception) d’ange avec des ailes, son visage caché par ces mains.

Sortant discrètement mon tournevis laser de ma poche, je l’analyse. Mes soupçons sont fondés, cette ville n’a pas idée du danger qui les guette. Je vais devoir m’en occuper moi-même, vu que le vieux Papy n’est point présent. Comme toujours quand on a besoin de lui, il n’est jamais là. Et ne parlons pas de The Mistress que j'ai tué comme le pire des imbéciles de l'univers.

Gardant mon sang-froid, j’observe les personnes aux alentours. Un homme s’arrête prêt de la statue puis détourne son regard de celle-ci. Or étrangement, elle ne bouge pas ! Mais que fait-elle ? Est-elle trop faible pour faire le moindre mouvement ? Où est-ce une stratégie à plus large échelle. Je ne vais pas tarder à le savoir, je ne la quitte pas des yeux sans jamais les cligner.

Un ange pleureur est actif lorsqu’on cesse de les regarder, ce sont les êtres les plus rapides de l’univers. Et en général, c’est annonciateur d’une mort très rapide et très douloureuse. Elle vous brise la nuque. Je n’ai pas envie de mourir ainsi, pas maintenant.

Fronçant les sourcils, mon regard est bien plus sombre. Croisant les bras, je tourne légèrement la tête sur le côté en faisant un sourire idiot. Je reste là pendant des heures jusqu’à que mon petit stratagème fasse effet, la lumière commence à clignoter signe qu’il y a au moins un ange pleureur. Les curieux présents se posent des questions, sans quitter mon regard sur l’ange. Je demande d’ouvrir la porte (qui s’est au passage refermée toute seule) par tous les moyens.    

La lumière continue de clignoter dangereusement, si elle s’éteint nous sommes tous morts. Reculant sans jamais quitter le regard de l’ange qui me fait face, je sors mon tournevis laser. Je vais être forcé de faire exploser la porte pour pouvoir sortir d’ici vivant. Or, ma tâche va être compliquée. Les badauds et curieux commencent à paniquer et manque de chance, il y a d’autres anges pleureurs dans la pièce. Je lâche un espèce de juron.

Une fraction de seconde … Juste une fraction de seconde. J’ordonne aux gens de s’éloigner de la porte sans quitter des yeux les anges qui commencent à nous encercler. Je ne suis pas appuyé contre la sortie, j’ai une certaine distance de sécurité. Mettant ma main gauche à l’arrière, je tourne vite fait la tête pour avoir la position exacte puis me remets comme avant. Malheureusement, l’ange qui me faisait face n’est pas très loin de moi. Environ cinq mètres de ma position. Appuyant sur le bouton de mon tournevis, la porte explose juste avant que la lumière ne s’éteigne complètement.

Maintenant, je me retrouve pratiquement encerclé dans la cage d’escalier. Je n’ai qu’une solution pour m’en débarrasser, les forcer à se regarder droit dans les yeux pour qu’ils s’autodétruisent. Ma seule issue sera de sauter dans les escaliers, cette option ne me plait guère, mais je n’ai pas le choix. Même si j’ai perdu presque toutes mes capacités en dehors de la régénération, j’ai toujours en moi le troisième ADN typique des Seigneurs du Temps mais il ne fonctionne pas tout à fait correctement. Seule la guérison ne semble pas avoir été affectée.

Ne quittant mes ennemis du regard, je les menace avec mon tournevis laser. La lumière se trouvant dans la cache d’escalier clignote, je dois agir vite. Puis lorsque celle-ci s’éteint, je fais une roulade vers l’avant, monte sur la balustrade puis saute. Malheureusement pour moi, je me réattéris très mal de l’autre côté, ma jambe touche en premier l’une des marches. Et je cogne violemment la tête contre les autres marches. N’arrivant pas à me redresser correctement, je chute de plusieurs étages avant de perdre connaissance.

Je sors de mon inconscience bien plus tard, je n’ouvre pas les yeux et tente d’écouter ce qui m’entoure. Dans ce brouha, j’entends vaguement « traumatisme crânien ». Moi qui avais déjà terriblement mal à la tête à cause des tambours, me voici avec une blessure. Je devine alors que je me trouve dans un hôpital.

Je vais devoir me guérir, or n’ayant pas une blessure mortelle, je ne vais pas complètement me régénérer. Je n’en ai pas besoin, à la place, j’entre dans un coma guérisseur tout me concentrant sur la même énergie temporelle que notre régénération* (*c’est la même capacité, utilisée différemment). Au lieu de me voir expulser toute cette « puissance » de couleur blanche et orangée, elle reste à l’intérieur de mon corps. Ainsi mes cellules se renouvellent sans que cela ne me fasse changer d’apparence.

Je présume qu’ils n’ont jamais vu de Seigneur du Temps de leur vie. Ils doivent certainement paniquer pour plusieurs raisons. La première est ma température corporelle qui n’est QUE de 15°C contrairement aux humains et que nous avons deux cœurs, ainsi qu’un système respiratoire nous permettant de tenir plus longtemps sans oxygène. Et de l’autre à cause de mon coma volontaire, je leur donne l’impression d’être morts extérieurement.

Une fois ce processus terminé, je me sens beaucoup mieux. Ouvrant les yeux comme si de rien n’était, mon regard est sur les médecins qui m’entourent. Et je ne suis visiblement pas le seul patient dans la salle. Lâchant un grognement de mécontentement, je ne veux pas rester ici et leur servir de cobaye ! Ma nervosité s'exprime par un incessant frottage de barbe.

Ils m'énervent avec leur blablabla inutile, je fini par exploser ma rage et hurler comme un diable. Ils sont sourds ou juste idiots, je leur dis que je VAIS bien ! Que je ne ressens rien au niveau de ma tête (je ne vais pas non plus leur dire que j'entends un son de tambour de guerre, ils m'enverraient directement à l'asile psychiatrique).

Je refuse que l'on me touche ! Je leur dit clairement que j'exige de pouvoir repartir, que ce n'est pas la peine de s'inquiéter pour moi. Avec leur connerie, je suis en train de me choper une migraine dont j'ai tant l'habitude.

Je fais un tel scandale, me montrant sous mes jours très instable. Qu'ils finissent par me changer de place pour m'isoler. Super, ils sont vraiment incompétent ... Qui les paies ces incapables ?! Et en plus, ils tentent de m'administrer un calmant. Je n'aime pas du tout cela, je fini par "céder" en faisant un signe de la main, très bien s'il veule m'examiner et que cela puisse me permettre de quitter au plus vite ce lieu. D'accord.

Je reste seul pendant plusieurs minutes. Assis en tailleur sur mon lit, je ferme les yeux et médite en quelque sorte. Puis, j'entendis qu'on toque à la porte. Rouvrant mes yeux, ma tête se tourne direction de l'entrée de ma chambre.

- Monsieur ? Je suis là pour vous examiner. dit un nouveau médecin.
- Quoi ?! Est-ce vraiment nécessaire tout ce tapage pour moi ? Je vais très bien, je suis en pleine forme. Entré... dis-je sur un ton agacé.

Fronçant les sourcils, cette situation m’agace au plus haut point. Qu’est-ce que les humains sont insupportables ! L’espèce humaine est la pire de toute avais-je dis, et je tiens toujours cet avis. Mon regard est en direction de ce jeune homme, je l'observe attentivement toujours assis en tailleur.

- On m’a dit que vous avez chuté dans les escaliers d’un immeuble et que vous étiez inconscient. Dites-moi, vous vous appelez comment ? me demanda-t-il avec un calepin en main.

Il ignore totalement que je suis le Maître. Donc, je vais lui donner mon nom humain. Je le sens très mal cette histoire, je risque fortement d'éveiller les soupçons à cause de mon métabolisme différent de celui des humains.

- Mon nom est Harold Saxon, je suis un homme âgé de 47 ans. Je me souviens très bien ce qu’il s’est passé et pourquoi, j’ai été forcé de sauter du dernier étage dans les escaliers. C’était soit cela ou la mort, pouvez-vous le comprendre ? dis-je sur les nerfs.
©️ Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
Electric Inhuman
messages : 35
âge réel : 21

MessageSujet: Re: Un patient pas comme les autres ~ Ft le Maître  Ven 13 Oct - 4:42

Un patient pas comme les autres.The Master & Lincoln Lincoln était à peine rentré dans la pièce que l'homme était déjà sur les nerfs. Ça promettait... L'inhumain devait faire preuve de diplomatie et de professionnalisme. Chose qu'il avait du mal à faire à cause de son caractère de cochon disait-on.

L'homme prétendait aller bien. Le blond en doutait, a son arrivée, il était inconscient. Ça laisse rarement les gens sans séquelles. De plus, d'après ses collègues, il avait un métabolisme hors du commun. Il avait une température corporelle de 15°C et ils ont entendu un battement de cœur 2 fois supérieur à la moyenne alors qu’il semblait mort. Il s'approcha alors de lui après que l'homme ait dit avoir été forcé de sauter du dernier étage du bâtiment.

- Vous savez que vous auriez pu mourir également si les passants ne se sauraient pas inquiétés ?

Il regardait alors par la porte qu'il avait laissée entre ouvert, ne voyant personne, il reporte son intention sur l'homme avant de dire.

- Entre nous je comprends que vous ne voulez pas rester ici, quand on est différent on a souvent le droit à une batterie de question et d'examen qu'un humain lambda n'a pas. Je suis différent également, je ne me permettrai pas de faire quoi, ce soit qui vous nuira si ça peut vous rassurer.

Pour lui prouver ses dires, il s'approcha d'une des lumières dont il absorba l'électricité. Il en fit ensuite une boule d'énergie qu'il garda en main quelques secondes avant de la dissiper. Il s'approcha alors de l'homme à nouveau mais c'était pour prendre sa tension.

- Je dois vous prendre votre tension, votre rythme cardiaque et vous faire une prise de sang. Vous permettez que je le fasse ? Pas d'inquiétude, si les résultats ne sont pas conforme à un métabolisme normal, je tâcherai de modifier ça.

Il voulait le rassurer et lui prouver qu'il ne lui voulait aucun mal, qu'il voulait seulement assurer que son coup à la tête n'avait rien endommagé chez lui. Une tel chute pouvait entraîner de graves lésions cérébrales.

© Crimson Day
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The Master
The Lonely God among the universe
messages : 50
âge réel : 31

MessageSujet: Re: Un patient pas comme les autres ~ Ft le Maître  Ven 13 Oct - 10:17

Un patient pas comme les autres
THE MASTER
feat.
LINCOLN CAMPBELL


 

 



 

 




Observant du regard le médecin approché de moi, je surveille ces moindres fait et geste. Mon tournevis laser est certainement tombé de ma main quand j’ai sauté pour sauver ma peau. J’espère qu’il ne se soit pas brisé, cela m’emmerderait considérablement.

- Vous savez que vous auriez pu mourir également si les passants ne se savaient pas inquiétés ? me dit-il ainsi.
- Je suis au courant, je vous en remercie. Si vous saviez le nombre de fois que je suis mort, je ne les calcule plus. Je finis toujours par revenir même après quatre morts définitives. répond-je sèchement.

Je le vis ensuite regarder par la porte entrouverte, mais que manigance-t-il ? Son attitude est étrange, comme s’il cherchait à vérifier que personne d’autre ne soit dans les parages. Continuant de l’observer, je me méfie de plus en plus. Quelque chose ne tourne pas rond avec lui.
 
- Entre nous je comprends que vous ne voulez pas rester ici, quand on est différent on a souvent le droit à une batterie de question et d'examen qu'un humain lambda n'a pas. Je suis différent également, je ne me permettrai pas de faire quoi, ce soit qui vous nuira si ça peut vous rassurer. affirme cet homme.
- Différent ? Attendez, comment le savez-vous ? Je ne crois pas vous avoir déjà croisé quelque part. Je connais que trop bien les humains et leur sale manie de faire de nous des cobayes. Je me souviens de ce qu’ils m’ont fait. lui demande-je en étant suspicieux.

Mais que fait-il maintenant ? Je le vois s’avancer en direction de la lumière et je le vois l’absorber. Ensuite, il en forme une boule d’énergie dans sa main pendant quelque seconde avant de la dissiper aussi vite. Je comprends alors qu’il n’est pas tout à fait humain lui aussi.

- Je dois vous prendre votre tension, votre rythme cardiaque et vous faire une prise de sang. Vous permettez que je le fasse ? Pas d'inquiétude, si les résultats ne sont pas conformes à un métabolisme normal, je tâcherai de modifier ça. me demanda-t-il en insistant.
- Vous vous rendez compte que vous risquez gros si vous falsifier les données. J’imagine qu’il est déjà trop tard, vos collègues ont certainement dû remarquer que je ne suis pas tout à fait comme eux. m'exprime-je surpris de sa requête.

Je me concentre sur mon énergie temporelle, il va voir le processus extérieur de la régénération. Une lueur blanche dorée suivie d’un fort son apparaît alors au niveau de ma main. Je la garde ainsi pendant quelque seconde puis interromps ce processus très douloureux et épuisant (lorsque je l’utilise à pleine puissance).

Fronçant les sourcils, j’entends alors dans mon esprit la voix de The Mistress. Comme si elle était là et qu’elle était en train de me sermonner pour que j’arrête de faire l’idiot. Faisant un signe positif sur la tête.

- Si vous êtes prêt à prendre ce risque pour moi. J’aurais une petite demande spéciale à vous faire. Je vous autorise à me toucher, et n’essayer pas de me duper. Lors de la prise de sang, vous allez vous rendre compte que celui-ci n’est pas humain. Il est légèrement plus foncé avec une teinte légèrement orangée. S'il tombe entre de très mauvaises mains, nous sommes morts tous les deux. lui dis-je sur un ton moins glacial.

Je remonte ma manche tout en tendant mon bras, je déteste cela et ce n’est pas pour rien. Le sang des Seigneurs du Temps à cette particularité de guérison, lié à l’énergie temporelle. L’Univers tout entier tuerait pour avoir ne serait-ce qu’une seule de nos cellules. Nous sommes capables de guérir toute l’humanité, c’est pour cela que je suis très réticent à devenir le sujet d’expérience d’Oblivion…
©️ Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Un patient pas comme les autres ~ Ft le Maître  

Revenir en haut Aller en bas
 
Un patient pas comme les autres ~ Ft le Maître
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amnesia :: Bienvenue à Oblivion :: Centre-ville :: Hôpital-
Sauter vers: