AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ.

Partagez | 
 

 La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CHEVALIER JEDI
administration

avatar

PROFILmessages : 527
âge réel : 21
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Lun 19 Déc - 13:12


La vengeance est incompatible avec la liberté FT. Gabriel & Olivia

Depuis la mort de ma mère, tout avait changé. J'avais changé. Je n'aurai jamais cru étant petite que j'allais devenir ce genre de personne, froide, à tout calculer pour arriver à mes fins. J'avais vu mon père dépérir de jour en jour qui devenait un alcoolique en plus. Je n'avais eu aucun remords à avoir tuer la "bête" qui avait tué ma mère avec l'aide de mon père. J'ai appris à m'endurcir pour pouvoir survivre dans le monde de brutes. J'avais décidé de travailler dans la police, parce que c'était déjà un bon moyen de rendre la justice dans la légalité même si en parallèle, je continuais tout de même de chasser les créatures créaturelles sans que mon paternel soit toujours au courant de mes activités annexes. En apprenant la vérité sur la mort de ma mère, j'avais largement appris à être plus méfiante et suspecter tout le monde. Bon parfois, peut-être que j'exagérais, mais je m'en fichais. Ce qui m'importait était la simple et dur vérité sur une enquête. Au moins, c'était pratique que si on me retrouve avec un flingue à la main, on pouvait pas me suspecter de quoique se soit, comme je faisait déjà partie de la maison.

Aujourd'hui comme à ma plus grande habitude depuis quelque temps déjà, j'étais partie dans la forêt pour voir si je pourrais pas trouver chaussure à mon pied. C'était probablement dans ce genre d'endroit que je pouvais trouver quelques créatures surnaturelles pour pouvoir les éliminer. J'avais pris un fusil de chasse, c'était plus sûr même si j'avais quand même un pistolet caché dans la poche intérieure ma veste. Je marchais donc tranquillement dans les bois, prête à surgir sur n'importe quoi. Je faisais attention au moindre bruit de n'importe quel endroit d'où il pourrait venir. C'est au bout de quelques minutes, que j'entendis justement du bruit derrière moi. Je savais pas qui ou quoi ça pouvait être mais c'est certainement pas ça qui allait me faire peur, j'avais déjà vu pire.

Je continuais donc de marcher, de faire comme si de rien n'était jusqu'à ce que je me planque derrière un arbre pour prendre la personne sur le fait. Quand cette personne arriva de plus en plus près de moi, je l'attrapai très sauvagement et la plaquai contre l'arbre avec mon flingue sur sa tempe. "Oh putain, merde." Dis-je quand je reconnut Gabriel, un ami de longue date. J'enlevai donc aussitôt le pistolet de sa tête. "Vraiment désolée. J'ai cru qu'un psychopathe voulait me tuer." Lui dis-je avant de m'intérrogai sur sa présence ici, dans la forêt. "Mais qu'est-ce que tu fiches ici d'abord ? Tu m'espionnais ?" Lui demandai-je en rangeant le pistolet dans la poche de ma veste avant de relever la tête vers le jeune homme pour avoir mon explication.

©Pando

_________________
"Olivia Scott"
La vengeance est une justice sauvage.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
administration

avatar

PROFILmessages : 390
âge réel : 22
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Lun 19 Déc - 14:46

La vengeance est incompatible avec la liberté
Essayer d'éviter que les autres aient des ennuis, c'était un peu son passe-temps. Même si la plupart du temps, c'était lui qui avait des problèmes jusqu'au cou. Mais il pouvait faire avec, tant que les autres étaient en sécurité. Ce n'était pas une mince affaire, en vue de tout ce qui se passait sur l'île, et il s'entourait généralement de personnes qui étaient de vraies têtes de mules, tout comme lui. Diana était un bon exemple. Il lui laissait d'ailleurs beaucoup d'espace en ce moment, en vue de ce qui s'était passé au centre. Le photographe devait se l'avouer, elle avait dévoilé une partie d'elle qui l'avait terrifié pendant quelques temps, mais cette peur n'était pas restée. Il avait su dès l'instant où il l'avait rencontrée qu'une part sombre sommeillait en elle, et cela ne l'avait pas découragé. Gabriel préférait aussi lui laisser du temps pour permettre de se guérir lui-même, l'explosion du centre l'ayant pratiquement tué, et ça avait laissé des séquelles. Dans les premiers temps, le moindre bruit fort le faisait sursauter et il avait eu du mal à dormir, et c'était sans parler toutes les blessures physiques. Ça allait bien de ce côté là, il avait vraiment eu de la chance. Il avait pu aussi compter sur une amie de très longue date, Olivia. Une autre tête forte, et malgré leurs tempéraments complètement opposés, il avait une très grande confiance en elle, et il pensait que c'était réciproque.

Le jeune photographe était d'ailleurs en chemin pour aller la voir, lorsqu'il la vit sortir de chez elle sur le pied de guerre. Il savait pertinemment ce que cela voulait dire. Elle partait chasser. Quelque chose qu'il ne pouvait pas comprendre puisqu'il n'avait perdu personne à cause d'une créature, d'un fictif incontrôlable et indéniablement mauvais, et ça il en avait conscience. Mais cela ne l'empêchait pas d'essayer de lui faire voir un côté différent de ces gens, un côté merveilleux. Et essayer de lui éviter des problèmes, aussi. Sans hésiter, Gabriel la suivit pendant un bon bout de temps, jusqu'à ce qu'ils soient en forêt. Il ne faisait pas grand chose pour cacher sa présence, mais évitait de se rapprocher d'un peu trop près, préférant observer pour l'instant, il essayerait de lui parler plus tard.

Sauf qu'elle disparut soudainement de son champ de vision. Embêté, il continua de marcher, espérant ne pas l'avoir perdue pour de bon. Après tout, il était doué pour se repérer en ville, mais c'était une autre paire de manche en milieu sauvage. Ne manquerait plus qu'il erre et se perde pour toujours. Soudainement, il fut plaqué contre un arbre, une arme pointée contre sa tête. Même si sa raison lui disait que c'était probablement Olivia, il se crispa, plus nerveux qu'à l'accoutumé à cause des derniers événements, le coeur battant à 100 à l'heure. Il put néanmoins souffler lorsqu'elle arrêta de le viser avec son arme à feu, le lâchant, et il émit un rire un peu nerveux. Un psychopathe ? Eh bien, il en était loin, enfin de son point de vue. « Exactement », répondit-il à sa question s'il l'espionnait, direct et honnête, à son habitude. « Et toi ? Tu cherches quelque chose en particulier ou tu te la joues Rambo en espérant que quelque chose tombe dans tes filets ? », renchérit-il, sans une once d'agressivité, même si on pouvait percevoir l'inquiétude dans sa voix.
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEVALIER JEDI
administration

avatar

PROFILmessages : 527
âge réel : 21
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Mar 20 Déc - 18:18


La vengeance est incompatible avec la liberté FT. Gabriel & Olivia

Heureusement que j'avais pas assisté pour de vrai à la mort de ma mère, j'étais qu'une petite fille innoncente à peine âgée de quatorze ans. Mon paternel, lui par contre avait été là le jour j. Vu que c'est ce dernier qui m'avait raconté la chose, comment ça c'était passé. Même si l'assassin de ma mère était lui aussi mort au jour d'aujourd'hui, je ne pouvais pas m'empêcher quand même d'y penser tous les jours depuis qu'elle était partie. A présent, je voulais tous tuer ses créatures surnaturelles, celle qui croiserait mon chemin. J'étais partie de la maison familiale depuis bien longtemps. Même si de temps en temps, je continuais tout de même à donner des nouvelles à mon paternel pour lui faire savoir que j'étais encore en vie, et passait aussi le voir quand j'en avais le temps, bien entendu. Je lui disait pas tout ce que je faisais, sinon il serait fou même si je pense qu'il devait s'en douter, mais bon en étant flic si je chasse, je pouvais toujours mettre ça sur le compte du boulot. Rien d'étonnant là-dedans qu'aujourd'hui, je sois partie chasser comme à ma plus grande habitude.

J'étais là dans la forêt, à guêter le moindre bruit qui devait de droite ou de gauche, mais pour le moment je n'entendais rien, juste le bruit de mes pas. Jusqu'à ce que j'en attende d'autres derrière moi. C'était risquait, mais bon comme j'étais pas du genre à avoir froid aux yeux, je n'hésitai pas à prendre cette personne contre l'arbre après que je me sois planqué pour la menacer de son flingue. Quand je reconnue assez directement Gab', j'avais de suite arrêté de lui pointer mon pistolet dessus, bien évidement comme je le connaissais depuis de très nombreuses années et que nous étions de très bon amis. Je m'excusai donc assez rapidement auprès de lui, pour probablement lui avoir foutu la plus grande peur de sa vie, mais il n'avait pas qu'à pas me suivre en même temps, je lui avait rien demandé. D'ailleurs, je lui demandai donc les raisons de sa présence ici, dans la forêt. Parce qu'une Olivia dans la forêt c'était normal, mais un Gabriel, ça c'était beaucoup plus rare.

Je ne fus pas étonné plus que ça quand il m'affirma qu'effectivement il me suivait. C'était flippant de savoir qu'on pouvait être suivit comme ça, et à la fois ça pouvait être rassurant de savoir que je pouvais compter sur lui. C'était bien la seule personne d'ailleurs sur laquelle je pouvais compter, hormis mon père mais c'était différent. "J'ai pas besoin d'un baby-sitter, j'ai plus 12 ans, tu sais." Lui dis-je, bon je pouvais paraître agressive c'était dans ma nature, mais avec Gab' je l'étais beaucoup moins, du moins j'essayai. Il me connaissait, alors il savait parfaitement comment j'étais. "Hm, non. Je suis sur une enquête de..." Commençai-je par dire en regardant autour de nous pour m'assurer qu'il y avait personne. "Heu de terrorisme." Lui dis-je en hochant la tête pour justifier ma présence ici, même si je savais qu'il savais que c'était pas la vrai raison de ma venue ici, et qu'il connaissait la vérité sur une Olivia en forêt. Un sourire se dessina sur mes lèvres. "Tu me connais mieux que personne, alors pourquoi tu me pose cette question alors que tu connais déjà la réponse ?" Lui dis-je toujours avec mon sourire d'un air amusé.

©Pando

_________________
"Olivia Scott"
La vengeance est une justice sauvage.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
administration

avatar

PROFILmessages : 390
âge réel : 22
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Mar 3 Jan - 9:45

La vengeance est incompatible avec la liberté
Il savait parfaitement qu'elle n'apprécierait pas qu'il la suive ainsi, ou du moins, qu'elle ferait croire qu'elle n'apprécierait pas. Heureusement qu'il était aussi borné qu'elle. Et puis, il faudrait qu'il se retrouve à nouveau à l'hosto pour arrêter cette habitude de veiller sur tout le monde. Toujours aussi direct, le jeune homme lui demanda ce qu'elle faisait ici, si elle avait un plan derrière la tête, même s'il connaissait déjà un peu la réponse. « Mmm, terrorisme ... », répéta-t-il d'un air entendu, pas dupe du tout. Son sourire amusé revint. Elle était incorrigible, mais bon, même s'il n'était pas en accord avec ce qu'elle faisait de ses temps libres, il ne la jugeait pas. Il ne la jugerait jamais, elle avait ses raisons, ça Gabriel en avait parfaitement conscience.

Pourquoi il lui posait la question alors qu'il connaissait la réponse ? « Pour que tu te rendes compte à quel point c'est dangereux de rôder ici ? » répondit-il, un air angélique sur le visage. Ouais, bon, il n'était pas mieux hein, il avait failli se perdre, d'ailleurs ! Mais où qu'elle irait, il irait aussi. C'était un peu comme ça que ça fonctionnait, non ? Du moins, c'était comme ça qu'il voyait les choses. « Plus sérieusement, je sais que tu sais te défendre, mais je ne peux pas m'empêcher de m'inquiéter. Tu sais que je suis un fervent défenseur de l'égalité entre eux et nous, mais je ne suis pas naïf à ce point, il y a des êtres de chaque côté qui sont capables de commettre les pires des atrocités. Et je ne veux pas que tu te retrouves toi aussi victime de ce qu'ils peuvent faire. À nouveau », finit-il par rajouter, gardant son sourire et un ton léger, malgré que ses pensées retournèrent vers l'attaque du Centre, et le fait qu'il était passé à deux doigts d'y passer. D'habitude il évitait de parler de la mère d'Olivia et de ce qui s'était passé, ou du moins il y allait plus doucement, mais il se faisait vraiment beaucoup de soucis pour elle. Elle avait réussi à le surprendre alors qu'il la suivait, mais après tout, il n'était qu'un simple humain.
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEVALIER JEDI
administration

avatar

PROFILmessages : 527
âge réel : 21
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Jeu 5 Jan - 19:19


La vengeance est incompatible avec la liberté FT. Gabriel & Olivia

J'aimai me balader en forêt, enfin balader ce n'était pas vraiment le terme le plus approprié pour ce que j'y faisais, mais bon on va dire qu'officiellement c'était ce terme qu'il fallait employer. J'étais donc tranquillement dans la forêt, jusqu'à ce que j'entende du bruit derrière moi. Je mis quelques secondes avant de me planquer pour pouvoir qui était la personne en question, et quand je l'a vis, je reconnus directement l'un de mes amis qui me suivait, il me l'avait carrément avoué sans crainte. Le jeune homme savait parfaitement ce que je faisais en forêt en plein milieu de la journée, mais il me posait quand même la question, et moi je n'avais rien trouvé de mieux que de mentir en inventant n'importe quelle histoire qui me venait à l'esprit à cet instant présent. "Oui, oui. Terrorisme." Lui dis-je en hochant la tête d'un air sûr de moi, même si je savais très bien qu'il savait que je mentais comme je savais respirer. Je savais ce que je faisais, je n'étais pas complètement idiote. Même si ça pouvait paraître idiot de traîner dans la forêt comme ça, toute seule, mais je savais et j'étais parfaitement capable de me défendre toute seule. "Je sais me défendre toute seule, tu sais." Lui dis-je, j'étais sûr qu'il savait déjà ce que j'allais lui dire. "S'il y en a un de nous deux qui risque de mourir dans cette forêt, c'est plutôt toi." Lui dis-je avec le sourire aux lèvres. Il m'avait suivi, il avait réussi à me perdre de vue et moi je lui avais littéralement sauté dessus, prête à l'agresser avant de le reconnaitre, bien sûr.

Je savais que dans le fond sa présence ici n'était pas quelque de mal, bien au contraire. Je savais qu'il s'inquiétait pour moi, même si à mon goût il n'y avait pas de quoi, j'allais très bien. Je chassais en pleine journée dans la forêt quelque chose de surnaturel, quoi de plus normal, franchement. "Je sais que tu t'inquiètes pour moi, et c'est très gentil, mais j'en ai pas besoin." Commençai-je par lui dire en me pinçant la lèvre inférieure avant de reprendre. "Je chasse seulement ce qui fait le mal, c'est tout. Je me laisserai pas faire, et serais certainement pas une victime dans cette histoire." Rajoutai-je. Bon c'est vrai qu'à force de chasser toutes ces créatures, il m'arriverait forcément quelque chose, et que je me retrouverai en sale posture, mais je préférai plutôt ne pas y penser pour le moment, je pensais que j'étais plus capable de me débrouiller et m'en sortirai toujours de ces histoires de dingue.

©Pando

_________________
"Olivia Scott"
La vengeance est une justice sauvage.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
administration

avatar

PROFILmessages : 390
âge réel : 22
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Lun 16 Jan - 14:16

La vengeance est incompatible avec la liberté
Le photographe savait qu'elle était totalement apte à se défendre, après tout, elle était flic. Lui, par contre, comme elle le disait en le taquinant, avait beaucoup plus de chance de ne pas ressortir de cette forêt en un seul morceau. Il prit un air faussement outré, avant de retrouver le sourire. Il n'était pas un bagarreur dans l'âme. En fait, il était tout à l'opposé de cela, préférant les paroles que les poings, voir même aucun conflit du tout. Il n'avait jamais eu la nécessité d'apprendre à se défendre, la dernière bagarre était un malencontreux quiproquo au collège, et il s'était fait rétamer. Les gamins n'appréciaient généralement pas trop lorsqu'on leur dit leur quatre vérités avec une franchise désarmante, encore moins les petites frappes. Enfin bref, c'était un pacifiste de la tête aux pieds.

Il haussa les épaules lorsqu'elle lui dit qu'elle n'avait pas besoin qu'il s'inquiète pour elle. Mais elle le connaissait plutôt bien, elle savait que c'était plus fort que lui, et qu'il ne lâchera pas l'affaire. « D'accord, mais si tu tombes si une chose qui fait deux fois ta taille avec des griffes longues comme ça et genre trois rangées de dents acérées ? Tu peux pas être certaine que ton flingue en vienne à bout, on ne sait pas ce qui peut rôder dans le coin, humain ou pas, Fictif ou pas ... » Lui, il n'était pas convaincu que l'attaque de ces créatures il y a plusieurs semaines soient l'oeuvre de Fictifs. Il lui faudrait des preuves avant de les condamner. Des preuves, toujours des preuves. Même s'il s'était fait courser par une de ces bestioles. Il balaya ses paroles de la main. « Enfin, peu importe. Tu ne préférerais pas avoir quelqu'un qui surveille tes arrières ? » ajouta-t-il, toujours avec un air candide sur le visage. Ouais, bon, il était parfaitement conscient qu'il n'était pas le partenaire idéal dans ce genre d'entreprise. Mais il n'allait pas partir et la laisser seule.
avengedinchains

_________________
pour tout MP, merci de me contacter sur mon
compte principal, Wanda Maximoff :15:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEVALIER JEDI
administration

avatar

PROFILmessages : 527
âge réel : 21
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Lun 23 Jan - 12:07


La vengeance est incompatible avec la liberté FT. Gabriel & Olivia

Je voulais et pouvais paraître forte en apparence, mais par moments c'était franchement moins le cas. Je montrais que je savais me débrouiller toute seule, après tout ce temps, j'étais capable de me débrouiller seule. Depuis que je voyais plus mon père et la mort de ma mère, j'avais bien dû apprendre à me débrouiller et défendre toute seule, ce à quoi j'avais réussi à accomplir. Même si c'est vrai que le jeune homme n'avait pas tort quand il me disait et je savais que la forêt n'était pas un endroit sûr. Je chassais les créatures depuis bien longtemps, et des fois c'est vrai que j'ai du mal à imaginer que je pourrais mal tomber. Je pourrais tomber nez à nez avec des choses que je n'ai jamais vues, et avec qui je pourrais peut-être pas m'en sortir. J'évitais plutôt de penser à ce genre de chose, c'était certain qu'à force de chasser ces créatures, un jour ou l'autre il allait probablement m'arriver quelque chose, mais je m'en fichais, je préférais plutôt pas y penser tout simplement et passer à autre chose. "Mais je sais." Commençai-je par lui dire en me pinçant la lèvre. "Et puis, s'il m'arrive quelque chose, je mettrai ça sur le compte du destin." Lui dis-je avec un petit sourire en coin. Même si finalement au fond, je souhaitais pas du tout que quelque chose de mal m'arrive, bien au contraire, mais s'il devait m'arriver quelque chose je pense que ça ne serait pas un hasard.

Je pensais pas à l'avenir, moi j'étais plutôt à vivre au jour le jour. Le jeune homme me fis sourire en me demandant si je voulais pas quelqu'un qui puisse me surveiller, mon père avait fait ça pendant plusieurs années, et maintenant comme Gab me suivait, je savais qu'il veillerait sur moi, il me l'avait montré plus d'une fois d'ailleurs. "Si." Commençai-je par prononcer avant de reprendre avec le sourire aux lèvres. "Et je sais que tu le feras, même si tu n'es pas très douée contre ce genre de créature." Lui dis-je en rigolant. Je l'étais encore plus que lui, c'était certain mais je me croyais de temps en temps infaillible, ce qui pouvait être une belle erreur de ma part.
©Pando

_________________
"Olivia Scott"
La vengeance est une justice sauvage.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
administration

avatar

PROFILmessages : 390
âge réel : 22
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Dim 26 Fév - 14:20

La vengeance est incompatible avec la liberté
feat olivia & gabriel

Il sourit quand elle répondit à l'affirmative. Mais bon, même si elle aurait rechigné à avoir quelqu'un qui surveille ses arrières, Gabriel se serait quand même porté volontaire. Lui, c'était un aimant à ennuis ! Ils se rejoignaient au moins sur ce fait. Il éclata de rire. « Qui sait, je pourrais leur déblatérer plein de trucs jusqu'à ce qu'ils en meurent d'ennui ! » Le photographe était conscient qu'il était beaucoup plus doué pour parler ou écouter que pour se battre. Mais à ses yeux, c'était loin d'être un défaut hein ! Pacifiste de la tête aux pieds le bonhomme ! Enfin ... Il n'était pas vraiment sûr de comment il réagirait si quelque chose arriverait à Olivia. Il battrait probablement le destin à mort si c'était le cas. Parce que non, il n'était pas vraiment certain de pouvoir mettre un mot sur ce qu'il ressentait en sa présence, mais il tenait vachement à elle. Peut-être même assez pour qu'il ait à revoir ses convictions, qui sait. « Après cette petite virée dans la nature, tu penses que ... » Il ne put continuer sa phrase, un craquement de branche se fit entendre, ce qui le fit sursauter. Nerveux, il jeta un coup d’œil vers la jeune femme, avant de jeter un regard aux alentours, cherchant la provenance du bruit. Faites que ce soit simplement un animal, faites que ce soit simplement un animal ...

hj : mini-répoooonse :100: je ferai mieux la prochaine fois :118:
made by black arrow

_________________
pour tout MP, merci de me contacter sur mon
compte principal, Wanda Maximoff :15:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEVALIER JEDI
administration

avatar

PROFILmessages : 527
âge réel : 21
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Lun 27 Fév - 21:39


La vengeance est incompatible avec la liberté FT. Gabriel & Olivia

J'aimais pas qu'on s'occupe de mes affaires et qu'on me surveille comme ça, mais avec Gabriel c'était différent. Je pourrais parfaitement le comprendre et ne pouvais pas lui en vouloir de s'en faire pour moi, il voulait simplement garder un oeil sur moi alors je pouvais pas lui en vouloir pour ça. De toute façon, même si je pourrais lui en vouloir, ça ne durerait pas bien longtemps. C'était la seule personne en qui j'avais totalement confiance et la seule à qui je pouvais tout dire alors forcément lui faire la gueule, m'arrangerait certainement pas mes affaires, déjà que ce n'était pas la joie dans ma vie en ce moment c'était certain. Je pouvais m'empêcher de rire quand il me disait qu'il pourrait tuer des êtres surnaturels d'ennuis. "Ce n'est pas faux." Lui répondis-je donc avec le sourire aux lèvres. J'étais toujours à quêter les alentours au cas où quelqu'un ou quelque chose passerait dans le coin. C'était certain qu'il devait même pas essayer de se battre, c'était perdu davantage alors autant essayer par la parole, lui il aurait peut-être bien plus de chance. J'avais une entière confiance en lui et il le savait. En fait, le fait qu'il me suive comme ça partout, je savais que c'était parce qu'il s'inquiétait pour moi mais finalement savoir que c'était pour moi qu'il se m'était en danger n'était pas chose facile à accepter. Peut-être que pour ce fait, je devais probablement arrêter de chasser ces créatures, mais c'était impossible pour moi rien qu'à y penser.

Le jeune homme avait commencé sa phrase mais il n'avait pas l'air très rassuré tout d'un coup. "Qu'est-ce qu'il y a ?" Prononçai-je même si moi aussi j'avais entendu ce bruit qui avait fait sursauter le jeune homme, je l'avais senti. "Reste près de moi." Lui dis-je donc toujours avec mon arme entre les mains tout en regardant de droite à gauche pour voir s'il y avait quelque chose, mais je ne voyais absolument rien. J'inspectais les lieux mais il y avait absolument rien. "Ce n'était rien, t'inquiète pas." Lui dis-je donc avec un sourire. "De toute façon, tant que je suis à tes côtés, rien de mal ne t'arrivera. Tu le sais très bien." Lui dis-je donc. C'était bien vrai, étant chasseuse et flic, j'avais tout de mon côté.
©Pando

_________________
"Olivia Scott"
La vengeance est une justice sauvage.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
administration

avatar

PROFILmessages : 390
âge réel : 22
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Mer 1 Mar - 14:35

La vengeance est incompatible avec la liberté
feat olivia & gabriel

Gabriel ne put s'empêcher de rire lorsqu'elle confirma ses dires. Elle le connaissait rien, elle savait parfaitement qu'il préférait largement régler les problèmes par la parole, de manière pacifique. Ce n'était pas un bagarreur et ça lui allait. Même s'il était du genre à mettre son nez là où il fallait pas, à aller au devant du danger sans vraiment réfléchir à ce qui pourrait lui arriver. Sa curiosité était beaucoup trop forte. Tout comme ses convictions, qui l'avaient foutu dans le pétrin à de nombreuses reprises. Le Centre était un bon exemple. Mais même s'il avait failli être tué ce jour là, il ne regrettait rien. Il avait été là où il devait être, malgré les conséquences. Cela lui avait donné un sacré coup au moral, savoir que des gens sur cette île étaient capables d'une telle atrocité.

Ayant soudainement entendu un bruit, encore un peu sur les nerfs ces derniers temps, il avait jeté un regard autour, son sourire ayant disparu pour afficher une mine inquiète. Et probablement un peu effrayé. Après tout, ils étaient en plein milieu d'une forêt qui pouvait abriter des créatures pas très commodes. Et puisque c'était Olivia qui avait une arme entre les mains, il était tout à fait d'accord pour rester auprès d'elle. Mais après inspection, ce n'était que son imagination débordante qui faisait encore des siennes. Gabriel se détendit un peu, émettant un rire un peu moins nerveux, se sentant ridicule. « Je le sais », répondit-il, tout à fait honnête. Elle était probablement la personne en qui il avait le plus confiance. Rien de mal ne lui arrivera, à ses côtés.

Mais, et si quelque chose s'était déjà passé ? Un bourdonnement retentissait dans son crâne depuis quelques minutes déjà, et il avait mis ça sur le compte de son état plus que passable après ce qu'il avait vécu. Un léger signal qui lui disait qu'il devrait se ménager un peu. Mais la pression s'intensifia, lui faisant tourner la tête. Pour éviter de perdre l'équilibre, il s'appuya d'une main contre l'arbre le plus proche, fermant les yeux, espérant que ça allait passer. Il avait l'impression de crever de chaleur tout à coup, malgré la douce température.
made by black arrow

_________________
pour tout MP, merci de me contacter sur mon
compte principal, Wanda Maximoff :15:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEVALIER JEDI
administration

avatar

PROFILmessages : 527
âge réel : 21
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Mer 1 Mar - 19:22


La vengeance est incompatible avec la liberté FT. Gabriel & Olivia

Il me faisait tellement rire à avoir peur du moindre petit bruit, je suis sûr qu'il aurait peur d'un lapin. En même temps on était dans la forêt, moi aussi des fois ça m'arrivait d'avoir peur du moindre petit bruit quand je chassais des créatures dans la forêt. L'avouer ? J'en étais incapable, bien trop fière. Même si je pense que Gabriel devait s'en douter quand même de temps en temps. En même temps étant donné que je chassais pratiquement tous les jours, fallait certainement pas être trouillarde quand même, sinon j'étais belle et bien fichue. Quand je disais donc au jeune homme qu'il n'y avait rien, le bruit qu'il avait entendu, que j'avais entendu aussi bien sûr, mais je pense que s'il y avait quelque chose, ça ferait bien longtemps que ça nous aurait sauté dessus. Il avait quand même l'air pas très à l'aise, qu'il était anxieux. "On peut bouger si tu préfères." Lui proposai-je donc. On dirait qu'il allait se pisser dessus le pauvre. Je continuais d'inspecter les alentours au cas où, mais personne à l'horizon. J'étais de nature méfiante alors forcément, je quêtais le moindre bruit que je trouvais étrange dans les airs. Puis, quand je me retournais vers le jeune homme, ce dernier était appuyé contre un arbre et fermé les yeux. Il n'allait pas vomir quand même ? Je vous sûr, c'était une vraie fillette. Pire qu'une vraie fille celui-là, mais ça lui donnait un certain charme, on avait envie de le prendre par la main, de le protéger.

"Ca va pas ?" Lui demandai-je donc avant de reprendre. "Tu vas quand même pas vomir ?" Rajoutai-je donc. Ce n'était quand même pas un petit bruit comme ça qui le mettait dans cet état ? Je regardais le jeune homme, ce con il me faisait une blague ou quoi là, il allait me faire flipper à force d'être comme ça. "Gab, regarde-moi." Lui dis-je donc pour qu'il respire et se sente de nouveau mieux. Je rangeais mon arme dans ma veste, maintenant elle n'était plus d'une grande utilité pour le moment. Instinctivement, je passais ma main sur son front, qui sait il était peut-être malade. Enfin tout d'un coup, ça serait bizarre quand même. "Ah! Tu es brûlant." Dis-je donc. Que pouvais-je faire ? Franchement, en pleine forêt, ce n'était pas l'endroit idéal. Ce n'était pas comme s'il y avait tout un matériel de secours dans les parages.
©Pando

_________________
"Olivia Scott"
La vengeance est une justice sauvage.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
administration

avatar

PROFILmessages : 390
âge réel : 22
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Mer 1 Mar - 20:59

La vengeance est incompatible avec la liberté
feat olivia & gabriel

Ouuuuuh, ça tournait. Pas bon signe, mais alors pas du tout. Ça ne s'était jamais produit, mais d'un autre côté, il ne s'était jamais pris un building sur la tête non plus, qui sait ce qui pouvait se passer. Le photographe entendit la voix d'Olivia au loin mais n'arrivait pas à trouver le souffle nécessaire pour lui répondre. Il ne se sentait pas comme s'il était sur le point de vomir, ce qui déjà aurait été préférable à ce qu'il vivait en ce moment. C'était quelque chose d'autre. Et c'était flippant, de ne pas savoir ce qui se passait. Il leva le regard vers Olivia, de la terreur dans les yeux. Être malade ne lui faisait pas peur, même si c'était devant elle - ils avaient passé ce cap, non ? Après tout, ils se connaissaient depuis qu'ils étaient tout petits. Mais c'était clairement autre chose, il le sentait. Son front était brûlant.

Et puis il eut une pensée. Une seule chose pouvait expliquer tout cela. Un seul événement différent. Inconnu. « New Hope ... » souffla-t-il, cherchant son souffle. Il parvint à se redresser sans tomber, la regardant toujours. C'était quelque chose qu'il avait évité d'évoquer, à quiconque. « Quelque chose s'est passé durant l'attentat, il y avait une sorcière, une amie, que j'essayais d'aider ... » Gabriel savait très bien que leur opinion différait à ce sujet, mais il avait voulu l'aider. Il voulait aider tout le monde. « Je crois qu'elle a perdu le contrôle de ses pouvoirs et j'ai été exposé à ceux-ci ... » À mesure qu'il parlait, sa pensée se précisa, et il réalisa. Comment aurait-il pu ne serait-ce qu'imaginer que cela aurait des conséquences ? Le monde magique chez les fictifs lui était complètement inconnu.

Une violente douleur le traversa de part en part et il se plia en deux. Cette fois, ça partait vraiment en vrille, autant la situation que son esprit, qui refusait de concevoir une telle chose. Mais malgré la confusion, une pensée claire lui traversa l'esprit. « Olivia, il faut que tu t'en ailles. » C'était une certitude, et aucune idée si c'était fondé sur la peur ou bien un pressentiment. Un autre éclair de douleur le traversa et cette fois, il fut assez fort pour le faire tomber à genoux.
made by black arrow

_________________
pour tout MP, merci de me contacter sur mon
compte principal, Wanda Maximoff :15:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEVALIER JEDI
administration

avatar

PROFILmessages : 527
âge réel : 21
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Mer 1 Mar - 22:35


La vengeance est incompatible avec la liberté FT. Gabriel & Olivia

Il allait finir par tomber dans les pommes ou quoi ? Il commençait vraiment à me faire peur à s'agiter comme ça. Franchement, je n'avais jamais vu un humain faire ça. En plus c'était pas n'importe qui, c'était Gabi quoi. J'allais certainement pas rester là comme une grosse courge à le voir se tordre de douleur. C'était impossible, et certainement pas un spectacle. Bon ça aurait été une de ces créatures que je chasse, ça aurait pu l'être mais certainement pas maintenant. J'avais beau regarder aux alentours, il n'y avait rien ou personne qui pourrait nous être utile dans le cas présent et j'allais certainement pas me barrer d'ici pour aller chercher du secours ou je ne sais quoi, le laissant tout seul. Surtout un Gabi dans la forêt tout seul, il y aura forcément un malheur. Habituellement, je voyais toujours de l'inquiétude ou du stress dans son regard mais alors là, à ce moment précis c'était bien pire que d'habitude. Moi-même étant paniqué, que pouvais-je faire ou dire pour le rassurer ? J'arrivai pas moi-même à retrouver mon calme alors le calmer lui, c'était mission impossible.

Je fus soulagé quand je vis le jeune homme réouvrir les yeux et lever la tête vers moi, même si j'avoue je ne comprenais pas pourquoi qu'il me parlait, déjà s'il parlait bien à moi d'espoir. C'était incompréhensible sur le coup. Sa gentillesse le perdra un jour, il est trop gentil ce garçon, j'en sais quelque chose vu qu'il l'était avec moi mais ce n'est pas possible, il allait aider la terre entière ou quoi. Je comprenais pas pourquoi il me disait cela, il savait très bien que j'aimais pas ce genre de personne alors pourquoi me préciser qu'il en avait aidé une ? Franchement, ce n'était pas le moment là. Le mec il était limite en train de crever et... Putain de merde. Sérieusement quoi ? J'étais en plein cauchemar, ce n'est pas possible. Ce n'est pas réel tout ça, ce n'est pas possible. Pas Gabi qui fait partie de ces bêtes-là ? Non, pas possible. J'y crois pas. "Tu te fous de moi ?" Dis-je aussitôt en encore j'étais resté à peu près polie parce que c'était pas l'envie qui m'aurait manqué de dire bien pire. Pour éviter de parler sans vraiment savoir si j'aurai pensé ce que j'aurai dit ou non, j'avais juste préféré lui foutre une baffe dans la figure. Ouais, il n'était pas en état, je le voyais bien mais oupss, elle était déjà partie. Est-ce que cela voulait dire que je devais le tuer ? Ou que j'en avais le devoir ? Ca aurait été quelqu'un d'autre que lui, je me serais certainement pas posé la question mais le petit enfin non gros problème, c'est que c'était Gabi.

Je savais plus quoi faire, c'était de pire en pire là. J'allais vraiment péter un câble, ce n'était pas possible cette histoire. Pas lui. En plus, il allait de moins en moins bien là, il était carrément plié en deux. "C'est certainement pas toi qui me ferais du mal." Lui répondis-je quand il me demandait de parler. Il est sérieux là ? Il croyait franchement que j'allais m'en laver les mains, tourner les talons et faire comme si de rien n'était ? Il me connaissait mal alors. Bon j'avoue, je prenais la grosse tête parce que au final, je savais pas ce qui allait se passer, alors peut-être que j'allais finir par le regretter. J'allais pas chercher midi à quatorze heures, j'avais sorti mon flingue qui était dans ma poche et avait assommé le jeune homme avec dans la foulée. Je regardais un peu autour de moi, et vis un loin quelques un truc qui pourrait l'attraper. Je savais pas vraiment ce que c'était, mais ça fera parfaitement l'affaire. J'attendis à peine minute plus tard que le jeune homme se réveille. Il voudra probablement me tuer, mais tant pis. C'est pour son bien après tout, même si c'est bizarre d'attaquer quelqu'un pour son bien, mais peu importe. "Désolée, tu m'as pas trop laissé le choix." Lui dis-je donc quand il rouvrit les yeux.
©Pando

_________________
"Olivia Scott"
La vengeance est une justice sauvage.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
administration

avatar

PROFILmessages : 390
âge réel : 22
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Mer 1 Mar - 23:07

La vengeance est incompatible avec la liberté
feat olivia & gabriel

La baffe qu'il reçut en plein visage eut le mérite de détourner son attention de la douleur pendant un instant, levant un regard triste sur Olivia. Il savait très bien ce que cela représentait. Quelque chose était en train de lui arriver, quelque chose d'inconnu, et probablement pas une bonne chose. Diana lui avait assez répété que ses pouvoirs étaient dangereux, et pas forcément bénéfiques. Était-il mauvais par nature maintenant ? Mais qu'est-ce qu'elle avait bien pu lui faire ! Il n'eut pas le loisir d'y réfléchir d'avantage, se pliant en deux sous une nouvelle vague de douleur. Il voulut lui répliquer qu'il ne savait pas ce qui était en train de se produire, que tout pouvait arriver, et qu'il ne voulait pas lui faire de mal, même si elle pensait croire qu'il ne serait certainement pas en mesure de lui en faire, lui. Dans d'autres circonstances, le photographe l'aurait bien ri. Effectivement, elle était bien capable de l'étalier d'un coup de poing, alors que lui, il serait incapable de faire de mal à une mouche.

Ayant fermé les yeux pendant quelques secondes, Gabriel ne l'avait pas vu sortir son flingue, et il ne vit certainement pas le coup arriver. Et paf. C'était assez pour le mettre au tapis, voyant des étoiles un peu partout. Lorsqu'il reprit connaissance, encore brûlant et tremblant, il se retrouva ... attaché ? Il leva un regard confus vers elle. Mais bon, pouvait-il vraiment lui en vouloir ? « Je pense encore que tu devrais me laisser là ... » souffla-t-il, se crispant sous une nouvelle vague de douleur. Mais il avait un peu l'impression de flotter. Ses yeux lui brûlèrent soudainement et sans le savoir, ses pupilles s'étirèrent à la manière des chats, prenant une teinte dorée. De même, des griffes percèrent ses ongles. Mais il ne s'en rendit même pas compte, plongé dans son monde de peur et de douleur, ne voulant qu'une seule chose, que cela s'arrête avant qu'il ne fasse de mal à qui que ce soit. Un bruit de côte cassée se fit entendre, irradiant sa poitrine d'une douleur insoutenable qui le fit lâcher un cri.
made by black arrow

_________________
pour tout MP, merci de me contacter sur mon
compte principal, Wanda Maximoff :15:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEVALIER JEDI
administration

avatar

PROFILmessages : 527
âge réel : 21
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Sam 4 Mar - 10:28


La vengeance est incompatible avec la liberté FT. Gabriel & Olivia

Il m'avait demandé de partir là ? Ce n'était pas le jeune homme qui allait me faire du mal, j'en étais certaine. Ca se voyait que j'étais impulsive pour lui avoir collé une baffe en pleine figure et l'avoir attaqué par la suite. En même temps, sur le coup et dans le stress, on ne pouvait pas franchement dire que j'avais le temps de réfléchir à savoir quoi faire. J'étais pas certaine de ce que je faisais, mais je voulais son bien et faire ce qui était le mieux pour le jeune homme. Vu comment il se tordait de douleur, l'avoir attaché n'avait peut-être pas été une si bonne idée que ça, mais c'était trop tard pour revenir en arrière maintenant. J'allais pas rester planté devant lui, à admirer le spectacle quand même. Il fallait que je trouve une solution à tout prix. "Certainement pas." Lui dis-je quand le jeune homme me demandait de partir encore une fois. Oui, je suis chiante et têtue. Il pensait d'abord à ma sécurité avant de penser à la sienne. Je pouvais pas lui en vouloir pour ça, il était tellement gentil avec moi depuis qu'on s'était rencontré. Je me pinçais la lèvre avant de reprendre. "Quoiqu'il arrive je... Je resterai avec toi." Lui dis-je avec un léger sourire. Le jeune homme avait toujours été présent pour moi quand j'en avais eu besoin, alors ce n'était pas maintenant que j'allais le laisser tomber.

J'avoue que j'avais du mal à comprendre ce qui lui arrivait. J'avais beau regarder autour de moi, il n'y avait rien qui pourrait nous venir en aide ou qui pourrait me donner une idée pour arranger les choses. Je ne savais même pas en quoi il allait se transformer, il pourrait même si ça se trouve se détacher de l'arbre et là, c'est moi qui serais de plus dans la misère. Je remarquais que ses yeux avaient changé de couleur, et ses griffes sur ses mains, mon dieu. J'étais impuissante face à la situation, et je détestais ça. "Ca va aller, je te promets." Dis-je au jeune homme en m'accroupissant devant lui. J'allais pas l'abandonner au milieu de nulle part, ce n'était pas mon genre. Et encore moins s'il s'agissait de Gabriel, c'était impensable comme idée. "Excuse-moi pour la gifle, je sais pas ce qui m'a pris." Rajoutai-je ayant l'air un peu triste de la situation. Après tout s'il était comme ça, comme ça quoi ? Bonne question encore. Ce n'était pas sa faute, c'était le destin même si ce n'était pas très glorieux.

©Pando

_________________
"Olivia Scott"
La vengeance est une justice sauvage.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
administration

avatar

PROFILmessages : 390
âge réel : 22
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Dim 5 Mar - 11:02

La vengeance est incompatible avec la liberté
feat olivia & gabriel

Elle avait eu raison de le cogner, même si ça faisait vachement mal. Il aurait quand même préféré qu'elle s'en aille, ne sachant pas ce qui était en train de se produire. Ce qu'elle ne sembla pas vouloir du tout, et malgré la peur qu'il ressentait vis à vis de la situation, il en était tout de même reconnaissant. Au fond, il n'avait pas envie d'être tout seul dans cette forêt flippante, en train de se transformer en il ne savait quoi. Elle s'accroupit à ses côtés et il tourna la tête vers lui, se sentant à moitié comateux. Il parvint à sourire faiblement lorsqu'elle s'excusa de l'avoir giflé, il ne lui en voulait pas le moindre du monde. Probablement qu'il l'avait un peu cherché aussi, à aller au devant des ennuis comme il le faisait toujours, mais c'était ainsi qu'il était fait. Aider les autres sans se soucier des conséquences. « J'aurais dû être plus prudent ... » parvint-il à souffler, lui faisant un sourire candide à moitié provoqué par la fièvre, même si généralement, les mots "prudence" et "je" n'allaient pas dans la même phrase en ce qui le concernait.

Il ouvrit la bouche pour ajouter quelque chose, mais la douleur revint en vague, et cette fois elle ne s'arrêta pas. Il avait l'impression que chaque os de son corps se brisait, se tordait. Le bourdonnement dans ses oreilles était tellement fort qu'il n'entendait plus rien, mais le mélange de ses cris et des bruits d'os cassés ne devait pas être plaisant du tout. Terrassé par la douleur, son esprit mit tout à "off" d'un seul coup, lui faisant perdre connaissance de ce qui se passait alors que son corps s'animait toujours. Sans s'en rendre compte, son poignet, tordu, glissa du lien, le libérant. Libre de ses mouvements, il tomba sur le côté. Le nouveau métamorphe n'eut pas conscience de tous les changements, s'il avait pu, il aurait pu voir la fine fourrure blanche et tachetée, à la manière des panthères des neiges qu'on pouvait voir dans des reportages à la télé puisque ce n'était pas un animal très commun dans le coin.

Au final, son corps entier fut remplacé par celui du gros chat de près de deux mètres d'envergure, glissant hors des vêtements qui n'avaient pas été déchiquetés par ses griffes nouvellement acquises. L'animal parvint à se redresser, s'ébrouant, levant son regard cette fois d'une allure plus humaine avec une pupille plus ronde et une teinte grisâtre vers l'humaine non loin. Et contre toute attente, la panthère feula dans sa direction, incertaine de l'attitude à avoir. Ennemie ou non ?
made by black arrow

_________________
pour tout MP, merci de me contacter sur mon
compte principal, Wanda Maximoff :15:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEVALIER JEDI
administration

avatar

PROFILmessages : 527
âge réel : 21
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Dim 5 Mar - 16:28


La vengeance est incompatible avec la liberté FT. Gabriel & Olivia

Je ne sais pas pourquoi, mais sur le coup, j'étais passé de la surprise à la colère comme sentiment alors je lui avais mis cette baffe en pleine figure, vu la puissance il avait du la sentir passer. J'étais impuissante face à ce qu'il se passait, d'ailleurs au final, je ne savais même pas ce qu'il se passait et le jeune homme non plus. Ce n'était pas rassurant du tout. J'avais peut-être bien fait de l'attacher enfin de compte, mais si c'était rarement voir quasiment impossible de voir quelqu'un faire ça à un ami. Une Olivia qui s'excuse, ouais je devais avoir un problème quelque part. C'était certainement pas tous les jours qu'on verrait ça, d'ailleurs jamais ou juste pour certaine personne et Gab était une de ces exceptions. "Ce n'est pas t'as fautes ok. Tu ne pouvais pas deviner." Lui dis-je donc. Bah c'est vrai quoi, le gars il s'accusait, mais au final, il n'aurait pas pu se douter de ce que cela allait engendrer par la suite. Entendre crier le jeune homme était horrible, ce n'était pas un grand plaisir d'assister à ça mais j'allais certainement pas partir et le laisser tout seul, ici dans la forêt. J'avais bien trop peur qu'il lui arrive quelque chose à lui ou à quelqu'un d'autre qui sait. Il était incapable de faire du mal à qui que ce soit, mais en même temps transformé en je ne sais quoi, j'en étais plus certainement du tout. A cette idée, j'avoue que cela m'effrayai un peu.

Le jeune homme s'agitait de plus en plus, ce n'était pas franchement rassurant, pas du tout. Quand je vois qu'il commençait à se tordre de couleur et changer de couleur et qu'il s'était même détaché de l'arbre. OMG, ma vie qu'allait elle devenir maintenant ? Je m'étais directement levai et reculer en même temps, j'avais même fini par me casser la figure en arrière. J'avais ramassé mon flingue qui était tombé par terre et m'étais relevée le plus vite possible. C'était une grosse blague, là ? Genre le mec le plus gentil du monde que je connaissais était transformé en grosse chose immonde et prêt à me sauter dessus, si ça se trouve. J'avais mon flingue entre les mains et le jeune homme, enfin si je pouvais l'appeler comme cela en face de moi.

Voyant la chose qui venait de plus en plus près de moi, je ne savais plus du tout quoi faire. J'avais le flingue dans les mains, mais lui tirer dessus n'était pas quelque chose de facile à faire parce que derrière cette grosse bête, il y avait quand même l'homme que je connaissais depuis que j'étais petite et que c'était impossible pour moi de m'en prendre à lui. Sur le coup, je ne voyais pas d'autres solutions que de tirer. Je n'avais pas d'autre choix, les coups étaient partis tout seul.

©Pando

_________________
"Olivia Scott"
La vengeance est une justice sauvage.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
administration

avatar

PROFILmessages : 390
âge réel : 22
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Mar 14 Mar - 20:19

La vengeance est incompatible avec la liberté
feat olivia & gabriel

C'était comme s'il était à moitié dans le coma. Il voyait et entendait, mais n'arrivait pas à reprendre le contrôle de ses mouvements. Son esprit embrouillé n'arrivait plus à faire le tri, voir même à comprendre ce qui se passait. Tout ce qu'il captait, c'était la peur. Et une menace. Il avait l'impression qu'il devait se défendre, mais contre quoi ? Contre qui ? Le corps fébrile, le gros chat continuait à avancer, adoptant une posture plus menaçante. Et puis il eut des coups de feu. Ça, Gabriel le perçut clairement, très clairement. Ce fut comme s'il avait reçu une décharge électrique dans tout le corps et puis il était là. Coincé sous une forme qui n'était pas la sienne, de la terreur dans les yeux, à défaut de pouvoir le lire sur son visage. Et puis, pendant cette fraction de seconde qui avait suivi les tirs, il avait vu le visage d'Olivia. Complètement terrorisé, cette fois il parvint à reprendre le contrôle pour faire la seule chose qu'il lui était possible de faire dans son état : il prit la fuite. Ignorant la douleur causée par l'une des balles qui avait réussi à l'atteindre, l'animal bifurqua vers la droite et disparut dans les bosquets. Galopant à vive allure, le nouveau métamorphe complètement paumé n'avait qu'une pensée et c'était de filer le plus loin possible pour éviter de faire du mal à Olivia (même si d'un autre côté, elle aurait été entièrement apte à le flinguer en pleine tête si cela n'avait pas été lui, il en était certain). L'idée de la faire souffrir était quelque chose qui le rendait malade.

Il n'avait aucune idée de combien de temps il déambula dans la forêt. Longtemps, probablement, puisqu'il finit par s'affaler de tout son long, complètement épuisé. L'esprit encore embrouillé par la situation et par le sang qu'il avait dû laisser derrière lui, il ne savait pas du tout où il était. Et puis l'instant d'après, il était ... lui. Roulant sur le côté en grognant de douleur, il leva une main devant son visage, surpris. Tout était redevenu à la normale. Enfin ... mise à part qu'il était complètement paumé en pleine cambrousse, qu'il avait reçu une balle, qu'il avait l'impression de ne pas avoir dormi depuis dix ans et qu'il était complètement à poil.
made by black arrow

_________________
pour tout MP, merci de me contacter sur mon
compte principal, Wanda Maximoff :15:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEVALIER JEDI
administration

avatar

PROFILmessages : 527
âge réel : 21
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Mar 21 Mar - 20:31


La vengeance est incompatible avec la liberté FT. Gabriel & Olivia

J'étais complètement inutile. J'avais beau me creuser la cervelle, je ne savais pas quoi faire. J'étais totalement tétanisé par la situation, mais le pire resté à venir quand le jeune homme avait réussi à se détacher de là. J'étais vraiment, mais gravement dans la merde et je n'avais rien trouvé de mieux sur le coup que de lui tirer dessus. Je m'étais dit peut-être que ça le rendrait moins agressive, mais j'avais plutôt l'impression que cela avait fait tout le contraire. Puis, l'instant d'après, il n'était même plus là. Il avait détallé comme un lapin, il avait foncé tout droit devant lui et avait totalement disparu de mon champ de vision. Dans quelle merde j'étais encore allée me fourrer franchement ? Les emmerdes, ça me connaissais mais un peu de changement à ce sujet ne ferait pas de mal, je l'avoue. Où sait qu'il avait bien pu aller ? Il n'allait quand même pas faire de moi son quatre heures ? Je voulais encore vivre quelques années, sauf pour assister à ce genre de choses qui était franchement horrible. Je commençais donc à marcher pour essayer de le retrouver, mais vu la grandeur de la forêt et à la vitesse à laquelle il allait, je n'étais pas du tout sortie de l'auberge. Ca me prendrait des heures, mais je le laisserai certainement pas dans la forêt, n'étant plus vraiment lui-même tout seul. C'était hors de question. J'avais l'impression que ça faisait des heures que j'étais en train de marcher, j'avais toujours mon fringue dans les mains sait-on jamais, je préférai prévenir que guérir. Je ne voulais pas qu'il me fasse un sale coup et qu'il me prenne par surprise, que je ne puisse pas du tout avoir de moyen de me défendre.

Puis, je pouvais remarquer quelques traces de sang. Je me doutais fortement qu'il s'agissait du jeune homme, mais qu'est-ce qu'il avait bien foutu ? Ce n'était vraiment pas une situation agréable là. Il avait tué quelqu'un ? Bah franchement je me posais tout de même la question, même si connaissais Gabriel c'était impossible pour moi. Etant sous la forme animal, je ne savais pas ce qu'il pouvait bien faire. Il n'avait plus été le même à l'instant de sa transformation en cette grosse bête immonde. Enfin, j'apercevais quelque chose au sol. C'était Gabriel, il avait retrouvé sa forme humaine. Mais il n'avait pas vêtement, il était complètement nu. Il était plutôt pas mal fichu, je trouve même si avec des vêtements, je pouvais également le constater. Bref, ce n'était pas du tout le moment de penser à ce genre de choses. J'enlevai aussitôt ma veste pour pouvoir lui l'a mettre dessus, pour pas qu'il n'est d'avantage encore plus froid. Je touchais donc son visage avec ma main. "Gab, ça va ?" Lui demandai-je donc. Après tout ce qu'il venait de se passer, j'avais besoin d'être sûr qu'il allait bien.
©Pando

_________________
"Olivia Scott"
La vengeance est une justice sauvage.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
administration

avatar

PROFILmessages : 390
âge réel : 22
RPG
Carte d'identité
pouvoirs et capacités oubliés:
souvenirs:
inventaire:

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   Sam 1 Avr - 12:57

La vengeance est incompatible avec la liberté
feat olivia & gabriel

Complètement paumé et confus, il laissa retomber sa main redevenue complètement humaine à côté de lui, commençant à grelotter. La température n'était pas mauvaise, mais il semblerait qu'il avait laissé ses vêtements derrière lui. Chose dont il ne se préoccupa pas tout de suite, encore en train d'essayer de démêler ce qui s'était passé, les yeux à demi fermés. Il n'entendit pas Olivia s'approcher, mais l'instant d'après, une veste fut posée sur lui, lui apportant un peu de chaleur. Au fond, malgré son esprit embrouillé, il savait que c'était elle. Et puis sa voix retentit, lui faisant rouvrir les yeux, posant un regard perdu sur son visage. « Qu'est-ce ... » Sa voix se coupa, faible et hésitante. Qu'est-ce qui s'était passé ? Il se souvenait de la douleur et puis il était là, ailleurs, sans vêtement, et ayant vachement mal, pas autant qu'avant, mais quelque chose lui brûlait entre les côtes. Tant bien que mal, le jeune homme tenta de s'asseoir, ne faisant que raviver le mal. Cela eut comme effet de provoquer un flash dans sa mémoire, l'image du visage d'Olivia alors qu'il était ... autre chose. « Je t'ai pas blessée ? » parvint-il à chuchoter, écarquillant les yeux sous la peur de lui avoir fait du mal. Puis il porta la main sur le côté qui lui faisait mal, tassant un pan de la veste pour voir ... du sang. Le sien. Et une vilaine plaie provoquée par une balle qui semblait l'avoir traversé. On lui avait tiré dessus ?

hj : mini-réponse, sorrryyy  :8:
made by black arrow

_________________
pour tout MP, merci de me contacter sur mon
compte principal, Wanda Maximoff :15:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vengeance est incompatible avec la liberté ft. Gabriel&Olivia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)
» Un bon moment en liberté dans le camp avec Mon ami indien. Mais il falait qu'une jument arrive??!( parachute)
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amnesia :: Forêt-