AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Recrutement {Anakin Skywalker}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MARRAINE
Exarch of Zakuul, Eternal Protector
messages postés : 313
âge réel : 32

MessageSujet: Recrutement {Anakin Skywalker}  Dim 1 Oct - 9:33

Recrutement


Star Wars Episode III -Extended Edition : Padmé's Destiny

Cela fait quelque temps que j’ai atterris sans aucune explication à Oblivion. Je dois me refaire une nouvelle vie, loin de ma terre natale et de ma famille. C’est la volonté du Destin et je dois m’y plier sans discuter. Bien que l’absence de ma mère et ma sœur se fait ressentir. Cela me rappelle l’une des phrases de notre philosophie. Quand les ténèbres viendront, je devrais les affronter seule.  

Le jour n’est pas encore levé, je suis dans mon appartement à la citée des Lumières. Je m’entraîne le plus possible pour garder un équilibre mental et physique. Il n’est pas question de me ramollir et encore moins de perdre tous les acquis que j’ai eus durant ma très jeune carrière d’Exarque. Seul le Destin a été affecté, pas mes compétences physiques lié à mon expérience et aux améliorations cybernétiques et génétiques que j’ai subies.

ZO-789 me pousse dans mes retranchements pour me forcer à me servir de mon instinct de survie. Père utilisait des mêmes méthodes pour que ma sœur et moi puissions gagner en résistance physique et mentale. Je m’entraîne pendant des heures, jusqu’à l’aurore. J'ai reçu cet Androïde par l'Empereur Valkorion lui-même quand je suis devenue Exarque.

Par la suite, durant une heure de temps. Je me consacre à honorer mes divinités par la douleur. Elle est mon seul droit. Qu’Izax me guide dans cette nouvelle journée qui commence, car aujourd’hui est un jour spécial ! J'ai été convoquée pour subir un entretiens pour tenter de devenir policière, car mon devoir est celui de protectrice éternelle. Et bien avant que je n’arrive ici, je faisais partie de la police militaire de Zakuul. Je dois gagner ma vie et donc me trouver du travail. J'avais donc envoyer mon holo-dossier de candidature au commissariat de la citée des Lumières.

Après ma séance de prière auprès de mes Dieux, je me prépare pour rejoindre le « commissariat ». Je réfléchis plusieurs minutes sur quelle tenue portée, dois-je y aller en civile ou bien avec tout mon attirail ? Parce que j’imagine que les procédures de recrutement ne doivent pas être les mêmes que mon monde.

Je vais y aller en tenue civile, je prendrais avec moi mon pique-laser éteint accrocher dans mon dos. Je suis à la recherche d’un habit des plus simples, pas d’extravagance bien que ce soit difficile quand on est d’origine Zakuulian. Nous attachons une grande importance à la perfection et à l’équilibre parfait.

Je prends alors un ensemble civile simple, de couleur noir et blanc typique de notre philosophie. Une fois prête, je récupère mon arme en le mettant à l'envers sécurité activée (pour empêcher la lame de sortir) dans mon dos tel un long bâton. Je quitte mon appartement en compagnie de ZO-789 qui elle aussi ne porte pas d’armure. Fidèle à elle-même, ma compagne de route prend avec elle son arme.

Prenant mon vaisseau, je survole la citée des Lumières jusqu’à l’aire d’atterrissage le plus proche du commissariat. Marchant tranquillement à destination, je donne mes instructions à mon Androïde puis entre. Tout semble calme pour l'instant, il y a un guichet. Attendant patiemment mon tour, je leur fais comprendre que je suis ici pour l'entretiens d'embauche. On me dit alors de patienter dans la salle d'attente.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Recrutement {Anakin Skywalker}  Dim 1 Oct - 11:22

Dark Vador regarde autour de lui, aussi tranquillement qu'il admirerait un paysage nouveau. Il repère en fait chaque ennemi présent, certains se trouvent en hauteur, sur des plateformes de plusieurs niveaux différents, d'autres se trouvent au sol. Tous lui lancent un regard des plus hostiles, ils pointent leurs armes chargées vers une même cible: lui. Pourtant, il n'y a qu'un silence pesant qui ampli l'entrepôt désaffecté, seulement interrompu par l'appareil respiratoire intégré au casque du seigneur Sith. Ce dernier se contente, après son examen visuel, de sortir son cylindre de sous sa cape et relâcher la lame rougeoyante. C'est tout ce qu'il en faut au chef de la bande pour ordonner l'assaut. A peine a -t- il ouvert la bouche, que Dark Vador se propulse vers la première plateforme, évitant une salve de tirs.

Les personnes présentes sur le plateau tombent rapidement sous ses coups de sabre, leurs alliés ne tirent pas de peur de blesser leurs camarades en plein combat. Comme prévu par le Sith. D'un bond, il rejoint une autre plateforme et tue toute personne présente, recommençant l'opération jusqu'à ce qu'il n'y ait plus âme qui vive dans les hauteurs. Ses attaques fulgurantes ne laissent aucune chance aux contrebandiers, peu habitués à affronter un être tel que lui. Ce dernier rejoint le sol pour terminer le travail. Il ne laisse alors qu'une seule personne en vie, qu'il ampute de son avant- bras dans sa volonté de marquer son esprit. A présent, à chaque fois que l'homme regardera sa future prothèse, il se rappellera qui le lui a faite et qu'il peut à tout moment recommencer.

"Tu es à mes ordres, ainsi que tes hommes. Ton réseau m'appartient. Tous tes biens m'appartiennent."

Le chef des contrebandiers hoche doucement la tête, le visage livide. Si ses genoux n'étaient pas déjà à terre, ils se heurteraient à cause de ses tremblements.

"Il va y avoir du changement dans cette ville, et tu fais partie des instruments de ma domination, à présent."

Sans ajouter quoi que ce soit d'autre, Dark Vador quitte le bâtiment de sa démarche impériale. Il enfourche son speeder pour rejoindre une autre partie de la ville, aussi abandonné que l'entrepôt. Il entre dans un local mitoyen à un bâtiment désaffecté, avant de descendre de son véhicule. Il retire enfin son armure avec la Force, qu'il place dans des emplacements muraux, avant quitter les lieux.



***


Ce monde n'est pas ordinaire. J'ai vu d'innombrables planètes, en type et en taille, des systèmes qui défient les lois même de la physique au point de pouvoir les qualifier de miraculeux. Pourtant, aucune de ces merveilles n'est aussi mystérieuses qu'Oblivion. Cette coexistence est contre- nature, au-delà de ce que la Force pourrait obtenir. Je dois savoir ce qu'il se cache derrière cette ville, pour cela, il me faut la conquérir. Il y a forcément un Créateur derrière cette aberration, je n'en doute pas une seconde. C'est lui que je dois atteindre, par tous les moyens.

Ces pensées remuant dans mon esprit, je rejoins le commissariat de police de la Cité des Lumières. Mon supérieur lâche un fin dossier sur mon bureau, quelques secondes à peine après m'être assis. Je fronce les sourcils d'un air désapprobateur, j'ai déjà bien assez de travail pour ne pas qu'on m'en rajoute. L'homme me prend de court en m'indiquant que c'est la candidature d'une nouvelle recrue. Je soupire d'exaspération au départ du chef, il se fiche pas mal de mon avis. Je lis durant quelques minutes les qualifications de la jeune femme.

"Suis- moi."

Dis- je en arrivant devant la future recrue en pleine discussion avec l'administration.

"Monsieur Skywalker, elle n'est pas enregistr...
- Peu importe, ce serait une perte de temps si elle n'est finalement pas reçue."

Répondis- je en m'arrêtant au milieu de la salle. Mon ton est assez significatif pour que l'homme au guichet n'ajoute rien. Je me tourne ensuite vers la jeune femme qui n'a pas l'air d'avoir bougé d'un iota.

"Es-tu sourde ou attardée?"

Je repars en direction de la sortie, pour l'attendre devant mon véhicule de service. Je dois faire profil bas, ne pas faire de vague, même si je déteste l'idée d'avoir un partenaire. Je ne serai plus aussi libre qu'avant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MARRAINE
Exarch of Zakuul, Eternal Protector
messages postés : 313
âge réel : 32

MessageSujet: Re: Recrutement {Anakin Skywalker}  Dim 8 Oct - 11:53

Recrutement

Attendant patiemment qu’on me reçoive, je remarque que nous ne sommes pas seuls dans la salle d’attente. Par politesse, je les salue de la tête en disant un simple « Bonjour à vous étrangers ». Je me mets légèrement sur le côté en croisant les bras, mon Androïde n’est point loin. Nous sommes observés, surtout moi. Je crois qu’ils n’ont jamais croisé de Zabrak de leur vie.  

Il n’y a pas uniquement ma tête qui les intrigues, mais aussi ce que j’ai dans mon dos. Mon pique-laser est très grand, il m’arrive au cou soit environ 1m80 éteint. Quand ma lame brune est allumée (70cm), mon arme fait autour des 2m50.

L’avantage de ce type d’armement est qu’on en voit très peu. Parce qu’il est très difficile à manier, il faut beaucoup d’espace et savoir le maîtriser parfaitement. Et la petite particularité est qu’il est rétractable. Je peux le faire passer de pique-laser à simple sabre laser. Et il se déplie également sous forme de pique.

Libérant mon esprit, je patiente tranquillement tout en observant ce qui m’entoure. Puis un membre de l’administration finit par venir me chercher. Je le suis en silence accompagné de ZO-789 à la façon militaire. Nous nous arrêtons vers le guichet, celui-ci me fait comprendre que je vais devoir m’enregistrer. Faisant un signe positif de la tête, il commence à m’expliquer quoi faire quand nous sommes interrompus par l’arrivée d’un jeune homme.

- Suis-moi. m'ordonne cet étranger.
- À vos ordres. J’imagine que vous êtes là pour que je fasse mes preuves. Qu’il en soit ainsi. lui réponde-je simplement.
- Monsieur Skywalker, elle n'est pas enregistr... lui dis l'homme au guichet.
- Peu importe, ce serait une perte de temps si elle n'est finalement pas reçue. répond sèchement l'étranger.

Je m’écarte légèrement et fais un salut militaire par respect. Tournant la tête dans la direction du guichet, celui-ci hausse les épaules n’ayant pas le choix que d’obéir. Restant impassible, je lui fais un léger signe de la main pour lui faire comprendre que tout va bien. Je compris très vite que le jeune humain est mon nouveau coéquipier.

- Es-tu sourde ou attardée ? me demande-t-il sur un ton désagréable.

Je ne réponds point à sa dernière remarque, je ne réagis même pas. Je me contente de le suivre avec ZO-789 derrière moi. S’il m’avait insultée de la sorte sur mon monde. Il aurait été immédiatement arrêté puis condamné à la peine capitale, une exécution publique. Les lois ici sont bien différentes de Zakuul, je vais devoir les apprendre par cœur. Mais sans jamais me détourner de mes objectifs et de mon serment. Je serais toujours une gardienne de la paix et représentante de la justice grâce à l’équilibre parfait.

Je suis donc Skywalker dans son vaisseau de service. Skywalker … Je n’ai jamais entend un tel nom de famille. J’ai comme la nette impression que cela ne le réjouit guère d’avoir quelqu’un avec lui. Peut-être est-il solitaire ? Après tous, les Exarques sont bien seuls à diriger leur régiment (bien qu’ils puissent coopérer en duo avec un Chevalier ou un Paladin à ces côtés). En ce qui me concerne, cela ne me dérange absolument pas de travailler en duo.

Main dans le dos comme un officier, je monte à bord et me place. Je n’ai pas la moindre idée de notre destination, mais j’imagine qu’il m’envoie sur le terrain avec ma tenue civile et sans mon bouclier ! Je devrais alors me servir de ce qui m’entoure et de mon arme d’attaque pour me défendre.  
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Recrutement {Anakin Skywalker}  Sam 14 Oct - 6:37

J'ai rencontré assez de Zabraks dans ma vie pour les reconnaître au premier coup d'oeil. Sa taille me domine totalement, l'arme qu'elle possède dans le dos, dont je n'ai aucune idée des capacités, est totalement démesurée. Personnellement, je n'aurais pas su quoi en faire en situation de combat. Si cette femme est capable de le manier, c'est tout à son honneur. Cependant, certaines choses doivent être faites, pour respecter les codes policiers. A commencer par la régulation des armes et des équipements en général. De fait, au lieu d'entrer directement dans le vaisseau de patrouille comme attendu, je le contourne pour ouvrir l'arrière.

"Ton animal de compagnie reste ici, ainsi que ton équipement externe à celui proposé par le commissariat. Tu auras droit d'amener ce que tu veux une fois gradée, sous validation de ta hiérarchie."

Je ne l'ai toujours pas regardée dans les yeux, je tends pourtant la main dans sa direction pour récupérer le bâton et le ranger dans la soute. Je sors ensuite des protections semblables aux stormtroopers: des bottes, un plastron, un casque dévoilant le bas du visage à partir du nez et un fusil laser, tous aux couleurs et au blason de la police. Ce n'est pas la tenue complète de mon monde, ni le design exact, mais ce sera suffisant.

"Ah... Non, tu n'as pas encore passé les tests au tir, peut- être plus tard pour le fusil."

Je range l'arme à sa place, et place les deux autres objets dans les bras.

"Enfile ceci avant de monter, tu vas en avoir besoin."

Je prends la place du conducteur, puis démarre une fois la jeune femme installée à côté de moi. Le vaisseau s'élève au-dessus du sol rapidement, il prend de la vitesse sous mon impulsion. C'est le moment de debriefer. J'ai bien remarqué ses manières très militaires, mais ce n'est pas encore le moment de faire connaissance. Pas tant que je ne saurais pas de quel bois cette femme est faite.

"Alors...
- ANAKIN SKYWALKER!"

Le communicateur intégré à la voiture s'est soudainement allumé, je reconnais la vois du chef.

"Bonjour commissaire, puis- je vous être utile?
- Êtes- vous devenu fou!? Emmener une nouvelle recrue, pas encore testée, sur le terrain!?
- N'êtes- vous pas de la vieille école, monsieur? Je vais la confronter à la réalité et voir ce qu'on peut en tirer, je vous promets d'être prudent.
- Vous? Prudent? Ce serait bien la première fois! Nous avons besoin de sang neuf, vous me comprenez? Ce sera une simple patrouille, vous lui montrez ce que vous avez à lui montrer, ensuite vous rentrez au bercail avec la recrue, en un seul morceau!
- C'était bien mon intention, monsieur. Nous passerons chez le marchand de glace avant de rentrer, ce sera la plus belle sortie de sa vie.
- Pas d'imprudence!"

La communication se coupe brutalement, un fin sourire se dessine sur mes lèvres. Ce vieux crétin est toujours aussi naïf. Une simple patrouille? Et puis quoi encore? Je pique vers un bar pas mal fréquenté, atterrissant et me rangeant non loin, mais de manière à ne pas être repéré par les clients, à quelques centaines de mètres de là.

"Le plan est simple: entres et demandes à voir un certain "Gra'ko". S'il ne réagit pas de sa propre initiative, n'hésite pas à interroger le barman directement."

Je descends du vaisseau, impassible. Je me dirige vers le bar en marchant, aussi peu armé que la femme. Une fois à proximité, je montre l'établissement à ma partenaire du moment. Je ne lui ai pas dit qui est ce Gra'ko, car ce n'est pas nécessaire à la réussite du plan.

"C'est ici, n'oublie pas le protocole: il faut énoncer distinctement ton matricule et ton rang hiérarchique. Tu es cadet, de matricule A7C9L4. Nous représentons la police, nous devons accomplir notre travail correctement, si on ne veut pas mettre en péril les dossiers que nous construisons contre les criminels."

Depuis notre rencontre, je ne l'ai toujours pas regardée dans les yeux. Je la quitte sans l'avoir fait, disparaissant dans une ruelle en la saluant de dos, d'un geste de la main. Maintenant, c'est à son tour de jouer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MARRAINE
Exarch of Zakuul, Eternal Protector
messages postés : 313
âge réel : 32

MessageSujet: Re: Recrutement {Anakin Skywalker}  Mer 18 Oct - 8:09

Recrutement
Quand les ténèbres me trouveront, je devrais les affronter seule. Je me souviens très bien la première fois que je l’ai entendu dire de la bouche de Valkorion. Cela avait fait comme un écho en moi, de comprendre que je dois toujours compter que sur moi-même et pas sur les autres, y compris ma propre sœur et Andrew Lewlis.

Je suis sorti de mes pensées de mon passé pour me concentrer sur le présent. J’entends à nouveau la voix presque nonchalante de mon collègue :

- Ton animal de compagnie reste ici, ainsi que ton équipement externe à celui proposé par le commissariat. Tu auras droit d'amener ce que tu veux une fois gradée, sous validation de ta hiérarchie.  m'ordonne-t-il.
- ZO-789 montre à cet être irrespectueux et arrogant pourquoi, tu es bien plus qu’une intelligence supérieure. Est-ce là les ordres du Juge Suprême ou les vôtres ? m'adresse-je aux deux. 

Tout en restant impassible, je suis forcée de me séparer de mon arme. Mon Androïde la compris en me fixant du regard, tout comme elle cela ne me plait absolument pas. Je le décroche de mon dos sans le rétracter puis le donne à Skywalker sans que jamais celui-ci ne me regarde dans les yeux. Je ne fais aucun commentaire, je me contente juste d’observer. Je le vois sortir une espèce d’armure qui me fait penser à ce qu’avait les Skytrooper mais en beaucoup plus primitif, puis une arme.

La suite m’intrigue mais encore une fois, je ne montre aucun sentiment extérieur. Nous avons appris à les contrôler pour pouvoir les utiliser intelligemment. Nous ne sommes ni des êtres de lumière (Les Jedi) et ni des êtres obscurs (Les Sith), notre ordre les Chevaliers de Zakuul est très différent de ceux des mondes du Noyau. Et l’impassibilité est la règle d’or, du simple écuyer à l’Exarque, nous ne sommes pas connus pour être des êtres sentimentaux.

- Ah... Non, tu n'as pas encore passé les tests au tir, peut-être plus tard pour le fusil. me sort-il comme ça.  
- Est-ce vraiment prudent d’envoyer une nouvelle recrue sans aucune arme ? demande-je curieuse.

Je commence à avoir de sérieux doute sur mon collègue, que cherche-t-il à faire de moi ? Pour le moment, je n’ai pas la réponse à la question. Je constate juste qu’il a des manières étranges et son attitude vis-à-vis de moi de rejet n’est pas en sa faveur.

- Enfile ceci avant de monter, tu vas en avoir besoin. me dit-il.

Tendant les bras, je les porte et devine que je vais devoir mettre cela. Cela n’a strictement rien avoir à notre technologie très avancée. Vais-je vraiment être aussi bien protégée qu’avec mon armure d’Exarque ? J’ai de fort doute là-dessus, la particularité de mon équipement est qu’il résiste bien mieux au tir de blaster que les armures des Mandaloriens qui étaient connus pour avoir du matériel de qualité.  

- Par Izax ! Une protection aussi primitive ne fera pas long feu face aux criminels. m'exclame-je sans retenue.

Je fais un signe discret à mon Androïde, celle-ci m’affiche un sourire malicieux. Ma tenue civile n’est pas des plus adaptées pour cette « protection ». Je porte une robe ! Et ce n’est pas ce qu’il me faut pour faire une simple patrouille.

Sans que je lui dise quoi que ce soit, ZO-789 range son fusil blaster et s’introduit en douce dans la soute pour récupérer mon arme. Elle est une experte en piratage et y arrive sans encombre. Quant à moi, je surveille les alentours tout en mettant cette chose ridicule. Une fois ma complice à nouveau proche de moi, celle-ci me donne ces menottes et avec un collier contre les utilisateurs du Destin (qui est également électrifié). Elle me passe également un poignard Zakuulian, puis en dernier me donne mon pique-laser.

Je me décide à le réduire sans faire le moindre bruit suspect. Je le cache sous ma longue robe, je dois faire de même pour le reste. Rien de doit être visible lorsque je retrouverai Skywalker, car ma survie en dépend.  

Tout en demandant à mon Androïd de garder un œil très attentif à ce jeune humain, je lui dit de ne pas s’en faire pour moi. Que s’il y a le moindre problème, qu’elle n’hésite pas à faire usage de l’extrême brutalité lui explique-je en Zakuulian. ZO récupère son fusil blaster et me suis comme si de rien n’était.

Une fois prête, je rejoins mon collègue et m’assois à ces côtés. Ma compagne d’aventure se place juste derrière nous. À peine assise, Skywalker me parle. C’est un vrai moulin à parole !

- Alors...
- ANAKIN SKYWALKER!"
- Bonjour commissaire, puis-je vous être utile?
- Êtes- vous devenu fou!? Emmener une nouvelle recrue, pas encore testée, sur le terrain!?
- N'êtes- vous pas de la vieille école, monsieur? Je vais la confronter à la réalité et voir ce qu'on peut en tirer, je vous promets d'être prudent.
- Vous? Prudent? Ce serait bien la première fois! Nous avons besoin de sang neuf, vous me comprenez? Ce sera une simple patrouille, vous lui montrez ce que vous avez à lui montrer, ensuite vous rentrez au bercail avec la recrue, en un seul morceau!
- C'était bien mon intention, monsieur. Nous passerons chez le marchand de glace avant de rentrer, ce sera la plus belle sortie de sa vie.
- Pas d'imprudence!

J’écoute attentivement la discussion entre eux, elle est riche d’information. Dois-je comprendre qu’il avait un autre partenaire avant moi et que celui-ci est mort ?! Ces nouvelles ne semblent guères réjouissantes, j’ai comme un très mauvais pressentiment. Je vais devoir rester sur mes gardes, sinon je subirais le courroux de Zildrog. Je vois alors le fin sourire sur le visage d’Anakin, mon ressenti est de plus en plus fort.

Je me concentre, je ne dois pas me laisser détourner par la jalousie d’Esne. Nous ne nous arrêtons pas loin d’une Cantina ce que les gens d’ici nomment bar. Nous sortons du véhicule tout en suivant mon collègue. Toujours silencieuse, Anakin me donne les instructions :

- Le plan est simple: entre et demande à voir un certain « Gra'ko ». S'il ne réagit pas de sa propre initiative, n'hésite pas à interroger le barman directement. C'est ici, n'oublie pas le protocole: il faut énoncer distinctement ton matricule et ton rang hiérarchique. Tu es cadet, de matricule A7C9L4. Nous représentons la police, nous devons accomplir notre travail correctement, si on ne veut pas mettre en péril les dossiers que nous construisons contre les criminels. m'explique-t-il tout en me prenant pour une idiote.

Je le vois me faire un signe de la main tout en s’éloignant, il ne m’accompagne même pas ! Je fixe du regard Anakin en étant très suspicieuse. Son attitude ne fait que de monter ma méfiance envers lui. J’ignore encore qui est ce jeune homme, mais je ne tarderai pas à le savoir. Je veux savoir ce qu’il est véritablement et envisager le pire des scénarios : avoir affaire à un être profane (Sith).

Ne bougeant pas de ma position, je réfléchis à ce que je vais faire. Je ne vais pas foncer tête baissée avec cet accoutrement ridicule, c’est le meilleur de se faire repérer ! Je vais simplement appliquer ce que je faisais sur Zakuul ou dans les mondes du Noyau pour arrêter les criminels, me faire passer pour l’une des leurs.

Surveillant mes arrières, je jette un coup d’œil discret pour voir si Anakin n’est pas en train de m’espionner. Retirant cette « sécurité primitive », je la cache dans un coin. Une fois prête, j’observe les allez-et-venue des clients du bar. Puis au moment opportun, je marche en direction du bar tout en cessant ma démarche militaire.

« Père Éternel guidez-moi dans cette nouvelle épreuve… »

Je reste impassible, je vais me mêler à eux pour accomplir ma mission. Que justice soit sur Gra'ko, que son châtiment soit la prison. Je respecte la vie tous comme ceux de mon peuple autrefois. La mort n’est pas une option acceptable pour moi, je préfère capturer mes ennemis vivants de leur ôter la vie. Et c’est exactement ce que j’ai l’intention de faire. Le ramener en un seul morceau au commissariat pour qu’il soit jugé.

Je pénètre dans le bâtiment tout en étant extrêmement méfiante. Mon regard n’est plus aussi impassible, il est beaucoup plus froid. Me cachant dans un coin, je récupère mon pique-laser, l’agrandit et le remet dans mon dos tourné à l’envers comme un « long bâton ». Revenant dans la salle principale tout en observant mon environnement, je commence ma petite enquête pour savoir dans quel milieu suis-je exactement.

Restant sur mes gardes, je me sens observée. Concentrée sur le Destin et ma foi envers mes Dieux, je me dirige vers le bar et commande une boisson. Celui-ci me regarde d’un mauvais œil et refuse de me servir. L’attrapant par le cou tout en serrant, je lui dis :

« Fait ce que je te dis, si tu tiens à ta misérable existence ». lui dis-je en lui faisant un regard noir.

Il finit par s’exécuter sans discuter, il me sert ma boisson. Quant à moi, j’écoute attentivement les discussions. Je dois donc trouver ce Gra'ko alors que je n’ai même pas vu de dossier sur lui. Je n’ai pratiquement aucune information, je vais donc faire avec sans broncher. Des clients viennent s’asseoir juste à mes côtés. Je les regarde d’un mauvais œil puis me concentre sur ma boisson.

Je ressens alors un étrange flux de puissance en moi. Je suis incapable de dire ce que c'est. Tout ce que je peux dire c'est que le Destin s'agite étrangement. Je vais devoir réfléchir à cela plus tard.

Observant les clients, une idée émerge de mon esprit pour faire sortir ma cible. Provoquer une bagarre en faisant semblant d’être ivre. Je mets alors mon plan à exécution, je bois plusieurs verres à la suite. Cela ne me fait strictement rien vu mon métabolisme de Zabrak. Je commence donc à faire semblant d’être complètement bourrée. Mais derrière intérieurement, je commence à me galvaniser pour me préparer au combat.

Je provoque donc une première altercation entre plusieurs esprits bien chauffés à bloc. L’un de mes poings finis dans la figure d’un des aliens, il finit inconscient. Son copain essaye de me faire payer ce geste, mais il finit par frapper une autre cible qui se retourne et lui envoie également son poing en pleine tête.  

Faisant semblant de marcher en zigzag, je m’écarte légèrement pour éviter de me prendre des coups inutilement. Au bout de quelques minutes, mon petit stratagème finit par fonctionner. Je vois enfin le visage de Gra’ko. Il n’est pas de bonne humeur et le fait savoir à tout le bar. Affichant un mauvais sourire sur mes lèvres, j’observe ces moindres fait et geste. Il est à la recherche du responsable de cette bagarre.
©️ 2981 12289 0

_________________


I'll always be here for youI am the one star that keeps burning, so brightly. I'm with you, Whenever you tell. For I am all I've done. Remember, I will still be here, As long as you hold me, in your memory. Then I will never die.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Recrutement {Anakin Skywalker}  Mer 18 Oct - 13:59

Le plan est trop simple, cette femme va probablement compliquer inutilement la tâche. C'est toujours ce que font les nouvelles recrues, parce qu'elles sont idiotes et s'imaginent déjà tout savoir avant d'avoir fait quoi que ce soit. Pourtant, je n'imagine pas une seconde tout le stratagème que met en place la nouvelle recrue, à la place de m'écouter. Je suis à des années- lumières de la vérité, tant est si bien que je me contente de suivre ma partie secrète du plan. En effet, je contourne les bâtiments en marchant aussi ordinairement que possible, ni trop vite, ni trop lentement, sans faire preuve de discrétion, mais sans non plus attirer l'attention. Au bout de quelques minutes, je me retrouve devant l'arrière boutique du bar en question, attendant patiemment.

Je revois dans mon esprit la manière dont je pense que les choses devraient se passer: la recrue va entrer, demander à voir Gra'ko. Il ne se montrera pas, son instinct de survie au contraire lui demandera deux choses: rester bien caché ou prendre la fuite. Sachant qu'il est lié au barman, j'imagine qu'il prendra la deuxième option et sortira par derrière avec l'aide de cet allié. Et je serai là pour le cueillir, à l'arrière boutique, pour tentative de fuite dans le cadre d'une enquête. Il n'aura plus d'autre choix que de nous suivre, bien que je n'ai rien de concret pour lequel le mettre aux arrêts. Le plan est totalement parfait, il ne peut pas échouer, même si la recrue tente de faire du zèle dans le tas. C'est tout du moins ce que je crois.

Ma patience est rapidement mise à l'épreuve, je suis déjà à bout à peine quelques minutes en trop par rapport à mes calculs. Je fais discrètement  le tour pour juger des clients entrant et sortant, de peur que Gra'ko ne sorte finalement par devant. Quelques allées et venues plus tard, c'est un récidiviste que je connais bien qui quitte l'établissement, je le saisis par le bras après m'être approché et l'emmène à l'écart. Il n'est pas très fiable, mais il peut faire un simple travail. Je le mets dos au mur avec quelques paroles inquiétantes dont je sais qu'il ne les prendra pas à la légère, puis l'envoie accomplir sa mission. Le délinquant revient donc à l'intérieur du bar, passant devant la nouvelle recrue, pour venir chuchoter à l'oreille de Gra'ko que la cliente qui fait du grabuge est en fait une policière. Son visage passe de la simple contrariété d'être dérangé, à la colère. Il déteste qu'on le prenne pour une quiche.

Dans sa rage, l'homme tente de tuer la policière avec un fusil laser sorti de son sac. Il tire plusieurs rafales, avant de prendre la fuite par l'arrière. Ses alliés dispersés dans la salle tirent à leur tour, ne ciblant que la recrue. Une fusillade intense s'entame dans la foulée. J'attends Gra'ko comme prévu, adossé au mur encadrant la porte. Lorsqu'elle s'ouvre brutalement, je fais un croche- patte au criminel qui s'écroule au sol. Ne m'attendant pas à ce qu'il ait son arme dans ses mains, je récupère son sac et le laisse se retourner. Vivement, il tourne sur lui- même et tire vers moi. Dans un mouvement encore plus vif, je tends la main, créant un bouclier de Force qui encaisse le laser. Je bondis sur le côté en sentant d'autres tirs venir de l'ouverture du bâtiment: ses alliés sortent par petits groupes, tout en assurant leurs avants et leurs arrières. J'utilise la force pour m'élever dans les airs, disparaissant sur le toit du bar.

Les criminels ne tardent pas à faire de même, par la ruelle cependant, s'engouffrant dans des vaisseaux de transports personnels un peu plus loin. Je quitte le toit et me laisse tomber sur le sol, une fois que les tireurs ont disparu, soupirant de contrariété. J'attends que la femme sorte, mon humeur massacrante est difficile à rater.

"Allons! Nous n'avons pas de temps à perdre! Nous devons les suivre! Es- tu incapable de réaliser l'urgence de la situation, ou le fait d'emprunter trop régulièrement le cerveau électronique de ta créature de métal a atrophié le tient?"

J'aurais du me douter qu'elle n'en ferait qu'à sa tête, elle remettait déjà mes instructions en question avant notre départ. Je ne peux pas lui faire confiance! Ni accepter la moindre de sa personne. Si le commissaire ne demandait pas de ramener cette tête brûlée avec moi en rentrant au quartier général, je ne l'aurais pas attendue. Cette stupide et arrogante femme qui pense pouvoir anticiper plus loin qu'un Seigneur Sith qui a dirigé bien des armées par le passé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MARRAINE
Exarch of Zakuul, Eternal Protector
messages postés : 313
âge réel : 32

MessageSujet: Re: Recrutement {Anakin Skywalker}  Sam 21 Oct - 18:05

Recrutement
La bagarre que j’ai volontairement créée commence à s’estomper. N’affichant rien, mon regard ne quitte pas ma cible des yeux. Parfois, je fais semblant de faire autre chose pour ne pas attirer les regards sur moi. Au bout de quelques minutes, je sors un bloc de donnée. N’ayant pas de droïde sonde sous la main, je vais m’en servir pour tracer ma cible si celle-ci venait à prendre la poudre d’escampette.

Je le range discrètement, puis mon regard est attiré par l’arrivée d’un des clients qui se dirige vers Gra'ko. Je le vois chuchoter des mots à l’oreille (pas difficile de le voir quand on est grande de taille), puis son regard change du tout au tout. Mais qu’est-ce qu’il a été lui dire celui-là ? Le Destin commence à bien réagir, de vagues « murmures » se font entendre. Je dois m’attendre au pire, même si je n’ai pas encore de certitude.

Et là, je le vois sortir une arme et tenter de me tuer avec. Gardant mon sang-froid face à la situation, je prends mon pique-laser et l’active. Cela créer une certaine panique chez ces criminels, je me mets en position de défense. Je commence à frapper des adversaires avec le bout de mon arme pour les mettre rapidement hors d’état de nuire, je ne les tuerai pas ! S’en suit alors une fusillade !

Il n’y avait qu’une seule personne qui était au courant, Anakin Skywalker … Depuis que je suis entrée dans ce bâtiment, je n’ai pas décliné mon identité ni ce que je suis. Ce n’est pas comme si c’était la première fois que j’accomplis une mission d’infiltration chez l’ennemi. Et encore policière n’est pas le bon terme pour me qualifier. Je suis une protectrice éternelle ! Je ne vais pas me gêner de le recadrer. Mais avant, concentrons-nous sur le moment présent.

Il m’est impossible de dévier tous les tirs, la déflexion de force est totalement inactive. Je ne peux pas me servir de ce pouvoir. Et ma lame ne peut pas non plus tout faire, je vais devoir utiliser les grands moyens pour éviter de me faire tuer. Me concentrant sur le don d’Izax, je me sers de la colère pour canaliser la Force tout en restant à la frontière entre la Lumière et l'Obscurité.

- Que justice soit sur vous ! Vous n’échapperez pas à votre Destin. leur dis-je sur un ton autoritaire.

Il faut que cela cesse et vite ! Mon corps commence à se charger en électricité comme dans les nuages. Une fois en surcharge, de l’électricité de couleur jaune commence à être visible dans mes mains. Une fois prête, je me tourne légèrement et frappe de toutes mes forces le sol avec mon pique-laser. Dans le même temps, de la foudre avec plusieurs éclairs jaunâtre tombe tout autour de moi. Cela a pour effet de faire tomber tous ceux qui sont à proximité de ma position et de les mettre K.O pendant plusieurs minutes. C’est là que je me dis que mon armure est la bienvenue … Je contacte ZO-789 pour qu’elle vienne avec mon vaisseau ! Me rechanger, je vais devoir.  

Cette situation ne m’arrange guère, je commence sérieusement à regretter le prince Arcann. Bien qu’il ait toujours été insupportable avec ces excès de zèle, il était extrêmement efficace au combat. Et je peux le dire, un partenaire fiable pas comme Anakin. Il ne passait pas son temps à rabaisser les aliens. Même ma sœur est mieux que Skywalker.

Toujours en position défensive, je les surveille du coin de l’œil. Je dois sortir de là en un seul morceau. Je dévie encore quelques tirs grâce à ma lame, ces lâches sont en train de fuir. Je dois les rattraper et les arrêter par Izax ! Je me faufile en sécurité, je remets mon arme dans mon dos. Je cesse d’être en colère pour redevenir impassible et réinstaurer l’équilibre.

Je finis par sortir en ouvrant grand la porte, et tiens qui vois-je juste derrière ? Skywalker. Il n’est décidément pas gonflé. Toujours ce dédain de supériorité qui me rappelle tant comment l’Empire des êtres profanes traitait les aliens. En ce qui nous concerne, aucun Zakuulian ne se croit supérieur aux autres. Seuls les Dieux le sont.

- Allons! Nous n'avons pas de temps à perdre! Nous devons les suivre! Es- tu incapable de réaliser l'urgence de la situation, ou le fait d'emprunter trop régulièrement le cerveau électronique de ta créature de métal a atrophié le tient? m'agresse presque Anakin.

Je ne réponds pas tout de suite à sa remarque, je l’attrape par le cou le soulève de ma force physique et lui fracasse le nez sans qu’il puisse s’y attendre. Et il a de la chance que ce ne soit pas avec mon bouclier ! Le relâchant, mon regard est toujours aussi impassible. Aucune colère, aucune haine rien. Je viens juste de lui donner une leçon ne sera pas prêt d’oublier. Ma confiance envers lui a été très fortement ébranlé, il ne peut s'en prendre qu'à sa personne. Mes soupçons commence sérieusement à s'orienté du côté Sith ...

- C’est mon dernier avertissement. La prochaine fois, c’est vous que j’arrêterai pour obstruction à la justice. Ils n’échapperont pas à leur jugement. lui dis-je avec impassibilité.

Nous entendons alors un bruit de tir qui touche l’un des vaisseaux des fugitifs, et au loin mon vaisseau. Bien qu’il soit personnel et non de guerre, celui-ci est capable de tirer pour se défendre. Parce qu'il est différent des autres, ils ont été spécialement conçu pour les Exarques. Je n’ai rien demandé de plus à mon Androïde que de le ramener ici, elle a compris par elle-même.

Se rapprochant de nous, la porte s’ouvre avec ZO-789 en tenue d’Exarque pour être n’ayant pas le don d’Izax. Me faisant signe de venir, je cours le plus rapidement possible pour monter à bord et me changer ! Je ne partirais pas pourchasser ces criminels sans mon attirail. Une fois prête, je donne le signalement de mon bloc de donnée à mon tableau de bord. Celui-ci fonctionne un petit peu comme les Capitaines GEMINI.

Cette fois-ci me voici avec mon bouclier, mon pique-laser (éteint) et mon armure noir et blanche représentant l'équilibre parfais. Sortant la tête de la porte, je m'adresse à mon "coéquipier".

- Anakin Skywalker dépêchez-vous de prendre votre vaisseau, nous allons les pourchasser. J’ai réussi à capter un signal, il est inscrit dans mon tableau de bord. explique-je calmement.
©️ 2981 12289 0

_________________


I'll always be here for youI am the one star that keeps burning, so brightly. I'm with you, Whenever you tell. For I am all I've done. Remember, I will still be here, As long as you hold me, in your memory. Then I will never die.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Recrutement {Anakin Skywalker}  Dim 22 Oct - 14:43

Le coup est parti soudainement, je n'ai pas eu le temps de réagir. Non, cette femme n'est pas ordinaire. Elle n'aurait jamais réussi à me toucher, si elle n'était pas douée d'une force et d'une habileté au combat équivalente à un Jedi. Je suis toujours sur mes gardes, c'est la seule explication possible. Et malgré l'explosion de douleur partant du nez, cette pensée me traverse l'esprit de manière fulgurante. Je garde la main sur mon visage un moment, le visage baissé. Mon esprit est en ébullition, mon coeur semble sur le point d'éclater. Je me rappelle maintenant. Je me rappelle pourquoi le côté obscur est le seul qui me corresponde. Je me rappelle ce que je suis réellement: la personnification de la rage, à l'état pure. A force de vivre dans ce monde différent, dans ce corps humain et complet retrouvé, j'ai fini par oublier ce que je suis réellement. Cette femme vient de me le rappeler, la haine qui nait envers elle me rappelle qui je suis vraiment: un seigneur Sith. Cette vie n'est pas faite pour moi, je vais mettre un terme à cette mascarade.

La voix monotone de la recrue semble lointaine et décomposée, elle m'atteint à peine dans mon cercle de pensée. Puis le silence se fait.

"Elle a... osé..."

A l'appelle de mon nom complet, je lève la tête vers la personne qui m'interpelle, revenant sur terre. C'est bien elle, la recrue, dans un accoutrement qui est loin de l'équipement que je lui ai offert. Sans attendre, je rejoins effectivement mon vaisseau, sans un mot. Le feu qui brûle dans ma poitrine ne me le permet pas, je cracherais du feu en ouvrant la bouche. J'élève le vaisseau de patrouille bien au-dessus de la hauteur réglementaire, avant de rejoindre la poursuite. Mais au lieu de piquer vers les ennemis, j'envoie le nez de mon appareil heurter le toit de celui de ma "collègue" de plein fouet. Sur mon visage, toute ma rage y transparaît enfin. Aucune autre émotion, rien que la rage qui donne un ton différent à mon visage. Celui- ci ne dit qu'une chose: je vais te tuer.

Le heurte dévie le vaisseau de la femme vers un vaisseau ennemi contre lequel il s'écrase, augmentant les dégâts. J'arrive toutefois de mon côté à maîtriser le mien, non sans avoir touché la façade d'un bâtiment pour provoquer un arrêt brutal. Profitant du ralentissement du vaisseau "allié", je recommence l'opération, le heurtant de nouveau, mais cette fois pour qu'il s'écrase. J'atterris en catastrophe non loin. La chute était inévitable après deux attaques directes de cette violence. Je quitte l'appareil par l'arrière, en prenant en main un fusil laser que je pointe vers le vaisseau de la femme.

"Désolé la recrue, mais on dirait qu'on ne passera pas chez le marchand de glace aujourd'hui."

J'envoie quelques tirs de sommation contre la coque en avançant de manière menaçante. L'affrontement est inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MARRAINE
Exarch of Zakuul, Eternal Protector
messages postés : 313
âge réel : 32

MessageSujet: Re: Recrutement {Anakin Skywalker}  Lun 30 Oct - 18:19

Recrutement




Rentrant ma tête de la porte de mon vaisseau, je fixe du regard ZO-789 qui me fait remarquer que l’attitude de Skywalker est de plus en plus suspecte. Elle n’a pas tort dans le fond, je ne vais absolument pas la contredire, surtout que l’obscurité se fait ressentir. Il faut dire que je ne l’ai pas loupé non plus, ayant une force physique largement supérieur aux humains, sans compter que je suis un être génétiquement modifiée et améliorée. Il a eu de la chance que je me suis pas complètement déchaîné sur lui.

Me dirigeant vers les commandes de mon vaisseau, je m’assois tout comme mon Androïde qui se met à ma gauche. Les moteurs sont allumés, nous décollons. Je vérifie que tout soit bon, je n’aimerai pas avoir une mauvaise surprise durant cette « chasse ». Observant mon écran pour suivre le signal, le détail qui me manquait me revient. La tenue d’Anakin …

Il ressemble étrangement à un être de lumière, bien qu’une bonne partie d’entre eux portait une armure en plus de leur toge. Lui, c’est très différent, elle m’a l’air plus évoluée de ce que j’ai pu voir. Mais ce n’est pas vraiment ces vêtements qui m’intriguent, c’est son attitude. Skywalker n’a rien de l’un des leurs, je suis certaine que SI je POUVAIS sentir son aura, celle-ci puerait l’obscurité à plein nez. Mais, je ne le peux puisque le Destin de ce côté reste silencieux.

Il va nous falloir être très prudentes, je suis une recrue à Oblivion mais les méthodes utiliser par Anakin sont très loin d'être réglementaire. Si je n'avais pas été par le passé une militaire, je ne pense pas que j'aurais survécu à l'attaque du bar. Si j'avais été une total novice, je serais morte à l'heure qu'il est. Je remercie les Dieux de m'avoir guidés.

Alors que nous pourchassons ces criminels, l’alarme de mon vaisseau s’enclenche à l’approche du vaisseau de patrouille ! Il nous fonce littéralement dessus ! Enclenchant les boucliers, je demande à ZO-789 de bien s’accrocher, car ça va secouer. Il nous percute pour que je touche un autre vaisseau en face. Je ne peux l’éviter ralentissant volontairement mon vol, nous le touchant sans que mes boucliers ne cèdent.

Il recommence une seconde fois sa manœuvre, sauf que cette fois-ci, je dévie de ma trajectoire pour qu’il fonce dans un bâtiment. Je commence à me rendre compte qu’il ne veut pas me voir en vie, non il souhaite clairement ma mort. Très bien, si c’est ce qu’il veut. Il sera déçu.

Je vais devoir atterrir en urgence sans que le moindre innocent ne périsse. Gardant mon calme, mes yeux sont rivés sur l’holocarte. Nous ne sommes pas très haut. Mes réacteurs sont encore intacts, je dois les inverser. Coupant les moteurs, nous « planons » pour nous écraser en sécurité. Une fois sur la terre ferme, je vérifie l’état du vaisseau. Nous sommes en vie, c’est le plus important. ZO-789 quitte son siège et va vérifier l’arrière tandis que moi, je regarde mes écrans. Nous avons évité le pire, merci à nos boucliers !

Éteignant tout, je me dirige vers la porte de sortie. Et c’est là que j’entends les tirs dans la coque. Cette fois-ci c’est certain, je ne lui ferai plus JAMAIS confiance ! Je me méfiais déjà de lui, cela ne fait que de ce confirmer après ce qu'il a tenté de faire. Je donne l'ordre à mon Androïde que l'extrême brutalité est autorisé. Je me galvanise pour me préparer au combat futur. Plaçant mes espoirs envers mes Dieux, j’obéis au Destin. Et je fais appel à la rage de Tyth. Pas de pitié pour les traîtres ! Bien qu'Anakin soit mon supérieur, il est clairement mon ENNEMI.

Prenant mes affaires, je m’équipe de mon bouclier énergétique tout en l’activant. Récupérant les menottes, je les range et donne le collier à mon Androïde. Je lui fais un signe de se mettre sur le côté pour pas que notre ennemi la voie. Donnant un bon coup sur l’interrupteur de la porte de mon vaisseau. Celle-ci coulisse sur la gauche, mettant mon bouclier devant moi, je me protège d’un possible tire.

Je me souviens qu’auparavant, je l’ai blessé au nez en le frappant de ma force de Zabrak. Voilà une faille que je vais exploiter à mon avantage. Cette fois-ci fini de rire ! Je vais lui montrer que je suis véritablement. Je change mon pique-laser de main et le place à l’intérieur de mon bouclier. J’ai alors une main de libre. Je n'ai pas d'autre choix que de devoir l'arrêter quitte à devoir me servir de méthode considérer par les Mondes du Noyau comme barbare.

Je suis chargée d’énergie pure, je l’attaque donc en le frappant d’éclaire jaune en plein sur sa blessure. Bien sûr, je ne mets pas toute ma puissance, mais assez pour lui infliger de terrible douleur. Je répète cette opération plusieurs fois d’affiler. Bien que ce soit moi qui l'attaque, je ne fais que de me défendre ! Le message qu'il semble vouloir me laisser est que je suis en danger de mort. Que le souffle purificateur de Zildrog l'emporte !

Cela m’avait presque manquée depuis ce fameux jour ou l’Empire Éternel a commencé sa conquête. Ma dévotion envers mon Empereur et son Empire est sans faille, seul l’autorité de Valkorion a un effet sur moi. Ma ferveur religieuse augmente au fur et à mesure du temps qui passe.

- Pour l’Empire Éternel ! Qu’Izax vous emporte être profane ! Votre jugement est proche dis-je sur un ton sec.

Ma colère est toujours aussi vive, je m’en sers contre lui. Il ne peut s’en prendre qu’à sa personne s’il se retrouve dans cette situation. Anakin n’est qu’un pauvre fou, il s’est attaqué à un Exarque. Un être qui a transcendé la lumière et l'obscurité. Il va en payer les lourdes conséquences, même si je suis certaine qu'il ne va pas se laisser arrêter aussi facilement. S'il tente de fuir, je le pourchasserai jusqu'à son arrestation ou ma mort.

Mes éclairs sont de plus en plus puissant, mon but est juste de l'empêcher de m'atteindre. Bien sûr le Destin n'est pas non plus illimité, plus on s'en sert plus on s'épuise.
©️ 2981 12289 0

_________________


I'll always be here for youI am the one star that keeps burning, so brightly. I'm with you, Whenever you tell. For I am all I've done. Remember, I will still be here, As long as you hold me, in your memory. Then I will never die.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Recrutement {Anakin Skywalker}  

Revenir en haut Aller en bas
 
Recrutement {Anakin Skywalker}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anakin SkyWalker ~
» RECRUTEMENT : Le royaume de Pandora
» Recrutement Sephira
» demande de recrutement
» Ré-ouverture du forum "Centre de Recrutement"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: Bienvenue à Oblivion :: La Cité des Lumières :: Commissariat-
Sauter vers: