AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 take me back to the night we met.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 63
âge réel : 23

MessageSujet: take me back to the night we met.  Jeu 28 Sep - 21:39



"Love me, even if it kills us both"

L'amour est resté, comme une grande image survit seule au réveil dans un son effacé - Lamartine


Je ne comprenais pas encore très bien ce qui se passait, ce qu’il m’arrivait à vrai dire. Tout était tellement différent. Un instant j’étais en voiture avec Matt, à devoir faire le choix entre deux hommes, deux frères avant qu’ils ne meurent, puis ensuite un accident de voiture et je me noie. L’instant d’après, je suis un vampire dans une autre ville et que personne ne connait, que personne ne sait ce qu’il s’est passé. Très clairement, je deviens folle.

Je m’enfermais chez moi, j’avais peur de sortir et de tuer des innocents, je ne voulais pas faire de mal aux autres, je ne voulais pas devenir un monstre et surtout, je ne voulais pas à affronter la vraie vie, ce que je pouvais ressentir ou autre. Je me mordais les lèvres tandis que j’écrivais dans mon journal. J’avais ce petit appartement que j’avais avec Stefan.

Enfin, nous ne vivons pas ensemble… Il a eu son appartement et le temps que j’arrive à me contrôler, que je reprenne ma vie, ma transition… Il prend soin de moi, comme il le fait avec tout le monde. Et je regardai l’heure, il ne devait pas tarder à revenir. Nous évitions quelques sujets, je ne lui avais pas dit que c’était lui que j’avais choisie, je ne lui ai toujours pas dit que si j’étais sur ce pont ce soir-là, c’est parce que c’était lui et pas Damon.

Et je ne pouvais pas lui dire, car j’étais perdue… Mourir et devenir un vampire m’a fait rappeler mes souvenirs qu’on m’avait effacée et je ne cessai de pensée à Damon, à ce qu’il m’a tant caché. Malgré cela, suis-je plus amoureuse de Stefan ou de Damon ? Je ne sais pas et je ne peux en parler à Stefan, il me regarde déjà comme un pauvre jouet cassé et qu’il doit réparer, chose qui me fait du mal également. Enfin bon. Je ne sais quoi faire, alors j’écris.

J’étais d’ailleurs sur la fin de mes pensées quand Stefan arriva dans la pièce, je levai la tête et je lui souriais doucement. Je ne savais jamais comment réagir avec lui, devais-je aller dans ses bras ? Devais-je prendre les initiatives et l’embrasser ? Ou alors il est préférable d’attendre que je remettre mes idées dans la tête. D’ailleurs, un des avantages, c’est que Damon n’était pas là, et c’était tant mieux… Avoir les deux en même temps, je ne sais pas si j’en aurais été capable.

Code by Sleepy

_________________
†Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind. Not a yes sir, not a follower. Fit the box, fit the mold, Have a seat in the foyer, take a number. I was lightning before the thunder.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MODO & MARRAINE
modération
messages postés : 28
âge réel : 21

MessageSujet: Re: take me back to the night we met.  Ven 29 Sep - 12:35


Take me back to the night we met.


Elena & Stefan

Je ne comprenais pas ce que je faisais ici. Pourquoi on ne pouvait pas sortir ? Pourquoi on était bloqué ici, à Oblivion ? Toutes ces questions tournaient pas ma tête. Heureusement qu'en arrivant ici, j'avais rapidement retrouvé Elena, sinon j'aurai vraiment péter un plomb. Maintenant qu'elle était devenue un vampire, je savais que c'était difficile. Elle n'avait jamais voulu l'être et voilà qu'aujourd'hui elle l'était, surtout à cause de moi. C'était quelque chose que j'avais du mal à supporter. C'était à cause de moi, je n'avais pas pu la sauver de la mort. Elle s'était noyée quand j'étais revenu dans l'eau après l'accident provoqué par Rebekah Mikaelson. J'avais d'abord sauvé Matt comme la jolie jeune femme brune me l'avait demandé et elle je n'avais pas pu. Quand j'étais retourné dans l'eau, il était trop tard. J'aurais pu décider de la sauver elle, elle en premier c'est vrai. Mais je savais pertinemment qu'elle m'en aurait voulu de l'avoir sauvé elle et pas Matt. Il serait mort et elle n'aurait pas pu s'en remettre. Alors oui, j'avais fait comme elle l'aurait souhaité, j'avais fait ce qu'elle avait voulu. Même si les conséquences pour le coup avaient été désastreuses, mais ça qui pouvait prévoir qu'Elena aurait du sang de vampire dans les veines au moment de mourir. Personne. Pourtant la vie était faite de choix et il fallait les assumer.

Je voudrais tellement que ce qu'il se soit passé soit juste un mauvais rêve, mais c'était bel et bien la réalité. Je connaissais Elena par coeur depuis notre première rencontre, enfin depuis que nous nous sommes parlés dans les couloirs du lycée plutôt. Je l'avais connu avec une force mentale incroyable et une volonté de fer et maintenant, je ne sais pas comment elle allait être. Elle n'avait pas autant la joie que vivre qu'avant, comme je l'avais connue. Ça pouvait se comprendre maintenant qu'elle était devenue un vampire. Je ferai tout ce que je peux pour l'aider au mieux et cette dernière le savait parfaitement. Ce serait toujours présent pour elle, dans sa vie. Après tout c'est normal avec la fille qu'on aime.

Tout ça tournait beaucoup trop dans ma tête. Pour arrêter de penser à tout d'ailleurs, je voulais justement aller voir la jeune femme. Parler avec elle me ferai du bien et pourrait lui en faire à elle aussi. Savoir que même si on est un vampire la vie continue et qu'on peut vivre avec. Du moins, moi c'est ce que j'avais réussi à faire avec le temps. C'était surtout grâce à Lexie que j'avais appris à vivre avec. Ça n'avait pas toujours été une partie de plaisir, loin de là. C'était même horrible par moment, mais on trouvait toujours de bon moment en contrepartie, alors ce n'était pas plus mal. Devenue vampire, je pourrais passer le reste de ma vie auprès d'Elena à présent. J'entre donc dans la pièce, la jeune femme avait l'air songeuse. "Tu vas bien ?" Demandai-je donc à la jeune femme m'approchant d'elle. "Ça va aller. Je te le promet." Rajoutai-je donc en mettant ma main sur celle de la jeune femme. Je me doutais qu'elle devait se poser pas mal de questions depuis sa transformation et c'était tout à fait normal.
AVENGEDINCHAINS

_________________
"Stefan Salvatore"
Si tu veux être avec quelqu’un pour toujours, il faut vivre pour toujours.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 63
âge réel : 23

MessageSujet: Re: take me back to the night we met.  Sam 30 Sep - 15:37



"Love me, even if it kills us both"

L'amour est resté, comme une grande image survit seule au réveil dans un son effacé - Lamartine


J’étais dans mes pensées, encore et toujours. Je l’étais constamment accompagnée de mon journal intime. Je relevai le regard quand Stefan arriva près de moi, j’eus des frissons quand sa main toucha la mienne, c’était différent le contact avec lui et même ce que je ressentais, je me doutais bien que c’était la transformation. Je lui souris afin de le rassurer, je n’aimais pas le voir comme cela, je n’aimais pas le voir inquiet et je savais qu’il l’était. Je savais qu’il ne voulait pas non plus que je devienne un vampire et je ne savais pas ce qu’il pouvait pensée de cette histoire, je savais également qu’il s’en voulait de ne pas m’avoir sauvée avant Matt, mais je ne lui en voulais pas.

Je déposai ma main le long de sa joue toujours en souriant « Je vais bien » Répliquais-je en souriant doucement « Et toi ? Comment vas-tu ? » Lui demandais-je donc en souriant « Tu as passé une bonne journée ? » Repris-je donc, je ne voulais pas qu’on parle de moi encore, on le faisait constamment et au final rien n’avait changé en moi, j’étais toujours dans cet état de perturbation « Tu as vue d’autres personnes qu’on connaissait ? » Lui demandais-je, bien sûr j’étais curieuse… Mais cette question était en réalité était : Est-ce que tu as des nouvelles de Damon ? Mais je ne voulais pas lui faire de la peine, je ne voulais pas qu’il pense que… Je ne voulais pas.

Je ne voulais pas lui faire plus de mal que je lui en avais déjà tellement fait. Je me mordis la lèvre « Hier soir, quand tu dormais je suis sortie… J’ai croisé Katherine » Lui avouais-je donc. Je voyais à son regard qu’il était surpris, il ne devait pas l’avoir vu « Elle ne compte pas s’arrêter, tu sais, que ce soit dans l’autre monde ou ici » Lui appris-je alors « Alors j’ai besoin de toi, j’ai besoin d’être assez forte pour l’arrêter une bonne fois pour toute » Continuais-je déterminé. J’avais tellement de colère contre elle, contre tout ce qu’elle m’avait fait subir, mais après tout, elle n’était pas la seule que je haïssais.. Il y en avait tellement et maintenant, je n’étais plus un faible humain.

Je me levai et je voyais bien qu’il était surpris, ce regain d’énergie que j’avais… Je n’avais rien à voir à celle qui était toujours enfermée sur elle-même, dans cet appartement. Peut-être que ma force venait de ma colère, de ma rancune, de ma future vengeance. C’est cela qui m’animait et qui me donnait la force au final. En tout cas, si je savais bien une chose… C’est que je ne pourrais jamais rien faire sans l’aide de Stefan, il devait m’apprendre, comme il avait appris à tellement d’autres… Bien sûr, une chose est sûre, c’est que je ne voulais plus être cette fille que j’étais avant… Je ne voulais pas être une autre, mais je ne voulais plus qu’autre chose m’arrive encore.


Code by Sleepy

_________________
†Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind. Not a yes sir, not a follower. Fit the box, fit the mold, Have a seat in the foyer, take a number. I was lightning before the thunder.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MODO & MARRAINE
modération
messages postés : 28
âge réel : 21

MessageSujet: Re: take me back to the night we met.  Jeu 5 Oct - 9:57


Take me back to the night we met.


Elena & Stefan

Je pouvais comprendre que la jeune femme soit perdue, en même temps devenir un vampire du jour au lendemain n'était pas chose facile. Je sais de quoi je parle. Moi non plus je n'avais rien demandé et pourtant à cause de Katherine, j'étais bel et bien devenu un vampire, mais ça n'avait pas que des mauvais côtés. Je me disais que sans ça, je n'aurais peut-être jamais fait la connaissance d'Elena, ce qui est fort probablement. Alors rien que pour ça, je pense que je pouvais pardonner à ma créatrice. Elena était tout pour moi à présent, alors forcément qu'elle était l'une des personnes les plus chères à mes yeux, tout comme mon frère aîné. La famille passe avant tout quand même. Même si on avait beaucoup de désaccord notamment concernant Elena, on avait toujours fini par se retrouver et s'entendre à peu près bien. Maintenant que j'étais arrivé à Oblivion, je ne savais pas où mon grand frère était, s'il allait bien ou pas. Franchement ça m'inquiétait de temps en temps quand même, heureusement qu'Elena était avec moi parce que si elle, je l'avais pas retrouvé, je serais rapidement devenu dingue. Damon lui pouvait et savais surtout se défendre, mais contrairement Elena était tout juste un jeune vampire, alors elle n'avait pas encore eu le temps d'apprendre ses nouvelles capacités.

J'entrais donc dans la pièce où se trouvait la jeune femme avant de m'approcher de cette dernière. Je lui demandais donc comment elle allait, après ce qu'elle venait de vivre c'était normal qu'elle ne soit pas en pleine forme. Je pouvais bien le comprendre d'ailleurs. "Ça va bien aussi." Dis-je donc à la jeune femme avec un clin d'oeil avant de reprendre. "Oui, ça va. Et la tienne ?" Demandai-je donc à la brune qui se tenait devant moi. J'avais beau chercher dans toute la ville, mais il n'y avait aucun moyen d'en sortir et aucune personne que je reconnaissais. Même pas mon frère. C'était franchement frustrant. "Non pas encore. Pourtant j'ai passé beaucoup de temps à chercher, mais rien." Répondis-je donc à la jeune femme quand cette dernière s'intérrogeait de savoir si j'avais rencontré des personnes que je connaissais déjà, de Mystic Falls. A par Elena, nada. Rien du tout, personne de notre ville d'origine.

"Pourquoi ? Tu as rencontré quelqu'un que tu connais ?" Demandai-je donc aussitôt étant un peu inquiet de qui elle aurait éventuellement rencontré ici, à Olivion. Katherine ? J'avais bien entendu là ? Elle n'avait pas fuit elle, comme à son habitude ? J'y aurais cru pourtant, c'était bien son style. "Katherine ?! Elle est bloquée comme nous, ici tu crois ?" M'intérrogeai-je donc. C'était probablement le cas. Quelle poisse de l'avoir elle aussi ici, comme nous deux. "T'inquiète pas. On trouvera un moyen pour qu'elle nous laisse tranquille, définitivement." Dis-je donc à la jeune femme pour la rassurer. Après tout ce que Katherine nous avait, je pouvais comprendre qu'Elena la haïsse, je ne la portais pas dans mon coeur non. Enfin je la portais plus maintenant. "Je serai toujours là. Tu sais que tu peux compter sur moi." Rajoutai-je donc auprès de la jeune femme. Après tout, c'était tout simplement la vérité. Jamais je me séparerais d'Elena, plutôt mourir.
AVENGEDINCHAINS

_________________
"Stefan Salvatore"
Si tu veux être avec quelqu’un pour toujours, il faut vivre pour toujours.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages postés : 63
âge réel : 23

MessageSujet: Re: take me back to the night we met.  Mer 18 Oct - 20:39



"Love me, even if it kills us both"

L'amour est resté, comme une grande image survit seule au réveil dans un son effacé - Lamartine


Je ne sais pas comment ma vie a pu changer à ce point en si peu de temps. Je suis à un moment, sur le point de devoir choisir entre deux hommes que j’aime, dans ma vie, humaine. Et désormais, j’étais seule dans cette ville si effrayante, j’étais morte aussi… J’étais pire que morte, j’étais devenue un vampire, la chose que je ne voulais pas, pour rien au monde. La seule chose dont qui me rendait heureuse en cet instant était que je n’étais pas si seule que je le disais. Non, il était là… Car au moment de l’accident, je venais de faire mon choix et c’était lui que j’avais choisi.

Et malgré tous les souvenirs effacés qui me revenait en tête, bien que tout cela était difficile à encaisser et que mon cœur se serre en y repensant encore… Les sentiments qui ne s’effacent pas. Je ne pouvais pas nier que j’aimais Damon Salvatore, mais je pouvais encore moins nier le fait d’être irrévocablement amoureuse de Stefan. C’était lui, c’est lui depuis le début. C’est lui que j’aimais chaque minute de chaque jour. C’est un fait. Mais cela, j’en étais encore incapable de lui dire. Alors je me contentais de le regarder quand il dormait.

J’étais encore dans mes pensées quand il arriva, bien sûr, il était inquiet pour moi. Je n’étais qu’un objet cassé pour lui, je n’étais que bambi… Je voyais bien qu’il ne me voyait plus comme il me voyait autrement. Le triste dans l’histoire c’était qu’en réalité…. J’étais plus faible et vulnérable en humaine, mais tellement plus forte à ses yeux, à mes yeux… Maintenant que j’avais la puissance…. Il me voyait vulnérable, je me sentais vulnérable. Toutefois, il était temps que cela change… Bien sûr, mon changement brusque, ce désir absolu de vouloir me battre n’était pas si anodin.

Je me doutais bien que ce n’était pas pour la meilleure des raisons, mais il le fallait. Et c’est donc avec une légère inquiétude que je lui avouais ma rencontre nocturne, que je lui affirmai avec témérité que je voulais apprendre à me battre, me contrôler, que je voulais être plus forte, plus puissante. Il en était vital pour moi que Katherine n’existe plus dans ce monde. La vengeance n’était pas la meilleure des raisons, mais elle était ma force, la chose qui me permettait d’avancer et je savais qu’il ne pouvait pas me le reprocher. Après tout il nous avait presque détruits pour se venger de Klaus.

Je fermai les yeux et je lui souriais en secouant la tête « Je ne le crois pas Stefan, je le sais, je l’ai vue… Je la déteste tellement » Soufflais-je agacée « Pourquoi on y arriverait à deux ? On a jamais réussis à plusieurs à Mystic Falls, alors là… » Repris-je donc avant de souffler, j’avais tellement du mal à avoir le contrôle de mes sentiments, je pouvais passer de la colère, à la tristesse en un rien de temps « Je suis désolé » M’excusais-je alors en allant directement m’enfouir dans ses bras où instantanément, je me sentais en sécurité « Je sais, je serais toujours là aussi pour toi » Lui répondis-je donc toujours dans cet infime moment de tendresse rare sont-ils depuis quelques temps.


Code by Sleepy

_________________
†Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind. Not a yes sir, not a follower. Fit the box, fit the mold, Have a seat in the foyer, take a number. I was lightning before the thunder.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: take me back to the night we met.  

Revenir en haut Aller en bas
 
take me back to the night we met.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Take me back to the night we met ⭐︎ Jaein
» take me back to the night we met.
» take me back to the night we met (echo)
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Wednesday Night Raw # 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: Bienvenue à Oblivion :: Centre-ville :: Résidences-
Sauter vers: