AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 lost in a waking nightmare ★ master&david

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
David Haller
FONDATRICE
administration
messages postés : 258
âge réel : 22

MessageSujet: lost in a waking nightmare ★ master&david  Jeu 21 Sep - 20:25

lost in a waking nightmareUn moment de répit ? Vraiment ? Un gros doute s'insinuait en lui, lui parcourant la colonne vertébrale, le faisant frissonner un moment. Pourtant, plus de voix. Plus d'impression malsaine d'être manipulé, observé. D'être déchiré en millions de petites particules, l'esprit tourmenté par des présences qui semblaient être bien plus que de simples voix causées par sa maladie. Juste, le silence. Comme s'il flottait parmi les nuages. Pour ce moment de calme, il serait bien tenté de rester ainsi, les yeux fermés. Mais le doute se transforma peu à peu en images. En souvenirs. Qu'est-ce qui s'était passé ? Il se rappelait de ... de ... Sydney. De son corps. Enfin, non, pas dans ce sens là. Plutôt qu'il était ... elle ? Pendant un moment. Lorsqu'ils s'étaient embrassés. Et puis l'instant d'après, il était dehors. Alors qu'il ne voulait pas l'être. Il ne faisait pas dans le "free & happy outside". C'était bien volontairement qu'il s'était fait interner. Mais quand elle avait été sur le point de partir, il n'avait pas pu s'empêcher d'enfreindre l'interdit qu'elle avait posé. Ne pas la toucher. Maintenant il comprenait pourquoi. Est-ce que ça s'était bel et bien produit ? Difficile d'en être certain. Elle lui avait semblé irréelle au début, comme tombée du ciel. Alors ce changement de corps, David n'était pas certain si c'était le fruit de son imagination malade. Ça n'avait pas été désagréable, pourtant. Comme maintenant. Les voix s'étaient tues. Pendant un instant. Parce qu'il était redevenu lui, entièrement. Il avait bien tenté de retourner chez sa sœur, Amy, mais il s'était senti suivi, traqué. Fini le calme. Et puis cela avait déraillé. Son amie morte, Lenny, n'avait pas aidé. "They are going to kill you. " Elle avait dit. Ils ? Qui ça, ils ? Il avait cru voir une camionnette noire, mais à ce moment, son esprit était encore moins clair que d'habitude.

Puis, alors qu'il s'était senti exploser, il était là. Dans le calme absolu. Calme qui lentement se transformait en tumulte, alors que les souvenirs revenaient. Était-il toujours suivi ? En danger ? Son rythme cardiaque s'accéléra, ses paupières toujours closes tressaillirent. Un bruit strident le fit sursauter. Une voix s'exclama. David se raccrocha tant bien que mal à ce qui restait de la paix qu'il ressentait. Mais rien à faire, il serra les poings, son souffle se coupa. Un autre bruit strident, plus intense, eut raison de sa volonté et il rouvrit les paupières, inondant son cerveau d'informations. Il eut à peine le temps de voir quelque chose lui foncer dessus qu'il se jeta sur le côté, s'étalant de tout son long sur une surface froide. Levant les yeux, le souffle difficile, il entendit clairement le conducteur de la moto lui jeter des injures à la figure. Une moto sans roues. Cette information, son esprit la mit de côté pour l'instant, trop occupé à gérer - ou plutôt à se déglinguer. Il y avait trop de lumières, ou pas assez. La première chose qu'il remarqua, c'était qu'il pleuvait. Et qu'il était trempé jusqu'à l'os. La seconde, et probablement la plus importante, est qu'il était en plein milieu de la route. D'une route. Loin d'être celle où il se trouvait quelques secondes plus tôt.

Le cœur battant la chamade, le fugitif se remit sur ses pieds en tremblant, pour s'enlever de la trajectoire des autres véhicules. Enfin, véhicules. Il n'en avait jamais vu de tels. Difficiles de bien voir avec la pluie qui lui arrivait directement dans les yeux, mais il était sûr et certain que ces choses flottaient. Confus, il resserra les pans de sa veste contre lui dans une vaine tentative de se protéger, cherchant du regard un coin où il pourrait se mettre au sec. Et où il pourrait réfléchir. Du moins, tenter. Mettre les choses au clair, en ordre. Comprendre ce qui venait de se passer, d'où il pouvait bien se trouver. Le pas nerveux et rapide, une vilaine migraine commençant à poindre le bout de son nez, il bouscula plutôt violemment un autre qui semblait avoir eu la brillante idée de braver ce temps infernal. Le bref mot d'excuse resta coincé dans sa gorge, alors que le choc ne faisait que le faire chanceler encore plus, encore courbaturé par sa chute précédente.
©️ 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The Master
MARRAINE
The Lonely God among the universe
messages postés : 95
âge réel : 32

MessageSujet: Re: lost in a waking nightmare ★ master&david  Ven 22 Sep - 8:02


lost in a waking nightmare
THE MASTER
feat.
DAVID


 

 



 

 



 
« Oh... because he's right. Because it's time to stand with him. It's time to stand with the Doctor. »

Rouvrant les yeux, mon esprit se souvient des dernières paroles de The Mistress. Ça me hante du plus profond de mon être. Plus les secondes passent, plus cela me travaille. Je tourne en rond tel une bête enfermée dans une cage. Je me rends compte de mon énorme erreur, que cela n’a été que pure folie et suicide de la part du The Master. Il m’est difficile de l’avouer ouvertement, mais à demi-mot. Je suis … désolé Lady version.

Je dois absolument remettre de l’ordre dans mes pensées, mais ma tâche ne va pas être aisée. Le fait que j’entende à nouveau le son des tambours de guerre Gallifreyen est totalement incompréhensible. Que s’est-il passé une fois avoir franchi les portes de cet ascenseur ? Qu’est-ce que j’ai loupé et qui fait que ma blessure s’est guérie alors que je n’ai pas fait usage de ma régénération. Ensuite, pourquoi suis-je à nouveau forcé de devoir supporter ce qui a détruit ma vie ? Et encore une fois, je suis le seul à les entendre. Ma tête me fait si mal …

Marchant dans les rues de cette nouvelle ville Oblivion, je comprends que je ne me trouve plus dans le vaisseau colonial de Mondas. Le temps est exécrable, il pleut et je me retrouve complètement trempé. Main dans mes poches, j’avance tranquillement tentant de trouver la moindre information sur cet endroit. Tout ce que je constate c’est que le niveau de technologie est au-dessus de la moyenne.  

Continuant mon chemin, je ne sais absolument pas où je vais. Je me perds dans mes réflexions personnelles. Qu’est-ce que je préférais entendre la douce voix de ma Lady version que ces maudits tambours … Je redeviens nerveux.

« I loved being you. Every second of it. Oh, the way you burned like a sun, like a whole screaming world on fire. I remember that feeling, and I always will... and I will always miss it. »

Plissant les yeux, je m’arrête pour lever la tête en direction du ciel. La pluie continue de tomber de plus belle. J’ai l’impression que même le ciel est triste aujourd’hui, est-ce ma punition ? Je me pose grandement la question. Dire que j’avais passé les meilleurs moments de toute ma vie, enfin libéré (ce que je croyais) en très bonne compagnie. Me revoilà à nouveau seul comme un con. The Master le roi des cons, oui je peux le dire. Le regret me ronge de l’intérieur et comme cela ne suffisait pas, la douleur à ma tête s’amplifie. On respire … On se calme sinon je risque de me défouler sur le premier imbécile venu.

Secouant mon crâne tout en le baissant, je me remets en route. La pluie tombe de plus en plus fort et le vent commence à se lever. Il serait tant que je trouve un abri le temps que cela se calme. C’est alors que je me fais violemment bousculer par un inconnu. Étant passablement sur les nerfs, cette bousculade me chauffe le sang !

- Vous ne pouvez pas regarder ou vous mettez vos pieds ?! Décidément cette journée est exécrable ! Non, non, non c’est un cauchemar ! hurle-je sur cet inconnu.

Reprenant mes esprits, je le fixe du regard de la tête au pied. Son attitude est étrange, comme s’il cherchait à fuir quelqu’un ou quelque chose. Mon regard est sombre et agacé par ce jour maudit. Il faut que je me calme, mais j’ai beaucoup de mal à contrôler mes pulsions. Je tiens dans ma main gauche mon screwdriver laser caché dans ma poche. Pour l’instant, je ne m’en sers pas. Je ne me sens pas directement menacé par lui, mais tout peu rapidement changer et je le sais que trop bien.

Plus je m’énerve, plus ma migraine est violente. Le son des tambours me rend complètement fou de rage. Me tenant la tête avec mes deux mains, je tente de calmer cette souffrance sans nom qui m’a tant empoisonné l’existence. C’est comme si le fait d’être arrivé ici avait totalement réinitialisé mon passé.

- Pourquoi cela fait si mal ?! Pourquoi, dis-je à cet inconnu en me frappant la tête, c’est revenu ? demande-je très énervé.
©️ Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
David Haller
FONDATRICE
administration
messages postés : 258
âge réel : 22

MessageSujet: Re: lost in a waking nightmare ★ master&david  Dim 24 Sep - 16:27

lost in a waking nightmareUne simple bousculade et pourtant, David avait l'impression que le sol venait de s'ouvrir sous ses pieds. Étourdi, cherchant son souffle, il fit un pas en arrière, levant la tête pour dévisager l'inconnu. Il hurlait. David l'entendait hurler, mais ce n'était que du bruit qui venait s'ajouter à la cacophonie grandissante. Il était si bien quelques minutes plus tôt, dans ce silence qui aurait pu être inquiétant pour n'importe qui, mais pas pour lui. Il donnerait cher pour ne plus entendre ces voix. "Il a l'air plus allumé que toi", lui chuchota Lenny à l'oreille, le faisant sursauter. Il n'avait pas remarqué que son fantôme était là. Fantôme. David préférait penser ainsi plutôt que d'admettre qu'elle était devenue une des innombrables voix dans son esprit. Et puis, elle était morte. Donc fantôme. Logique. "Ou pas", ricana-t-elle, d'un rire aussi plaisant que des ongles raclant un tableau. "Fiche moi la paix !", cria-t-il à voix haute. Pour le coup, il savait qu'il venait de donner l'impression de crier après l'inconnu déjà bien remonté contre lui. Inconnu qui ne semblait pas aller très bien, se tenant la tête comme s'il tentait d'empêcher quelque chose de sortir. David tenta de respirer un grand coup, ne faisant que ressentir le frisson froid lui parcourir la colonne vertébrale, probablement pas seulement causé par la pluie.

Lenny s’éloigna du nouveau mutant, toujours visible que par ce dernier, pour tourner autour de l’inconnu à qui il semblait manquer une case. David la fusilla du regard, avant de reporter celui-ci vers l’homme qu’il avait bousculé. Il ne semblait plus vraiment porter attention à lui, se tenant plutôt la tête en marmonnant. Cette fois, il entendit. D’un pas hésitant, il s’approcha. ''Qu’est-ce qui est revenu ? Vous allez bien ?'' Et cette fois, les mots ne restèrent pas bloqués dans sa gorge. Il surveilla du coin de l’oeil sa meilleure amie fantôme, qui s’amusait à tourner autour de son interlocuteur, pour finalement revenir vers lui, posant son menton sur son épaule, n’ayant pas cessé de fixer l’inconnu du regard. David aurait peut-être dû partir. Ne pas tenter le dialogue. Il avait la désagréable sensation que quelque chose de mal allait se produire. ''Je crois qu’il va te tuer, tu devrais le faire avant '', fit Lenny à son oreille, le faisant se raidir alors que la peur lui prenait aux tripes, les yeux écarquillés. ''Je vais pas le tuer !'' Ça lui avait échappé. Encore. Et re-merde.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The Master
MARRAINE
The Lonely God among the universe
messages postés : 95
âge réel : 32

MessageSujet: Re: lost in a waking nightmare ★ master&david  Lun 25 Sep - 11:01


lost in a waking nightmare
THE MASTER
feat.
DAVID


 

 



 

 




Oblivion et ces mystères, un destin bien différent de celui que j’étais censé avoir. Une nouvelle vie coincé dans une ville avec une multitude d’autres êtres vivants, plus bizarre les uns que les autres. C’est bien loin de ce que j'ai pu connaître auparavant. Je ressens de plus en plus ce manque de The Mistress. Maintenant qu'elle n'est plus là par ma faute, c'est comme si une partie de moi était mort sur ce jour-là.

Ce n’est décidément pas mon jour. Je reste le plus « calme » possible bien que les apparences soient toute autre. Mon esprit ne fait que de cogiter, à réfléchir et à tenter de trouver des réponses. Sauf que … Je n’en trouve pas. Je me retrouve totalement impuissant face à ce qu’il se passe. Désemparé serait le bon mot, bien sûr extérieurement je ne laisse rien apparaître de ce désarroi.

Je me souviens que la dernière fois que j’avais demandé de l’aide, le DOCTOR n’avait rien fait ! Si ce n’est prendre le raccourci le plus simple en me disant que c’était le signe d’une grande folie, que cela relevait de la psychiatrie. Le dixième était un vrai sot, égocentrique et égoïste à souhait. Au moins, le vieux papy était beaucoup plus utile que lui.

Je suis sorti de mes pensées par un :

- Fiche moi la paix ! me crie-t-il dessus.
- Veuillez me parler sur un autre ton. Et par la même occasion, calmer vos ardeurs, je vous rappelle que vous m’avez bousculé comme un aveugle sans canne. répondais-je énervé.

Me tenant toujours la tête, j’ai l’impression que celle-ci va exploser. Je n’ai pas envie de revivre ce cauchemar, entendre chaque seconde tels les battements de cœurs des Seigneurs du Temps, au rythme de quatre fois cet appel à la Guerre du Temps en tant que défenseur de Gallifrey. Je ne dois pas m’arracher les cheveux tellement que c’est une torture.

- Qu’est-ce qui est revenu ? Vous allez bien ? me demanda-t-il.

Relevant la tête, il me pose des questions. Il ne s’est même pas excusé qu’il me demande si je vais bien. Est-ce que j’ai l’air d’aller bien humain ? Je ne dois pas m’énerver, calme, calme…

- Ce son dans ma tête, celui qui a détruit ma vie. Il est plus fort et plus intense qu’avant ! C’est en arrivant ici, que s’est revenu. Non, je ne vais pas bien du tout. Ils veulent me briser jusqu’au bout. explique-je tout en tapotant mon crâne de mon doigt.

Son attitude est véritablement de plus en plus suspecte. Je crois que je ne suis pas tout à fait le seul à être fou. Je continue d’observer ces faits et gestes qui me paraissent totalement illogiques. Il semble suivre quelqu’un qui est invisible qui se dirige dans ma direction puis repart. Serait-il schizophrène ? Il est fort probable. Et j’en ai la confirmation quelque seconde plus tard.

- Je ne vais pas le tuer !
- Je ne sais pas qui vous donne cet ordre, mais il risque de regretter amèrement le jour de sa naissance. On ne menace pas The Master, je ne suis pas n’importe quel Seigneur du Temps. Tout l’univers tremble devant mon nom ! Les humains ont vraiment la mémoire très courte après ce que je leur ai fait. explique-je sur un ton beaucoup moins amical.

Je n’aime pas du tout la tournure des évènements cela risque de finir comme bien souvent, un coup de screwdrivers laser et c’est terminé. D’ailleurs, je le serre dans ma main gauche, je le sors en tendant mon bras. Je me sens menacé par cet inconnu. Je suis prêt à en faire usage s’il le faut pour me défendre malgré ma terrible migraine. Serrant mes poings, j’active mon screwdrivers laser.

- Ne m’approchez pas ! Veuillez garder une distance minimale d’un mètre. Cela m’aiderait prodigieusement si vos artères principales étaient hors de portée. parle-je sur la défensive.

©️ Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
David Haller
FONDATRICE
administration
messages postés : 258
âge réel : 22

MessageSujet: Re: lost in a waking nightmare ★ master&david  Dim 1 Oct - 11:40

lost in a waking nightmareDevait-il réellement s'inquiéter pour ce type ? Une partie de lui hurlait de partir en courant, que rien de bon n'allait sortir de cette situation. Une autre, plus compatissante, cherchait à comprendre ce qui se passait. Et puis il y avait la partie "Lenny", qui cherchait à le foutre dans les problèmes jusqu'au cou. Il l'entendait ricaner alors qu'elle tournoyait autour de l'inconnu, un air prédateur sur le visage. Elle fit un signe comme quoi l'homme était complètement fou. Peut-être avait-elle raison. Mais qui était-il pour juger ? Ce n'était pas comme s'il parlait à son amie qu'il avait accidentellement tuée, hein ... Bref, la situation était totalement hors de son contrôle. Il ne pouvait pas aider si lui aussi avait quelques problèmes au niveau du ciboulot. Mais cela ne rendait qu'encore plus dangereuse cette situation déjà bien merdique. La pluie continuait à s'abattre sur eux, bien décidée à ne leur laisser aucun répit. D'ailleurs, ses tremblements ne faisaient que s'intensifier et il resserra sa veste contre lui alors que Lenny revenait rôder autour de lui, laissant tranquille l'inconnu. Pendant un instant, David crut qu'elle allait disparaître, probablement ennuyée, mais elle vint lui susurrer à l'oreille des paroles qui le firent réagir au quart de tour, horrifié par l'idée qu'elle avait eu. Le tuer. Mais quoi encore ? Sauf qu'il s'était exprimé à voix haute.

Le nouveau mutant recula d'un pas face au ton encore moins amical de son interlocuteur, se demandant si Lenny n'allait pas réussir à le faire tuer, cette fois ci. Ce n'était pas comme s'il pouvait réellement se défendre, dans l'état où il était. Mais alors, pourquoi restait-il ? Il était si simple de tourner les talons et de décamper. Mais ses jambes refusaient de bouger, à mesure que le rire de son fantôme s'intensifiait. Elle semblait drôlement s'amuser, contrairement à lui. Rire qui s’estompa à la mention du Seigneur du temps. David n’avait aucune idée de ce que cela voulait dire, il n’était pas certain si ce Master comme il semblait aimer se nommer était juste complètement fou. Et à la limite, il n’était plus sûr qu’il existe réellement. Il tourna les yeux vers Lenny mais celle-ci avait disparu. Quelque chose clochait. Surtout lorsque The Master sortit quelque chose de sa poche, le pointant dans sa direction. Ça y est, il était mort. Il entendit à peine ses paroles, même s'il était question d'organes. Un bourdonnement sourd l'empêchait de penser correctement. Et puis ce fut le point de rupture. David se sentit perdre connaissance. Sauf qu'il ne s'effondra pas. Un sourire tordit son visage alors qu'une nouvelle lueur brilla dans ses yeux, éclipsant la peur et la confusion. ''Hey, chill buddy. Pas besoin de le menacer avec ce truc. Il n'aurait jamais tenté de te tuer, tu l'as vu ? T'ennuyer, peut-être, mais de là à trucider quelqu'un ...'' Sa voix s'était faite plus doucereuse, moins tremblante.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The Master
MARRAINE
The Lonely God among the universe
messages postés : 95
âge réel : 32

MessageSujet: Re: lost in a waking nightmare ★ master&david  Jeu 12 Oct - 10:50


lost in a waking nightmare
THE MASTER
feat.
DAVID


 

 



 

 




Mon regard est de plus en plus suspicieux. La situation m’échappe complètement et je commence à avoir des doutes sur mon interlocuteur. Son comportement est tout sauf normal ! Moi qui pensais être le seul « fou » ici, ce n’est visiblement pas le cas. C’est totalement irrationnel ce qu’il se passe. Faisant une grimace, les pièces du puzzle s’assemblent.

Tenant toujours mon tournevis laser en main, j’observe l’étrange manège de cet homme. Cela ne fait que confirmer mes soupçons vis-à-vis de lui. Il est bel et bien schizophrène ! Il ne manquait plus que ça, un psychopathe et un schizophrène réuni. C’est un tableau des plus explosif ! Je commence à rire bizarrement, peut-être est-ce nerveusement. Je dirais même c’est nerveux !

- Hey, chill buddy. Pas besoin de le menacer avec ce truc. Il n'aurait jamais tenté de te tuer, tu l'as vu ? T'ennuyer, peut-être, mais de là à trucider quelqu'un ... me sort-il comme ça d'un coup.
- J’ai déjà tué pour moins que ça ! Vous par contre, vous êtes un sacré spécimen ! Dites-moi, ça fait quoi d’être schizophrène ? lui dis-je sur un ton ironique.

Ma question paraît idiote au premier abord, mais je souhaite voir sa réaction. Il me paraît de plus en plus étrange et bizarre ce mec ! Affichant une grimace, je range mon tournevis laser, mais le garde à porter de main au cas où.

Il y a autre chose qui me travaille l’esprit. En temps normal, je serais capable en tant que Seigneur du Temps de ressentir ce que cet homme ressent, or … Rien. C’est pareil pour cet endroit, je devrais normalement percevoir la rotation réelle de cette « planète » ou même l’entendre. C’est le silence total, comme si je suis devenu qu’un vulgaire humain ! Et c’est pareil pour mes sens hyperdéveloppé, ils ont disparu !

Non c’est impossible ! Je ne peux pas être devenu HUMAIN ! Surtout que je n’étais pas directement menacé de mort imminente. J’entre dans une rage incontrôlée dont j’ai tellement l’habitude. Je n’arrive pas à y croire, comment cela est-ce possible ? Ai-je vraiment tout perdu ? Je suis tellement pris par la colère que je provoque involontairement une légère régénération au niveau de ma main droite.

Je la stoppe tout de suite pour éviter qu’on me pose trop de questions. La régénération d’un Seigneur du temps est de l’énergie temporelle pure, rare sont les fois ou l’on peut interrompre ce processus une fois lancé.  

C’est tout ce qu’il me reste ? La capacité de me guérir et de m’en servir comme d’une arme. Revenant vers cet étrange inconnu, je croise les bras ne sachant pas trop quoi faire de lui, le laisser en vie ou le tuer sur le champ. La pluie n’arrange en rien la situation, la visibilité devient presque nulle. Journée vraiment merdique !

- Qu’attendez-vous de moi ? Que me voulez-vous au juste ? demande-je nonchalant.

Je n’en ai pas la moindre idée de ces intentions mais vu le changement de ton. Je dois prendre un maximum de précaution vis-à-vis de lui. La méfiance est de plus en plus grande, cette fois-ci je suis bien seul.

Cette idée ne m’enchante absolument pas, la solitude n’est plus acceptable pour un être tel que moi. Je sais que c’est mal, voir très mal. Mais je m’en fiche ! Je voudrais tant retrouver The Mistress et former le duo d’exception que nous étions.

- Qui êtes-vous et d’où sortez-vous ?! Moi qui pensait avoir tous vu ... lui demande-je intrigué.
©️ Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
David Haller
FONDATRICE
administration
messages postés : 258
âge réel : 22

MessageSujet: Re: lost in a waking nightmare ★ master&david  Sam 21 Oct - 14:30

lost in a waking nightmareDavid n'avait plus aucun contrôle sur son propre corps. C'était à peine s'il était conscient de ce qui se passait, s'étant réfugié dans un coin de son propre esprit sous le choc, terrorisé par ce qui se passait. Son visage arborait un rictus amusé, alors qu'il fixait sans ciller son interlocuteur. La chose qui avait pris le contrôle ne semblait pas vraiment avoir envie de se faire trucider par un type louche, mais ses paroles ne présentaient aucune trace d'excuse face à son comportement bizarre. Arrogance et insanité transparaissaient dans sa voix qui s'était faite moins tremblante. ''Tss, un vilain mot'', siffla-t-il à l'évocation du fait qu'ils étaient schizophrènes, son sourire mauvais s'agrandissant. Le mutant n'en avait rien à faire de ce que ce Master pensait de lui. Il n'était pas vraiment loin de la vérité, même si celle-ci était plus compliquée.

David/Pas David observa son interlocuteur, scrutant ses expressions faciales. Il avait rangé ce qui semblait être une arme, c'était déjà ça. Il ne le sentait pas trop d'avoir à se battre contre lui. Le mutant avait arrêté de tenter de vainement se cacher sous son manteau, s'étant redressé lorsque le changement avait eu lieu. Que ce maudit corps attrape la crève, il n'en avait rien à faire. Le Seigneur du temps semblait contrarié. Il ne pourrait dire pourquoi, mais la situation n'était pas revenue à la normale. Tout pouvait encore dégénéré, d'un côté comme de l'autre. Qu’attendez-vous de moi ? Que me voulez-vous au juste ? David poussa une exclamation, un bref rire sarcastique. ''Déjà, éviter de nous buter, j'ai autre chose à faire avant. T'as rien à craindre de moi le vieux.'' Il ne pouvait s'empêcher de le piquer, alors qu'il venait justement de dire, en quelques sortes, qu'ils pouvaient enterrer la hache de guerre.

Un frisson lui parcourut brusquement la colonne vertébrale et il perdit pendant un instant son sourire alors que la peur le prenait aux tripes. Il poussa un grognement contrarié. Bon, il avait peut-être sous-estimé son état physique. Qui êtes-vous et d’où sortez-vous ?! Moi qui pensait avoir tous vu ... Il retourna son attention vers The Master, tentant de cacher son malaise sous un sourire carnassier, penchant la tête sur le côté. ''Je répond à cette question si on se met à l'abri avant, cette pluie craint vachement.'' Son regard fit le tour. Pas trop loin, malgré la visibilité réduite, il entraperçut une enseigne fluo. Un bar ou quelque chose du genre. Jetant un regard malicieux en direction de son nouveau compagnon de folie, il se dirigea vers le bâtiment, ne bronchant pas le moindre du monde lorsqu'il dut à nouveau traverser la rue et qu'une voiture sans roue manquant de le percuter, malgré ses membres douloureux qui lui rappelaient sa précédente mésaventure. Il ne regarda pas plus derrière lui pour voir si le Maître le suivait. Tant pis pour lui si ce n'était pas le cas. Il trouverait bien quelque chose pour s'amuser le temps que l'autre taré dans son esprit finisse sa sieste semi-comatique.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The Master
MARRAINE
The Lonely God among the universe
messages postés : 95
âge réel : 32

MessageSujet: Re: lost in a waking nightmare ★ master&david  Lun 23 Oct - 9:43


lost in a waking nightmare
THE MASTER
feat.
DAVID


 

 



 

 





Toute ces questions harcèlent mon esprit qui est déjà passablement bien atteint. Mettant ma main détrempée sur mon visage pour me le frotter, je réfléchis. Il faut que je me calme, car sinon, cela risquerait encore une fois à très mal se finir. Et pour une fois, je n’en ai guère l’envie. Le fait que j’ai rangé mon tournevis laser pourrait calmer les tensions. Or ce n’est pas encore le cas, je suis sur mes gardes. Il me sort juste un « tsss vilain mot », soit.

Je suis toujours contrarié, j’ai vraiment du mal à comprendre ce qu’il se passe ici ! En termes de bizarrerie, je crois que nous deux faisons la bonne paire ! Lui, qui parle à je ne sais pas qui, puis qui soudainement change complètement de personnalité. C’est un asile psychiatrique qu’il nous faut parce que j’ai la nette impression que moi aussi, je perds complètement la raison.

- Déjà, éviter de nous buter, j'ai autre chose à faire avant. T'as rien à craindre de moi le vieux. m'explique-t-il.
- Ce serait en effet une option plus sage. Soit, mais si vous voulez que je vous laisse en vie. Évitez de m’insulter, j'ai la fâcheuse manie de tuer ceux qui commette cette erreur. m'exclame-je sur un ton peu agréable.

Fronçant les sourcils, je continue de l’observer. Il passe du sourire de psychopathe à de la peur. Son attitude est vraiment des plus étranges, il me craint ? Pourtant, je ne l’ai pas torturé ou brûlé avec le laser de mon screwdriver. Faisant un signe bizarre de la main, je l’écoute sans vraiment savoir comment réagir avec lui :

- Je réponds à cette question si on se met à l'abri avant, cette pluie craint vachement. suggère-t-il.
- En voilà une bonne idée ! Journée merdique … m'exclame-je en étant très tendu.

Je le suis sans poser de question pour nous mettre à l’abri. Je suis totalement trempé jusqu’aux os, mais pas grave. Ce n’est que de l’eau après tout, et étant un Seigneur du Temps mon organisme ne risque pas de me rendre malade. Main dans mes poches, je prends mon temps pour marcher jusqu’à l’endroit ou m’emmène cet énergumène dégénérer.  

Secouant ma tête, je me frotte mes cheveux avec énergie. Tirant la langue tel un malade mental, je m’amuse à essayer de chopper les goûtes de pluie qui tombe de ma chevelure. Ça me fait grandement rire. Ou comment s’amuser avec de l’eau froide quand on est un Seigneur du Temps. Je ne crains pas les basses températures, cela me revigore.

- Qu’est-ce qui ne va pas avec vous ? Je pense vraiment que vous êtes fou, mais à un degré bien différent de ma folie. dis-je sans ambiguïté.
©️ Gasmask



_________________


I, who believed myself free, was again chained to me.It's everywhere. Listen. Listen. Listen. Here come the drums... here come... the drums... Inside my head. I thought it would stop. But it never does. It never, ever stops. Inside my head. The drumming, The Mistress, the constant drumming.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
David Haller
FONDATRICE
administration
messages postés : 258
âge réel : 22

MessageSujet: Re: lost in a waking nightmare ★ master&david  Lun 30 Oct - 17:35

lost in a waking nightmareIl avait envie d'en savoir plus sur ce type. Il était aussi bizarre que lui, et ça, c'était en soi un exploit. Et l'autre zigoto dans son esprit était tellement terrifié par l'homme aux cheveux blonds que cela lui facilitait la tâche pour garder le contrôle. Il espérait l'avoir encore un peu, c'était tellement amusant ! Rare avaient été les occasions où il pouvait agir en toute liberté, il était coincé là dedans depuis tellement longtemps ... Secouant la tête comme pour chasser ces vilaines pensées, le mutant marcha d'un bon pas vers ce qui semblait être un bar miteux. Il s'en fichait totalement, tout ce qu'il voulait, c'était se mettre à l'abri de cette maudite pluie. Il ne regarda pas une fois en arrière, et ne savait donc pas si le seigneur du temps le suivait. Il aimerait bien. Même s'il était dangereux pour lui. Surtout que le mutant possédé n'avait pas la langue dans sa poche, il n'allait pas résister à l'envie de le piquer encore une fois.

Franchissant la porte en la poussant de manière théâtrale, un peu comme dans les vieux western, la différence de température se fit rapidement sentir. Les lieux étaient presque étouffants de chaleur. Mais ça lui allait. La chaleur, c'est bien. Son entrée un peu bruyante n'attira pas vraiment l'attention. Intérieurement, il poussa un soupir de soulagement, mais il se secoua. Non, pas bien. Il aimait attirer l'attention. Non ? Oui ? Peu importe. La voix derrière lui le fit se retourner vivement, et un sourire éclatant étira ses lèvres. ''Ah tiens, tu es là. Je t'avais oublié.'' Moqueries. Son sourire se dissipa un instant et il poussa un grognement de frustration en secouant la tête. ''Je sais pas où on est.'', fit-il d'une voix plus faible et hésitante. Il lui jeta un regard interrogateur. Peut-être que lui savait ? Il ne lui laissa pas le temps de répondre, reprenant son aplomb. ''Peu importe. Je suis un mutant. Enfin, nous le sommes tous. Coincés là dedans'', répondit-il pointant sa propre tête. ''J'avais envie de sortir jouer.''
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The Master
MARRAINE
The Lonely God among the universe
messages postés : 95
âge réel : 32

MessageSujet: Re: lost in a waking nightmare ★ master&david  Sam 18 Nov - 20:48


lost in a waking nightmare
THE MASTER
feat.
DAVID


 

 



 

 




Et nous voilà, deux malades mentaux dans un bar des plus miteux de la cité des lumières. Ce n’est pas comme, si j’avais déjà mis les pieds par ici. Personne n’ose rien dire quand, ils me voient arriver avec l’autre énergumène. Retirant ma veste détrempée, je la pose sur une chaise avec un air quelque peu dérangé.

- Ah tiens, tu es là. Je t'avais oublié. me sort ce type louche. 
- Vous souffrez donc déjà d’Alzheimer ? Ou bien vous le faites exprès pour me vexer ? Je penche pour la seconde solution. me moque-je.

Je sais pertinemment qu’il est en train de se moquer de moi, restons calmes, cela ne sert à rien de péter un câble. Décidément cet homme est véritablement un mystère est de plus en plus dangereux. Deux facettes de sa personnalité, bipolaire ? Non. Schizophrène oui. Une partie de lui-même sans être un furieux aussi dangereux que moi, et l’autre totalement borderline. C’est ce que je pense, je pense que je vais pouvoir m’amuser avec lui. Après tout, je ne crains personne. Ni mon ancien seigneur président, ni le docteur, ni personne d’autre. Je ne suis l’ennemi que de moi-même.

- Je sais pas où on est. Peu importe. Je suis un mutant. Enfin, nous le sommes tout. Coincés là dedans. J'avais envie de sortir jouer. me sort-il comme ça.
- Le bar le plus miteux de la cité des lumières, bienvenue en enfer. Hooo un mutant. Oh vous désirez que vos plusieurs vous, sortent de votre esprit c’est ça ? Je peux peut-être vous aider, ouvrir votre crâne pour vous sortir de cette impasse. Hahaha. Vous me plaisez bien ! lui dis-je en riant aux éclats.

Le fixant droit dans les yeux, je fais une drôle de tête. Entre l’amusement, et la moquerie. Je crois que nous nous complétons l’un et l’autre. Il a dit le mot magique, soit joué. Et c’est effectivement ce dont j’ai besoin. Cette ville est d’un ennui mortel. Lâchant un léger soupir, je me frotte la barbe. Que vais-je bien pouvoir faire de lui, le laisser en vie et le lâcher tel un fauve dans la place ou l’enfermer dans une cage en or ?

Secouant la tête tout en la frappant de mon poing, ces fichus tambours viennent au gâchis. J’ai tellement envie de me frapper le crâne contre un mur pour que cela cesse définitivement. Mais je ne suis pas idiot au point de vouloir me tuer pour ça. Je ne suis pas un humain ! Je suis un seigneur du temps ! J’invite donc l’autre fou de service me suivre pour commander une boisson. Faisant un léger signe de la tête je lui fis un large sourire idiot.

- Bon celui qui a plusieurs lui là-dedans dans sa tête, qu’est-ce qu’il a envie de boire ? De quoi se revigorer avant de semer le chaos, car c’est de ça qu’il s’agit n’est-ce pas ? Vous avez trouvé le spécialiste en la matière. Et comment dois-je vous nommer, vous avez plusieurs n’ont qu’un seul et unique ? dis-je toujours sur le ton de la moquerie.

Je me commande une bière, je n’ai pas envie d’autre chose. Me grattant la tête, je réfléchis à la suite des événements. Qu’allons-nous bien pouvoir faire tous les deux. Je me mets à rire comme un psychopathe, je ne sais pas pourquoi mais je sens que l’atmosphère extrêmement lourde et électrique. Que j’aime cela, même si je devrais me méfier de cet étrange énergumène. Fronçant les sourcils, je continue de l’observer, de les piller, de l’inspecter du regard. L’avenir répondra à différentes questions…
©️ Gasmask



_________________


I, who believed myself free, was again chained to me.It's everywhere. Listen. Listen. Listen. Here come the drums... here come... the drums... Inside my head. I thought it would stop. But it never does. It never, ever stops. Inside my head. The drumming, The Mistress, the constant drumming.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: lost in a waking nightmare ★ master&david  

Revenir en haut Aller en bas
 
lost in a waking nightmare ★ master&david
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» III.01 Lost dog is looking for a master [Terminé]
» Chris Master & Eve Torres ! What ?!
» Guitare Snaker THE Guitare Master !
» LOST LE RPG
» Ticket pour pose de MS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oblivion :: Bienvenue à Oblivion :: La Cité des Lumières :: Rues & Ruelles-
Sauter vers: